Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP Amiens] L'arrivée de Monseigneur John_smith

Aller en bas 
AuteurMessage
John_Hasting

avatar

Messages : 896
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Paris

MessageSujet: [RP Amiens] L'arrivée de Monseigneur John_smith   Dim 4 Oct - 18:49

John_smith

Citation :
[Sur le chemin]



Fini. Fini la retraite spirituelle auprès du Très-Haut. Maintenant, c'est tout une province ecclésiastique en charge. Cela allait être du travail. Il fallait trouver un curé, et un diacre pour le seconder. John espérait vraiment qu'il trouverai des volontaires à Amiens, ne serait-ce que pour l'aider à restaurer, dans un premier temps, la cathédrale.
On lui avait vaguement parlé du piteux état dans lequel était la Maison de Dieu. Mais il imaginait aisément ce qu'il allait y trouver. Les sièges moisis, les vitraux crasseux, toutes les statues et effigies à repeindre, le sol en damiers de marbre noir et blanc à astiquer, les nappes à laver ... Tout ce qui n'était pas son travail. Mais il fallait bien que quelqu'un le fasse, que quelqu'un le fasse pour le Très-Haut.


- Mon Fils, conduisez donc ce carrosse un peu plus lentement je vous prie, les bosses de ces chemins me font sauter de mon siège !

- Excusez-moi Monseigneur ! Je ralentis.

- Et puis cela nous fera l'occasion d'admirer le paysage, cette création de Dieu ! Comme nous-même et tout ce qui nous entoure d'ailleurs.

Il remit sa tête dans le carrosse et admira le paysage qui défilait devant ses yeux. Décidément, se disait-il, je ne me lasserai jamais de cette verdoyante campagne normande. Aussi se demandait-il à quoi pouvait bien ressembler Amiens et la Picardie. Certes, il avait entendu parler là aussi de cette région, mais une description ne vaut jamais un coup d'œil.

Tandis qu'il admirait inlassablement la campagne, il ouvrit un registre et y nota les quelques tâches qu'il lui restait à accomplir avant de pouvoir réellement exercer ses fonctions.


Citation :
- Hum ... Tout cela et la restauration de la cathédrale me prendra au minimum 2 semaines. Voire même 3 si je prend mon temps pour tout bien faire correctement. Bah, je m'arrangerai avec les habitants sur place ! Ils ont attendus longtemps avant de voir la Sainte Église arriver chez eux alors ils pourront bien attendre 2 à 3 semaines de plus.


Jean-Baptise

Citation :
[A la résidence Ducale]

Le gouverneur appris qu'un nouveau archevêque, arrive directement des Etats Pontificaux. Qui devait prendre cette province ecclésiastique, arrive en direction de la province Picarde.

Il fit, sans attendre, appelé céans, le colonel du régiment.


Bonjour Colonel!
J'ai une mission importante, pour vous, vous allez prendre votre régiment de cavalerie et allez escorté notre nouveau Archevêque.
Vous comprenez que je ne peux me permettre qu'il arrive quelque chose à un représentant de sa Sainteté,au t'en plus à un archevêque.
Vous l'escorterez jusqu'à la résidence ou je l'accueillerai avec le reste du régiment.


Très bien, excellence, je ferai selon vos ordres.

Le colonel sortit et prit avec lui, une cinquantaine de cavaliers, en direction de l'archevêque.

[Sur le chemin]

Arrivant devant le carrosse, il se mirent en position d'escorte, la moité des cavaliers devant et le reste derrière.

Par ordre de son excellence,Jean-Baptiste, Gouverneur de Picardie, nous avons l'ordre de vous escortez jusqu'à Amiens.

Le colonel se mit à hauteur de la fenêtre du carrosse, attendant une réaction ou quelques remarques.



John_smith

Citation :
[Sur le chemin entre Eu et Amiens]



Cette fois, le paysage avait quelque peu changé. La Normandie laissa place à la Picardie, moins forestière. Du moins, sur la route que l'Archevêque empruntait.

- Monseigneur !!!

- Qu'y a-t-il cocher ? Vous me dérangez en pleine lecture des Saints Écrits !

- Monseigneur, des cavaliers ! Ils sont au moins une cinquantaine, et ils foncent droit sur nous !

- Sainte Marie mère de Dieu ! Nous sommes perdus !

- Ha non, attendez ... Ils portent les couleurs picardes !

- Tiens ? S'agirait-il d'une escorte ?

En effet, les cavaliers se mirent en position d'escorte autour du carrosse. Deux cavaliers à l'avant portaient les oriflammes de la Picardie, ainsi que les deux derniers. Celui qui ressemblait à l'officier, probablement un colonel étant donné son uniforme, exposa la situation à Monseigneur Smith.

- Par ordre de son excellence, Jean-Baptiste, Gouverneur de Picardie, nous avons l'ordre de vous escorter jusqu'à Amiens.

- Oh ! Fort sympathique de sa part ! Mais qu'il n'aie crainte, les routes sont sures à cette époque de l'année, nous avons croisé un berger qui nous l'a dit. Fort aimable d'ailleurs ! Ils nous a fait goûter un peu de calva. Je crois même qu'il m'en reste... Ha non, on a tout bu hier, désolé... colonel, non ?
Bref, nous n'avons cure de cela. Encore merci à vous mon fils et à votre gouverneur, mais cela n'était pas fort utile, Dieu veillant sur nous.


L'archevêque n'attendit point de réponse de la part du militaire, et se remit à lire, un peu vexé mais dans le fond flatté d'une escorte si imposante.

Citation :
On dort mal dans un carrosse. Mais alors très mal. Qu'importe, au moins, il était arrivé. Lorsque le carrosse franchit les portes de la ville, la rosée du matin perlait encore sur la vitre de l'ouverture du côté opposé à la porte. Il faisait frais, l'air était un peu humide. Quoi de plus normal somme toutes !
Le carrosse s'arrêta, et Monseigneur ouvrit la portière. Il prit une grande inspiration d'air frais, ce qui eut pour effet de le refroidir encore plus ! Il mit enfin pied à terre.


- Hum...

Il regarda à droite. Maisons et cavaliers. Puis à gauche. Maisons et cavaliers. Il regarda vers le ciel, et vit enfin le bout des tours de la cathédrale.

- Ha ! Elle est là-bas ! Fort bien.

Il se retourna et paya le cocher en lui faisant un signe de bénédiction et un grand sourire. Celui-ci marmonna et repartit en direction de Rouen. John se retrouvait donc dans une ville inconnue avec personne de réveillé s'il en croit les rues vides, et tout cela entouré de cavaliers.

- A....A....AAAA....AAAAAAAAAATCHOUM !! Rhaaa non, pas ça, pas de rhume !


Citation :
Après avoir fait un tour dans la ville, et vu un peu tout le monde dans les rues sans pour autant leur parler, John se dit que décidément, tout se perdait dans ce monde blasphématoire et athée. Il soupira que personne ne vit une nouvelle tête et allât lui parler. Mais bon, c'est comme ça.

Il prit donc le chemin de la résidence ducale, où le colonel lui avait dit de se rendre...


- Des mécréants, tous des mécréants... Il était temps que j'arrive pour remettre tout ça en ordre...


Sandrine

Citation :
Sandrine revenait des bois avec son panier garni d'amanites tue-mouches. Elle les garderait pour elle et ne les mettrait pas sur le marché. De toute façon qui achèterait ces vilaines choses et puis ça doit se manger ces choses quand même... sinon le Très Haut ne les aurait pas mis là pour rien.

Tout en continuant à marcher sagement dans les rues d'Amiens quelque peu désertées, elle aperçut un homme d'église. Elle avait reconnu le col blanc qu'ils portaient tous... Comment devait-elle le nommer? Mon père, Monseigneur... quelle différence puisque homme de Dieu !! Elle s'avança vers lui doucement et une fois arrivée à sa hauteur...


Bonjour Mon Père...


John_smith

Citation :
John marmonnait lorsqu'il entendit une voix féminine d'adresser à lui ...

- Oh ! Bonsoir ma fille ! Comment allez-vous ? Il jeta ensuite un coup d'œil au panier qu'elle portait. Des amanites hein ? Je ne sais pas ce que vous allez en faire, je ne crois pas que cela se mange... Ou peut-être au prix d'une fort indigestion !

John lui sourit lorsqu'il se souvint qu'il fallait peut-être qu'il se présente, ce qui est plus mieux quand même !

- Au fait, je suis Monseigneur John Smith ! Mais appelez moi Monseigneur tout court. Je viens de Rouen, je suis le nouveau Archevêque de Picardie ! Chargé, entre autre, de raviver la flamme de la foi enfouie bien profond chez les picards, puisqu'aucun religieux ne s'est aventuré ici... Et de remettre les brebis égarées dans le droit chemin...


Sandrine

Citation :
Elle adressa au prêtre un sourire lorsque celui-ci s'adressa à elle.

Je vais bien.. je vous remercie. Et vous même comment allez-vous? Elle le regarda jeter un coup d'oeil à son panier. Je pense que mon estomac y survivra et puis si ce n'est pas le cas ce n'est pas grave.

Après qu'il se fut présenter, elle en fit de même.

Ravie de vous connaitre Monseigneur. Je suis pour ma part Sandrine Gassendi. Je vous souhaite la bienvenue à Amiens et un bon courage pour rassembler vos brebis.

Elle leva ses yeux saphirs vers lui et le regarda en souriant.

Mais sans doute ne se sont-elles pas égarées mais tout simplement un peu éparpillées? Vous savez la ville commence à peine à s'éveiller et vous êtes le premier religieux qui vient ici. Donnez leur le temps de vous connaitre, de savoir que vous êtes là... et vous verrez vos brebis viendront à vous simplement.

Elle espérait ne pas l'avoir froissé en disant ces mots. Son caractère fougueux à répondre ne la quittera donc jamais!! Elle émit un léger soupir presque inaudible.

Pour ma part sachez Monseigneur, que s'il y a une messe le dimanche, je me ferais une joie d'y assister.


John_smith

Citation :
John fit la moue à l'entente de certaines paroles de Sandrine. Mais après tout, se disait-il, elle avait bien raison.

- Oui, oui, en effet, je verrai tout cela après la restauration de la cathédrale, donc d'ici 3 semaines environ... sur ce Dame Gassendi, je vous laisse, le voyage m'a fatigué, je vais aller me reposer dans la maison du seigneur. S'il y a un lit bien sûr, sinon, j'irai à l'auberge. Bonne soirée à vous ma fille !


Sandrine

Citation :
Sandrine le vit faire la moue et se sentit tout à coup confuse.

D'ici trois semaines... ah ben je serais rentrée du couvent... ce sera parfait!!

Elle lui sourit à nouveau.

Bonne soirée à vous aussi Monseigneur...Reposez-vous bien et que le Très Haut vous garde.

Après l'avoir salué, elle continua son chemin.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Amiens] L'arrivée de Monseigneur John_smith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP Amiens] L'arrivée de Monseigneur John_smith
» Arrivée de Monseigneur Endymion
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» caniche abricot (sourd) de 9 ans - SPPA Amiens (80) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Archives + :: . Archives des RPs de l'ancien forum .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit