Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Manoir l'Espérance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 20 Fév - 14:34

Ils quittèrent l'hôtel-Dieu en carrosse pour revenir vers le manoir de Marianne, assis confortablement l'un à côté de l'autre. Il contempla le paysage puis glissa son regard vers elle et l'écouta. Il hocha la tête en souriant.

Oui, c'est plus pratique en effet.

Ils arrivèrent peu de temps après à l'Espérance et il rejoint le salon, comme elle lui avait indiqué.

A tout de suite Marianne.

Il pénétra dans le salon et contempla le plafond et les moulures avant de se diriger timidement vers la cheminée où crépitait un joli feu. Il se réchauffa avec plaisir. Il songeait souvent en souriant qu'il avait du souffrir du froid en étant petit, tant il aimait la chaleur aujourd'hui. Le froid était vivifiant à l'extérieur et il l'appréciait. Mais sitôt rentré, il s'activait rapidement près de la cheminée pour sentir cette chaleur si réconfortante.

Mariette entra dans le salon avec un plateau supportant une verre de vin.

Merci dame Mariette. C'est gentil.

Il lui sourit et prit le verre dans ses mains et le tourna longuement entre ses doigts devant la cheminée, contemplant les lueurs couleur rubis qui brillaient à l'éclat des flammes. Il le goûta longuement. Il ne l'entendit pas revenir au salon et il sursauta légèrement lorsqu'elle lui parla.

Il se tourna vers elle et la détailla rapidement. Elle était magnifique, même en tenue d'homme pour ainsi dire. Elle relevait son côté déterminé et indépendant.

Le vin est excellent, merci.

Il reposa le verre à moitié plein sur le plateau et sourit à Marianne.

Non, vous n'avez pas été longue.

Je suis prêt également.


Il se dirigea vers elle, impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 20 Fév - 18:34

Marianne sourit le voyant sursauter au son de sa voix et se retourner pour détailler avec discrétion sa tenue que nous pouvions dire peu ordinaire chez une dame.

- J'espère ne point vous avoir fait peur et que ma tenue ne vous choque point mais je préfère me vêtir ainsi pour travailler et aller au jardin c'est beaucoup plus pratique. De plus c'est très confortable, les religieuses seraient surement quand à elle choquée si elles me voyaient dans des vestures appartenant à la gente masculine.

Elle se mit à rire en imaginant la scène.

- Vous semblez aimer cet âtre et la chaleur qu'il procure, tout comme moi en fait. De plus c'est tellement agréable de pouvoir se reposer près d'un bon feu. Je suis contente que le vin vous plaise. Je vais donc vous faire, faire le tour du propriétaire si vous êtes prêt.

Elle le vit venir vers elle en souriant. Il avait déposer son verre à moitié plein encore. Il lui avait dit ne boire que très peu ce qui semblait estre vrai. Elle ouvrit les grande portes vitrée qui était un peu dissimulé par de grandes draperies. L'été elle les gardait toujours ces dernières ouvertes mais en cette saison il était préférable de les fermer légèrement pour conserver la chaleur à l'intérieur. Surtout que le soleil était de l'autre côté à cette heure. Aussitôt qu'ils passèrent le seuil de la porte ils semblaient arriver dans un autre lieu. Son jardin mesme à cette époque était encore très beau. Plusieurs plantes vivaient bien l'hiver, elle avait découvert cela lorsqu'elle était au couvent avec sœur Marguerite la jardinière et herboriste du couvent avec qui elle aimait bien apprendre. Cela lui avait été très pratique pour aménager son jardin. Bien que plusieurs espèces ne refleuriraient que dans quelque temps dans la nature endormie pour le moment.

- Comme vous pouvez le voir il y a encore de la vie à cet époque de l'année. Il faut dire que les serres aident grandement pour les plus fragiles. Comme j'aime bien les fleurs et Mariette elle préfère avoir des produits frais aussi j'ai dessiner ces deux serres une pour mes fleurs l'autre pour le potager en hiver. Ceci est mon petit jardin d'hiver qui me permet d'avoir des fleurs toute l'année. Au début ce n'était que des abris de toiles que nous pouvions garder à la chaleur mais cela demandait trop d'occupation. Heureusement que les serres sont plus pratique et demandent moins de soins.

L'entrée du jardin était visible par son arche de Jasmin. Un peu plus loin on pouvait distinguer un tapis de bruyère et des perce-neige. Un peu plus loin les cyclamens et bien d'autres espèces encore.

- Oh! Regardez Pierre-Louis mes primevères commence à fleurir ce qui annonce ce sera bientôt la fin de l'hiver et que le printemps fera bientôt son apparition.

Marianne savait que le jardin prendrait une autre apparence dans quelques semaines et serait encore plus beau.

- L'endroit sera tout autre dans quelques temps.

Il continuèrent de marcher et voir toutes ses petites merveilles qui commençaient à s'éveiller peu à peu après les froidures de l'hiver tout en répandant un doux mélange de parfum qui n'avait rien à envier aux eaux parfumées que l'on pouvait trouver au marché parfois. Cela ressemblait plus à ce qu'arrivait à produire Martha. Ils prirent un petit sentier pour se rendre à l'endroit qu'elle voulait lui faire voir...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 20 Fév - 22:13

Il lui sourit et chercha sa main avec la sienne, avant de la serrer doucement.

Non, vous ne me faites pas peur. Cela vous va à ravir même.

Il recula et la regarda.

Cela vous en tout cas mieux que ... si je devais me mettre en robe.

Il rit.

Comptez-sur moi pour ne rien dire aux religieuses. C'est promis.

Il l'écouta et se tourna vers la cheminée.

Oui, j'aime les feux de bois en effet.

Il la regarda à nouveau et sourit.

J'aime les extrèmes en fait. J'apprécie tout autant de sentir le vent froid lorsque je suis dehors, qui est bénéfique et vivifiant, que de me chauffer comme un gros chat au coin du feu, une fois à l'abri.

Je vous suis.


Elle le conduisit vers les grandes portes fenêtres, masquées par de grandes tentures qu'elle écarta avant d'ouvrir les battants et de sortir. Il plissa les yeux, toujours aussi fragiles au soleil, qui bien que faiblard en cette période de l'année, était assez lumineux pour le gêner. Ils avancèrent lentement et Pierre-Louis découvrit un nouveau lieu qu'elle aimait énormément. Il regarda les allées gravillonnées, soigneusement ratissées, et les différents massifs qui n'attendaient que le retour du printemps pour libérer leurs splendeurs. Deux belles serres abritaient des espèces fragiles et quelques légumes qui pouvaient tenir l'hiver au frais.

Ici et là, il nota que quelques narcisses, crocus, primevères, jacynthes et tulipes qui commençaient à pointer lentement leur bout de leur nez, comme pour vérifier si le froid était encore là avant de s'épanouir pleinement.

Il lui sourit.

C'est vraiment très beau Marianne. J'adore les jardins.

J'ai toujours rêvé, et j'espère que cela arrivera un jour, d'avoir l'un de ces grands bâtiments chauffés que l'on appelle les orangeries, où l'on peut protéger l'hiver ces magnifiques arbustes qui donnent des fruits si délicieux, si sucrés, si juteux.


Ils passèrent sous une jolie arche qui devait être réellement magnifique à la belle saison. Il contempla les fleurs qu'elle lui désignait.

Le printemps ? La saison du renouveau, de la renaissance ? La saison chargée de promesses en laquelle nous espérons tant ? Celle qui nous laisse présager des charrettes bien chargées et un hiver sans souci ? La belle saison où les animaux sortent de leur cache pour rechercher l'amour ?

Il se baissa et regarda les fleurs dont les fins pétales jaunes ou bleutées s'ouvraient délicatement.

Oui Marianne. Le printemps est là. Et je crois que ce sera une bien grande et belle année.

Et ce jardin sera sans nul doute féerique.

Permettez ?


Il détacha avec précaution une petite fleur bleue et se releva avant de la glisser dans ses longs cheveux blonds.

Elle va parfaitement avec la couleur de vos yeux.

Il lui sourit et serra sa main dans la sienne.

Ils poursuivirent leur promenade dans les allées, contemplant à chaque pas, la surprise que leur apportait ce jardin savamment et amoureusement entretenu. Et il y aurait encore beaucoup de surprises demain, et les jours qui suivraient. Un jardin changeait de jour en jour en cette saison.

Ce ne sont que les prémices d'une nature luxuriante et éclatante. Mais ce sont de beaux prémices.

Il se laissa conduire encore, comblé de joie d'être dans un si bel endroit avec elle. Elle lui dévoilait avec gentillesse et douceur une partie de ses secrets. Ils sortirent du jardin par un sentier qui menait vers les bois. Il ne dit rien, laissant jouer la surprise et la magie de l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 21 Fév - 4:32

Marianne avançait lentement sur les sentier car il y avait encore ici et là quelques plaque de glace sous la neige. Elle connaissait bien le terrain depuis le temps et se souvenait des endroits qu'il fallait surtout éviter. Pourtant un certain malaise se fit sentir...

- Je ne sais point si nous pourrons nous y rendre aujourd'hui la dernière neige tombée cache des plaques de glace et je crains que nous puissions nous blesser si nous tombons dessus par mégarde. Peut-estre serait-il plus sage de revenir vers le manoir et nous reprendre un autre jour pour la visite à la cascade.

Elle était loin d'estre téméraire au point de se blesser juste pour lui faire voir son petit paradis.

- Je me doute que cela puisse vous décevoir de ne pouvoir atteindre l'endroit que je voulais vous faire voir. Mais cela fait plusieurs fois que je glisse alors que je connais bien le sentier. Puis un médecin avec une jambe en atèle ou encore un bras ce n,est point tellement utile, ne croyez-vous point. Comme la chaleur commence à faire son apparition ce ne sera qu'une affaire de quelque jours de délais.

Il avait cessé de marcher et le jeune homme la regardait. Comme elle attendait sa réponse un craquement se fit entendre elle leva la teste. Sans doute que le gel et le dégel avait fait en sorte que la neige qui se trouvait au faîte des arbres se décida à descendre et tomba avec grand bruit juste au milieu du sentier avec des branches d'arbres morts.

- Attention! Pierre-Louis juste derrière vous.

Un long frisson la parcouru à la penser que si elle n'avait point hésité, ils seraient surement ensevelis sous cet amas de branches, neige et glace. Heureusement qu'ils n"étaient point encore rendu là. Elle avait toujours eu un certain don pour éviter des catastrophe. C'est sans doute la raison du malaise qu'elle avait ressenti quelques minutes plus tôt. Pourquoi s'était-elle arrêtée à cet instant précis? Elle ne le saurait sans doute jamais mais pour sûr que les branches de bois secs et glacées auraient pu estre très dangereuses, s'ils étaient passés dessous...

- Maintenant je suis certaine que c'est plus avisé de revenir au manoir et reprendre plus tard cette visite. Nous reviendrons sous peu de toute manière cela peu attendre la cascade ne va point disparaître pendant ce temps. J'ai été sotte d'avoir voulu vous y amener si tôt.

Elle sourit gênée, bien entendu qu'elle était déçue mais heureuse tout de-mesme que personne ne fusse blessé par cette aventure.

- Vous en aurez vu une petite partie du moins et cela vous donnera une excuse pour revenir.

Elle avait fini par accorder à Mariette un soir de congé comme le lui avait dit Martha, quoiqu'elle n'était point certaine que cela soit une bonne chose. Elle le connaissait peu puis elle ne savait ^point trop ce qu'elle pourrait bien lui servir. De plus ses années de couvents lui avaient appris des leçons qui étaient encore bien ancrées sans sa façon de voir les choses. Une jeune fille bien ne devait point se trouver seule en présence d'un homme dans une maison. Jusqu'à maintenant il se comportait en parfait gentil-homme . Elle avait toujours craint de se trouver dans cette situation...

- J'ai accordé un soir de repos à Mariette, mais tel que je la connais sans doute aura t-elle laisser quelque chose pour nous en cuisine. Car je ne sais si je vous l'ai déjà mentionné mais mes connaissances en ce domaine sont très limitées...

Elle attendit qu'il prenne quand mesme la décision quand à savoir que faire...

Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 21 Fév - 10:21

Au bout de quelques mètres, Marianne s'arrêta et lui fît part de ses préoccupations par rapport au temps, à la neige et à la glace qui s'accumulaient encore ici et là.

Il regarda aux alentours et avant qu'il puisse répondre, un arbre se débarrassa de son encombrant manteau qui tomba au milieu du sentier.

Oui, vous avez sans doute raison.

Il avait connu des situations similaires au cours ses promenades. Cela ne le dérangeait pas personnellement, mais il pouvait comprendre que la jeune femme ait des craintes.

Ils rebroussèrent chemin. Il l'écouta en sans dire mot. Il avait noté un changement dans le comportement de Marianne. Orphelin, Pierre-Louis était assez réceptif aux attitudes distantes, dont il avait longuement souffert. Il les ressentait très rapidement. Il ne dit rien, cherchant au fond de lui-même ce qui avait pu provoquer ce revirement, mais ne trouva pas de réponse.

Ils arrivèrent au manoir et il remarqua que le malaise n'avait pas vraiment changé. Il l'écouta et contempla une dernière fois le jardin avant de rentrer dans le manoir.

Il n'était pas vraiment du genre à s'imposer. Il l'avait déjà fait une fois, provoquant les choses, dans le courrier qu'il lui avait envoyé mais ne voulait pas dépasser les limites de la convenance, de l'obstination et de la courtoisie. Il n'avait aucune espèce d'idée de ce genre de situation. Il ne savait trop que faire pour le moment. Sans doute la jeune femme ne souhaitait pas le voir, avait des engagements ailleurs ou tout simplement, il ne lui plaisait pas. C'était ainsi.

Il n'était sans doute pas utile de prolonger ce malaise et de devenir un poids.

Merci Marianne, mais je ne vais pas abuser de votre hospitalité, je vous ai sans doute assez dérangée aujourd'hui. Je vais rentrer. Je dois d'ailleurs me lever tôt demain matin pour embouteiller ma production.

Il s'inclina.

Je vous remercie de m'avoir accordé encore une fois votre temps.

Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 21 Fév - 21:23

Après avoir jeter un oeil au alentour Pierre-Louis acquiesça à sa demande. malgré qu'elle pouvait voir sur son beau visage la déception de ne pouvoir continuer.

- Je vous promets que nous reviendrons lorsqu'il fera un meilleur temps. Ce sera encore plus beau avec la renaissance de la nature.

Il rebroussèrent donc chemin suite à ces événements. C'est dans un silence pesant que cela se fit. Pourtant les sentiments de la jeune femme étaient toujours les mesme. Seulement dans sa teste lui revenaient des pensées qui jusque là elle croyait ne plus avoir. Pourtant ils remontaient à la surface aussi clairement et la crainte s'empara d'elle. Les multiples abandons subit par le passé qu'ils soient en provenance première de celui de ses parents la confiant au couvent, par celui de son frère nouvellement retrouver et parti sans un mot peu de temps après son mariage abandonnant sa jeune épouse. Que ferait-elle si la mesme chose lui arrivait? Puis la trahison de celui qui avait fait naître des sentiments chez-elle pour en courtiser une autre et partir lui aussi sans laisser un mot. Tout cela mit ensemble faisait en sorte que la jeune femme ne savait plus que penser des sentiments qui l'habitaient présentement...

Juste avant de pénétrer dans le manoir elle le vit regarder une dernière fois le jardin et senti son cœur se serrer. Son regard semblait emmagasiner les images pour les garder en de précieux souvenirs comme une personne qui se doute qu'elle ne reviendrait plus sur les lieux. Ce n'était point ce qu'elle voulait mais elle avait tellement peur de l'abandon. Si elle lui confiait sa peur comprendrait-il la situation?

Ils finirent par entrer et il la remercia pour son temps et annonça son désir de partir prétextant devoir se lever tôt pour son travail. Comme il s'inclinait prêt à partir la jeune femme posa sa main délicatement sur son bras et lui dit:

- Vous n'avez point à me remercier estre avec vous me fait grandement plaisir et je ne puis vous laisser partir ainsi. Il semble qu'un malentendu se soit glisser entre-nous.

Elle le regarda dans les yeux et lui dit:

- Je vous en prie ne partez point ainsi. J'aime vostre présence, je suis bien quand je suis près de vous et je voulais réellement vous faire voir cet endroit. La seule chose qu'il y a c'est que j'ai peur... De plus vous devez avoir faim, tout comme moi, venez...


Allait-elle ainsi sur le pas de la porte lui faire connaistre ses craintes. Que nenni, il n'en était point question. Elle l'entraina avec elle à la cuisine. Mariette comme prévu avait laissé sur le réchaud au dessus de la cheminé une marmite remplie de bon bouilli de légume avec une généreuse pièce de bœuf.

- Installez-vous pendant que je mets les couverts. Peut-être pourriez-vous nous verser une larme de vin?

Il lui fallait vraiment parler de ce qui la hantait depuis des heures. Elle espérait vraiment qu'il comprendrait et saurait estre patient avec elle. Une fois que tout fusse prêt ils s'installèrent pour manger et discuter.

- Tout à commencer avec l'abandon de mes parents, je n'ai jamais bien compris la raison qui les poussèrent à m'éloigner d'eux et de mon frère dont je n'avais jamais connu l'existence avant d'arriver à Reims. Comme je commençais à estre un peu plus sure de moi mon frère disparu abandonnant sa jeune épouse et moi-mesme sans un mot...Il m'a toujours été très difficile de faire confiance aux gens. Seule mon amie Martha avait réussit à forcer mes gardes jusque là. J'ai eu une éducation rigide et très stricte au couvent. Ce qui fait en sorte que j'hésite toujours à me trouver seule en compagnie d'une personne de la gente masculine. les religieuses m'ont enseignée qu'il fallait éviter le plus possible ce genre de situation. C'est le pourquoi de mon hésitation lorsque Martha proposa que je donne congé à Mariette et Joseph et de rester seule avec vous. Mon amie a toujours été plus aventureuse que moi et ne craint point comme moi d'enfreindre les directives établies par les religieuses.

Marianne fit une pause elle prit une gorgée de vin qu'elle trouva délicieux et mangea un peu avant de poursuivre.

- Je me refermai à nouveau ne voulant plus souffrir d'un nouvel abandon. J'avais une très merveilleuse amie que j'aimais beaucoup Annie j'ai mis son fils au monde mais hélas la naissance ne se passa point comme prévu et elle n'a point survécut malgré tous les soins que je lui ai prodigués. Son mari fou de chagrin parti avec sa fille et son nouveau-né dont je me suis occupé pendant des mois vers le nouveau monde. Je n,ai plus eu de nouvelles par la suite. Je me sentais à nouveau abandonnée.

Elle le regardait en parlant les yeux humide par ses pensées qui l'envahissaient. Puis elle poursuivi:

- Je fis la rencontre d'un jeune homme qui semblait intéresser par ma personne je l'invitai donc à me rendre visite à la maison mais il s'avéra qu'il n'était point le genre très fidèle. Car je le surpris à l'auberge faisant la cours à une autre de la mesme manière qu'il avait fait avec moi. Heureusement je ne lui avais point totalement ouvert mon cœur. Mais cette situation a fait en sorte que je n'osait plus croire les belles paroles de la gente masculine et que je me suis donné toute entière à mon métier car avec lui je savais à quoi m'attendre quoique parfois il y ait des choses dont nous ne pouvons hélas point trouver de solutions.

Elle espérait qu'il comprendrait la situation présente.

- Vous me demandiez lors de nostre visite à l'hôpital si la maternité était réservé à une certaine catégorie de gens. Je vais vous répondre que non en ce qui me concerne puisque j'ai vu trop de jeune femme en pleine santé comme mon amie Annie mourir en donnant naissance dans des maisons n'ayant point tout l'équipement nécessaire lorsque nous en avions besoin. Si tel avait été le cas sans doute que mon amie serait toujours présente parmi nous aujourd'hui. J'ai de l'aide de sages-femmes bien former qui m'assistent lors des naissance et je puis dire avec fierté qu'aucune mère n'a perdu la vie à l'hôpital.

Ils avaient fini leur repas et elle proposa d'aller au salon prendre une infusion et poursuivre la discussion.

- Si nous passions au salon maintenant j'apporte les infusions et le dessert. Pendant ce temps peut-estre pourriez-vous aller ranimer le feu dans la cheminée si vous êtes d'accord comme de bien entendu?


Les sentiments qu'elle ressentait en sa présence étaient très fort et elle en avait le cœur qui battait à tout rompre. Attendant sa réponse avant de poursuivre elle le regarda tendrement...


Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 21 Fév - 23:00

Il l'écouta alors qu'il s'apprêtait à se retirer. Elle fit un geste vers lui pour le retenir et laissa échapper une parcelle de ses sentiments.

Euh.. peut être...

Il se tourna vers elle et plongea son regard dans le sien.

J'aime aussi être près de vous Marianne. J'aime tellement....

Il garda le silence quelques instants et souffla en souriant, soulagé.

D'accord...

Elle le prit par la main, avec cette douceur qu'il aimait tant, et le conduisit à la cuisine. Il l'écouta; hocha la tête, et chercha le verre et une bouteille de vin. Elle avait été mise à chambrer sur le buffet. Il la prit et rempli soigneusement deux verres de vin.

Il lui sourit et s'installa en face d'elle lorsqu'elle servit le repas. Une pièce de boeuf odorante et des légumes secs. Il mangea lentement, marquant quelques pauses, et l'écouta sans un mot, découvrant ce qu'elle ressentait, ce qui l'animait, ce qui la bloquait et ce dont elle souffrait secrètement. Il en fut tout aussi peiné qu'honoré. Si elle se confiait ainsi à lui, c'est qu'elle l'appréciait énormément.

Ainsi, elle avait connu l'abandon comme lui. Si ce n'est qu'il ne se rappelait absolument de rien, il était trop petit lorsque ses parents l'avait conduit dans un oprhelinat duquel il s'était enfui. Il comprenait son éducation stricte qui était d'ailleurs, ajoutée au reste, un signe excellent de probité, d'honnêteté, de franchise et de loyauté.

Il comprenait donc sa gêne : générale par ce qu'elle avait connue; particulière par rapport à cette soirée en tête à tête.

Elle parla plus lentement et l'émotion et la peine la gagnèrent. Touché et gêné, il reposa ses couverts et l'écouta.

Il hocha la tête en signe d'assentiment à la fin de ses propos. Il se contenta de lui sourire tendrement en silence. Que pouvait-il dire ? Qu'il l'aimait tendrement ? Qu'il tenait à elle ? Qu'il comprenait tout ? Qu'il n'était pas un homme comme cela. Non, ce n'était pas le moment. La pudeur l'interdisait aussi et surtout, les actes étaient bien plus vrais que les paroles. Il saurait lui montrer. Tout simplement.

A la fin du repas, il se leva et fit le tour de la table pour tenir sa chaise.

Oui, bien sur Marianne. Je vais m'occuper du feu, j'adore cela.

Il prit doucement sa main dans la sienne et déposa ses lèvres dessus. Sans dire un mot, juste pour lui exprimer la tendresse, la compréhension et le soutien qu'il lui témoignait.

Il lui sourit et se rendit au salon. Les bûches étaient empilées avec soin près de la cheminée. Il tisonna les braises et chargea l'âtre.

Marianne, c'est vous que j'aime. Je comprends tout ce que vous ressentez. J'en ai connu une bonne part moi-même. Je m'efforcerai toujours de vous protéger, de vous chérir et de veiller à ce que vous soyez toujours heureuse.

Sourire aux lèvres, il fixa les flammes qui dévorait doucement le bois.
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mer 22 Fév - 23:11

Lorsqu'elle arriva au salon les mains chargées d'un plateau composé des infusion tasses et desserts, Marianne pu constater que les traits du beau visage de Pierre-Louis avaient repris plus de sérénité ce qui la fit sourire. Elle ne voulu point le faire sursauter aussi déposa t-elle le plateau en douceur sur la table. Elle s'approcha ensuite de lui pour regarder la flamme qui montait tout en crépitant joyeusement. Elle posa les mains sur ses larges épaules tendrement et lui dit:

- Tu viens avant que les infusions ne refroidissent? C'est très beau la flamme et le jeu de couleur lorsque celle-ci lèche la sève et fait crépiter le bois. Mesme s'il est séché depuis un bon moment le bois conserve toujours un peu de sève à l'intérieur de lui.


C'était la première fois qu'elle utilisait avec lui cette familiarité et elle espérait qu'il comprendrait qu'elle n'avait point l'habitude d'en user avec tout le monde. Seul ses plus proches amis et ceux qui lui étaient vraiment très proches, en avaient l'exclusivité. Elle lui tendit la main pour le conduire au canapé où elle prit place à ses côtés. Elle lui laissa la main pour faire le service lui tendant une part de gâteau au chocolat. puis elle versa dans les tasses.

- J'aime aussi entendre la chanson mélodieuse des bûches qui brûle lentement caressée par la flamme. C'est très reposant je trouve et ça permet de se détendre tout en dégustant une infusion ou en lisant une bonne reliure. Comme vous avez pu le remarquer j'ai une bonne collection sur mes rayons. J'ai en fait pour habitude de recevoir tout ce qui est nouveau en recherche sur la santé. Nous ne sommes jamais trop informer et les travaux de recherches ont une grande importance. Ce qui était bien hier ne l,est plus nécessairement aujourd'hui donc il nous faut vraiment lire pour se tenir informer sur tout.

Elle lui sourit prit un morceau de gâteau et le dégusta avec plaisir. Bien qu'elle soit moins portée sur les sucrerie que son amie Martha, elle avait tout de-mesme certaines préférences et ce dessert en particulier était l'un de ses favoris et Mariette le savait bien sans doute la raison pour laquelle c'est ce qu'elle avait trouvé dans la cuisine. Ils discutèrent encore un bon moment après puis vint le moment de se dire au revoir.

- J'espère vraiment que tu n'as point regretté d'estre resté en fin de compte.

Elle lui sourit tout en le reconduisant à la porte.

- Tu me connais surement un peu mieux maintenant et sais que mes hésitations sont dues à mon éducation surtout.

Elle déposa un chaste baiser sur sa joue toute rougissante.

Puis elle se recula doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Jeu 23 Fév - 14:31

Il se tourna en entendant derrière lui un frottement d'étoffes et un léger glissement. Il sourit à la belle Marianne et la regarda s'avancer. Elle posa ses mains sur ses épaules et il ressenti un grand bon dans la poitrine. Ce coeur qui ne pouvait résister à sa présence et à la douceur de ses gestes. Il l'écouta le tutoyer, surpris et enchanté à la fois.

Il lui sourit et fît de même.

Oui, j'arrive. C'est un spectacle que j'aime beaucoup en effet. La lutte entre deux choses vivantes. Le bois qui le demeure, même abattu. Et le feu. Je passerai des heures à contempler cela.

Elle prit sa main dans la sienne pour le conduire vers le canapé, sur lequel il s'assirent tous deux, côte à côte.

Il prit une part de gâteau et sa tasse en souriant et les posa sur le bord de la table.

Merci Marianne.

Il se tourna vers la bibliothèque.

Belle collection en effet. J'adore les livres.

Il les détailla sans se lever et lui sourit.

Je pourrais t'en emprunter quelques uns ?

Ils dégustèrent leur part de gâteau et burent leur infusion en échangeant quelques remarques. La journée avait encore filé trop vite. Il se leva et prit congé.

Non, je ne le regretta absolument pas. J'aime beaucoup être avec toi.

Ils avancèrent vers la porte.

Oui Marianne, je comprends mieux maintenant. Cela t'honore et je suis fier que tu m'acceptes chez toi. Et que tu m'accordes autant d'attention, de confiance et de gentillesse.

Elle l'embrassa doucement sur la joue et rougissante, recula de quelques pas. Il sentit le feu gagner ses joues également. Il lui sourit tendrement.

Bonne nuit Marianne.

A très bientôt....


Il recula sans la quitter des yeux et se retourna lorsqu'il s'enfonça dans le noir. Le coeur léger, il prit la direction de son échoppe en sifflotant.
Revenir en haut Aller en bas
Martha

avatar

Messages : 3567
Date d'inscription : 26/08/2010
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Sam 25 Fév - 19:46

plus tard le lendemain

Martha arriva au manoir et sonna quand Mariette vint lui ouvrir elle lui sourit, elle embrassa Iris et lui promis une autre journée ensemble ….

Elle a été sage comme une image …et merci pour le joli cadeau Mariette , elle l'embrassa sur les joues ,fit un clin d’oeil a Iris et repartit lui soufflant un baiser avant de monter dans sa diligence et reprendre la route vers la turquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis
P.N.J.
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 30/01/2010
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 5 Mar - 20:23

Iris avait bien aimé sa visite chez Martha et elle souhaitait que ce ne serait point la dernière. La jeune femme lui avait fait la bise sur les joues et elle avait fait de-mesme.

Merci beaucoup pour m'avoir permis de venir chez-vous. J'ai très bien dormi mesme trop mais faudra point le dire à maman car elle trouverait que je suis un peu paresseuse.

Elle lui sourit et lui fit la bise à son tour puis lui envoya la main jusqu'à ce qu'elle ne voit plus la diligence. Elle entra ensuite à la maison et dit:

Je suis de retour maman Mariette et Damoiselle Martha était bien contente de vostre cadeau elle m'a demandé de vous dire merci pour elle.

Puis elle s'en alla ranger son balluchon dans sa chambre puis revint pour aider sa mère à la cuisine bien qu'elle ne sache point faire grand chose elle aimait bien apporter son aide...
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 5 Mar - 21:07

Plusieurs jours plus tard au Manoir

Il y avait un bon moment que Marianne n'était plus revenu au Manoir l'Espérance car elle avait été retenu à l'hôpital par une délivrance qui s'annonçait difficile. Surtout que la jeune mère était nerveuse car c'était la première fois qu'elle donnait naissance. Tout c'était finalement bien déroulé malgré la longueur du travail. Il avait fallut qu'elle calme tout d'abord la futur mère puis qu'ensuite elle puisse voir la position de l'enfant à naître. C'est à ce moment qu'elle s'aperçut qu'il n'y avait point qu'un enfant mais deux. Le plus petit semblait estre hors de danger mais si elle n'arrivait point à placer comme il le fallait le plus gros il risquait d'estre lui aussi en danger. Après plusieurs jours tout était finalement entré dans l'ordre des choses et la délivrance s'était bien passée pour la mère comme pour les enfants. mais elle avait du rester sur place pour veiller à ce que tout se déroule normalement. Aussi avait-elle dormi dans son bureau sur le canapé pendant ce temps pour estre toujours tout près en cas de nécessité. Cela avait rassuré la futur mère que de la savoir plus près.

- Bonjour Mariette j'ai vraiment besoin d'un bon repas mais avant toute chose un bain ne sera point un luxe et surtout changer de vêtements.

Elle vit la petite Iris qui était dans son coin avec son travail de broderie que sa mère lui enseignait.

- Tu vas nous faire une belle broderie ma toute belle j'en suis certaine.

L'enfant releva la teste avec un petit sourire. Elle se remit consciencieusement au travail par la suite. Sans doute avait-elle une personne à qui elle voulait offrir ce travail et Martha devait surement estre la dite personne pensa Marianne. Elle savait que l'enfant l'aimait beaucoup. Puis la jeune femme demanda:

- Hem! Heu! Est-ce que Pierre-Louis est passé en mon absence?

Mariette lui dit ne point l,avoir vu ces derniers temps. Il devait avoir beaucoup de travail lui-même sans doute pensa la jeune femme. Elle n'avait cessé de penser à lui dès que le moment le lui permettait...

Pendant que l'eau du bain se chauffait Marianne dégusta un bon repas que Mariette s'était empressée de lui préparer. Elle monta ensuite à sa chambre et se dévêtit pour entrer dans un bon bain chaud à souhait avec quelques gouttes d'huile parfumée à l'essence de roses. Elle ne fut point très longue à se détendre entièrement après ses longues heures de travail et son manque de sommeil, elle faillit mesme s'endormir dans son bain lorsqu'elle cru entendre la clochette d'entrée. Peut-estre avait-on besoin de ses services à l'hôpital à nouveau ou était-ce l'homme de ses pensées qui venait lui rendre visite? De toute manière cela suffit à lui faire reprendre le fil de la réalité et elle se sécha comme il faut se revêtit de vêtements propre et se recoiffa avec attention avant de redescendre...
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 6 Mar - 1:46

Le coursier messager repartit au Manoir l'Espérance avec ma réponse pour Marianne.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Mar 6 Mar - 3:23

Marianne descendait les escaliers lorsqu'elle entendit Mariette dire:

Je vais lui remettre ce pli immédiatement si vous voulez bien attendre pour savoir s'il y a une réponse à faire.

Justement on m'a dit que je devrais attendre pour cela.

Passez donc à la cuisine je vais vous servir une boisson chaude, mon époux s'y trouve justement avec ma fille.

Mariette ferma la porte et escorta le messager puis revint donner à Marianne la missive. Celle-ci fut un peu déçue que ce ne fusse point autre chose qu'un messager mais reconnaissant l'écriture elle se dit que c'est surement la réponse à son envoi précédent. Elle lu donc le pli et s'installa pour y donner réponse de suite ne voulant point faire attendre trop longtemps le messager quoi qu'il soit entre bonnes mains avec Mariette et Joseph pour lui tenir compagnie.

Spoiler:
 

Marianne scella le pli puis retourna à la cuisine pour le donner au messager afin qu'il le remette à son destinataire.

- Veuillez je vous prie remettre ce pli au Docteur Wesley.

Elle le remercia et retourna ensuite au salon pour passer un peu de temps avec une bonne reliure ou à rêver...


Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Jeu 8 Mar - 5:40

Marianne après son travail à l'hôpital était allée à l'auberge en espérant qu'elle pourrait y trouver Pierre-Louis. Hélas il n'y est point venu. Comme elle ne voulait point paraître trop sauvage pour les clients qui s'y trouvaient elle prit place et se rendit compte que la jeune femme qu'elle avait soigné quelques mois plus tôt n'était nulle autre que la Reine. Elle lui demanda par déformation professionnelle sans doute comment elle allait depuis ce temps. Elle n'insista point cependant sur ces événements qui l'avait amenés à se faire soigner par elle. Elle avait cru décelé dans son regard qu'elle voulait mesme tenté d'oublier ce temps là, ce qui était tout à fait compréhensible. Elle ne se rendit point compte que le temps filait à grande allure, comme elle devait se lever tôt pour faire ses visite avant l'arrivée de la petite famille du Docteur Wesley de Lhavilland d'Arques. Un nom qu'elle avait peine à se rappeler et plus encore les titres qu'il portait. Elle passa à la cuisine avant son départ pour aviser Mariette.

- Mariette nous allons avoir de la visite en fin de matinée le Docteur Wesley et sa petite famille nous rendent visite à nouveau. Si vous seriez assez aimable de nous préparer un petit repas comme vous seule avez le secret cela me serait fort utile. Le Docteur et moi avons à parler au sujet de mon futur Doctorat. Un petit goûter pour les enfants serait le bienvenue. Au fait je lui ai parlé de vostre petite Iris qui je crois saura bien s'entendre avec leur fille Ambre.


Elle prit une tartine de pain tout chaud et y étala un peu de confiture à la fraise, avant de poursuivre.

- Un peu plus tard dans la semaine nous auront aussi la visite d,une amie que je n,avais plus revu depuis nostre départ de Reims. Je l'ai rencontré hier en auberge et elle m'a dit vouloir venir me présenter son époux et ses enfants.

Marianne se demandait si elle devait parler du couple Royal à Mariette. Peut-estre que ce ne serait point trop une bonne idée connaissant la jeune femme, elle voudrait laver la maison de fond en comble. Ce qui la fit sourire.

- Il y aura beaucoup de visiteurs dans les jours prochain alors vaut mieux que nous soyons préparer par avance. Un couple avec qui j'ai lié plus ample connaissance hier viendra aussi mais je ne sais point trop quand car ils sont très en demande. Je leur ai venté vostre citronnade, le calme et la beauté des lieu et ils ont bien voulu accepter mon invitation.

Voilà elle l'avait mise au courant maintenant elle n'avait plus à s'en faire. Elle avala en vitesse le reste de sa tartine fit la bise sur le front de la petite Iris avant de partir pour l'hôpital.

- Je ne serai point très longue je n'ai que trois patients à voir aujourd'hui. Puis je serai là avant l'arrivée du Docteur et de sa famille c'est promis.

Tout en fermant la porte, elle se mit à penser à Pierre-Louis en souhaitant qu'il soit présent lors de la visite de ses amis. Elle avait grandement envie de le revoir et surtout de les lui présenter... Elle monta dans la diligence et Joseph la conduit à son travail...

- Vous reviendrez me reprendre un peu plus tard Joseph. Surement que Mariette aura une liste de courses à vous envoyer quérir.

Elle lui fit un petit clin d'œil accompagné d'un large sourire, puis fila à ses rendez-vous...

Retour au Manoir

Après les visites Joseph était revenu la chercher pour la ramener au Manoir. Personne n'était encore passé ce qui laissa à la jeune femme le temps de se changer et de les attendre au salon...

Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Sam 10 Mar - 13:14

La douce et jolie Marianne l'avait conviée à passer la journée avec elle et des amis qu'elle souhaitait lui présenter.

Voilà quelques jours déjà qu'il n'avait pas vu la délicieuse jeune femme et il s'en était grandement inquiété. Il ne pensait qu'à elle, de plus en plus, et être rejeté aurait occasionné une douleur qui l'aurait sans doute conduit à quitter Rouen pour aller s'installer ailleurs.

Fort heureusement, ce n'était pas le cas.

Il quitta donc son logis dans le courant de la matinée, ni trop tard, ni trop tôt, pour rejoindre le manoir de sa belle amie.

Le temps était au beau. Il auraient peut être l'occasion de visiter à nouveau le jardin.

Il secoua avec une allégresse toute particulière la clochette dorée :

Gling ! Gling ! Gling ! Gliiiiiiing !
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Sam 10 Mar - 18:47

Marianne avait revêtue une jolie robe bleu pervenche qui faisait ressortir encore plus le bleu de ses opalines pour l'occasion. Elle avait pour une fois laisser ses long cheveux courir librement sur ses épaules et son dos après les avoir bien brossés. Une petite touche de parfum de rose cadeau de sa douce Martha et de Iris. Elle était fin prête depuis un petit moment elle attendait au salon lorsque la clochette se fit allègrement entendre. Elle fit signe à Mariette qui s'apprêtait à aller répondre, qu'elle le ferait elle-même. Son coeur battait très fort dans sa poitrine car comme elle n,avait entendu aucune diligence ce ne pouvait estre que Pierre-Louis qui se trouvait derrière la porte. Il avait répondu à son petit message...

Lorsqu'elle ouvrit la porte elle fut agréablement surprise de le revoir. Il était encore plus beau que dans son souvenir, si la chose était possible. Elle le regarda longuement comme pour s'imprégner de cette image magnifique.

- Bonjour Pierre-Louis entre donc. Comment vas-tu? Je suis contente que tu ais pu venir.

En fait beaucoup plus que cela, elle était bien heureuse que ses invités tardent un peu. De cette manière elle avait un peu de temps devant elle pour estre un peu seule avec l'homme qui hantait ses pensées depuis plusieurs jours. Se poussant légèrement pour qu'il entre, elle ferma la porte derrière lui et mit son bras sous le sien pour le conduire au salon.

- Je ne sais trop quand mes amis passeront, ils m'avaient dit en fin de matinée mais ils tardent un peu. Nous allons prendre place au salon en attendant. Ce que tu m'as cruellement manqué, ces derniers jours. Je me suis mesme prise à me rendre quelque fois à l'auberge en espérant que tu y passerais. J'y ai rencontré une amie Esmée, que je n'avais plus revue depuis mon départ de Reims et aussi le couple Royal. Ils devraient eux aussi venir au manoir dans le courant de la semaine.


Elle prit place sur le petit canapé à deux places en faisant un espace pour qu'il puisse estre tout près d'elle. Elle gardait le grand pour la petite famille du Docteur lorsqu'ils arriveraient.

- Les personnes que j'attends aujourd'hui sont la famille du Docteur Wesley. Il y a un petit moment que je ne les ai point revus. Celui-ci veut me parler des exigences demandées pour l'obtention de mon Doctorat. Mais je voulais que tu sois présent, je crois qu'il est important que tu puisses connaître mes amis...


Oui aux yeux de Marianne il était important que l,homme qui commençait à prendre plus de place dans son cœur se familiarise avec son entourage. Comme il sera amené à les voir de temps à autre lors de visites.

- Tu vas voir ce sont des gens charmants et leurs enfants sont tout à fait adorable. je n'ai point encore vu le dernier mais il se fallut de peu qu'il naisse icelieu lors d'une précédente visite. Mais il était beaucoup trop tôt et nous avons pu l'éviter. je parle, je parle et je ne te demande mesme point ce que tu as pu faire pendant tout ce temps loin de moi. Sans doute avais-tu beaucoup de travail avec ton nouveau métier...

Sa main posée sur la sienne, elle le regarda les yeux pétillants de bonheur de l'avoir près d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Dim 11 Mar - 14:37

C'est la belle Marianne elle-même qui vint lui ouvrir les portes de sa demeure. Mon Dieu qu'elle était belle !!! La robe qu'elle portait était magnifique et se mariait avec perfection avec ses yeux bleus et ses cheveux blonds qu'il voyait lâchés pour la première fois. Ils couraient en cascade sur ses épaules blanches. Il lui sourit, ému, émerveillé par la belle apparition et heureux de la revoir.

Bonjour Marianne. Je vais très bien merci. Et je suis heureux de te voir.

Il lui sourit et déposa un baiser sur sa joue.

Comment vas-tu ?

Elle lui prit le bras et le conduisit vers le salon. Il posa sa main sur la sienne en lui souriant, touché de retrouver cet étrange mais bien agréable fourmillement qui lui parcourait les bras. Il l'écouta en hochant la tête.

Tu m'as également énormément manquée Marianne. Je ne suis pas sorti de chez moi durant toute ces longues journées. Si j'avais su pouvoir te trouver en taverne, je serais venu.

Il écarquilla les yeux quant elle lui annonça la venue du couple royal chez elle.

Et bien.... Que voilà du grand et beau monde....

Il fut gêné de sa modeste condition de petit bourgeois. Il s'installa près d'elle sur le petit canapé et prit sa main dans la sienne.

Le docteur Wesley oui. Tu m'en as parlé. Et bien, je pense que tout ceci sera concluant pour toi.

Il lui sourit.

Et je suis très heureux de rencontrer tes amis.

Il l'écouta attentivement, le coeur réchauffé par sa douce présence, son regard noyé dans le sien.

Mon travail ? Oui... Je n'ai fais que cela d'ailleurs ces dernières semaines. Ca se passe très bien. Merci.

Il lui sourit tendrement.

Et toi, qu'a tus fais tout ce temps qui m'a privé de toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Dim 11 Mar - 21:04

Elle l'écouta fascinée par le son de sa voix grave et chaude. Ce que cela avait pu lui manquer pendant ces longs jours sans lui. Tellement qu'elle avait chercher à le voir en auberge, mais voilà elle avait maintenant la réponse, il n'y était point passé. Elle avait frissonné légèrement lorsque ses lèvres avaient touché sa joue. Mais n'y avait porté qu'une légère attention. Maintenant qu'il était près d'elle sa main dans la sienne cela était plus évident. De petits picotements lui couraient partout le long de l'échine. Sentiment nouveau pour la jeune femme mais tellement agréable cependant. Il lui dit, qu'elle aussi lui avait manqué et que s'il avait su, il serait venu la rejoindre. Mais bon, il n'était point dans la nature de la jeune femme de demander. Elle était plus le genre à estre patiente et attendre que l'occasion se présente. Bien, qu'il lui avait tout de mesme fallut, lui faire parvenir un petit mot pour qu'il soit présent icelieu aujourd'hui. Il faut parfois prendre des initiatives lui disait constamment Martha, si nous voulons que certaines choses arrivent. Elle avait bien raison d'ailleurs, mais comme il était difficile de modifier de vieilles habitudes. Voyant qu'il se sentait un peu mal à l'énoncé des visiteurs à venir, elle lui dit:

- Il ne faut point te faire du mourront pour la visite du couple Royal. C'est ma simplicité qui les fait venir alors, il nous faudra rester nous-mesme et c'est tout. Nous n'avons point à faire de cérémonie. De plus, je n'ai point dit à Mariette qui seraient les invités attendus, sinon se serait le branle bas de combat dans le manoir, alors que tout est très bien ainsi. Je ne lui ai dit que j'attendais des invités et c'est tout ce qu'elle a besoin de savoir.

Il la regardait avec tant de tendresse qu'elle avait envie de caresser sa joue et se perdre dans son regard. Cependant, le fait de parler de sa gouvernante lui rappela qu'elle n'avait rien offert à Pierre-Louis comme rafraîchissement.

- Ta présence me fait oublier mes bonne manières. Prendrais-tu quelque chose à boire en attendant les invités?

Il était heureux de faire la connaissance de ses amis et rien d'autre n'avait d'importance pour elle. Il serait là près d'elle pour les accueillir et c'est ce qu'elle désirait le plus. Il lui demanda ce qu'elle avait fait de son côté et elle lui répondit en toute franchise.

- J'ai eu un cas difficile à l'hôpital et j'ai du y passer plusieurs jours pour estre près de la patiente. Donc je ne rentrais point au manoir, je restais sur place. Ce n'est que lorsque je fusse certaine que le danger se fusse écarté que je me suis permise de revenir.

Pendant que Marianne parlait sa gouvernante entra avec un plateau de rafraîchissement suivit de Duchesse et Peluche. Il est vrai que le jeune homme n'avait point encore faite la connaissance de toute la maisonnée. Lors de son premier passage, ne sachant point ce qui allait se passer elle les avait fait mettre dans un chambre le temps de la visite. Puis sachant que les enfants du Docteur Wesley avaient apprécié jouer avec eux lors de leur passage la jeune femme avait permise qu'ils circulent dans la maison en toute liberté.

- J'espère que tu aimes les animaux Pierre-Louis, car icelieu il y en a un peu autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.


Spoiler:
 

Duchesse fut la première à s'approcher en se lovant sur les genoux de la jeune femme. Peluche se contenta de se coucher à ses pieds tout en examinant le nouveau venu avec une grande attention. Il devait jauger si celui-ci était une personne digne d'estre près de sa jeune maîtresse.

- Voici donc Duchesse, celle-ci adore que nous la câlinions. Peluche à mes pieds, mesme si sa taille peut sembler imposante est très doux, surtout avec les enfants. Il peut cependant s'avérer féroce si il sent que les personnes ont des intentions mauvaises par devers nous.

Elle ne se rendait point compte que l'image qu'ils projetait était celle d'une petite famille heureuse avec leurs animaux de compagnies. C'est en voyant le visage de Mariette que la jeune femme en prit conscience.

- Nous formons tous deux avec ces charmantes bêtes un couple parfait n'est-ce point ce à quoi vous pensez Mariette?

La gouvernante sourit et acquiesça avant de les laisser et retourner en cuisine. Marianne laissa alors entendre son joli rire cristallin.

- Lorsque ce sera possible je te mènerai à la cascade et si cela est possible peut-estre y verrons nous ma petite biche qui aura surement bien grandit pendant l'hiver.

Si les choses avaient été possibles Marianne aurait bien voulu que plus jamais il ne s'en aille loin d'elle, tellement elle aimait estre à ses côtés. Bien que cela ne puisse estre très convenable pour une jeune femme non mariée... Puis soudain des pensées lui vinrent à l'esprit "Si c'était vraiment cela l'amour dont lui parlait si souvent Martha. Vouloir estre toujours près de celui que nous aimions à tout moment." Partager avec lui tout le quotidien de la vie, les joies comme les peines. Alors oui elle était vraiment amoureuse de Pierre-Louis car c'est ce qu'elle voulait du plus profond de son cœur. Mais comment pouvions-nous dire cela à une personne? Elle ne savait point les mots qu'il fallait prononcer. Comment lui faire comprendre que c'était nostre plus cher désir? Comment pouvions-nous rendre les choses officielles entre un couple? Sa teste bouillonnait de questions sans réponse alors que sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte chaque regard, chaque geste posé parlaient à sa place... Puis soudain les mots de sa pensée se firent entendre à haute voix dans un doux murmure...

- Je t'aime Pierre-Louis...

Elle devint toute rose d'avoir parler ainsi ne sachant point s'il avait réellement entendu et quel serait sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Dim 11 Mar - 23:21

Il plongea son regard dans le sien et tout en serrant sa main dans la sienne, respira profondément pour ressentir pleinement sa présence et son parfum. Dieu qu'elle lui avait manquée. Il avait même eu peur de l'avoir perdue à tout jamais. Un doux frémissement lui parcourait les membres. Il se tira de ses doux songes pour l'écouter.

D'accord.

Il lui sourit.

Je resterai comme d'habitude alors... mais je suis quand même fortement impressionné. Je me détendrai sans doute mieux en leur présence.

Il hocha la tête, la remerciant.

Oui, je veux bien. Une orangeade ou quelque chose comme cela. Merci.

Il se tourna vers elle et l'écouta.

Ah... Et bien, je suis très heureux que ta patiente s'en soit sortie et comblé de te revoir enfin....

Il regarda la gouvernante revenir avec un gros chien blanc habillé d'une belle fourrure et un chat malicieux. Il sourit, il adorait les animaux, surtout les chiens.

J'adore les animaux en effet. Comme chaque chose que le nature nous offre.

La chatte grimpa sur les genoux de sa maîtresse tandis que le chien, curieux, se couchait à ses pieds. Il se pencha pour le regarder, les yeux amusés et conquis. Il regarda la chatte et sourit.

Et bien, je suis enchanté de les rencontrer tous les deux. Ton chien est vraiment magnifique.

Il ne craignait pas les animaux et sa douceur naturelle les apaisait en général. Il glissa main vers le chien et le caressa entre les oreilles, doucement. Puis il accorda un gratouillement malicieux au chat avant de sourire à la belle Marianne.

Ils sont adorables. Vraiment.

Il rougit légèrement quant elle parla de couple à Mariette et sourit. Il se tourna vers la malicieuse Marianne.

Oui, j'espère y aller avec plaisir Marianne. Ce n'était que partie remise la dernière fois.

Et je ne compte plus vous quitter. Je vous aime Marianne. Je veux passer tous les jours que le Très-Haut me donnera à vos côtés. Il la contempla encore et but une gorgée d'orangeade qu'il recracha par le nez en entendant le murmure.

Pardon...

Il sortit un fin mouchoir de sa poche et s'essuya rapidement, conscient d'être bien ridicule à cet instant. Il inspira rapidement et se tourna vers elle. Il serra doucement sa main, prit la deuxième et avança son visage du sien. Puis il lui souffla tendrement dans l'oreille.

Marianne, je t'aime aussi. De tout mon coeur.

Il baissa la tête pour étouffer une émotion subite, puis plongea à nouveau son regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 12 Mar - 1:33

Il lui dit que mesme si il restait lui mesme il serait très impressionné tout de-mesme.

- Il est certain que cela puis estre possible en effet. Mais pour avoir longuement discuter avec eux, je puis te dire que ce sont avant toute choses des personnes comme toi et moi, mais avec un peu plus de responsabilités. Ils n'aspirent cependant qu'à la mesme chose que nous. Pouvoir agir simplement sans avoir à se soucier de leurs problèmes de temps à autre. Je crois qu'icelieu ils pourront trouver la paix et la tranquillité qu'ils ont besoin.

Il lui dit vouloir une boisson fruité ce qu'elle préférait aussi. Il sembla très heureux pour sa patiente, mais surtout que cela lui donnait l'occasion de la revoir. Lorsque Mariette fit son entrée suivi de son cortège elle le vit sourire. Elle avait bien deviné, il adorait les animaux, cela pouvait se voir à sa réaction. Il n'était point le moins du monde craintif sur la réaction que pourrait avoir Peluche. Il semblait mesme l'avoir conquis, car celui-ci se laissa gratter entre les oreilles et mesme Duchesse s'étira tout heureuse sous ses caresses.

- Je les aime vraiment beaucoup je reçu Peluche lorsqu'il était encore très petit, au moment où j'ai quitté le couvent par la sœur jardinière, avec laquelle je m'entendais fort bien. Elle avait la passion pour ces petites bêtes, mais comme il commençait à en avoir un peu trop au couvent, elle se devait de les donner. Elle savait que je me trouverais seule pour un bon moment et m'a dit qu'il me ferait un très agréable compagnon. Tel fut le cas d'ailleurs pendant un bon moment. Pour ce qui est de Duchesse c'est aussi un cadeau d'une personne que j'avais soignée qui me l'a donné en paiement pour les services reçus. Je n'ai jamais regretté d'avoir accepté, cette câline coquine est une très agréable compagnie aussi. elle sait faire pour attirer l'attention et les câlins.

Il lui souriait et c'est tout ce qui lui fallait pour la rendre heureuse. L'entrée de la gouvernante lui fit tourner la teste légèrement. Elle ne le vit donc point rougir lorsqu'elle discuta avec Mariette. Puis la rêverie de Marianne commença et fut interrompu par une réflexion à haute voix de celle-ci. Et la réaction de Pierre-Louis la fit presque sourire. Elle mit la main dans sa poche pour en sortir son petit mouchoir de dentelle parfumé lorsqu'il fut plus rapide qu'elle. Il s'essuya rapidement elle l'entendit prendre son souffle et se tourner vers elle, approchant son visage doucement d'elle, il lui murmura les mots qu'elle désirait tant entendre. Elle le vit ensuite baisser la teste tout ému ce qu'elle fit ensuite fut une réaction très spontanée...

Des doigts elle lui releva la teste et approcha doucement son visage du sien et déposa un tendre baiser sur ses lèvres. Puis se recula un instant ne quittant point son regard. Elle ne savait point si il apprécierait ce geste bien que maladroit qui voulait tout dire cependant. le temps semblait s,estre arrêté tant il y avait de l,intensité qui passait d'un regard à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 12 Mar - 16:21

La journée s'annonçait belle et le carrosse s'immobilisa devant Le Manoir l'Espérance vers les onze heures trente. Je descendis de la voiture et me dirigeais à la grille d'entrée et fis sonner la clochette dorée qui avait un joli son de percussion chantant, doux et fort à la fois. Me tenant légèrement en retrait, j'attendis que quelqu'un se manifeste...
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Bourbon

avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 12 Mar - 16:46

Mariette savait que sa jeune maîtresse serait fort occupé au salon pour des raisons bien personnelles se hâta d'aller répondre dès qu'elle entendit le tintement de la clochette d'entrée. Joseph sorti par la porte de cuisine quelques instants plus tôt devait déjà estre prêt à accueillir les chevaux des visiteurs qu'il avait entendu venir dans l'allée menant au manoir.

Bonjour et bienvenue au Manoir l'Espérance Docteur Wesley. J'espère que vous avez fait bon voyage et que les enfants vont bien. Damoiselle Marianne est au salon je vais vous y conduire dès que tout le monde sera là.

Elle attendit que la jeune épouse du médecin approche avec les enfants.


Bonjour Madame Héléna, vous este radieuse. Donnez moi donc ce petit ange je vais le porter pour vous jusqu'au salon.

Puis les conduisit tout en continuant à discuter avec le couple de façon à ce que les occupants du salon sache que les visiteurs arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 12 Mar - 19:50

La servante arriva par le chemin qui menait aux grilles d'entrée et arrivée à leurs hauteur, les ouvrit.

Le bonjour, Dame... Hésitant légèrement sur le prénom de la personne... Dame Mariette ! Oui, nous avons fait bon voyage et les enfants vont à merveille, je vous remercie, Dame Mariette !

Je retournais vers mon épouse et les enfants. je pris notre fille Aurore sur un bras et tendis la main à ma douce pour l'aider à descendre du marche-pieds et lui remis notre petit ange dans ses bras. remontant sur le marche-pieds, j'attrapais mon petit bonhomme sous les aisselles pour le percher sur mon bras et pris la main de notre petite princesse pour lui faire descendre à son tour le marche-pieds car elle voulait toujours imiter sa maman comme une grande personne. Avec un petit air altier, Ambre défroissa de sa main, les plis de sa jolie robe sous son manteau, remit bien droit sur sa tête, son petit chapeau et rajusta sa paire de gants avant de me présenter sa main...

Voilà, Mademoiselle Ambre de Lhavilland, vous êtes arrivée au Manoir l'Espérance... Hum ! Mademoiselle est très en beauté et cela sera un grand honneur pour moi d'être votre chevalier servant ! Princesse !

Courbant la tête puis regardant ma douce avec un large sourire tout en lui faisant un petit clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    Lun 12 Mar - 20:48

Elle s'approcha de lui et de sa main légère et douce, releva doucement son menton. Il plongea son regard dans ses yeux couleur océan dans lesquels il était si agréable de flotter et se noyer. Il sentit que son coeur accélérait dans sa poitrine, cognant dans ses oreilles et ses tempes.

Son visage glissa vers le sien, comme deux aimants irrésistiblement attirés l'un par l'autre et déposa ses lèvres sur les siennes. Un baiser tendre, doux, chaud, des lèvres légèrement humides, charnues, absolument délicieuses et inoubliables.

Elle ne prolongea pas son baiser et avec un sourire tant coquin que gêné, recula légèrement. Il pinça ses lèvres, s'imprégnant de son doux contact et regarda alternativement ses yeux et ses lèvres. Il serra sa main dans la sienne et s'approcha d'elle, impatient de regoûter à ce pêché gourmand.

Il posa ses lèvres sur les siennes et les découvrit doucement, les aspirant avec tendresse, l'une après l'autre.

Mariette filait au portail. Il avait entendu l'arrivée d'un équipage et le son de la cloche. Les invités de Marianne étaient là.

Il décolla ses lèvres avec regrets. Mais la joie, le bonheur et l'amour reprirent rapidement le dessus. Il aurait tout le temps de l'embrasser bientôt, et pour toujours.

Il la regarda intensément, lui criant une foule de "je t'aime" avec les yeux, puis il sourit, complice.

Je crois que tes invités sont arrivés Marianne...

Il se leva et lui tenant la main, l'invita à en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Manoir l'Espérance    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Manoir l'Espérance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Province de Normandie + :: . ROUEN .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit