Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 Index librorum prohibitorum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Index librorum prohibitorum   Mer 21 Avr - 20:26

Citation :

Index librorum prohibitorum

Le Glorieux-Office a le devoir de promouvoir et de sauvegarder le doctrine de la foi mais aussi celui de la préserver des pièges récurrents provenant de certains courants de pensée et de pratiques déterminées. Vous trouvez ici la liste des ouvrages et écrits divers prohibés par la Sainte Eglise Pascale ainsi que l'explication de leur caractère dangeureux, voir hérétique.

Droit Particulier de la Congrégation du Glorieux-Office a écrit:

De la mise à l’index.

  • Tout théologien peut présenter à ses pairs, en cénacle, une demande de mise à l’index contre un texte considéré comme hérétique, ou constituant manifestement un risque pour l’intégrité de la véritable Eglise. Un texte est mis à l’index à la majorité des suffrages exprimés en ce sens par les théologiens du Glorieux-Office. Un dossier de plainte sera alors transmit à l'Inquisition.
  • Les mises à l’index sont insusceptibles d’appel, et ne peuvent être relevées que par le cénacle lui-même, dans le respect du parallélisme des formes.




Dernière édition par Matthieu Ier le Mer 10 Nov - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Index librorum prohibitorum   Mer 21 Avr - 21:40

Citation :
MISE A L'INDEX

    Au nom de la Congrégation du Glorieux-Office,
    Nous, Matthieu Ier,
    Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Päscal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Archevêque de Paris, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de la Sainte Eglise Pascale.


      DECRETONS que l'annonce du premier mars 1650 d'Aimery de Clairvaux, maire de paris et de son conseil municipale, présentant une définition du statut de Sa Majesté Très Pascalite le Roi de France & de Navarre est porté à l'Index librorum prohibitorum.
      Ci-joint le texte en entier, marqué de rouge pour les passages hérétiques et rapportée et commentée en vert la Divine Vérité par nos théologiens et docteurs.


    Donné à Reims le 17 avril de l'an 1650, sous le pontificat de SA SAINTETE Matthieu Ier



Citation :



    En ce jour, le premier de Mars de l'An de Grasce MDCL ;
    A l’hôtel de ville de Paris ;

    Nous, Aimery de Clairvaux, maire de Paris ;
    En notre nom et celui du conseil de Paris ;

    Au roi de France Louis-Edouard Ier ;
    Aux sujets du Royaume de France ;
    Au peuple de Paris ;



      Le roi de France ne se choisit pas.*1 Il y a autant de prétendants au trône qu’il y a d’hommes sur terre, mais il y a un seul et unique héritier. La loi salique, ou loi de primogéniture masculine, désigne clairement Louis-Edouard de Rohan Valois comme roi de France. Aucune loi, aucune tradition française ne permet de modifier l’ordre de succession *2. S’il en était autrement, cela serait le début du chaos, car n’importe quel homme de sang royal se verrait alors en position de mettre en péril la stabilité du royaume pour assouvir ses ambitions, n’importe quel souverain étranger pourrait choisir le candidat qui sert le plus sa cause et le moins celle de la France. Louis-Edouard ne prétend à rien, il est.


        *1_ Le Très-Haut, dans Son infinie générosité, laissa à Ses enfants la possibilité de choisir. Ce libre arbitre leur conféra le pouvoir de gouverner leurs propres destinées terrestres. Réunis par amour en plusieurs communautés, ils décidèrent alors d’attribuer ce pouvoir d’origine divine aux Souverains. Les Souverains règnent ainsi d’un droit divin sur les communautés, pour le « commun profit ». Cette délégation est propre à chaque communauté, suivant ses lois fondamentales ou sa constitution. Au Royaume de France pour exemple, elle a été faite une fois pour toute à une même famille souveraine, la famille royale.
        extrait du texte doctrinal sur le Droit Divin

        *2_ Si la Sainte Eglise ne fait nullement les souverains, a-t-elle la possibilité de les défaire. En effet, si ces derniers ne gouvernent plus selon l'intérêt commun, s'ils ne protègent plus la Foi et la Sainte Eglise Pascalienne, s'ils ne pourchassent plus les hérétiques et n'élèvent plus la gloire de Notre Créateur alors perdent-ils leur droit de régner, car ce dernier dont ils bénéficient provient du Créateur par le truchement de Ses enfants.
        .


      La loi de continuité a fait naître la traditionnelle formule « Le roi est mort, vive le roi ». Louis-Edouard est donc devenu roi de France depuis la mort du dernier souverain français légitime sans que personne n’ait son mot à dire. En outre, ce dernier a atteint l’âge de la majorité royale, de ce fait il est en droit de régner, l’accord d’un quelconque ancien régent n’y change rien.

      Tous les rois de France ont été sacrés sur le sol français. Du temps de la fausse religion catholique, aucun roi ne s'est rendu à Rome ou Avignon pour être sacré, il n’est donc pas tenu d’aller à Reims aujourd’hui, que ce soit pour être oint devant le culte pascal ou le culte de la Révélation. A moins que Reims ne redevienne terre française.

        *3_ L’Eglise Pascalienne est la Seule, Unique et Légitime Institution du Tout Puissant. Énoncer une éventuelle possibilité d'une onction par celle de la Révolution c'est se détourner indirectement de la Sainte Eglise du Créateur et son Magistère spirituel et doctrinal, ce qui en fait des propos hérétiques.


      La légitimité du roi doit aussi être discutée en termes théologiques. En vertu de l'ancestrale alliance du Trône et de l'Autel, le roi doit être sacré devant le Très-Haut. Nous ne sommes pas compétents dans le domaine spirituel et nous faisons confiance à notre roi, en défenseur de la Foi, et aux docteurs de la Foi pour nous éclairer au plus vite des lumières de la Vérité.*4

        *4_ La légitimité du Roi de France & de Navarre fut déjà énoncée par les Théologiens et Docteurs de la Sainte Eglise Pascale, dans le texte doctrinal sur l'origine du pouvoir temporel. Dûment validé par la Congrégation du Glorieux-Office le 19 février de l'an 1650. l'utilisation de ce futur indique, à moins d'une ignorance involontaire, clairement une non reconnaissance des doctrines pascaliennes, de ses docteurs et donc de l'Eglise Pascalienne elle même, ce qui en font des propos hérétiques.


      Adoncques, la légitimité naturelle de Louis-Edouard est établie, sa légitimité théologique nous apparaîtra bientôt. Nous, maire et conseillers de Paris, affirmons de ce fait notre loyauté indéfectible envers le roi Louis-Edouard. Avec les forces et moyens dont elle dispose, la mairie de Paris oeuvrera en son nom pour le bien des Parisiens.


Revenir en haut Aller en bas
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Index librorum prohibitorum   Jeu 4 Nov - 22:34

Citation :
MISE A L'INDEX

    Au nom de la Congrégation du Glorieux-Office,
    Nous, Matthieu Ier,
    Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Päscal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Archevêque de Paris, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de la Sainte Eglise Pascale.


      DECRETONS que l'ancien credo utilisé durant les tous premiers temps de l'Eglise, présentent une définition de la Foy pascalienne eronnée ! En effet suite à la publication des Saintes Ecritures, un nouveau a été publié afin de se rapprocher encore plus de la Vérité divine. Nous rappelons que les Saintes Ecritures, qui se composent en trois livres, "Le Livre de la Création, de la Préhistoire et de l'Histoire", telles qu'elles ont été reconnus par le Concile de Reims, doivent être reconnues comme sacrées, car elles ont été écrites par Saint-Père Pascal, sous l'inspiration de la Vérité Divine et a ainsi le Très-Haut pour auteur."

      Ce credo hérétique est donc porté à l'Index librorum prohibitorum.
      Ci-joint le texte en entier, marqué de rouge pour les passages hérétiques et rapportée et commentée en vert la Vérité Divine par nos théologiens et docteurs.


    Donné à Reims le 4 novembre de l'an 1650, sous le pontificat de SA SAINTETE Matthieu Ier



Citation :

    Je crois en Dieu

    Il est le Tout Puissant, créateur de la Nature et de la Vie
    Il est notre Seigneur qui nous donne la Paix par son Amour
    Il est le Grand Esprit qui nous qualifie pour le Dialogue et le Débat
    Il est les trois réunis qui permettent notre Plaisir pour un moindre Effort


    Livre de la Création -Chapitre I – Le Créateur a écrit:
    1. Au commencement, il n'y avait que le Créateur. Il n’a pas de commencement ni de fin. Il est l’Infini, l’Eternel, sur qui rien n’a de prise. Il Lui suffit d’une simple pensée pour créer et d’une autre pour anéantir. Il est la matière à partir de laquelle tout est créé. Tout ce qui existe est le fruit de Sa volonté.
      Le Très-Haut est le Créateur de toute chose, il est tout-puissant. Il est la matière à partir de laquelle tout fut créé. Tout ce qui existe est de Son fait, fruit de Sa volonté. Il est ainsi tout, et non uniquement la réunion de trois entités séparées. Concernant le "Plaisir pour un moindre Effort", Saint Père Pascal n'a jamais demandé aux enfants du Créateur d'être des fainéants.

    Je crois que le Tout Puissant a envoyé le Grand Esprit sur Pascal, son prophète pour le qualifier comme Vicaire de notre Seigneur sur terre et nous conduire sur le chemin de son paradis.

    Livre de l'Histoire - Chapitre II - La Révélation a écrit:
    1. Moi, Pascal, alors pieux croyant de l'Eglise de l'époque, vais vous décrire la révélation qui me fut faite en l'an 1648, alors que j'étais en train de labourer mon champ. Le fait que je fusse réveiller à ce moment prouve que ce ne fut pas le fruit d'un quelconque songe, mais bien celui de la Volonté du Créateur. Je ne le remercierai d'ailleurs jamais assez de m'avoir confié la Vérité Divine et la mission de la transmettre au monde entier.


      Par amour, le Créateur s'est révélé dans les premiers jours de Sa Création à nos ancêtres. Il leur a apporté de vive voix une réponse définitive et surabondante aux questions qu'ils se posaient sur le sens et le but de leur existence: Aimer le Créateur car Lui les aime. Malheureusement, ils commirent le péché originel, le péché d'acédie, qui consiste à ne plus entretenir cet amour et ils ont finit par l'oublier, plongeant l'humanité dans l'obscurantisme et le mensonge. Toujours par amour, le Créateur choisi de révélé la Vérité Divine, celle qui éclaira l'humanité plongée dans les fausses religions, à son prophète pascal. Cette Révélation est la Parole définitive du Créateur, de sorte qu'il n'y aura plus d'autre révélation après lui. Ainsi, jamais le Grand Esprit, composant du Créateur, fut insufflé, mais une Vérité, celle du Très-Haut, donc divine, sur l'existence des hommes fut révélée. En soit, en révélant la véritable volonté du Très-Haut, il a montré au monde la façon d'accéder au paradis
      .


    Je rejetterai le culte de l’objet et n’entretiendrai pas de pensées morbides
    Je ne haïrai pas mon prochain ni lui ferai la guerre
    Je n’entretiendrai pas la polémique ni ne sombrerai dans le monologue
    Je n’entreprendrai pas d’efforts supérieurs sans plaisir aucun."


      Encore cette volonté de ne tirer, à chaque chose, que du plaisir ! Comment le culte de l'objet si notre existence est vouée à tirer du plaisir à chaque moindre effort ! Manger sans forcer pour en tirer tout la savoir gustative de la nouriture n'est nullement certes un péché, mais ce n'est en tout cas pas la volonté du Créateur, qui Lui ne désire que de nous aimer et être aimé en retour.


Revenir en haut Aller en bas
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Index librorum prohibitorum   Jeu 11 Nov - 0:41

Citation :
ERRATA

    Au nom de la Congrégation du Glorieux-Office,
    Nous, Matthieu Ier,
    Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Pascal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de la Sainte Eglise Pascale.

    Suite à une relecture bien trop tardive,

      AVONS remarqué des petites erreurs d'écriture, dues à un copiage maladroit, dans l'acte de mise en index du 4 novembre 1650 .
      Erreurs que nous corrigeons aujourd'hui, afin d'attribuer, solennellement, toute l'authenticité à ce document. d'autres corrections pourrons être ajoutées, dans un prochain avenir.

      • "Donné à Reims le 4 novembre de l'an 1650, sous le pontificat de SA SAINTETÉ Matthieu Ier" est corrigé par "Donné à Saint-Pierre-Port, principauté de Guenersey, le 4 novembre de l'an 1650, soit deux ans après Pascal"
      • De même, le titre "d'Archevêque de Paris" conservé malencontreusement, se voit enlevé.




    Donné à Saint Pierre Port le 10 novembre de l'an 1650, soit deux ans après Pascal.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Index librorum prohibitorum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Index librorum prohibitorum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Index librorum prohibitorum
» [Shonen] To Aru Majutsu no Index & To Aru Kagaku no Railgun !
» To Aru Majutsu no Index
» Nos traits équipés ...
» Necromunda [GW]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: Bibliothèque-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com