Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Demeure de l'Espèrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mer 29 Sep - 0:24

Elena restait blottie dans ses bras, la conception de cet enfant, aussi bien pour Wesley que pour elle même, leur désir le plus ardent, donner peut être un fils,, mais cela à la grâce du très haut.

Il est certain, son époux étant médecin, grand humanisme, rien ne pouvait lui échapper, surtout l’état de fatigue de son épouse, pour le rassurer souvent, souriait, un sourire que seul Wesley observait se dessiner sur son visage.

Tout est merveilleux l’annonce de cette nouvelle, Elena sentait son époux heureux plus que jamais, comme un rayon de bonheur venait s’introduire dans leur vie de couple, un don que nul ne savait pourquoi, seuls leur amour compter.


- Ce petit être, mon ange est le fruit de notre amour, je voulais en être sûre avant de t’annoncer ce merveilleux et doux espoir qu’est la vie, cet enfant en moi, je vais en prendre le plus grand soin, sans abstraction à notre vie, d’accomplir nos taches quotidiennes, je sais qu’il apportera joie et bonheur à voir un petit « wesley » courir en criant « papa, maman » au fait , bien que nous en avons le temps, il faut lui trouver un nom ? …

A ce mot, la porte s’ouvrait dans un grincement comme si une petite curieuse écoutait dans une porte entrebâillée..

Elena ? ..C’est vrai ? … Un bébé ? … J’en étais sure,… ce matin…. rhollalal ….Monsieur, vous devez être au ange ? Elena laissez moi vous embrasser, c’est merveilleux, je le disais à Vincent, « Notre petite Elena, je crois qu’elle attend un heureux évènement »

Elena contemplait Martha, semblait plus heureuse que jamais, le bonheur à l’espérance pénétrait comme une symphonie extraordinaire.


- Bon les enfants ce n’est pas tout, j’ai préparé a manger alors, et puis maintenant il faut prendre soin de vous Elena, hein, comme dit monsieur, il faut manger pour deux par comme deux enfin je crois moi je sais plus ….ha c’est Vincent qui va être heureux aussi..

- Comme je t’aime mon Wesley, je crois que Martha est aussi heureuse, et je crois que j’ai plus rien, du moins nous n’avons plus rien à dire que d’aller déguster le bon repas de Martha
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Ven 1 Oct - 22:56

Je la gardais serré tout contre moi, contre mon coeur rempli de joie par cette merveilleuse nouvelle. J'étais vraiment un homme comblé par tant de finesse et tact de sa part. Elle avait voulu me ménager en ne sachant pas comment j'allais percevoir l'idée d'un enfant au sein de notre couple... J'avais épousé une femme extraordinaire qui pensait toujours aux autres mais ne se ménagait guère. Elle avait toujours le sourire même quand la vie nous apportait ses angoisses et ses soucis et elle essayait de me protéger du mieux qu'elle pouvait... J'appelais cela une preuve d'amour au quotidien et je l'aimais d'un amour absolu et sans faille. J'ouvris les yeux quand elle me dit d'une voix douce et plus rassurée...

- Ce petit être, mon ange est le fruit de notre amour, je voulais en être sûre avant de t’annoncer ce merveilleux et doux espoir qu’est la vie, cet enfant en moi, je vais en prendre le plus grand soin, sans abstraction à notre vie, d’accomplir nos taches quotidiennes, je sais qu’il apportera joie et bonheur à voir un petit « wesley » courir en criant « papa, maman » au fait , bien que nous en avons le temps, il faut lui trouver un nom ?

- Mon tendre amour, tu sais les médecins ont un sens inné du discernement plus que les autres comme un sixième sens et je sentais en toi, un mal-être que je n'arrivais pas à identifier étant donné que physiquement, tu es en bonne santé. Et je comprends fort bien ton comportement envers moi, vis à vis de tes légitimes craintes qui sont celles que les femmes retoudent, à un moment précis de leur vie d'épouse. Si notre bébé est un garçon, je souhaiterai l'appeler "Richard" qui est le prénom de mon père, bien sûr si cela te convient aussi.

L'oreille de Martha trainait sans doute dans l'entrebâillement de la porte quand elle fit subitement éruption dans le petit salon lorsque Elena parla de l'arrivée du futur bébé. Etant donné que la situation était cocasse, je regardais Martha, d'un air amusé au lieu de la réprimander sur sa façon d'écouter aux portes et ne voulant pas gâcher ces instants de bonheur par une faute de civilité, je lui dis simplement avec le sourire aux lèvres...

- Ma bonne Martha ! Savez-vous que la curiosité est un vilain défaut !

Oh ! Je sais bien, que Monsieur me pardonne mais comme je venais vous avertir que le dîner était prêt et quand j'ai entendu votre épouse qui parlait du bébé, je n'ai pas pu résister à écouter.

- Fort bien, ma bonne Martha, vous êtes toute pardonnée à condition de nous avoir préparé une de vos succulentes omelettes aux champignons et aux lardons et n'oubliez surtout pas de rajouter deux couverts de plus pour vous et Vincent. Et oui, Martha, ce soir, mon épouse et moi, nous vous avons convié pour fêter ensemble la bonne nouvelle ! Martha resta bouche bée, rougit puis se reprit aussitôt...

Monsieur et Madame sont trop bons. Quand je pense que Vincent me répéte sans cesse que nous avons eu l'heureuse chance d'être au service des Maîtres comme vous et je lui réponds sans cesse qu'il a mille fois raison...

- Martha ! Ma bonne Martha ! Pour nous, nous vous considérons comme faisant partie intègre de la famille et allez donc de ce pas avertir Vincent pour qui se joigne à nous car nous n'allons pas tardés à venir nous mettre à table.

Martha afficha un large sourire et quitta le petit salon de son pas énergique. Je regardais ma douce épouse et lui offris ma main pour l'aider à se lever du sofa puis l'enlaçant dans mes bras pour un tendre baiser... Tout en se libérant doucement de notre étreinte...

- Comme je t’aime mon Wesley, je crois que Martha est aussi heureuse, et je crois que j’ai plus rien, du moins nous n’avons plus rien à dire que d’aller déguster le bon repas de Martha

- Je t'aime aussi, mon amour ! Et j'ai aussi une faim de loup, pas toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 2 Oct - 16:04

Elena lui souriait, se doute bien que ce bonheur à cette nouvelle apporterai tant de joie au sein de leur couple, il n’y avait pas de plus grande sérénité, l’amour engendrait le bien être, son époux médecin discernait son mal être, d’une première grossesse ce qui est normal les premiers symptômes apparus. Elena se donnait à fond dans tout ce qu’elle entreprenait, son amour pour Wesley, son bonheur, passait avant tout.

- Si c’est un garçon? bien évident mon cœur, je n’osais te le demander qu’il porte le prénom de ton père, pour moi c’est une preuve d’amour donner la vie, afin que notre famille se perpétue à jamais.

- Martha, ma bonne Martha, ne vous excusez point, merci aussi de votre aide, sans vous je craignais une maladie, pourtant comme le dit Wesley, je suis en bonne santé

- Dame Elena, je me doutais bien, j’observais vos angoisses, vous avez bien fait de m’en parler, je vous avez dit qu’un enfantement pouvait être possible, qu’il faudrait en discuter avec votre époux médecin, voila c’est fait, laissez moi vous embrasser encore, si vous saviez comme dans cette maison grâce à vous, règne la joie.

- Ho Martha ? Sans vous, sans Vincent et surtout sans Wesley, je resterai surement à la boulangerie.

Elena se tenait dans les bras de son tendre époux comme un petit oiseau ayant peur de tomber du nid.

- C’est une très bonne idée mon cœur, oui j’ai une faim de loup aussi, Martha ? Auriez-vous votre bonne tarte aux multi fruits ?

- Oui Dame Elena ….demandez et vous serez resservie

Wesley tendait la main a sa tendre épouse pour passer à table joliment dresser par Martha, un joli bouquet de fleurs ornée le centre, des couverts, pour quatre personnes.


- Mon amour, je suis si heureuse de donner la vie, mais j’aimerai que ce soit toi qui mette notre enfant au monde, car vois tu, j’ai peur d’aller a l’hôpital.


Elena lui parler les craintes de l’hôpital, la dernière fois, s’y est rendu, son frère venait de mourir, sa meilleure amie morte en donnant naissance à son petit, n’a pas survécu a un accouchement trop prématuré, se promettant de jamais aller mettre son enfant au monde dans un lieu médical tel l’hôpital

Elena en bonne santé, juste quelques nausées le matin, un peu de fatigue, sa force lui permet de surmonter ses malaises, grâce aux bons soins de Martha, et maintenant de son Wesley.


Deux voies se fait raisonnaient par des discutions venant de la grande halle, une odeur de cuisine chatouillait les narines d' Elena la mettant en appétit, Martha et Vincent, on pouvait les entendre discuter, son regard en direction de la porte, tenant sa main sur celle de son époux la serrant un peu.

Vincent quittait son chapeau, Martha portant les plats.


- Madame Elena, Monsieur Wesley, Martha et moi nous vous remercions de votre invitation, dame Elena toutes mes félicitations pour cet évènement, laissez-moi vous embrasser, vous donnez tant de bonheur ici, soyez tous les deux heureux.

- Monsieur, j’ai un peu souci avec « Sorbonne » il me faut lui faire mettre des fers, sinon il va boiter, et risque de se faire une entorse, enfin nous verrons après, Monsieur je vous félicite aussi enfin vous allez connaître les joies d’être père.

C’est un plaisir pour nous de partager avec vous notre repas, je vous en prie prenez place Vincent, Martha, déposez les plats, venez vous mettre à table aussi.

- avec grand plaisir Elena fit Martha avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 4 Oct - 22:25

La table était joliment dressée, agrémentée en son milieu par une touche champêtre de fleurs de saison et une odeur fumante d'omelette aux champignons me taquinait les narines. Je tendis la main à ma tendre épouse pour l'aider à prendre place à la table et m'assis à côté d'elle. Ne me quittant pas des yeux et me prenant ma main tout en la serrant, elle me dit...

- Mon amour, je suis si heureuse de donner la vie, mais j’aimerai que ce soit toi qui mette notre enfant au monde, car vois tu, j’ai peur d’aller a l’hôpital.

- Ne t'inquiète surtout pas pour cela, j'ai l'intention de mettre au monde notre bébé à "L'Espérance" et nullement à l'hôpital et notre bonne Martha sera là pour m'assister lors de l'accouchement. Voilà ! Mon coeur, cela te rassure-t-il ? Lui répondis-je avec ravissement, les yeux plein de tendresse...

Vincent venait d'arriver et discutait avec Martha dans le hall d'entrée puis quitta et posa son chapeau et se dirigea vers nous et nous dit avec un large sourire aux lèvres...

- Madame Elena, Monsieur Wesley, Martha et moi nous vous remercions de votre invitation, dame Elena toutes mes félicitations pour cet évènement, laissez-moi vous embrasser, vous donnez tant de bonheur ici, soyez tous les deux heureux. Monsieur, j’ai un peu souci avec « Sorbonne » il me faut lui faire mettre des fers, sinon il va boiter, et risque de se faire une entorse, enfin nous verrons après, Monsieur je vous félicite aussi enfin vous allez connaître les joies d’être père.

- Mais je vous en prie, Vincent, comme mon épouse vient de vous le dire, c'est un plaisir pour nous, de vous avoir tout deux à notre table et merci bien, Vincent, je vais enfin connaître le bonheur et les joies de la paternité. Il me parla de "Sorbonne" et je lui fis un signe de la tête... Très bien, Vincent, nous en reparlerons plus tard.

Martha aidée de la jeune Sara, apportaient les plats sur la desserte tandis que Vincent débouchait une bouteille du meilleur cru et versa une partie de son contenu dans les verres puis prit place à côté de Martha... Je pensais que le moment était venu de trinquer en l'honneur de la merveilleuse nouvelle. Me mettant debout et levant mon verre, j'invitais tout le monde à me rejoindre et à boire en cet honneur...

- Ma tendre aimée, mes chers amis, je lève mon verre en l'honneur de cette merveilleuse nouvelle qui a amené la joie et le bonheur dans cette demeure. A notre bébé, source de grande joie, de tendresse et d'amour.

Tout le monde se leva et trinqua tandis que Sara commençait à servir le potage de légumes bien fumant...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mar 5 Oct - 16:50


Elena fut rassurer de la réponse de Wesley, un poids en moins pour la jeune femme, la peur de l’hôpital, lui faisait craindre des pires moments, bien que son époux en est le chef de plus le meilleur médecin, il lui aurai été plus facile de lui dire « nous sommes bien équipé a l’hôpital » et là Elena en avait trop peur, sentir l’odeur que dégage les hôpitaux lui donne mal au cœur, une fois ça lui suffisait
.

- Mon cœur, c’est le plus grand bonheur de mettre notre enfant au monde chez nous, je craignais que tu me dises qu’à st Louis vous êtes équipé pour recevoir un bébé, mais la mère supérieure avec sa cornette me fait frissonner, et son air sévère me glace le sang, La dernière fois que j’ai livré du pain, elle m’avait donné cette impression, d’où maintenant c’est Fred qui en fait les livraisons.

Tout le monde est bien installé Sara servait une bonne soupe encore toute fumante, que cela sent bon, voila qui met en appétit. Wesley se levait prenait un verre, voulait trinquer.

Elena se leva a son tour prend le verre que lui tend son époux,

- Mon tendre époux, mes amis oui vous êtes mes amis
« regardant Vincent, Martha, Sara » je vous remercie tous d’être là pour nous .


- Oui Elena sans vous, cette maison serai bien triste.. et pour sure que j’aiderai votre époux a vous aider a enfanter croyez bien ma petite maitresse, je vous aiderai de mon mieux, allez a votre santé a tous.. Sara servez donc Elena, Vincent …ha non laisse les chevaux, ce soir nous festoyons un heureux évènement.. A notre petite maitresse.


Elena se rassoie ainsi que tout le monde, les discutions allait bon train devant un tel bonheur, on pouvait entendre des rires.

Mon cœur, je suis si heureuse de te donner un enfant, notre tout petit, je te promet de te dire dés que quelques ne ira pas.. Mais pour le moment, tout va à merveille, il me tarde aussi de voir le jour ou je serai mère, nous avons le temps.. Je t’aime mon Wesley, allez, moi, j’ai faim. .. et si c'est une fille ? en passant sa main sur son ventre... Elena pensait lui donner le prénom de sa grand mère ...

- Que pense- tu de ..Marie Ange ? comme ma grand maman ..
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Ven 8 Oct - 22:46

J'avais rassuré mon épouse en lui promettant de l'accoucher chez nous. En cette occasion, j'avais fait prendre dans le cellier souterrain, un grand cru à robe rouge des coteaux du Languedoc que mon frère ainé m'avait fait parvenir de son domaine et de sa cuvée privée en l'honneur de notre mariage. J'étais très heureux qu'il avait été apprécié de tout le monde et après avoir trinqué à notre futur bébé, mon épouse toute enthousiasmée au bonheur d'être une future maman, se pencha légèrement vers moi...

Mon cœur, je suis si heureuse de te donner un enfant, notre tout petit, je te promet de te dire dés que quelques ne ira pas.. Mais pour le moment, tout va à merveille, il me tarde aussi de voir le jour ou je serai mère, nous avons le temps.. Je t’aime mon Wesley, allez, moi, j’ai faim. .. et si c'est une fille ? Que pense- tu de ..Marie Ange ? comme ma grand maman ..

- Marie-Ange ! Marie-Ange De Lhavilland ! Oui, cela me plait ! C'est vraiment un prénom charmant qui sonne bien. Quelle bonne idée d'avoir choisi le prénom de ta grand-maman et Richard De Lhavilland, si c'est un garçon comme le prénom de mon père.

Je la regardais avec fierté et tendresse. Elle allait me donner un fils ou une fille, notre enfant si désiré, le fruit de notre amour... J'étais vraiment un homme comblé et amoureux fou d'elle...

Après le délicieux potage aux légumes, vinrent les variétés de salades et la fameuse omelette aux champignons et lardons et au cours du repas bien arrosé pour accompagner tous ces plats plus succulents les uns que les autres, je félicitais Vincent pour sa bonne tenue des écuries...


- Mon cher Vincent, permettez-moi de vous féliciter pour la très bonne tenue des écuries et j'apprécie énormément les efforts de votre travail malgré votre jambe handicapée et je pense que depuis le temps que je vous l'avais soigné à l'hôpital cela a dû avec l'âge, se tranformer en douleurs chroniques à type rhumatismal. Après le repas, je vous donnerai un traitement de maintien et à demeure.

Je le regardais affectueusement comme j'aurais regardé mon père car il me faisait penser à lui... C'était un homme droit, honnête, très professionnel et de bonne compagnie et quand il me regarda avec une expression dans ses yeux comme un père regardait son fils, je lui fis un clin d'oeil complice en lui disant...

- A propos de "Sorbonne", je vous fais entièrement confiance et pas plus tard qu'hier, j'ai fait une petite visite à mon vieux compagnon "Mistral" et j'ai remarqué qu'il allait très bien mais il lui manquait quelque chose, comment dire ? Ah! oui, un compagnon qui s'occuperait de lui, le chouchouterait, lui parlerait, vous trouvez pas Vincent ! Vincent comprit assez vite ce que je voulais exprimer et me répondis aussitôt...

Oh ! Oui, très bien, Monsieur, je sais de quoi vous voulez parler ! Mon sentiment c'est que "Mistral" a besoin surtout d'une très bonne cavalière qui connaît à fond les équidés.

- Et je suis certain, moi, que j'ai en la personne de ma tendre épouse, cette compagne par qui "Mistral" adorerait se faire bichonner.

Du coin de l'oeil, j'attendais ainsi que Vincent, sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 9 Oct - 13:40


Elena s’est penchait vers son époux, elle fut rassurer de ne point se rendre à l’hôpital, Wesley semblait très heureux par cet évènement, demandant de faire monter une bouteille de grand cru, les couleurs, les saveurs, ce gout qu’il vous laisse au palais, les vins les connaît au domaine de ses parents Elena eut vite apprit sonder le doux breuvage des grand crus, les discutions progressaient bon train, Martha, Sara parlaient layette, berceau, toute en les observant, Elena exprimait aussi ses désirs.


- Marthe, Sara, pour cela je vous fais entièrement confiance, notre connaissance ne fait aucun doute, et je vous en remercie

- Elena, c’est une joie pour nous aussi d’attendre avec vous cet enfant, croyez nous que nous ferons tout pour que vous le portiez bien, je sais que vous suivez à la lettre tout les conseils de plus votre époux


- Je vous remercie infiniment, Martha.

Elena attentive à la discussion entre Vincent et son Wesley, fronçant les sourcils, Vincent souffrait de sa jambe, devenu un mal chronique.

Quand Wesley le félicitât pour l’entretient des écuries, Elena les regardait, s’intéressant aux chevaux, toute petite, les connaissait mieux que personne, elle avait ce don de communiquer avec eux, sans savoir pourquoi lui vient cette confiance aux équidés ami de l’homme dompter par l’homme, faisant bon où mauvaise usages de leur monture, son aptitude acquise par expérience dont elle avait le secret « savoir parler aux chevaux »

Elena comprit que mistral est un cheval un grand étalon, connaissant le passé de son époux depuis longtemps, se doutait aussi que Wesley dans sa grande bonté en avait fait don à son épouse disparue il y a déjà bien longtemps dans les expériences de sa profession militaire, Wesley lui avait expliquer dans quelle condition, elle eut démantelé un complot contre le roi y laissant sa vie.

Mistral était rentré seul apeuré, tacher du sang de sa maitresse, Wesley interdit à qui conque de l’approcher, le laissant tranquille aux bons soins de Vincent. Il est temps que les choses changent.

Elena écoutait, sentait qu’elle se devait intervenir.


- Vincent ? Ou est Mistral ? j’aimerai le voir.

- Elena, mistral depuis longtemps est triste malgré mes soins, il a besoin qu’on le chouchoute qu’une personne le prenne en main.

- Si vous le permettez, je désire m’en occuper, je connais les chevaux, vos soins lui ont apporté la guérison, j’en conviens, mais il y a des maux que vous pouvez ignorer, je suis capable de rendre « mistral » le plus vaillant, le plus courageux, il faut lui redonner confiance.


- Monsieur ? Je crois que votre épouse est déterminée, qu’en pensez-vous ? Se retournant vers la jeune femme ; Elena, je pense et votre époux sera d’accord avec moi, dans votre état, je vous demande de point le monter.

- Vincent, je ne veux pas le monter, je ne veux pas mettre en danger la vie de mon petit, je veux lui parler.

Détournant son regard vers Wesley, lui serre la main, le regarde pleins de tendresses.


- Mon amour ? Veux-tu m’accompagner auprès de « mistral » demain ?s’il te plait, je souhaite le voir.

- Vincent ? Pourriez-vous mettre « mistral » dans un enclos ?

- Monsieur qu'en pensez-vous? je ferais comme vous souhaitez, vous et votre épouse...

Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 9 Oct - 21:08

La réponse de mon douce épouse ne se fit pas attendre. Un dialogue s'était lié entre eux et j'écoutais attentionné, ne les quittant pas des yeux...

- Vincent ? Ou est Mistral ? j’aimerai le voir... - Si vous le permettez, je désire m’en occuper, je connais les chevaux, vos soins lui ont apporté la guérison, j’en conviens, mais il y a des maux que vous pouvez ignorer, je suis capable de rendre « mistral » le plus vaillant, le plus courageux, il faut lui redonner confiance.

J'étais aux anges, ma tendre aimée avait accepté gentiment, de s'occuper de "Mistral" qui psychologiquement avait un grand besoin de reprendre confiance à sa fougue d'avant et de revivre une vie plus adaptée à ses besoins. Vincent s'adressa à moi...

- Monsieur ? Je crois que votre épouse est déterminée, qu’en pensez-vous ?

- Vincent, je connais mon épouse et je sais pertinemment qu'elle réussira là, où nous avons échoués et je lui voue une confiance aveugle en la matière car je l'ai vu faire avec "Sorbonne" bien des fois, elle arrivait toujours à le calmer, à l'apaiser avec ses paroles. C'est comme un genre d'alchimie entre l'humain et l'animal et le résultat est extraordinaire.

Elle me regarda et son regard tendresse me faisait toujours fondre et le contact de sa main se fit plus ferme dans la mienne...

- Mon amour ? Veux-tu m’accompagner auprès de « mistral » demain ?s’il te plait, je souhaite le voir.

- Bien sûr, mon coeur que je t'accompagnerai.

Elle demanda à Vincent de mettre l'équidé dans un enclos. Vincent me demanda mon approbation...

- Monsieur qu'en pensez-vous? je ferais comme vous souhaitez, vous et votre épouse...

- Vincent, faites comme Madame vous le demande, vous avez mon accord et considérons qu'à partir d'aujourd'hui, mon épouse seule, sera en charge de s'en occuper en maîtresse absolue.

Très bien, Monsieur, je suis bien aise de savoir que notre fameux "Mistral" va reprendre de sa puissance et sa fierté d'avant. Nous dit-il avec l'oeil larmoyant.

- Alors, Vincent, remettez-vous ! Aujourd'hui, c'est un jour de bonheur et de joie ! Sara vient de nous amener les fromages et la délicieuse tarte aux fruits de notre bonne Martha et servez-vous un autre verre de ce fameux cru des coteaux ensoleillé du Languedoc.

Je regardais à la dérobée manger mon épouse qui avait eu, pendant le repas, une assez bonne fourchette, elle, qui d'habitude mangeait comme un moineau et il était évident qu'elle s'alimentait pour deux. D'un air amusé, je la voyais se délecter d'une part de tarte aux multi-fruits tandis que j'en étais encore au fromage...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mar 12 Oct - 10:43

Enfin Elena de par son expérience pour les chevaux s’emploierait à redonner confiance à Mistral, le bichonner, son amour pour les équidés n’était plus à prouver, un étalon, dont la souffrance psychique occasionnée de certains évènements, laissant l’animal triste morose de son sort.

Elena écoutait son tendre époux ; le regardait furtivement un instant, lui sourit, la jeune femme mangeait de très bonne appétit, peut être un peu trop vite, la tarte aux fruits de Martha, un délice qu’Elena on pourrait dire dégustait avec plaisir au grand étonnement de Wesley, trouvant son épouse manger trop vite.


Quand s’essuyant les lèvres du coin de sa serviette visionnait l’attablée, dont les regards déposait sur la jeune Elena.

- Et Bien Elena voila qui fait plaisir de vous voir manger de si bonne appétit, vous qui d’habitude manger comme un piou-piou .

Elena souriait a la remarque de Martha, que déjà Vincent, la reprend un peu


- Martha, ma brave Martha, notre jeune maitresse a besoin de manger alors laisse-la déguster son dessert

- Ho mais Vincent, j’en suis ravie de voir notre Elena manger comme ça.

Elena se sentait un peu gênée, quoi de plus normal pour elle qui attendait un évènement des plus heureux à la grande joie de son tendre époux Wesley, rayonnait de bonheur, Elena sentait son regard sur elle, comme pour la protéger.

- mon amour ? Crois-tu que je mange trop vite ? Les discutions allaient bon train, le repas se terminait dans une très bonne ambiance.

- Vincent ? Puis-je vous faire une confidence ? Au sujet des étalons comme mistral ? La souffrance dont lui a occasionné la perte de sa maitresse.

- Mais, bien sure Elena, moi je sais plus quoi faire pour lui, je vous le mettrais dans l’enclos puisque c’est votre désir.


- J’affirme Vincent accomplir des miracles, capable de dresser les chevaux les plus indomptables ou de guérir les plus incurables, je refuse de croire l’animal après une souffrance il ne soit pas aptes a reprendre confiance, lui la conquête de l’homme.

- je conçois que ma technique résulte de toute ma vie passée à écouter les chevaux, à apprendre leur langage, j’ai passé assez de temps au domaine de mon père, un jour, un jeune poulain, perdu dans la nature, un tout jeune poulain effrayait d’avoir perdue sa mère, qu’un chasseur avait tuer, il est venu se refugier, dans un tel état de désolation que notre lad voulait l’achever, prêt à lui tiré dessus, je me trouvais aux écuries, voyant le regard du jeune poulain, sa grande détresse face à l’homme se tenant cabré devant l’homme le tenant en Joux, les hennissements de la pauvre bête m’ont fait réagir, j’ai prit mon fouet, je lui ai fait lâcher son arme avant qu’il ne tire.

- j’ai demandé à mon père de le renvoyer sur le champ, choses faite ; et là Vincent, j’ai prit en charge ce poulain, je le choyais, parlé, lui caresser le flanc, lui laissant le temps de lui redonner confiance, avec tant de patience, ho je sais, il fallu beaucoup de temps, aujourd’hui c’est un bel étalon, je témoignage mon amour et mon intime compréhension du cheval, un message de vie.

Elena fini de raconter son amour pour le cheval, regarde les uns et les autres les laissant sans voies.


- Mon amour ? Après le repas ? Nous pourrions aller près de l’âtre, je suis un peu lasse,
tout en posant sa main sur son ventre, le caressant.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Jeu 21 Oct - 22:14

- mon amour ? Crois-tu que je mange trop vite ?

- Un tout petit peu, mon coeur ! Et surtout ne te sens nullement gênée par notre curiosité car c'est avant tout un grand honneur que tu fais à la délicieuse tarte de notre excellente cuisinière.

Tout en regardant Martha du coin de l'oeil pour ne pas la faire rougir par ma congratulation. Je m'amusais aussi à écouter les petits gentils retournements de Vincent envers Martha, ils me paraissaient faisant figure d'un vieux couple et je me demandais qui le plus des deux, protègeraient autant leur jeune maîtresse. Le dialogue avait reprit de plus belle entre ma tendre épouse et Vincent au sujet de Mistral. Je les écoutais tout en appréciant la tarte aux fruits et fis un clin d'oeil à Martha, lui faisant comprendre que sa tarte était un délice. Tout le monde était à l'écoute de ma douce Elena et elle exerçait un certain attrait irrésistible sur nous tous en matière d'équidés tandis que le succulent dîner se termina par un café et un verre de cognac pour Vincent et moi. Passant sa main sur son ventre, elle me ragarda tout en me disant...

- Mon amour ? Après le repas ? Nous pourrions aller près de l’âtre, je suis un peu lasse,

- Bien sûr, ma chérie, nous sommes tous conscients que ton état nécessite du repos donc mes amis, nous allons nous retirer dans le petit salon. Martha, si vous voulez bien lui faire une tisane de camomille.

Je lui tendis la main pour l'aider à se lever de table tout en reculant la chaise et nous nous dirigions vers le petit salon. Assis sur le sofa devant la grande cheminée, ma tendre épouse blottie tout contre moi, une main dans la mienne et l'autre posait sur son ventre, nous regardions en silence chacun dans nos pensées, les flammes incandescentes caressant les bûches dans l'âtre. Ce moment calme et serein qui ne fut dérangé que par la venue de Martha avec sa tasse de tisane et repartit aussitôt sans faire le moindre bruit. Je sentis un léger soubresaut de mon épouse, serait-ce un petit signe de notre bébé qui bougeait pour nous dire "Coucou, je suis là, moi aussi et heureux d'être bien au chaud dans le sein de ma maman"...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Ven 22 Oct - 8:33

Elena et Wesley au petit salon savouraient ces instants prés de l’âtre, les flammes dansaient on entendait le vent souffler par la cheminée.la jeune futur maman assise blottie contre son époux se sentait merveilleusement bien, le calme lui profitais, pas un silence de plomb, mais la douceur d’un foyer, l’amour de son époux rayonnant de bonheur d’être père, à la grande joie de son épouse, sa main posait sur son ventre comme pour caressait son tout petit.

Elena souriante, sentait bougeait son bébé, il y a déjà quelques jours a chaque fois qu’elle est allongée, au calme prés de son Wesley, restant des heures l’un auprès de l’autre se sentait en toute sécurité.

Elena s’arrondissait de jours en jours, entamait presque son 6eme mois de grossesse, aussi souvent caressant son ventre à chaque mouvement que faisait leur enfant, signalant sa présence, le soir, lorsqu’ils sont couchés, que Wesley communique avec leur bébé, il aime ses instants, Elena lui caressant la tête, tous trois sont heureux.


- Mon amour, il sent ta présence, quand tu lui parle ? J’ai l’impression qu’il sait que tu lui parle, lorsque tu me caresse le ventre, il donne des petits coups voulant dire « je suis là, je suis bien au chaud dans le ventre de ma maman »


Elena n’avait plus de nausées, plus de malaises qui l’ennuyaient tant, heureuse d’une grossesse se passant à merveille sous l’œil vigilent de son époux de plus son médecin. Martha, Sara, et même Vincent sont aux petits soins pour elle, tout se passait pour le mieux, les après midi, lorsque le temps le permet, avec Wesley vont faire une promenade main dans la main, souvent ils vont vers le lac où les cygnes ont hibernés à l’abri du froid.

Le soir se retrouvant devant la cheminée discutent de leur enfant, de l’accouchement, de la chambre du bébé.. Elena aimait beaucoup que son époux lui masse le ventre, ho combien bénéfique pour elle et leur enfant.

- Mon amour, je sais que tu as déjà accouché Esmée , la pauvre elle a du tant souffrir pour mettre sa fille au monde, surtout pour le bébé, a du souffrir aussi.


- Mon cœur, j’aimerai que notre enfant naisse dans le calme, je sais que ça peut être douloureux, aussi je te fais confiance, je ferai toute ce que tu me dis pour qu’il vienne parmi nous dans la sérénité, si j’ai bien compté, il devrait pointer son bout de nez vers le 25 décembre ..
Elena restait calme et sereine, surtout confiante
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 25 Oct - 17:53

- Héhé, il a encore bougé ! Oh ! Oh ! il bouge encore ! je crois qu'il sera tonique et nerveux comme sa maman. Tu as raison, depuis j'ai mis ma main sur ton ventre, il communique avec elle. C'est extraordinaire, mon amour !

Je la regardais avec des yeux plein de tendresse tout en approchant mon visage près du sein et mes lèvres l'invitaient à rejoindre les miennes pour un tendre et long baiser puis lui murmurais à l'oreille... Oh ! Toi, comme je t'aime, ma douce aimée.

Je continuais à lui masser doucement le ventre, collant de temps en temps ma joue tout en parlant à notre bébé... C'était pour nous deux, un moment magique que celui d'un court instant de communication sublimé par le fruit de notre amour. C'était simplement le bonheur d'être trois... Puis Elena me parla de l'accouchement d'Esmée...

- Effectivement, Esmée a beaucoup été éprouvé par son accouchement parce que c'était son premier bébé mais la délivrance s'est bien passée et sa fille n'a pas souffert et ne t'inquiète pas pour autant pour notre enfant, tout se passera très bien, je te le promets et nous ferons tout pour que ton accouchement se passe dans les meilleures conditions, mon amour ! Tout en lui posant un doux baiser sur son front et ses lèvres...

"Ambre", La fille d'Esmée me fis penser à "Ambre"ma petite protégée, un nourrisson d'un mois abandonné dans un panier que j'avais recueilli par une nuit froide et pluvieuse de novembre 1649 devant mon ancienne résidence "L'Orchidée", le sauvant d'une mort certaine et je pensais que c'était le bon moment d'en parler à ma tendre épouse...

- Mon amour, j'ai quelque chose à te dire !!! Son regard vert me regarda avec un air interrogatif... Voilà, c'était au temps de ma défunte épouse Oriane, j'ai trouvé, en rentrant tard de l'hôpital, un nourrisson d'un mois abandonné dans un panier et que j'ai recueilli par une nuit froide et pluvieuse de novembre 1649 devant mon ancienne résidence "L'Orchidée", le sauvant d'une mort certaine. Je l'ai soigné avec l'aide de Martha puis je l'ai fait admettre à l'hôpital et maintenant elle vit chez sa nourrice, elle va avoir bientôt un an et je lui ai donné le prénom d'Ambre. Je fis une courte pause et repris... Quand j'étais veuf et j'étais loin de penser à me remarier, j'avais l'intention de l'adopter puis je t'ai rencontré et j'ai abandonné l'idée de l'adoption. Je n'avais pas quitté son regard et attendis sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 25 Oct - 23:07

Elena regardait son tendre époux émerveiller comme un enfant, heureux à chaque fois que leur petit bout de chou remuait, c’est a croire que la communication passait bien, comme une complicité entre le père et l’enfant.

La jeune femme posait sa main sur son ventre regardait son époux quand il lui dit « j’ai quelque chose à a te dire » Elena écoutait attentivement son tendre époux.

- Par pascal ? Que me dis-tu là ? Une enfant abandonné devant ta résidence ? Quelle jolie nom « Ambre » que tu lui avais donné, mon pauvre amour combien tu as eu raison un bébé dans une corbeille, par Pascal ?... quel tristesse pour un enfant…


Elena lui caressait la joue avec le revers de sa main, le laissant parler

- Et tu ne l’a plus revue cette enfant ? Crois tu qu’elle soit adopter ? Si tu le souhaite ? Veux tu que nous allions voir à l’orphelinat ? pourquoi avoir abandonné l’adoption, c’est peut être un peu dommage, nous aurions fait la joie, d’une enfant..

Bien évident qu’Elena ferai comme son époux le souhaite, elle sentait tant de dévouement, il pouvait porter sur lui toutes les peines du monde sur ses épaules, Elena est présente pour le seconder,
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 30 Oct - 21:42

- Comme tu dis, mon amour, c'est triste et injuste pour un enfant qui est l'innocence incarnée, qui a le coeur pur et qui a été abandonné par ses parents, à une mort certaine et si je ne l'avais pas accueilli et soigné, elle serait morte à l'heure actuelle. Je frémissais à cette idée et repris... Tu trouves son prénom joli, moi aussi et je trouve que "Ambre" correspond bien à sa morphologie et surtout à son regard. Elle a des yeux perçants de couleur bleu gris avec des légères petites touches d'une couleur jaune orangé proche de la couleur de l'ambre. Si tu la voyais, elle est joli comme un coeur.

Toujours blottie dans mes bras, ma tendre épouse m'écoutait tout en me caressant la joue de sa main douce... Je savourais comme elle, ces instants de bonheur et de sérénité au coin du feu... Puis la conversation tourna vers l'adoption...

- Non, non, au contraire, Ambre n'est point dans un orphelinat et quand Ambre est sortie de l'hôpital Saint-Louis, j'ai demandé à Martha de la mettre chez une nourrice et donc je pourvois à son entretien et à son éducation. Avec Martha, nous allons la voir souvent et comme je te l'ai dit, j'avais envisager de l'adopter lorsque je me suis retrouvé seul. Mon visage s'illumina d'un large sourire quand ma douce épouse me répondit...

... pourquoi avoir abandonné l’adoption, c’est peut être un peu dommage, nous aurions fait la joie, d’une enfant..

- C'est vrai, mon amour, tu désirerais qu'Ambre vienne vivre avec nous, à l'Espérance et que nous l'adoptions mais c'est merveilleux, mon coeur et je ne te dis pas dans quel état d'euphorie va être Martha quand nous irons lui annoncer. Soutenant son regard vert, je pris sa gracile main posée sur ma joue et y déposa un tendre baiser... Ma douce chérie, je crois qu'il serait temps d'aller se coucher car tu me parais un peu lasse et n'oublions pas que demain, nous avons rendez-vous avec Mistral, ton équidé.


Dernière édition par Wesley le Dim 31 Oct - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Dim 31 Oct - 17:22

Elena attentive aux moindres paroles de Wesley, fronçait les sourcils, frissonnait à l’idée qu’ « Ambre » soit morte de froid, sans soin, comment des parents sans cœur, une mère est une mère, comment ont-ils put faire une chose aussi horrible, renier leur enfant.

Elena restât en admiration devant les paroles de Wesley quand il lui décrit « Ambre » des yeux bleu gris, des lèvres orangé, comment peut on se détacher une si belle petite fille.


- Ambres est en nourrice ? Mais alors mon ange …on peut aller la chercher ? J’ai hâte de la voir, de la câliner, de l’aimer aussi comme notre propre fille, ho… oui.. Soit certain que cette enfant sera aussi la notre, c’est Martha qui va être heureuse, la pauvre, elle a déjà tant souffert.

Martha avait raconté toute la vie de Wesley, sachant tous sur son passé, la futur maman Elena lui fit une promesse solennelle, jamais dans la famille des « De l’havilland » ne régnera que le bonheur, que la joie des rires des enfants, la joie d’une famille unie

- C’est vrai mon cœur, il est déjà tard, je ne vois point le temps passé en ta compagnie, il est temps que nous allions nous coucher, il me tarde aussi de voir mistral, je suis certaine de pouvoir lui venir en aide
.

Aidée de son époux, Elena se levait se tenant le dos, d’une main prit celle de son tendre époux montèrent se coucher.


« Ambre » la petite protégée de Wesley hantait son esprit, comment des parents peu scrupuleux ont osé répudier une enfant devant une grille, de plus l’hiver c’est comme si on enlever un enfant à ses parents, c’est aussi cruel, inhumain monstrueux, l’un comme l’autre, c’est comme cela qu’il y a aussi beaucoup de petits malheureux.

Wesley renfermait la porte de la chambre derrière eux, ici est un lieu où seuls les époux ont accès.

Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 1 Nov - 0:38

De retour dans la chambre, après avoir pris mon bain, je m'allongeais près de ma tendre épouse et la prenant dans mes bras, sa tête posée au creux de mon épaule, je lui caressais ses cheveux et lui dit...

- Mon amour, demain, je demanderai à Martha d'aller chercher notre fille Ambre et nous commencerons à entreprendre les démarches pour son adoption. Tu sais, mon coeur, je suis vraiment heureux de ta décision au sujet d'Ambre et laisse-moi te dire que tu es une femme exeptionnelle et que je t'aime éperdument.

Joignant le geste à la parole, je lui soulevais son menton et mes lèvres rejoignirent les siennes dans un baiser long et passionné... Puis la regardant tendrement dans les yeux tout en lui baisant son petit nez...

- Et je sais, oh ! Combien, tu aimes les chevaux et je suis sûr et certain que tu pourras l'aider et qu'il t'aimera comme il a aimé feu son ancienne maîtresse.

Bercée par le son de ma voix, Elena commençait à s'assoupir petit à petit avec un petit sourire et avant de souffler la chandelle, je lui murmurais à l'oreille...

- Je t'aime, mon tendre amour, plus que ma vie ! Oh ! Oui, que je t'aime, ma douce épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 1 Nov - 1:25

[Cauchemars d'Elena]

Elena et Wesley enlacés dans les bras l’un de l’autre, ont discuté un peu avant de s'endormir, lorsque Elena fermât les yeux, se détendait doucement bercé par ses paroles, enfin ils allaient adopter la petite Ambre, Elena pensait très fort à elle en s’apaisant murmurait ,
Que faisait elle en ce moment ? Dormait elle bien ? avait elle assez à manger ? Au milieux de la nuit, la jeune Elena fut torturée par des cauchemars, catastrophiques, troublée, rêvant de la petite Ambre leur soit retirée, qu’elle criait si fort, puis vient au tour de mistral, le voyant au milieu du prés, tout en s’approchant de lui, car soudain il se cabrait, comme si il refusait la main tendue. Elena pouvait voir au fond de lui deux grosses larmes …. Avait elle criait dans son sommeil ?

- Non, non ne la prenez pas... c’est notre fille, vous n’avez pas le droit ...regardez nous avons les papiers
, quand Elena murmurait entre deux sommes,« mistral » tout doux viens... je ne te veux aucun mal.. Je sais.. Viens… mistral … n’ai pas peur.. c’est moi, tu me reconnais… n’est ce pas …

- Wesley, Wesley, non pas ça, ils faut les empêcher Martha, ma bonne Martha, cache Ambre il faut pas qu’elle reparte , je veux pas si vous plait, Vincent, Vincent, mistral il ne va pas bien ; il lui faut du fourrage … Wesley aide-moi, il faut pas ..

Elena se réveillait en sursaut, horrifiée, des goutes de sueurs coulaient le long de son front, des cauchemars hantait la jeune futur maman, en se retournant posait sa tête sur l’épaule de son époux, le secouait un peu.
.

- Wesley… mon cœur, j’ai fait d’horribles cauchemars, tout en posant sa main sur son ventre sentant son bébé bouger aussi, il devait ressentir ses angoisses, craintes.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mer 3 Nov - 1:52

Je devais propablement dormir d'un sommeil profond car je n'entendis point les cris de mon épouse qui me secoua un peu afin de me réveiller... J'étais dans un état second quand dans la brume du sommeil, j'entendis prononcer mon nom puis faisant surface à la réalité, j'ouvris les yeux et vis par la clarté du feu dans l'âtre de la cheminée, ma douce Elena, angoissée et en sueur, sa main posée sur son ventre... La première pensée qui me traversa l'esprit, fut le bébé...

- Mon amour, que se passe-t-il ? Le bébé ?

- Wesley… mon cœur, j’ai fait d’horribles cauchemars

- Ah ! Tu me rassures ! Je croyais que c'était le bébé ! Chutttt! Chuttt ! C'est rien, mon amour, calme-toi ! Ce sont que des cauchemars ! Je sais que tous les évènements actuels qui se passent à Paris ne nous ménagent guère et je suis conscient que tu en ai contrarié mais tranquillise-toi, je suis là pour vous protéger, toi et le bébé ! lui caressant doucement la joue tout en posant de petis baisers sur ses cheveux, je repris... Veux-tu que je te fasse une infusion de camomille pour te détendre et que tu puisses retrouver un sommeil plus serein ?

Je fus interrompu par de légers coups frappés à la porte de la chambre et la voix de Martha se fit entendre derrière la porte...

Par Pascal ! Docteur, que ce passe-t-il donc ? J'ai aussitôt accouru quand Madame à pousser des cris horribles.

- Martha ! Donnez-moi un instant, que je vous ouvre !

Je mis une robe de chambre et alla ouvrir à la gouvernante...

- Martha ! Surtout pas d'affolement, c'est Madame qui a fait simplement des cauchemars. Si vous voulez bien lui faire une infusion de camomille cela la détendra. En vous remerciant, ma bonne Martha !

Oh ! Comme çà me rassure, Docteur, je croyais que c'était pour le bébé ! Très bien, je fais le plus vite que je peux !
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mer 3 Nov - 13:30

Elena effrayée par ces cauchemars, ne comprenait pas pourquoi son époux la assurait que cela n’était rien, venant de délirer au milieu de la nuit, les plus horribles cauchemars amplifier par le subconscient, tout individu, où créature expiaient avec des proportions gigantesque monstrueuses.

Wesley était présent pour elle, leur enfant, manifestement ressenti aussi les peurs de sa maman, un peu normal, lui bien au chaud dans son sein, souvent Elena caressait son ventre, chantonner un berceuse, le sentant bouger, fut un peu rassurer. Pour rien au monde elle se mettrait en danger ni pour elle, ni pour son tout petit, les évènements de ces derniers temps à la capitale. Sentant les caresses de son tendre époux, des perles de sueurs ruisselaient le long de ses joues de ses tempes.

Elena le regardait à travers la lumière de la lune filtrant dans le chambre, quand on entendait frapper à la porte, Wesley se levait enfilait son peignoir, Elena remontait le drap jusqu'à son cou, il est vrai que les époux ont l’habitude de se coucher nu, se sentir l’un contre l’autre, les draps de soie leur procuraient un bien fait positif pour eux même.

- Martha … je suis désolée de vous avoir réveiller en pleine nuit, je suis désolée de vous avoir fait peur..

- Mais, Non ma petite Elena, ne vous inquiétez pas de toute façon je dors très peu. un cauchemars cela arrive..



- Monsieur voulez vous que je vous porte aussi quelques chose ? je pense que vous avez eu très peur aussi..


- Merci ma bonne Martha, une infusion au miel, devrait me faire le plus grand bien, mon époux a raison,

Lorsque Martha sortie de la chambre, Elena se sentait des plus gênée, elle eut crié pour avoir ameuté toute la demeure.

- Mon amour ? Dis moi que nous irons chercher Ambre, et que nous irons voir Mistral .je suis sure qu’il besoin de moi…


Quand trois petits coups toquaient à nouveau à la porte, je crois que c’est notre brave Martha avec un plateau, Wesley… qu’est ce que je ferai sans toi ? Toujours attentif, ma grossesse se passe bien cela grâce à tes bons soins, tu es l’être le plus merveilleux au monde.

Wesley se dirigeât vers la porte, remercia Martha de sa gentillesse, n’hésitez pas Elena à venir me voir, je suis à votre disposition et vous aussi Docteur.

Après avoir refermée la porte derrière lui et avoir remercié Martha, Wesley revient vers sa tendre épouse, posât le plateau sur le lit, tendait un bol de tisane au miel préparée par Martha, doucement le but à petite gorgé, tandis que Wesley en admiration devant son épouse prenait le bol que Martha lui avait préparer, le regardant tendrement, lui dit
- je t’aime mon amour, tu es la personne la plus importante de ma vie, pour rien au monde je voudrais te perdre. tout en le regardant pleins de tendresse, plein d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 6 Nov - 1:11

- Monsieur voulez vous que je vous porte aussi quelques chose ? je pense que vous avez eu très peur aussi..

- Heuuu ! Oui, Martha ! je prendrai bien un peu de lait chaud car mon épouse m'a fait une de ces frayeurs.

Quand Martha quitta la chambre pour les cuisines, je me tournais vers ma douce épouse qui se trouvait dans une situation de gêne par rapport à son entourage puis soulevant son magnifique visage où ses deux émeraudes s'agrippaient avec une certaine tristesse à mon regard bleu pour me dire...

- Mon amour ? Dis moi que nous irons chercher Ambre, et que nous irons voir Mistral .je suis sure qu’il besoin de moi… La prenant dans mes bras, sa tête contre mon épaule, j'essayais de la tranquilliser...

- Oui, mon coeur, je te le promets. Demain dans la journée, Ambre sera à la maison pour toujours et Vincent aura mis Mistral, dans l'enclos comme prévu. Ne te fait plus aucun soucis, tout sera fait comme nous l'avons souhaités. Allons ! Allons ! Mon amour ! Fait-moi, à nouveau, ton si joli sourire, tu sais bien, celui qui me fait fondre d'amour ! Je m'arrêtais de parler en dressant l'oreille... Ah ! J'entends Martha arrivait avec son plateau.

-Merci bien, ma bonne Martha ! Et ne vous inquiétez plus, je m'occuperai avec soin de ma chère épouse. Tout en la débarrassant de son plateau avec un petit clin d'oeil... Posant le plateau sur le lit, sentant son regard sur moi...

... Wesley… qu’est ce que je ferai sans toi ? Toujours attentif, ma grossesse se passe bien cela grâce à tes bons soins, tu es l’être le plus merveilleux au monde.

Avec mon plus beau sourire, je lui tendis le bol de tisane tout lui répondant...

- Mais, mon tendre amour, je te retourne le compliment, je suis comme un bon et heureux époux qui se doit être avec une épouse aussi attentive et merveilleuse que toi !

Je la regardais boire à petites gorgées tout en sirotant mon bol de lait et nos regards finirent par se croiser puis se soudèrent dans un ton bleu vert, remplis d'amour et de tendresse...

je t’aime mon amour, tu es la personne la plus importante de ma vie, pour rien au monde je voudrais te perdre.

- Moi aussi, mon coeur, je t'aime éperdument et tu es une épouse plus que parfaite à mes yeux. Tu es tout pour moi et ne voudrais point non plus te perdre. Puis ayant fini de boire mon bol de lait... Ma chérie, il est très tard, il serait sage de dormir encore un peu. Débarrassant le plateau du lit, je me glissais à nouveau sous les draps, enlaça ma douce épouse dans mes bras tout en la serrant contre moi, caressant ses cheveux afin qu'Elena retrouve un sommeil calme et serein vide de cauchemars...



~~ooOoo~~



[Dans l'enclos avec "Mistral"]




Vincent avait mis "Mistral" dans l'enclos comme prévu. Les chevaux camarguais étaient alors réputés fort dociles et pleins de fougue, mais en même temps difficiles à dompter mais j'avais remarqué chez lui, sa sobriété, sa légèreté et sa vitesse, son aptitude à traverser de grands espaces de terrains fangeux et franchir des obstacles aux accès dangereux, peu praticables ou encore, la facilité avec laquelle il supportait la mauvaise nourriture, la rigueur des saisons, la froideur des nuits et le défaut d'abri. Il avait été pendant toutes ces années, mon compagnon de route et surtout un ami fidèle et complice malgré toutes les situations que nous avions endurés jusqu'à notre arrivée à Paris puis il devint l'ami fidèle et complice de feu Oriane, son ancienne maîtresse et qui fut ma défunte épouse et là, tragédie ! Sa vie s'était arrêté avec elle... Ne supportant que Vincent et moi-même, il ne voulait voir personne d'autre et se cabrer, hennisser et souffler aussitôt à leur approche. Et j'espérais de tout coeur que ma tendre et douce épouse Elena saurait le faire revivre de ses cendres pour qu'il redevienne un étalon pur sang Camargue agile, sobre, vif, courageux et résistant.

Je m'approchais lentement avec Elena à mes côtés et arrivés à sa hauteur, je lui caressais doucement l'encolure en lui parlant d'une voix douce et calme et son l'œil vif, à fleur de tête me reconnut... Alors je lui soufflais légèrement dans les naseaux pour lui faire comprendre ce que je voulais de lui, pas de brutalité, pas de révolte, pas d'exaspération venant de sa part. il hocha ta tête de bas en haut avec douceur... Et je fus agréablement surpris qu'il ne prit pas ombrage de la présence d'une personne étrangère à mes côtés et c'était bien la première fois depuis des mois...

Je lui parlais toujours sur le même ton de voix et lui présenta ma tendre épouse Elena...


- Mon bon Mistral ! Je te présente Elena, ma tendre et douce épouse. Elena désirerais devenir ton amie et souhaiterai s'occuper de toi, mon doux ami !

Mistral l'observait mais ne bougea point. Mais avant que je lui cède la place auprès de l'équidé, je murmurais à l'oreille d'Elena...

- Mon amour, je te le confie mais soit prudente quand même, on ne sait jamais comment il pourrait réagir. De toute façon, je ne reste pas très loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Sam 6 Nov - 12:12

Elena et Wesley s'endormirent enlacés dans les bras l'un de l'autre, demain la petite Ambre, ils iraient la chercher chez la nourrice qu'elle vive à l'espérance comme ils le souhaitent, et Mistral, le bel étalon dans l'enclos attendait un " je ne sais quoi?" une main? une caresse, une confiance.

[Le lendemain dans l’enclos avec Wesley et Mistral]

Elena se tenait juste un peu en arrière lorsque son tendre époux parlait à Mistral, l’observant, regardait la belle monture, ses yeux en disaient long, restait un moment à le contempler, d’une allure craintive, il n’avait confiance en deux personnes Wesley et Vincent.

Tout doucement, et aussi affectueusement son époux chuchotait quelques mots à son équidé comme elle le faisait si souvent aux chevaux, voyant leur complicité l’un envers l’autre, elle crut un moment être obstacle pour mistral, l’examinant furtivement, pour un temps ne le touchait pas, il fallut lui redonnait confiance à une femme, c’est ce qu’Elena allait entreprendre.


- Ne t’en fais pas Wesley …je sais m’y prendre, reste un peu à l’ écart mais je t’assure je ne risque rien.

Comment Elena progresserait avec l’espérance et la certitude de ses actions, en premier temps le laisser faire, se plaçait devant Mistral, se remémorant les leçons du domaine de son père, « oui… Elena fait le, dans ton plus grand calme, sans geste brusque » toujours le regardant, s’assied à terre. Profondément marquée par un accident qui a couté la vie à sa maitresse et causé d'irréparables lésions moral au cheval, Elena jeune femme ne renonçant pas à lutter contre son mal, se refusant de s'avouer vaincue. Fermement décidée à sauver l'animal, dont les destins sont liés à la perte tragique de la feu épouse de Wesley elle se lance à dompter l’équidé capable de guérir l'animal de sa peur. Elle se retrouve ainsi au cœur de l’enclos, seule avec le magnifique étalon qui fut autrefois, et sera le plus docile.
Lentement lui parle...


- tu me reconnais mistral ? Oui je sais ce que tu as souffert, je sais ce qu’il est arrivait à ta maitresse, combien tu en a été affecter.. écoute...

Sa voie si douce, si sure, si sereine, Mistral en un instant fit un hennissement, parfois de mécontentement comme si Elena lui rappeler des mauvais souvenirs. Elle ne bougeât pas du tout, elle sentait qu’il ne voulait pas d’autre maitresse. L’équidé reculait de quelques pas grattait à terre avec ses sabots, des signes de têtes faisant des hennissements de droites à gauche, Elena ne cillait toujours pas, l’observe, prenait un peu de foin dans sa main lui tendait, il refusait la main tendue, laissant tomber ce qu’elle tenait, vérifiant son allure un peu éloigné.


Elena eut une idée, peut être bonne où pas, elle allait tenter le tout pour le tout. Se retournant dos à mistral toujours lui parlant aussi docilement.

- Mistral, tu sais ? Tu as un joli nom, aussi, écoute il était une fois, un jeune poulain, sa mère fut tué un chasseur,… tu as peur n’est ce pas des coups de feu ? …Je ne sais pas comment a été massacrer ta maitresse, je voudrais simplement devenir ton amie, veux tu me laisser cette chance ?


Et durant des heures et des heures inlassablement assise à terre Elena chuchotait à mistral , durant des heures, le sentait se rapprochait et s’éloigner, parfois se cabrer, comme si il voulait lui confier ses peurs, sa détresse, sans bouger, tête dans ses bras comme pour se cacher la face Elena percevait les mouvements du cheval, combien d’heures se sont passés il devait être assez tard, quand soudain Elena sentait un souffle à son oreille, doucement levait la bras, lui prit l’encolure restant à terre lui murmurait


- C'est bien mistral, je ne te veux aucun mal, tu es beau, laisse moi devenir ton amie.


Elena se relevait se mit face à l’équidé, voyant deux larmes couler, lui caressait sa crémière ses nasaux, Mistral mettait sa tête sur son épaule et dans un hennissement de contentement, comme si le poids qu’il portait en lui s’évaporait, pour lui était une deuxième naissance, Souriante, Elena avait gagnée sa confiance, le caressant quand au loin vit son époux et Vincent l'observer, eur fit un magnifique sourire, tenant Mistral par le cou, un sentiment de sécurité vient de renaitre entre Elena et Mistral.

Monsieur ? Il y a longtemps qu’elle est avec Mistral ? votre épouse sait conquérir les chevaux, j’ai cru qu’elle n’y arriverait pas.. mais regardez les.. Monsieur..c’est magnifique..

Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mar 9 Nov - 0:13

"Mistral" souffrait psychologiquement d'un souvenir traumatisant depuis la mort d'Oriane. Et depuis l'agression dont ils avaient été les victimes, il associait notre demande, notre présence ou la situation actuelle à ce souvenir... et réagissait en conséquence. Pensant comme Vincent à un problème situationnel...
Une phase de familiarisation et d'une mise en confiance s'était installée entre ma douce épouse Elena et Mistral. Elena conditionnait fortement, inlassablement et patiemment sa relation future avec sa monture et la qualité du dialogue qui s'instaurait entre eux, aura des conséquences fructueuses définitives sur le physique et le moral du jeune cheval dont l'étonnante mémoire conservera à jamais le souvenir. Son idée avait été surtout, d'établir une relation durable et de qualité entre elle et le cheval et après quelques heures d'amour, de tendresse et de patience, le résultat était devenu une réussite totale...

Nous l'observions en silence, Vincent et moi, assis sur le barrière de l'enclos quand Vincent, le premier, prit la parole...


Monsieur ? Il y a longtemps qu’elle est avec Mistral ? votre épouse sait conquérir les chevaux, j’ai cru qu’elle n’y arriverait pas.. mais regardez les.. Monsieur..c’est magnifique..

- Oui, c'est magnifique ! Et oui, mon bon Vincent, ma tendre épouse a réussie là où nous avons, tout deux échoués. Il y a pas à dire, il ne faut jamais sous estimer les femmes, elles ont propablement plus d'intuition, de tact et de discernement que les hommes. Vous savez, Vincent, je n'ai jamais douter de mon épouse. Il faut se dire " elle l'a dit, elle l'a fait avec succès et élégance".

Nous restions encore un peu, près de la barrière en attendant qu'Elena s'approche de nous avec sa conquête et je restais en admiration devant son visage souriant par la réussite d'un travail fabuleux mais qui se présentait au départ très incertain et difficile. Ma douce épouse savait que Mistral avait besoin d'une grande écoute et avait démontré une patience à toute épreuve et une compréhension hors pair. A la base, Mistral avait aussi besoin de beaucoup d'amour et de tendresse et Elena avait ressenti tout cela pour l'équidé, ce sentiment de sécurité et cette reprise du contact humain qui consistait à le laisser venir à soi. Maintenant, la réhabilitation était à son début... Elena avait confrontré Mistral à ses démons du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Mar 9 Nov - 12:29

Le premier contact avec « mistral » fut de lui redonner confiance en lui-même, et autre que Vincent et Wesley, un traumatisme psychique, surement la mort de sa maitresse l’eut marqué à jamais, surement avait il vu où subit sa mort agonisante et tragique sans pouvoir lui-même agir, comme l’aurait fait sa maitresse, si elle avait pu, hélas le destin parfois cruel séparait l’homme où du moins la jeune maitresse de son équidé, le laissant seul avec son souvenir des plus traumatisant, pour cela, faut connaître les chevaux, non pas pour leur robustesse, où leur élégance qui font la fierté de leur maitre, savoir ce qui ressentent , savoir quand ils souffrent moralement..

Elena savait parler aux chevaux pour avoir été à la bonne école de l’ile où l’homme et le cheval sont les plus grands amis, passèrent des mois et des mois seuls avec son équidé comme compagnon à travers les montagnes, les plaines.

Il y a bien longuement, toute jeune enfant parcourait avec insouciance sur un Poulain du domaine, jusqu’au jour voulant accompagner son père dans ses aventures, partirent des mois à travers les montagnes, le pourquoi ? Elle ne le savait pas, juste pour être avec lui, que se passait il durant ses mois de solitude ?, Elena n’avait que 8 ans, lorsque un soir, alors qu’ils allaient conquérir les plaintes, ils furent prit dans une embuscade des plus atroces pour une toute petite fille.

Elena se souviens des hennissements des chevaux leur annonçant un danger, se précipitant au dehors, un spectacle des plus affreux les attendaient, prise dans un tourbillon de peur, la toute petite fille qu’elle était restée apeuré paralysée par la peur, voyant son père s’écrouler à terre ensanglanté, des voleurs, des braconniers leurs avaient voler ceux qu’ils possédaient, surtout la plupart de leurs équidés que le maitre du domaine avait acheté tout un troupeau de chevaux, juments, poulains, laissant son père presque mort sur place.

Et dans les montagnes, il y avait un vieil indien aveugle muni d’un long bâton, passant par là à tout hasard, que faisait un vieil homme aveugle dans les hauteurs des montagnes ? se demandait souvent la toute petite fille, sans lui poser la moindre question, le vit arriver vers eux, sans un mot, juste un sourire, et une caresse sur sa joue en larmes, il venait à son secours, d’où venait-il ?

Durant des semaines, le vieil homme restait avec eux, soignant son père qu’une balle d’un coup de fusil, chaque jour il parlait à la toute petite Elena, pas d’amour comme vous pourriez penser, chaque mot pour une enfant traumatisée de la plus atroce horreur d’un massacre, il a su jour après jours, semaine après semaine, heures après heures sortir Elena de son mutisme, donc elle avait perdue la parole ? Muette ? Non ! .. Traumatisée… oui.

Elle restait là, muette, à écouter, l’amour que lui-même portait pour les chevaux, comment les dompter, comment il parlait aux chevaux, comment il les caressait, et surtout comme il les soigner quand tout soin physique ne peut plus rien, que l’amour de complicité entre lui et l’animal.

Le vieil homme observait la petite Elena, la soigner aussi de son mal, imposant sa main sur sa tête , lui parlait si doucement calmement, « Elena, un jour tu te souviendras de moi, je suis avec toi pour éternité, ta sagesse est remarquable, ne parle jamais à personne ce que tu viens de vivre, souviens toi seulement du vieil homme , regarde ton père dort paisiblement, bientôt vous reprendrez le retour de la maison, n’oublie jamais, je donne le pouvoir de soigner les chevaux, tu as un grand amour pour eux, un jour tu te confrontera avec les destins et là tu te souviendra de se qu’il faut faire, de se que je t’enseigne aujourd’hui. » durant des mois ou ils se trouvaient haut dans les montagnes où les hivers sont long et rigoureux, la neige tombait , le vent soufflait si fort.. Des long très mois d’hivers.



Revenant vers Wesley et Vincent, Elena leur sourit, tout prés d’elle, Mistral le bel étalon.

- Wesley ? Mon amour ? tu étais là ? Regardant aussi Vincent verser des larmes essuyant son visage avec son mouchoir … Mistral est le plus merveilleux des étalons, chaque jour, je viendrais le voir, Vincent laissez le, aller et venir, mais auprès de la fenêtre de l’espérance, il faut qu’il sente notre présence à tous. Il ne faut pas qu’il reste seul..

- Vous voulez dire ? le laisser aller et venir dans toute la propriété ? là ou il veut ?

- Oui Vincent c’est bien ça, je veux que Mistral ne soit pas dans un enclos, je veux qu’il reste libre d’aller et venir dans tout le domaine..

- Bien Elena, c’est merveilleux ce que vous venez d’accomplir un vrai … Chut Vincent … en mettant son doigt sur ses lèvres.. Humm ça sent rudement bon ? Mais il est quelle heure ? j’ai faim, mon amour..

Elena prit son époux par la taille le regardant dans les yeux, lui dit combien « je t’aime mon Wesley » si nous allions voir Martha ? je crois que nous devons lui parler aussi, en lui faisant un clin d’œil, tu sais de quoi je parle, « lui sourit elle », allons ne la laissons pas attendre plus longtemps, Martha …
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Dim 14 Nov - 21:42

Pour cette matinée, Elena en n'avait terminé avec Mistral qui était redevenu doux et docile et qui suivait ma tendre épouse qui se dirigeait vers nous avec le sourire aux lèvres...

- Wesley ? Mon amour ? tu étais là ?

- Bien sûr, mon coeur ! Et nous t'avons observés, Vincent et moi, pendant des heures. Excellente prouesse, mon amour, tu as fait là un travail magnifique ! Comme je vous le disais, mon cher Vincent, il ne faut jamais sous estimer les femmes. Tout en lui tapant amicalement de la main sur l'épaule...

Puis, Elena demanda à Vincent de laisser vagabonder Mistral dans tout le domaine afin de se familiariser avec toutes les personnes vivant à l'Espérance... Cela était une très bonne idée, en fait de ne pas le laisser s'isoler des humains...

... Humm ça sent rudement bon ? Mais il est quelle heure ? j’ai faim, mon amour..

- Oui, moi aussi ! Il doit être... Regardant l'heure à ma montre. Et bien, il est l'heure d'y aller, il est presque midi et Martha va bientôt se manifester pour nous annoncer que le repas est prêt à être servi. Vincent, voulez-vous vous joindre à nous car je sais que vous appréciez autant que nous, les petits plats succulents de Martha. Lui lançais-je avec un petit clin d'oeil complice qui voulait en dire beaucoup... Il acquiesça avec un large sourire.

Mon épouse me prit par la taille et entourant mon bras sur ses épaules, je me penchais sur son visage pour l'embrasser tendrement puis me regardant, me fit un clin d'oeil en souriant...


... Si nous allions voir Martha ? je crois que nous devons lui parler aussi... tu sais de quoi je parle... allons ne la laissons pas attendre plus longtemps, Martha

- Bien sûr, mon coeur, allons-y gaiement ! Vous venez, Vincent !

Martha, sur le pas de la porte d'entrée, nous accueilla chaleureusement tout en lançant un regard de tendresse à Vincent. Toute cette tendresse et cette complicité entre eux ne m'avaient nullement échappées car depuis quelques temps que je les observais, leur grande amitié aurait-elle pris le pas sur un sentiment plus intense ?

- Alors, ma chère Martha ! Toujours aussi pointilleuse sur l'heure des repas ! Vincent se joint à nous pour le repas, si vous voulez bien ajouter un couvert. Humm ! C'est toujours un immense plaisir de sentir votre excellente cuisine, ma bonne Martha !

Oh ! Monsieur ! Vous êtes toujours taquin avec moi ! Vous savez bien que Martha est minutieuse à l'excès... Puis jetant un rapide coup d'oeil à son Vincent avec un petit sourire en coin... Très bien, Docteur, je vais ajouter un couvert et demander à Sara, de commencer le service.

- Mais oui, ma bonne Martha, je vous taquine un peu car vous êtes, dans cette maison, une perle rare et que je vous adore. Lui répondi-je en riant...

Tout le monde était à table quand Sara arriva avec son plateau pour poser la grande soupière sur la desserte puis commença à servir le potage de légumes... Je regardais Martha et Vincent, assis face à nous puis je fis un petit signe de complicité à mon adorable épouse...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    Lun 15 Nov - 1:03


Elena d’un petit air malicieux souriait à Martha l’avait mise dans la confidence de ses sentiments pour Vincent, ce que nul son tendre époux n’avait échappé.


- humm effectivement Martha vous êtes un vrai cordon bleu, que ferions-nous sans vous ? et vous Vincent vous êtes si doué pour les chevaux.


- Elena c’est vous la reine de cette maison, vous êtes un vrai rayon de bonheur, et c’est pas monsieur qui dira le contraire..

- Martha ? Ma brave Martha c’est tout un honneur pour nous de vous avoir prés de nous.

- Allez, allez…. assez parler à table sinon, les plats vont refroidir, et c’est pas bon pour la santé..


Elena assise à coté de son époux, reculait un peu sa chaise, il est vrai qu’elle devenait de plus en plus ronde, sa grossesse se passait pour le mieux un vrai bonheur de porter l’enfant de celui qu’elle aime Wesley….

Les discutions progressaient de bon train, l’espérance lieu ou il fait bon vivre, tout aurait pu être merveilleux pour Elena, elle avait su dompter Mistral, lui redonner confiance, mais une chose la tracassait quand même. Souvent la jeune future maman observait les uns et les autres, participants aussi aux différentes discussions.

A la fin du repas, Sara portait le dessert préférée d’Elena, ce qui la fit sourire quand elle regardait son tendre époux dans les yeux, lui serrait la main..


- Mon amour, j’ai quelques choses à dire, Sara, Martha, Vincent, vous aussi écoutez ce que j’ai à dire.

Elena ! s’écriait Martha ? Quelques choses ne vont pas ? Non ma brave Martha tout va bien.. mais voila, faisant signe à Sara se s’assoir aussi..

- Je ne vais pas vous cacher mon désir plus longtemps, regardant Wesley, nous en avons parlé, voila, Elena prit une grande respiration ou régnait le silence seule sa voix raisonnait au milieu de la salle.


- Vincent, Martha ? Vous préparerez le fiacre, Sara ? vous me ferez deux chambres, j’ai décidé de prendre la petite Ambre chez nous avec sa nourrice, nous allons l’adopter, je veux qu’elle vienne vivre ici chez nous.. Des que vous pouvez, prenez le fiacre allez les chercher, je veux qu’elles soient toutes les deux ce soir à la maison.

Par pascal Elena Martha levait les bras au ciel en disant des alléluia..Elena il n’y a pas de mot pour citer votre cœur…

- Alors Martha ne dites rien.. Promit ? vous irez chercher Ambre et sa nourrice ?..

Puis regardant Wesley au plus profond de ses yeux, s’approchait de lui l’embrassait tendrement déposant ses lèvres sur les siennes.

- Mon amour pour que notre bonheur soit au comble, nous en avons parlé, je souhaite de toute mon âme de tout mon cœur que Louise c’est ça, et Ambre fasse parties de notre famille.

Elena fit signe à Martha de s'approcher prés d'elle ...


- Martha ma brave Martha? quand vous serez à l'orchidée, je vous prie d'aller fleurir la tombe de qui vous savez..
Martha fit signe oui de la tête avec un air de complicité ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Demeure de l'Espèrance    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Demeure de l'Espèrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demeure Hyuuga : Akogare
» La demeure familiale des Nox Démétrius...
» Description de la demeure
» Une demeure lugubre
» Description de la demeure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Province d'Île-de-France + ::  . PARIS .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit