Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 1 Déc - 12:04

A la moule sur son rocher... hmm non... A la pieuvre domptée... pfff n'importe quoi... heuu Les Hauts Fonds... non c'est nul ! L'auberge de St Pierre ? Tsss trop classique... La morue barbue ? Chez Phalys ? Arf, ça fait, enfin.. non. Phason ? Lysco ? Phasonlyco ? Lyphasonco ! Han, j'suis fatiguée moi ! Sinon un truc du genre au phare du saoulard. Roo non, ça les gens le découvriront par eux-même...

Elle réfléchissait à voix haute, riant parfois de ses dérives à force de se torturer l'esprit et n'attendait pas de réponse. Sa main dans celle de son homme, ils étaient là, face à la bâtisse qui était désormais leur, devant LA numéro 10 de l'île, dans laquelle ils allaient élire domicile. Foutu nom qu'il fallait trouver, et la rousse ne perdait espoir de faire émerger de sa cervelle l'appellation qui sonnerait bien à l'oreille, qui refléterait au mieux non seulement le cadre dans lequel se trouvait l'auberge mais aussi qui donnerait un avant-goût de l'ambiance qui y régnerait.

La grande marée, moui ça fait plus poissonnerie qu'autre chose ! Auberge de l'amitié Guernesienne ? Ca se dit ça ? Pas sûre du tout puis ça fait gnan gnan. Aux oursins malins... Aux flots bleus, han ça fait village pour touristes ! A la houle sauvage ?! Hm décidément j'ai du mal. T'as des idées toi ?

Le regard clair se posa sur le barbu qui ne disait mot mais dont le cerveau devait sans nul doute se mettre sens dessus dessous pour trouver le nom qui ferait mouche. P'tite étincelle dans les yeux, un coin des lèvres remonta légèrement, le regard ne quittant sa cible, détaillant le visage, la barbe puis plus généralement l'allure du maître des lieux.

Le Poséidon ? Ca, ça en jetterait non ? Allez, soyons fous, le Poséidon Pochtron, en souvenir de Paris. Ou autre ?

P'tit rire de la rousse qui s'en remit à l'avis du Savoyard, curieuse de savoir à quoi il songeait.


Dernière édition par Lyson le Jeu 2 Déc - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 1 Déc - 16:47

L'Oursin qui s'tripotte,
L'Anguille Crevée,
Le Congre Debout -je contrepète-
La Chopine de Haute Mer,
A la Mouette Rieuse,
Au Crabe à Trois Pinces,
Le Mérou Poilu -car la peau de mérou s'tond-
Au Mérou Fendu -car la peau de mérou pète-
Au Soiffard Insatiable,
A la Belette Chaude,
Le Cyclope Borgne,
Chez Vous,
Aux Gens de Mer,
Saint-Pierre-Porc,
Le Gai Renesé,

Je ne sais que choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 1 Déc - 17:33

Elle ne peut que rire la rousse, aux idées de Phaco. Reprenant tant bien que mal son sérieux, elle croisa les bras, reporta son regard sur l'auberge.

Bon ce n'est pas tout mais... allez, je t'en donne trois que j'aime, t'en feras autant et on comparera.


P'tite mine de réflexion, et Lys de lui faire part de ses préférences.

Alors pour reprendre, d'abord deux des tiennes, à savoir le Gai Renesé, amusant ! Et le Crabe à Trois Pince, assez peu commun pour qu'on s'en souvienne. Et je maintiens mon Poséidon qui peut être mis à une sauce quelconque. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 2 Déc - 13:53

- Alors va pour le crabe à trois pinces !

Le barbu se frotte les mains. C'est qu'il est satisfait, mais aussi que par ces temps de Noël il fait plutôt frisquet dans la Manche, même pour un bourru des montagnes dans son genre.

- Pour Poséidon, faudra attendre le trident. As-tu déjà visité les lieux mon Aphrodite ? Sont-ils en état ? Qu'en est-il du personnel ? Car il faudra bien quelques filles ou gars de salle pour assister la Renée. As-tu déjà fait quelques accointances en ceste île ?

Que de questions... c'est surtout pour éviter de parler de lui. Car en ce qui le concerne, il n'a fait aucune connaissance. Évidemment, côté social, depuis son débarquement il se la joue plutôt monacal, le savoyard. Il n'est pas rassuré de voir tant d'eau autour de lui, et parfois, après avoir tété à sa réserve personnelle et secrète de gnôle à pépé, il a comme l'impression qu'elle tangue, ceste île.

Alors il regarde Lyson sous ses sourcils broussailleux, et puis il demande, sur le ton de la plaisanterie car il sent bien sa question un peu ridicule:


- Dis... une île... ça peut couler ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 2 Déc - 17:43

Elle le considéra un long moment, demeurant perplexe face à ses questions. Ils ne s'étaient quittés depuis qu'il était enfin arrivé, ils avaient été au bureau du cadastre ensemble puis... la rousse esquissa un léger sourire.

Je suis au moins aussi vierge que toi, si je peux m'exprimer ainsi, quant aux connaissances que je pourrais avoir de ce bâtiment. A savoir que je n'en sais que dalle, rien, nada. C'est ensemble que nous allons découvrir tout cela.

D'un geste de la main elle lui tendit la clé puis son bras posé sur le sien, ils avancèrent tous les deux jusque sur le pas de la porte.

Je te laisse donc faire appel à ta logique, à ton intelligence légendaire, pour déduire de cela la réponse à ta seconde question. Concernant la dernière, j'ai croisé rapidement va-t-on dire, quelques personnes mais sans plus. Je n'ai pas eu vraiment le temps de faire connaissance.

Elle s'appuya de son épaule contre le mur à côté de la porte le temps qu'il l'ouvre.

Une île peut-elle couler ? Bien évidemment. Si j'en crois ce qu'on m'a dit, les terres sont solidement arrimées à de gros fûts, comme d'énormes barils sur tout son pourtour. Alors autant sont-ils régulièrement vérifiés et changés si besoin, autant nous ne sommes à l'abri de sombrer si par un jour de très forte tempête...

Un silence s'installa durant lequel elle leva les yeux aux ciels et sourit de sa propre bêtise.


Mais l'île existe depuis de nombreuses années, si elle avait dû couler, cela serait déjà arrivé.


Une main qui se voulut rassurante se posa sur l'épaule de Phaco tandis que la porte s'ouvrait, pour enfin donner réponse à leur curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Ven 3 Déc - 10:20

Sur les instances de sa compagne Le Savoyard arriva donc d'un pas lourd à la porte de l'auberge, où déjà on pendait au dessus de la porte une grande enseigne en bois portant un énorme crabe belliqueux armé de trois grosses pinces. Il était suivit de Lyson et aussi par un de ses ramoneurs qui charriait une grande cantine sur une brouette.

Les autres gamins, sous les ordres de Renée, étaient déjà à l'intérieur en train de briquer comptoir et parquets. Le barbu, pour faire plus "couleur locale", avait attaché sur sa nuque ses cheveux gris en une queue poisseuse qui retombait sur le collet d'un habit bleu malpropre d'officier de la royale, passé de mode, obtenu pour quelques louis chez un marchand de fripes de la place.

Tout en sifflotant, il parcourut le quartier du regard, puis de sa voix grave et cassée, il entonna cette antique rengaine de matelot qu'il comptait bien imposer comme une sorte d'hymne de son auberge:

Nous étions quinze sur le coffre du mort...
Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !


Après quoi, de son bâton, il heurta contre la porte et pénétra dans son nouveau repaire.


- Hmmmm... voilà un emplacement commode, près de la porte de Saint Pierre, et un cabaret agréablement situé. On devrait avoir pas mal de clientèle... Et bien ! Alors, nous n'avons plus qu'à jeter l'ancre.

Au gamin qui poussait la brouette:

- Hé ! Mon gamin, accoste ici et fait monter mon coffre !

Puis à Renée qui s'affairait déjà en cuisine:

- Commençons par des choses simples: du rhum et des œufs au lard pour tout le monde, si tant est qu'il y ait des poules sur cette ile... mais il me semble bien en avoir aperçu une ou deux dans les locaux de l'administration locale...

Regard provocateur à Lyson.

- Bon, et ici, plus de Savoyard en public, ça ferait désordre au milieu de tout ces gens de mer. Comment vous pourriez m'appeler ? Vous pourriez m'appeler Capitaine...

Nous étions quinze sur le coffre du mort...
Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !
La boisson et le diable ont expédié les autres,
Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mar 7 Déc - 3:00

Elle soutint son regard, un coin de ses lèvres remontant doucement mais surement.

Ô Capitaine mon Capitaine…

Quelques pas pour rôder autour de lui, songeuse, une main suivant le mouvement glissant sur sa taille.

Vous voilà donc à la barre d’un nouveau navire,
Ou devrais-je dire plutôt, d’un nouvel empire ?!


Et la rousse de s’éloigner, de sauter le séant le premier sur le comptoir non loin de là. D’une rame imaginaire, elle mima les propos qui suivirent.

Oyé oyé, nouvel équipage, nous voici désormais matelots,
Suivons notre Capitaine par delà tous les vents, en toutes eaux !


P’tit mouvement de bassin, la jeune femme retrouva la terre ferme, la démarche se fit chaloupée, le regard s'ancra dans celui du maître des lieux.

De murène, de part votre regard je suis devenue sirène,
Qui a défaut de chant, n’a à vous offrir, que ce déhanché de bohémienne.


Elle virevolta, ponctuant son mouvement face à lui d’un claquement de talon. Le temps d’un sourire complice et…

A votre service, à vos ordres mon Capitaine,
N’ayez jamais doute de notre loyauté certaine,
Que soit tentée quelconque invasion de pirates,
Et la peur au ventre ils fuiront, non sans stigmates !


Une main dans une tendre étreinte, se saisit de la barbe près du menton, puis glissa doucement sur tout son long. Lys reprit alors les derniers mots de son homme.

Nous étions quinze sur le coffre du mort…
Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !
La boisson et le diable ont expédié les autres,
Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !


Elle se tut, songeuse, ne le quittant du regard, la tête légèrement penchée sur le côté.

Tiens oui, à propos de rhum !

Un clin d’œil à Phaco et la rousse de prendre la direction des cuisines d’où l'on commençait à percevoir le fumet de nouvelles recettes savamment mijotées par Renée.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 9 Déc - 13:31

D’une démarche rapide, Le capitaine (un vrai celui-là, pas l'aubergiste) s’enfonça dans les ruelles de Saint Pierre, se retournant plusieurs fois pour s’assurer que point on ne le suivait, puis se glissa sous une voûte de pierre et frappa au battant de la porte de derrière du Crabe à Trois Pinces à coups discrets.

– Qui va là ? demanda une voix de femme.

– La Renée, c’est moi, Le Roulis. Ouvre-moi ta porte et cours chercher ton patron !

Un grognement lui répondit. Peu après, l’huis s’ouvrit sur une touffe de poils de barbe ébouriffés. Le patron qui se raclait la gorge jusqu’au nombril et
crachait longs glaviots verdâtres dans un pot de chambre fut visiblement contrarié de tomber sur ce visiteur nocturne. Il n’était point de ceux que l’on aime croiser de nuit. Il allait ouvrir la bouche pour protester mais Le Roulis le coupa.


– Entrons, je ne peux parler ici.

Il pénétra d’autorité dans l'auberge. Phaco ferma la porte et les deux hommes s’assirent à une table bancale qu’éclairait un triste falot. La Renée leur posa bouteille et deux godets sales puis se retira.

– J’ai trouvé belle solution pour livrer les mousquets.

– Que viens-tu insister, Le Roulis ? Je sais que ton client te les réclame à hauts cris et que l’affaire nous permettrait de vivre gras jusqu’au trépas, tu me l’as répété mille fois ! Mais je te redis qu’on y risque la hart ! Et puis je suis rangé, je ne mouille plus dans ce genre de combines.


Le capitaine leva les sourcils et remplit d’autorité les verres. Il en tendit un à Phaco.

– La cargaison est en train de pourrir dans ma cale, elle doit être livrée… et je sais comment !

– Je me refuse de t'aider à accoster une nouvelle fois à Guernesey. C’est trop dangereux. Je me préfère la bourse vide que le chanvre au cou !


Le Roulis eut un sourire chafouin et donna un coup de coude dans le lard du barbu.

– Et si nous restions au large ?

- Que veux-tu dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Ven 10 Déc - 1:02

D'inhabituels bruits en pleine nuit et un bras tendu à côté sur la place vide dans le lit suffirent à éveiller la rousse. Elle se leva dans la pénombre, tenta de juger de l'avancement de la nuit d'un coup d'oeil par la fenêtre, en vain. La lune ne semblait décidée à l'aider, cachée derrière d'épais nuages.

Sans bruit, vêtue de sa seule chemise, la jeune femme quitta la chambre. L'index posé sur sa bouche elle signifia à Renée, qu'elle croisa dans le couloir, de garder le silence. Cette dernière se contenta d'un haussement d'épaules avant de disparaître dans sa chambre.

Quelques pas suffirent à mener Lyson jusqu'au milieu de l'escalier qui descendait à la salle du rez-de-chaussée. Cinquième, sixième marche ? Peu importe, la rousse prit place, adossée contre le mur, n'ayant perçu à cet instant que quelques bribes des échanges entre son homme et un autre dont la voix lui était inconnue.

Une cargaison, le chanvre au cou, rester au large. Les quelques mots prononcés suffirent à attiser sa curiosité déjà naturellement présente, aussi demeura-t-elle silencieuse et immobile, ne voulant prendre le risque de faire grincer le bois sous ses fesses et de donner ainsi signe de sa présence.

Elle ne savait quelle affaire était en cours. Sa seule certitude était que sur l'île, où le moindre fait et geste était soumis à autorisation, si risques il y avait à prendre ils devaient être mûrement réfléchis. La tête contre le mur, s'étant assurée de ne pouvoir être vue, elle tendit l'oreille, se surprenant parfois à cesser de respirer pour ne rien perdre des échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 15 Déc - 11:49

– Je crois que j’ai trouvé deux pigeons de belle envergure. Il nous suffira de les mettre en chaloupe. Ils transporteront la marchandise. Et s’ils se font prendre nous n’aurons qu’à virer de bord et à rentrer au port.

– Et l’argent, comment comptes-tu le récupérer ?

– Envoie deux de tes ramoneurs directement chez le Client. Sitôt la marchandise entre ses mains il les fera payer. Nous n’aurons qu’à attendre que l’argent nous revienne en buvant du vin frais sur une terrasse ombragée.


Phaco hocha la tête, et vida son godet à lentes lampées.

– J’espère juste que tes imbéciles ne sont point traitres à la solde du Guet de Guernesey ! Je les trouve beaucoup plus vigilants que les lopettes que nous avions en France .

– Il suffira de le payer assez pour qu’il ferme les yeux, le Guet. Et si tu as le moindre doute, suis-moi en ville et tu les verras de près, mes chalands. Des bouseux de campagne aux manières de verrats, fierté de paon et cervelle de moineau, tout juste débarqués de France.


Le Roulis joignit les mains et ajouta, l’air angélique.

– Une vraie bénédiction pour une corporation comme la nôtre !

– Je n'ai plus guère le goût à plumer le pigeon, vieille canaille. Ton affaire me tente, certes, mais quelque chose me dit que je ne devrais pas m'en mêler... il me faudrait l'avis de...


Il se tourna soudainement vers l'escalier de bois qui menait à l'étage.

- Lyson ? Approche, veux-tu, ma souris !
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Dim 26 Déc - 21:53

Ce n'était pas faute d'avoir été discrête, mais le barbu avait ce sixième sens, ou était-ce une ouïe plus exceptionnelle qu'elle ne le pensait, qui fit qu'elle se leva en réponse à son invitation. De ses mains elle tira légèrement le tissu qui l'habillait et fit apparition dans la salle, un léger sourire sur les lèvres, tant d'amusement que de gêne telle une gamine prise en faute.

Ton ouïe est aussi sensible que ta barbe épaisse très cher.

Elle prit place sur les genoux de Phaco et fit face à l'inconnu à qui elle tendit une main franche qu'il lui serra.

Monsieur, le bonsoir, ou plutôt la bonne nuit, enfin qu'importe.

Un regard derrière elle pour retrouver celui de son compagnon et elle reporta son attention sur le Roulis.

J'ai fait au mieux pour tenter de comprendre la raison de votre présence icelieu à cette heure tardive mais des éléments me manquent. Une cargaison de quoi attend au large ? Pour qui ?

Nouveau demi tour vers son homme, un brin perplexe.

Te serais-tu engagé dans nouvelle affaire sans m'en faire part ?

Une p'tite moue figea un instant le visage de la rouquine. C'est qu'elle serait presque vexée, si effectivement le barbu l'avait tenue à l'écart de nouvelles embrouilles. Elle n'était pas contre gagner quelques louis facilement vu que son métier ne lui apportait guère, du moins pas sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 5 Jan - 12:39

- Mortecouilles, comment oserai-je... il n'y a que ce gredin de Roulis qui me pense engagé. C'est pour cela que je te fais venir, ma belette. Ce pisse-dru de capitaine a toute une cargaison d'armes destinée aux rebelles anglais, qui préfèrent en prendre réception ici que chez eux -ne me mande point pourquoi- avec joli bénéfice à la clé...

Il laisse un instant planer le silence, juste pour le plaisir de voir s'allumer dans les yeux de sa rousse cette petite lueur d'excitation comme chaque fois qu'un danger est annoncé.

- Seulement voilà... c'est pas très joli-joli... et puis ça pourrait laisser à croire que Guernesey soutient la rébellion anglaise. Ces gens nous ont quand même offert asile, je m'en voudrais de les navrer...
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 5 Jan - 16:50

Tu n'as pas tort mon Capitaine. J'irai même jusqu'à dire que tu as raison !

Un sourire entendu à Phaco et Lys porta son attention sur le Roulis.

Les armes, oui. Les louis, oui. Mais la réception des marchandises sur l'île, non ! Au large c'est effectivement parfait. Loin, très loin !

Elle s'adossa alors davantage contre la poitrine de son homme, faisant néanmoins toujours bien face à son interlocuteur.

Faire affaire est une chose. Que d'autres qui n'ont rien à y voir en subissent les conséquences, et quelles conséquences ici ! en est une autre. Cette île est pour moi... elle se tourna légèrement vers Phaco... pour nous, un havre de paix et je compte bien à ce qu'elle le reste. Ensuite, au loin, je ne dis pas...

Nul besoin d'en ajouter davantage, c'était au Roulis à présent d'être plus causant.

Et donc, cela se ferait quand ? Où ? Avec qui ?... et puis bien sûr, combien ?
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Lun 10 Jan - 17:05

Le Roulis a les yeux qui tanguent entre les sourcils du barbu et le décolleté de la rousse.
Il jubile, il les sent tous deux pendus à ses lèvres. Il leur sourit d'une oreille à l'autre.


- C'est très simple, et sans danger... il vous suffira de...

BANG ! BANG ! BANG !

Trois coups puissants résonnent à la porte de la taverne.

- On est fermé ! Hurle Phaco.

- Le Roulis ! Fait une voix derrière la porte. Par les soixante-dix diables de l'Enfer ! Je sais que tu planques ici ! Mais viens donc vilain coquardeau que je te te mette à vaudéroute du fil de mon dard !

Le Roulis a perdu son sourire et gagné en pâleur.

- Par le cochon de Saint Antoine... C'est le capitaine Paupière ! Il veut ma peau... il ne me pardonne pas de l'avoir doublé dans l'affaire des huitres de la Reyne. Cachez-moi, mes amis...

Phaco lève les yeux au ciel.
A croire qu'où qu'il s'exile, les ennuis finissent toujours par pointer dans sa direction comme l'aiguille de la boussole.
Il jette un regard désespéré à Lyson.


- Qu'est cela ? Qu'est cela ? Sont-ce encore des chamaillis ? Laissons donc le Roulis rencontrer son destin. J'en ai assez soupé en France de ces algardes là ! N'allons pas faire braverie qui pourrait nous navrer... ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mar 11 Jan - 19:54

Le regard clair se riva sur la porte sur laquelle furent donnés de grands coups. Quelques échanges à travers le bois et le Roulis perdit de son assurance.

D'un bond Lys se leva, cherchant l'endroit le plus approprié pour faire une planque au fuyard. Les escaliers, l'étage, quoi de mieux le temps que le maître des lieux se débarrasse des visiteurs. Puis elle se ravisa, l'aider oui, mais sans se mouiller plus qu'il ne fallait, le barbu n'avait pas tort. La voix se fit discrète, les lèvres proches de l'oreille de son homme.

J'entends bien mon Phaco, seulement aurais-tu perdu cette... solidarité ? Tiens le crachoir au Capitaine, discutaille comme tu veux, fais le sourd au travers de la porte pour gagner du temps. Je vais faire sortir le Roulis par la porte de derrière.

Le geste accompagna la parole, la rousse chopant le Roulis muet par le bras et de l'emmener dans la cuisine pour l'aider à s'éclipser.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 13 Jan - 14:28

Le silence se fit alors que Lyson et Le Roulis quittaient la pièce et que Phaco allait ouvrir la porte.

Le capitaine Paupière, pirate de la Manche de son état, n'avait pas du tout le physique de l'emploi: petit et rondouillet, au visage de poupon royal. L’apparition de la madone juchée sur un bouc aurait eu le même effet sur notre barbu aubergiste qui de surprise en recula de trois pas.

Le capitaine Paupière descendit lentement les degrés menant au sol de terre battue, suivit par trois gredins à l'allure beaucoup plus martiale. Il dardait son regard porcin dans les yeux de Phaco, qui se tenait roide au centre de la taverne du Crabe aux trois pinces.


– Je constate, Sieur Aubergiste, que vous avez fait fi de l’édit interdisant toute libation à cette heure avancée et interdisant ris et chants jusqu’au lever du jour. Si je vous dénonce, il vous en coûtera. De plus vous ne vous êtes jamais acquitté de la taxe aux Frères de la Côte, me trompe-je ?

Il ne quittait pas des yeux Phaco qui le bravait, sans mot piper, les bras croisés haut sur la poitrine et le menton altier.

– Personne ici n’a bu plus de trois chopines, mon capitaine, et si je n'ai point payé la taxe, c'est que j'en suis exempté pour... pour bonne conduite.

La voix forte du barbu avait fait sursauter les spadassins tant elle tonnait après les grinçants chuintements de Paupière.

– Je suppose, monsieur l'aubergiste, que la fétide haleine que vous m’envoyez à la face est censée témoigner de votre sobriété! Et que le nombre incongru de chopines que je vois sur cette table n’est qu’une illusion mathématique !

Phaco n’était pas homme à se laisser impressionner par assaut de rhétorique, il s’avança d’un pas pour répliquer, regrettant juste de ne pouvoir se jeter en gorge une bonne lampée de plus histoire de se stimuler l’imaginaire.

– Apprends, homme sec et de peu de foie, que bon aubergiste se doit de dignement et régulièrement tester ses produits. Comme il ne faut point laisser femme trop longtemps seule en couche sous peine d’y perdre aise et douceur, une bouteille que l’on aurait laissé stagner une seule journée de trop prendrait des relents de marée et ne saurait nous consoler ni le cœur ni l’âme.

– J’espère pour vous, monsieur, que vous trouverez arguments moins impropres à la raison lorsque j'aurai trouvé celui que vous cachez ici. Je désire le voir et je pense que le rapport qu'il nous en fera donnera quelque sel à notre entretien. Allez, ficelez-moi cet imposteur à la langue trop agile ! Il me fatigue ! Ensuite vous fouillerez ce bouge !

À ces mots, Phaco bondit sur la grande table de la taverne, il oscilla un instant en dégainant sa rapière alors que les sbires du capitaine Paupière portaient déjà la main à leur arme.

– Un instant, tristes sires, un instant et je suis à vous. Il ne sera pas dit que le Savoyard se défilera à l’appel de la bagarre ! Lysooooooonnnnn !!! Plan B !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Dim 16 Jan - 3:05

Oui oui c'est cela, je lui dirai, mais la prochaine fois faites attention. C'est nous qui allons être dans la mouise là !

Je vous remercie Lyson, mais je devrai revenir afin de finaliser tout cela, y'a vraiment de quoi s'faire...

Et la rousse de pousser le Roulis pour le faire avancer pendant qu'il parlait.

C'est ça oui, un autre jour où ce sera plus calme, maintenant allez-vous en pendant que Phaco fait diversion allez hop hop hop hop au trot.

Quand soudainement !

Lysooooooonnnnn !!! Plan B !!!!

Ladite Lyson chopa le col sur la nuque du Roulis alors qu'il s'éloignait enfin.

Le plan B ? Quel plan B ?! Crotte, cela n'a pas l'air aussi simple que ça de les faire partir. Du coup vous allez rester hein, autant que vous participiez à la fête, après tout c'est la votre dans un sens.

Si je me montre cela va en être fini de moi, vous ne le connaissez pas.

Le regard s'assombrit, et d'un geste autoritaire la rousse plaça le Roulis dans un coin de la cuisine. Les mots sifflèrent entre ses dents.

Vous ne bougez pas, mais si besoin vous avez plus qu'intérêt à venir... autant vous craignez votre capitaine Paupière, autant vous n'avez pas l'air de connaître Phaco. A lui, à moi, vous n'échapperez pas.

Croira, croira pas, la menace était faite et elle espéra avoir été persuasive. Se saisissant d'une bouteille de vin à peine entamée, elle se rinça plusieurs fois la bouche avec le breuvage, laissant volontairement de grosses gouttes choir sur sa chemise et la tâcher. La bouteille à la main, un sourire exagérément niais lui fendant le visage, la rousse fit son entrée dans la salle, titubant suffisamment espérant faire la farce. Rapide coup d'oeil de la scène, son barbu juché sur une table la râpière à la main, et quatre gugusses qui l'attendaient au sol.

Heyyyy Phaco, t'as fait venir des copaiiiiiins mouaaaaaaaaaaaaaaaah. Plan B que Phaco il a dit, plan B qu'elle fait la Lyly youhouuu.

Elle s'approcha des quatre hommes, jouant de ses volontaires déséquilibres pour laisser parfois apparaître un bout de cuisses. Portant le goulot à sa bouche, elle prit une gorgée dont elle retint la moitié et appliqua donc le plan B de manière aussi postillonnante que si cela avait été le plan P. Ignorant le p'tit rondouillard, elle passa devant chacun des trois hommes qui l'accompagnaient et se lança dans une énumération, proche de leurs visages.

Savez ce que c'est le plan B ? Hein ? B comme Bibine, Bouteille, Beuverie, Brrrrrrrr B comme Bagaaaaaaaarre *blurp*... héhé, B comme Blurp ouaiiiiiiiiiii !!!

Les mouvements de recul des trois hommes trahirent leur surprise voire leur dégoût quant aux projections dont la rousse leur fit part. La jeune femme inoffensive à souhait n'eut à souffrir que de gestes pour la tenir plus à distance. Elle rit la rousse, ses yeux se croisant parfois alors qu'elle pouffait comme une idiote, la vinasse lui coulant sur le menton. Demi-tour vers son homme, dont elle n'eut le temps de percevoir qu'un regard perplexe, et elle s'adressa au petit joufflu dont elle saisit le menton d'une main. Elle porta la bouteille à hauteur de son regard.

Dis, copain ! T'vas bien en prendre... hein !

Le capitaine peu enclin à se laisser toucher de la sorte, dégagea d'un mouvement sec la main de la rousse de son menton. La seconde main de la jeune femme lâcha au même instant la bouteille qui tomba sur le sol sans se casser, mais non sans souffrir d'une hémorragie alcoolisée sur le plancher. Lys se baissa rapidement pour la ramasser en pestant.

Rooooo mais r'gardez ce que vous avez fait, savez que c'est du bon hein !!! Z'êtes un sauvage !

Doucement elle se releva face au capitaine qui ne la quitta du regard. Et à ce moment précis, sans savoir pourquoi, la rousse prit subitement et fermement de sa main de libre, en un geste vif, les intimes attributs du sieur Paupière. Leurs regards se croisèrent un furtif instant. Le visage, comme tout le corps du capitaine se figea. Et là, la rousse ressentit comme un grand moment de solitude. D'un revers de manche elle s'essuya la bouche humide de vinasse puis se retourna vers Phaco, l'interrogeant d'un regard presque désolé comme pour dire "et maintenant ?". Un léger mouvement de tête signifia au barbu la présence du Roulis dans l'auberge.
Ne voulant délaisser sa "victime" trop longtemps, la main maintenant sa pression, elle reporta son attention sur le capitaine, s'adressa à lui plus sérieusement.

Plan B comme, Bouge pas ou j'te les écraBouille ! J'ai une sainte horreur qu'on vienne faire du graBuge dans mon auBerge, qui plus est la nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 20 Jan - 10:13

Si le capitaine Paupière était maîtrisé, car nul ne fait le malin lorsque des ongles taillés viennent vous chatouiller le fond des braies, il n’en était pas de même des trois autres larrons. Déjà, on entendait leurs rapières glisser dans leurs fourreau.

Un tabouret vola soudain et en toucha un à la tempe. Il vacilla en serrant les dents. La main sur son arme, il s’écroula au sol.

Les deux autres brutes se jetèrent sur Phaco. Avant qu'ils ne sortent leurs lames, il les attrapa au col, les souleva et leur fracassa le crâne contre le pilier central de la taverne, se servant d'eux comme d’un bélier. Le front des gredins cognait le bois vénérable au rythme d’un chant allègre entonné par le tavernier.


Voici venir les gens de mer
Boisson et bonne chère
Voici venir les gens du pont
Corsage et cotillon

Et yo ho ho
Hisse ta grand voile
Et yo ho ho
Hisse mon drapeau


À chaque coup, un frémissement agitait la toiture et la poussière des poutres tombait dans godets et écuelles. Les deux sbires ruaient de toute leur force mais le grand barbu qui les maintenait avait eu l'habitude en sa jeunesse de s’arc-bouter à la longe du bœuf en rut pour l’éloigner de la génisse. Leur visage se constellait d’impacts et leurs yeux voyaient le monde tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Jeu 20 Jan - 23:30

Hé l'Roulis, viens donc admirer et prêter main forte !

Elle ne lâchait son homme du regard, amusée de son chant, charmée par la force tranquille qui émanait comme toujours de lui. Le rythme des battements du tambour dans sa poitrine ne cessa d'accélérer. Amoureuse la rousse, comme au premier jour. Amoureuse et bête, très bête à cet instant. Car ces sentiments qui la submergèrent subitement lui firent baisser la garde, ou du moins desserrer l'étreinte de sa main, laissant au capitaine une opportunité non négligeable et dont il se saisit pour reprendre ses esprits, pour retrouver vigueur et réactivité.

D'un pas reculé, l'homme abattit sur le visage de la rousse un coup de poing vif et puissant. La jeune femme vit rouge immédiatement...

Se mettant hors de portée d'un second coup du capitaine, Lys se jeta dos le premier sur la table derrière elle, y effectua une roulade digne de ce nom pour se retrouver debout de l'autre côté. Quelques pas chassés aussi vifs qu'élégants et elle se saisit d'une rapière qu'elle lança et fit tournoyer dans les airs, airs fendus qui firent siffler agréablement la lame. La rouquine usa de ce temps suspendu pour faire roue et autre salto, chevelure de feu au vent. Et hop hop hop, elle rattrapa l'arme devant le regard médusé de l'assaillant, dans le corps duquel elle fit pénétrer l'acier, estocade finale qui lui fit lever les bras en signe de victoire, le tout accompagné d'un "olé !".

....

Scénario idéal, onirique pour la rousse. Car la jeune femme vit rouge immédiatement oui, mais ce fut le rouge de son sang sur ses mains qui s'étaient posées instinctivement sur son visage après le coup. Elle demeura muette, sa vue se troublant jusqu'à devenir voile noir. Rideau pour la rouquine qui s'abandonna, sans pouvoir lutter, à une théorie "Newtonienne". Son corps imitant dans chacun de ses mouvements ceux d'une poupée de chiffon, elle retrouva le sol dans le seul bruit de son crâne cognant le bois. Le capitaine Paupière venait de la mettre KO en un round...
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mar 25 Jan - 16:09

Phaco n’est point de tempérament revanchard. Il ne lui déplaît certes pas de défoncer le crâne d'un l’ennemi ou de faire saigner du bout de sa rapière le traitre rebelle mais, en fait de combat contre un ennemi bien vivant et décidé à se défendre, il préfère de loin la chasse, ou la pêche. La chasse est bonne pour l’homme ; elle lui permet de se détendre tout en gardant bien aiguisés ses appétits guerriers. L’après-chasse trouve toujours le barbu fort gaillard et gare à la fille qui lui tombe entre les pattes ! Mais se battre... Voilà occupation foutrement fatigante et dangereuse. Or fatigue et danger sont engeances dont Phaco se méfie à bon droit.

Toutefois, deux îles en son cœur sont inviolables. Sa Lyson, avant tout, et son honneur. Quiconque souille du pied l’un ou l’autre de ces sanctuaires s’encoure le juste courroux du barbu. En rétamant ainsi celle chère à son cœur, le capitaine Paupière, maudit soit son nom, a attenté à son honneur. Phaco laisse tomber au sol ses deux "jouets" du moment et se jette sur le capitaine Paupière qui fier d'avoir aligné la rousse n'a guère le temps de voir arriver le broc d'argile qui se brise sur sa tête. Le petit homme rejoint Lyson dans sa contemplation du plafond.


– Arrive par ici, le Roulis ! Et toi aussi, Renée, viens donc avec linges et sels t'occuper de ma Lyson. Quand à Paupière... voir cette canaille vautrée par terre me met baume au cœur. J’en oublierais presque que j'ai promis d'être sage et raisonnable. As-tu vu le Roulis, comme il y a là phénomène peu pascalien ?

– Comment cela ?

– Observe bien ma botte. Il suffit que je l’approche de ce fier-à-bouche et boum ! le coup par tout seul !


Phaco frappe avec application le visage de Paupière d’un pied vigoureux. Le Roulis l’imite pour vérifier et constate la véracité de ses dires. Après quelques bonnes rafales de bottes, le cœur réchauffé et la soif plus présente encore, les deux hommes s’apprêtent à abandonner leur proie et à s’attabler dans un joyeux tumulte, attendant que les bons soins de la douce Renée ramènent Lyson parmi eux. Mais ils se ravisent.

– Nous ne pouvons quand même les laisser là, dans mon auberge, Le Roulis.

– D’autant qu’à notre joie nous n’avons même point songé à débourser ce pourtant riche paltoquet.


Le Roulis dépouille Paupière de sa fortune, fait sauter la bourse dans sa paume avec un sifflement satisfait.

– Vois-tu, Phaco, cette soirée ne me laissera peut-être point souvenir aussi amer que je le pensais. J'ai vu d’ailleurs là dans la rue un tas de fumier frais pondu qui saura garder le capitaine Paupière au chaud jusqu’à ce que le Guet passe le ramasser.

– Tu es bon avec ton prochain, le Roulis. Sans toi, il aurait pu se trouver enchifrené et être bien mal en point à son réveil.


Et les deux hommes sortent les corps des malfrats inconscients pour aller les déposer délicatement dans la rue, sur le tas de fumier encore fumant.
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Dim 30 Jan - 18:36

Les sels eurent vite raison de l'étourdissement de la rousse qui reprenant conscience, se redressa et se mit à tousser, crachoter, jusqu'à expulser un caillot de sang qui s'était formé au fond de la gorge. Sensation désagréable du nez qui d'après elle atteignait un volume porcin, Lys prit le linge humide tendu par Renée et le posa sur son visage, ne pouvant empêcher quelques larmes de venir s'y perdre. Glissant sur le bois, elle s'adossa au mur le plus proche, interrogea du regard sa bienfaitrice sur l'allure qu'elle devait avoir.

Merde ! Ca fait un mal de chien. Il doit être énorme, dis moi Renée, ce n'est pas trop grave hein... !?

Les mots furent artirculés au mieux entre les lèvres qui demeurèrent immobiles, tant la douleur irradiait sur son visage. Renée se risqua à enlever le linge pour évaluer les dégâts, et ne put retenir une moue de résignation.

Cela ne va pas être joli dans les jours à venir, il ne t'a pas loupée !

Un second linge encore immaculé se posa sur le pif meurtri, la rousse regardant alors autour d'elle. La bouche camouflée, c'est d'une voix sourde qu'elle s'inquiéta de la situation.

Et Phaco, l'est où ? Ils l'ont emmené ? Que s'est il passé ?

Tant bien que mal elle se leva et se dirigea vers la porte encore ouverte. Renée l'accompagna dans ses pas loin d'être assurés.

Il fait un brin de ménage avec le Roulis, tout va bien.

Un sourire fut esquissé derrière le linge en réponse aux mots de la femme, Lys s'appuya de son épaule contre le mur, attendant le retour de son homme et profita de l'air frais sur son visage pour reprendre ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Lun 31 Jan - 22:13

Le ménage terminé, Phaco rentre à l'auberge, pour se trouver nez à nez avec une Lyson meurtrie, mais bien vivante, et il en est tout soulagé.
Et nez à nez, c'est peut dire, car celui de sa belle, outre une coloration à faire pâlir un homard, prend des proportions... cyranesques.
Ce qui n'est pas sans inspirer quelques vers à notre amoureux pugiliste, qu'il lui déclame en lui relevant le menton d'un doigt sûr:



Le coup de ce faquin, me semble faire accroire
Sur ta face angélique, un glorieux promontoire
Mais il en est tant d’autres, à bien y regarder
Et par Pascal je jure, que tu peux bien garder
Malgré ce contrepoids, ma mie, la tête haute.
Ma Lyson, je le dis, c’est souvent que l’on note
Que l’appareil nasal montre à qui sait le voir
Combien sont généreux les maîtres du perchoir,
Combien les porte-trompe ont de la grandeur d’âme,
De l’esprit, et du cœur, tout comme toi, ma dame.

Ton nez, même esquinté, tel un César à Rome,
Semble une passerelle entre l’âme et l’arôme
Il honore ta face autant qu’il l’alourdit
En tirant vers l’avant son porteur étourdi.
Avancer va de soi quand le naseau te pèse
Bretteurs et discoureurs s’en trouvent bien à l’aise,
Il faut donc s’honorer -oui, le principe est neuf-
De mettre la charrue ainsi devant le bœuf.

Voilà donc sur ta face, un bien joli pansement
Porte avec grande fierté ce gnon déterminant
Qui te fera juger sans une ombre de doute
Comme vaillante, subtile, délicate, somme toute
Comme tout un chacun désirerait se voir
Jalousant en secret ton si bel étendoir.

Lygnon… Oh, désolé, Lyson, voulais-je dire,
Un nez petit, camus? Il n’y a rien de pire,
D’une imposante étrave on fend les océans
Quand les canards boiteux pleurent sur leurs séants.
Et cette belle blessure, qu'à d'autres ne déplaise,
A moi elle me plait, permet...


Et il se penche en avant, soulevant délicatement le pansement.

... que je la baise.

Et du bout des lèvres il dépose un baiser au bout du nez de la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 2 Fév - 12:26

[Quelques jours plus tard]

Phaco, tranquillement installé à une table de l'auberge, contemplait avec perplexité une missive officielle scellée en provenance du royaume de France, dans laquelle la vicomtesse d'Olonne et chancelière du roy Alexandre le conviait en la capitale pour un procès auquel il devait apparaitre comme témoin.

Lui qui était venu s'enterrer à Guernesey pour échapper à toutes ces intrigues se serait bien contenté d'une fin de non recevoir, mais des affiches placardées à Saint Pierre Port contenant des menaces à peine voilées à l'encontre de qui refuserait de se plier aux caprices de la justice française l'amenèrent à en faire autrement.

Il prit donc sa vieille plume usée et rédigea réponse:


Citation :
Vicomtesse,

Ma dernière expérience de la façon dont la justice royale est rendue en vostre royaume m'a fait m'exiler dans ces tranquilles îles de la Manche, et voilà bien longtemps que je ne me préoccupe plus de ce qu'il se passe outre-manche.

Je ne vous serai pas de grande utilité pour témoigner à propos de faits qui dans ma mémoire remontent aux calendes grecques, et de plus nous savons vous comme moi que le roy Alexandre sait très bien se passer de preuves ou de témoignages quand il s'agit de rendre justice. Il en a d'ailleurs le droit, vu que c'est le roy, et bien qu'il en use.

Vous saurez alors épargner à un vieil homme fatigué par l'existence un périlleux voyage -traverser la manche en plein hiver n'est pas une sinécure, croyez-m'en - et vous passerez de mon maigre témoignage.

Respectueusement,

Phaco
Humble sujet de son altesse Aimelin de Guernesey.


Il montra la lettre à Lyson, puis fit expédier la missive en espérant que l'affaire en resterait là. Au cas où les choses s'envenimaient, il lui faudrait faire appel au Prince Aimelin, dont il était maintenant le sujet, et qui par devoir divin lui devait donc protection.
Revenir en haut Aller en bas
Lyson



Messages : 654
Date d'inscription : 15/07/2010
Ville : Par ici, mais surtout par là... ou pas

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Mer 2 Fév - 23:52

Une lettre similaire à la convocation de Phaco dans sa main, la rouquine lut la réponse qu'il allait faire parvenir en Royaume de France. Elle s'éloigna ensuite de quelques pas, soupirant, battant d'un pied quelques chaises au passage, froissant le papier de son poing qui se referma.

Je sais que tu as raison, cela ne vaut pas le déplacement le verdict est déjà rendu. Ils font cela pour la forme, pour pouvoir dire "il y a eu procès, justice a été rendue" gna gna gna. Mais tout le monde la connait la fin. Ne serons-nous jamais tranquilles ?

Elle fulmina, de nombreux souvenirs et images lui revenant à l'esprit. Maria, le jour de son arrivée à Paris, sa complicité, les missives envoyées en cachette, les geôles. La jeune femme s'installa près du barbu, posa une main sur la large nuque, la massa instinctivement comme s'il elle tentait d'en extraire quelconque matière grise, neurone, qui l'aiderait à réfléchir. Lys s'avança légèrement pour retrouver le regard de son aimé.

Je dois y aller Phaco, même si je sais que c'est peine perdue, même si je sais qu'ils n'entendront rien, même si... je dois y aller pour Maria. Je ne connais pas cette personne, c'te complice qui accompagne Antonio mais, pour Maria, je dois y aller. Il est sans doute coupable de plein de choses, tout comme toi je ne suis plus au fait de tout cela depuis longtemps mais, la seule chose que je sais c'est que la Reyne aura tout fait pour que rien ne s'arrange. Et si je dois faire le déplacement pour qu'au moins cela soit entendu...

Le regard clair se baissa de dépit ... de lassitude ?! La main sur la nuque masculine se fit plus douce et caline.
Revenir en haut Aller en bas
Phaco



Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   Ven 4 Fév - 18:58

- On ne doit rien aux morts... fait le savoyard en soupirant.

Le passé le rattrape, le fait soupirer.
Il sent comme un joug de plomb sur ses épaules.

Alors il prend la main de Lyson, la passe sur sa joue rappeuse.
Il en embrasse la paume, puis le poignet, là, dans le petit creux où battent les veines.

Cela lui redonne le sourire.
Pas un sourire de joie, mais un sourire d'apaisement.


- Va, ma Lyson, va à Paris si tu sens que tu le dois... à toi-même.
Mais reviens-moi vite, et promets-moi de ne pas t'emporter, et de prendre bien garde à toi.
Prends garde à ceux-là qui vivent dans l'or et le crime mêlés, ces âmes noires dépourvues d'ailes, ces paillards aux mains rougies, ces chiens parés de dentelles, ces tortionnaires à l'abri des coups, ceux-là qui assassinent avec d'infinies courtoisies.
Va, soulage ta conscience, et reviens vite.
Je t'attendrai sur le port à chaque nouveau bateau.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Auberge "Au crabe à trois pinces"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Trip à trois!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Archives de l'ile-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit