Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Jeu 29 Avr - 8:56

[le 16 mars en milieu de matinée]


Le jeune Prince avait choisi le grand salon pour continuer sa discussion avec le Baron et ses conseillers, ainsi qu'Elisabeth.
La pièces était assez vaste et lumineuse, et la vue donnant sur la roseraie et le port au loin offrait un cadre agréable.


Un salut à ses gardes et des consignes.

prévenez l'Ambassadrice, France, Chric et ceux qui me chercheront que nous sommes ici et accompagnez Charles de Nemours jusqu'ici lorsqu'il sera prêt. Je ne tiens pas à le faire attendre toute la journée.

Un coup d'oeil sur le vélin que lui avait remis Romeuf avec les noms des responsables qui s'activaient à St Pierre et un soupir. Il n'aurait jamais assez de sa journée pour aller les voir, et il bénissait le Tres Haut d'avoir mis Romeuf et son épouse sur son chemin.
Une pensée tournait sans cesse dans son esprit depuis la veille et il devrait en parler au SEG. Cette question le tracassait et sa logique le rappelait souvent à l'ordre afin d'obtenir réponse à ses interrogations.

Il jeta un regard vers les fauteuils et se dirigea vers la fenêtre, pensif, attendant que ses compagnons de discussion arrivent.

_________________


Dernière édition par Aimelin le Jeu 13 Jan - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 2 Mai - 19:08

Le Grand salon portait bien son nom. Il était vaste et lumineux et serait parfait pour cette entrevue. Le Secrétaire d'Etat salua le Prince qui était déjà là et...et il n'arrivait pas à le voir comme un ennemi à la couronne. Il y avait quelque chose qui transpirait chez cet homme qui donnait confiance. Une certaine tristesse dans son regard peut être qui dénotait que toute cette situation n'était pas forcément celle qu'il aurait voulu.

- Bonjour Prince Aimelin, fit il en se retournant vers les gardes. Vous savez il est inutile de me garder prisonnier ainsi. Je ne vais pas m'évader. Disons que je suis ici comme un porte parole, tentant de trouver un accord. D'ailleurs, n'est ce pas le cas ? Pensez-vous que je vais sauter sur la première arme que je vais voir et vous tenir en joue pour vous arrêter et obliger vos hommes à se rendre ? Je ne pense pas que j'irais bien loin. J'ai compté le nombre de gardes se promenant sous ma fenêtre cette nuit, vous savez, et ceux dans le palais. Sans compter sur ceux probablement postés aux grilles et patrouillant dans les rues.

Il avança de quelques pas, se tenant à une distance correcte du Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 5 Mai - 15:25

Elisabeth se présenta avec une robe nacre, mettant en valeur son teint diaphane et ses longs cheveux blonds qu’elle avait laissé tomber en cascades sur ses fines épaules. Seuls les signes de l’ambassadrice qu’elle était dénotaient, avec cet ensemble blanc radieux.
Elle se fit annoncer puis entra dans la pièce, fit une révérence au Prince, et inclina la tête face au Nemours. Un sourire et elle dit.


Bien le bonjour Messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 5 Mai - 18:34

A l'entrée de l'Ambassadrice de Reims, Charles comprit que la discussion avec le Prince n'allait pas être aussi privée qu'il l'aurait espérée. Il allait devoir faire avec ceux qui se présenteraient. Même si la discussion en soirée s'était mieux passée que ce qu'il aurait cru, lorsque plusieurs personnes étaient présentes les choses pouvaient vite mal tourner. Et comme le sujet était assez brûlant, la prudence dans les mots prononcés seraient de mise.

Il se pencha légèrement en avant pour saluer madame Méziere-Vergy.

- Madame l'Ambassadrice, fit il poliment.

Il ne savait pas réellement quoi penser de cette femme. Tout d'abord très proche du roi Morbras, elle s'était retrouvé accusé de trahison envers la France. De retour sous le Roi Louis Edouard, elle s'était retrouvée de nouveau accusée de crime de lèse majesté et pourtant elle occupait une fonction importante à Reims et la voilà très proche du Prince Aimelin. Il comprenait qu'elle veuille avoir une fonction dans ce bas monde seulement tout cela était incompatible avec le crime qui lui était reproché. Il devrait lui parler de tout cela s'il en avait le temps et l'opportunité pendant son séjour. Pourquoi, me diriez vous ? Simplement parce que cela était de son devoir de la mettre aux arrêts une fois toute cette affaire terminée. Elle devait répondre de cette accusation. Et finalement, autant le faire et qu'elle se blanchisse si elle n'avait rien à se reprocher. Il lui dirait tout cela plus tard ou demandera t'il à la voir en privée.


- Prince Aimelin, attendons nous d'autres personnes ou pouvons nous commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 5 Mai - 19:13

Elisabeth eu un fin sourire. Le Nemours n’appréciait pas la compagnie, elle s’avança lentement et se positionna à gauche du Prince, non sans lui faire un sourire complice avant.
De lettres en discussions, le Prince et l’ex Princesse avaient noués une relation de confiance, comme tous ceux qui prenaient la peine de la connaitre, et de mettre les ‘on-dit’ de coté, Ely n’était pas la garce royale que bien d‘autres prétendaient. Elle se douta que sa présence importune le Nemours alors elle se permit d’expliquer sa présence.

Le Prince ne veut que l’aval moral des Etats Pontificaux et du Souverain Pontife qui s’exprime par ma voix Monsieur le Secrétaire d’Etat. Un large sourire au Nemours, le seul qu’elle ai apprécié par le passé et sur lequel elle n’avait jamais pu avoir un avis négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 5 Mai - 23:50

Le jeune Prince se retourna lorsque Charles de Nemours entra dans le salon, entouré de deux gardes. Il s'avança vers lui et sourit en le voyant stopper à quelques pas, comme s'il se tenait à distance respectable.

Bonjour Monsieur le Secrétaire. Petit regard vers les gardes .. vous pouvez vous retirer, allez prendre un peu de repos je n'ai pas besoin de vous. puis regard vers Nemours.

Je ne vous considère pas comme prisonnier, même si votre arrivée au palais a pu le faire penser. J'ai confiance en vous, c'est un grand défaut chez moi, j'accorde parfois ma confiance trop facilement, ma douce me le dit souvent.

La porte qui s'ouvrit sur Elisabeth le stoppa et il s'inclina en souriant quand elle vint se placer à ses côtés.

Bonjour Elisabeth, j'espère que vous avez pu vous reposer, vous devez prendre soins de vous.. un petit sourire complice avant de regarder à nouveau Charles avec un petit air de défit mêlé d'humour. Un pas vers lui pour être à sa portée et il lui tendre la main.

Acceptez vous la poignée de main d'un Prince qui n'obéira jamais à votre roy ?

Pourquoi faisait il ce geste, il ne le savait pas trop lui même, mais il suivait toujours son instinct, ce qui l'avait tiré de bien des mauvais draps. Apres tout un refus ne le tuerait pas et il comprendrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Jeu 6 Mai - 14:20

Le Prince avança d'un pas, la main tendue, petit sourire aux lèvres. Ainsi il était bien comme Charles l'avait jugé. Ils se ressemblaient un peu. De Nemours avait aussi tendance à faire facilement confiance et aimait voir le bien dans les hommes plutôt que leur défaut. Il était certain que cela lui avait joué plus d'un tour, mais ceux qui le trahissaient perdaient son amitié pour toujours. Il était capable de faire bonne figure, mais n'oubliait que rarement le mal qui lui était fait par ceux en qui il avait placé sa confiance.

Il se pencha un peu pour atteindre la main du Prince :


- Je prends cette poignée de main pour un départ vers des négociations et non comme un défi Prince. En souhaitant que notre entrevue aille vers le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Jeu 6 Mai - 15:27

Sourire franc sur son visage pourtant fatigué par ces dernières semaines.

je la prends ainsi, je n'ai aucun défi à relever. Je veux juste que Guernesey vive dignement et non plus sous l'autorité d'un homme qui l'a toujours ignoré et qui bafoue la moindre des libertés.

Reconnaissez que nous sommes loin de tout, que l'eau qui nous sépare est comme une frontière dressée par des montagnes qu'il n'est pas toujours rapide de franchir.


Il invita d'un geste Nemours et Elisabeth à prendre place sur les fauteuils et continua d'une voix calme et résignée.

Je suis allé deux fois à Paris au conseil des dépêches pour rendre mes rapports sur mon travail. J'ai davantage été sur les chemins que dans mon bureau à travailler.
Lors de ma deuxième visite, le roi m'a juste lancé sèchement que ma garde n'avait pas lieu d'être, et que toute armée était sous ses ordres.


Il fit un signe de remerciement à un valet qui venait d'entrer avec quelques boissons et nourriture avant de continuer.

Nos îles commencent à lever la tête apres avoir été trop longtemps oubliées et j'ai l'intention de poursuivre ce travail.
Je ne veux plus qu'elles soient montrées du doigt comme les minuscules terres peuplées par des gens dont on imagine peut être que leur intelligence est aussi petite. Je veux que l'on respecte ce peuple qui y vit.

Regardez autour de vous leur beauté, regardez les habitants qui travaillent dur pour en tirer le meilleur.
Voila ma récompense.
Hier, une messe a été célébrée et il y en aura d'autre malgré l'interdiction du roi.

On peut me reprocher de ne pas avoir demandé de l'aide, mais Paris aurait tres bien pu s'inquiéter également de savoir si tout allait bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Ven 7 Mai - 14:33

Charles prit place sur le fauteuil proposé par le Prince après que l'Ambassadrice se soit assise. Il écouta avec attention ce qu'Aimelin avait à dire et n'en ressortit que le meilleur. Il était évident qu'il avait des choses à reprocher au Royaume de France, au Roi et aux membres du Conseil d'Etat qui selon lui n'avaient pas réagi suffisamment vite pour soutenir Guernesey.

- Je comprends que vous ayez certains griefs et que vous n'avez pas eu l'aide que vous attendiez. J'aurai personnellement dû me soucier beaucoup plus de votre sort et je conçois que votre sentiment d'abandon alors que vous ne vouliez que le bien des Iles est encore aujourd'hui lourd à porter. Par contre, et pardonnez moi d'être direct, vous avez pris le problème à l'envers. Vous proclamer indépendant, user d'armes contre un haut fonctionnaire et contre les soldats de l'armée royale, monter une milice sans autorisation et en donner le commandement à une personne désavouée par le Roi tout en demandant les conseils, pardonnez moi madame l'Ambassadrice, mon but n'est pas de vous offenser, donc des conseils auprès d'une autre personne désavouée par le Roi... tout cela pèse lourd et ne vous avantage pas.

Il aurait été préférable de discuter d'abord et devant un refus de défendre votre cause, par les armes ou non.

Je crois, Prince, qu'il y a de nombreuses des deux côtés. Alors nous pourrions continuer à nous jeter la pierre pour trouver qui en fait plus que l'autre, mais je suppose que nous avons dépasser ce niveau d'intelligence digne des disputes d'enfants.


Charles posa un coude sur l'accoudoir et reprit :

- Maintenant que vous avez déclaré ouvertement votre indépendance, attendez-vous à ce que le Roi envoie les quelques navires qu'il a pour vous la reprendre. Il ne laissera pas une terre du Royaume de France devenir indépendante sans son consentement. D'ici quelques jours, le temps d'affréter des navires et de réunir les hommes, les frégates devraient être à vos portes. Il serait peut être bon de tenter de négocier afin d'empêcher cela. Réfléchissez Prince et contactez le Roi ou la Régente. Essayez d'ouvrir le dialogue avant qu'il n'y ait des morts des deux côtés. Peut être que les négociations échoueront mais vous aurez au moins essayé d'éviter le pire.

Charles espérait être entendu. Il regarda Elisabeth et ajouta :


- Pour ce qui est de la foi Pascalienne, sachez que jamais je n'empêcherais qui que ce soit de pratiquer sa religion, et le Roi est tout à fait de mon avis, puisqu'il autorise à chacun de rester Pascalien. Certes les bâtiments religieux ne peuvent plus être utilisés par les pascaliens mais leur droit de culte ne leur a pas été retiré. Je suis moi-même baptisé et même si ma foi est actuellement ébranlée à cause de divers évènements personnels, cela ne m'empêche pas de respecter ceux qui désirent la pratiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Ven 7 Mai - 17:01

Elisabeth écouta avec attention et pris son parti, celui de la foi après tout elle était là en tant qu’ambassadrice des états pontificaux.

Monsieur Nemours sachez que désavouée je suis, je ne suis plus, titres, princesse, vicomtesse, honneurs, déshonneur… Tout cela n’est qu’à la volonté du roi du moment et pour le moment je leur ai tous survécu à mes frères et cousins, oncles et père.

Ainsi sa naissance rétablie elle poursuivit.

Quant aux églises elles sont et resteront le lieu d’asile, le lieu saint de la foi pascale. Que votre roitelet l’accepte ou non. Mais nous ne sommes pas là pour discuter théologie, mais bel et bien pour comprendre l’appel qu’est cette indépendance. Le Prince ne s’est pas mis sous autorité pleine du Pape, mais sous autorité morale. De facto je suis là dans un but de conseil avisés ou non, seul le destinataire le jugera.
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Ven 7 Mai - 21:54

- Tout à fait, nous ne sommes pas là pour parler théologie. Je voulais simplement rassurer le Prince, même si cela n'est plus vraiment utile, qu'aucune force armée aurait empêché des personnes à pratiquer leur culte. A présent, je pense que la parole va au Prince.

Il se tourna vers le Prince.

- Au fait, merci de ne pas me considérer comme prisonnier. Peut être que vous me donnerez l'autorisation de sortir un peu dans les jardins de votre palais. Pas que la chambre ne soit pas grande, mais l'enfermement a tendance à me faire étouffer. De vieilles séquelles d'un temps trop prolongé dans un espace confiné.

Il le fixa et lui demanda ce qu'il pensait de la proposition qu'il lui avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Sam 8 Mai - 15:09

Le jeune prince s’était assis et écoutait Charles analysant chaque mot, bien que sa méfiance envers lui était quasiment nulle. Il lui faisait confiance et il ne savait pas pourquoi, comme il avait fait et faisait confiance à Elisabeth et Romeuf et à tous ces gens l’entourant et lui prodigant conseils.

Contacter la Régente… chose à laquelle il avait pensé cent fois sans le faire, se disant qu’elle avait sans doute mieux à faire que d'écouter les problèmes d’un petit Prince, par sa fonction, d’iles minuscules perdues au milieu de la mer. Avait il eu tort de ne point écouter son instinct qui lui avait dit de prendre contact avec elle, comme il l’avait fait pour les sceaux.

Il regarda Elisabeth approuvant ses paroles et revint sur Charles.


Il n’y a pas de roi de France, juste un prétendant qui n’a pas été sacré par une église qu’il renie de plus. Quant à contacter la Régente … il marqua un temps de pause affichant un regard soucieux .. j’avoue y avoir pensé même si je ne l’ai pas fait.

Le peu que j’ai eu à faire avec elle s’est toujours passé dans le respect et la politesse mais une chose me chiffone et d’où mon hésitation qui a sans doute créé cet état de fait.
Je ne vois que des annonces signées par ce roitelet.
Une Régente a plein pouvoir si mes souvenirs sont bons et elle signe prioritairement, lui n’a même pas à signer quoi que ce soit, sa voix n’ayant aucun pouvoir sur le peuple. J’en déduis donc qu’il continue malgré tout à faire la loi et il ne la fera pas sur Guernesey.

Les églises ne sont pas fermées ici, et les habitants vont y prier tous ensemble. Quasi fait des messes et en fera encore et quiconque oserait lever ses armes contre elle périrait de ma main, j’en fais serment, fut il roi ou gueux.
Et comme le fait si bien remarquer Elisabeth, je ne me suis placé que sous l’autorité morale du pape afin de pouvoir demander conseils et peut être lui apporter mon aide si besoin était.


Il sourit à la dernière remarque de Charles.

Je vous laisse libre de vous promener au palais et dans les jardins. Comprenez bien que sachant que le roitelet va envoyer sa flotte sur Guernesey ne m’autorise pas à vous laisser partir.
J’en suis moi-même désolé.

Maintenant peut être que prendre contact avec la Régente, pourra éviter que cela ne dégénère si combats il y a, mais il faut quelques jours pour que les pigeons arrivent jusqu'à elle.


Il repensa au Capitaine Oscar et à leurs discussions. Il la savait partagée entre sa loyauté au roi et ses racines à Guernesey. Il devait faire en sorte que ses iles soient libres et que tous puissent en profiter sans y apporter la guerre ou la haine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Sam 8 Mai - 19:22

Charles fit un sourire en entendant la décision du Prince.

- Alors ne trainons pas votre Altesse. Si les pigeons sont longs, envoyez les au plus vite.

Le jeune Nemours avait souvent des difficultés à cacher sa joie lorsque les choses voulaient bien prendre un tournant qui laissait présager le meilleur.


- Je suis certain que la Régente vous écoutera et que vous trouverez un terrain d'entente. Le Roi vous écoutera par sa voix et les choses ne peuvent qu'aller dans le bon sens.

Il espérait vraiment dire vrai. C'était à peine s'il connaissait la Régente et ne portait un jugement que sur les rares interventions qu'elle avait eu à l'armée et qui s'étaient bien passées. Mais elle était intelligente et savait écouter. Il mettait beaucoup d'espoir dans cette entrevue.

- Merci de me laisser sortir un peu... fit il un peu ironiquement... surtout qu'il ne serait pas parti pour tout l'or du monde tant que tout ne serait pas réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 9 Mai - 20:59

L'air soucieux du jeune prince s'effaca légèrement.

Je vais donc écrire à la régente, à moins que vous ne préfériez le faire de par votre fonction.
J'espère qu'elle aura le message avant que quelque chose de facheux n'arrive car vous vous doutez bien que je ne laisserai pas des soldats français s'attaquer à Guernesey sans riposter.
Il y a des enfants et des femmes qui vivent ici et je me dois de les protéger et de protéger leur liberté.


Il pensait à Colin, il était inquiet sur l'avenir de son fils encore trop jeune pour se rendre compte de tout ce qui se passait autour de lui.
Il se leva lentement en finissant de réfléchir.


Je vais vous laisser vous reposer et vacquer à vos occupations. Le parc est vaste et les promenades y sont agréables.
Si vous avez besoin de quelque chose mes gardes et valets sont là pour y remédier.


Une pensée lui vint soudain à l'esprit. Il baissa légèrement la voix.

Le Capitaine Oscar François va bien je tenais à vous rassurer... elle est .. petite hésitation ... elle est avec ma fiancée et ne risque rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Lun 10 Mai - 14:15

Satisfait de la tournure des choses, le Secrétaire d'Etat à la Guerre remercia le Prince.

- Si je puis me permettre, une co-signature de ma part à votre demande de rendez-vous montrera à la Régente que nous avons discuter ensemble et que les premiers pas ont été faits. Cela devrait la conforté dans le fait que je ne suis pas enfermé au fond d'un cachot malfamé.


Au moment où le Prince se leva, Charles en fit autant. Son éducation ne lui permettait pas de rester assis alors que Son Altesse était debout. Ce dernier s'approcha de lui et lui chuchota des mots rassurant sur le sort du Capitaine Oscar-François.

Il fit un petit sourire.


- Merci de me rassurer Votre Altesse. Je tiens aux soldats autant que s'ils étaient membres de ma propre famille. Je regrette d'ailleurs de ne pas avoir plus de temps à leur consacrer.

Et il ajouta :

- Votre parc est déjà magnifique vu de la fenêtre de la chambre. Je vais y faire quelques promenades et au retour du pigeon, pourriez-vous me tenir informer de la réponse de la Régente ?
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Lun 10 Mai - 15:13

Le prince sourit à la remarque du Secrétaire concernant ses soldats. Les deux hommes agissaient de la même manière envers ceux dont ils avaient la responsabilité et cela conforta le jeune homme qu'il avait raison de lui faire confiance. A l'évocation de la réponse de la Régente il rassura le Secrétaire.

Bien sûr aussitôt sa réponse parvenue au palais je vous le ferai savoir. Je vais rédiger le courrier sur le champ et vous le ferai parvenir par mon Chancelier afin que vous puissiez le co-signer.

Il se dirigea vers la porte après avoir salué d'un signe de tête Nemours et Elisabeth, puis se retourna lorsqu'elle fût ouverte.

Reposez vous bien Elisabeth.
quant à vous Monsieur le Secrétaire, bonne promenade


Souriant, apres un salut au garde il se dirigea vers son bureau afin d'y rédiger la courte missive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 12 Mai - 11:59

Elisabeth s'inclina et sourit aux deux hommes. Elle voyait d'un très mauvais oeil cette régente rouge mais... elle n'avait pas vraiment le droit de cité. Son ventre lui faisait grand mal, et elle prit l'invitation du Prince à la lettre.

En effet mon Prince je me retire, mais si vous avez besoin de moi faites moi signe je serais dans le jardin ou dans mes appartements.

Cachant la douleur sur son visage de nacre, elle s'inclina fit trois pas à reculons et s'éclipsa.
Revenir en haut Aller en bas
charles de nemours

avatar

Messages : 3405
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Mer 12 Mai - 14:07

Charles remercia le Prince pour cette entrevue. Il recula à son tour et se pencha un peu avant, se tourna vers ses deux gardes qui l'attendaient dans une discrétion indescriptible et sortit.

Comme le lui avait autorisé le Prince, il préféra se diriger vers les jardins pour prendre l'air. Les quatre murs de sa chambre, même spacieuse, lui donnait la sensation d'étouffer.


- Et bien messieurs, si nous sortions ?
fit il aux gardes silencieux qu'il baptisa très vite "Les deux muets".
Revenir en haut Aller en bas
Chric



Messages : 997
Date d'inscription : 04/11/2009
Ville : Saint-Pierre-Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Lun 9 Aoû - 23:10

******

Grand salon où les invités et occupants du palais peuvent se détendre.
Il donne sur le parc d'un côté et la grande terrasse de l'autre.

******



Revenir en haut Aller en bas
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Sam 2 Oct - 23:11

[Quelques jours apres le sacre du roi qui a eu lieu le 23 septembre]



    Dans un grincement de portes, le Souverain Pontife, la Très Fidèle Duchesse de Crillon, le Très Fidèle Prince Souverain de Guenersey et le Cardinal-Evêque de Saint-Pierre Port entrèrent dans le Grand Salon, après leur petite marche dans la ville. Ici, face au parc du chateau, ils seront parfaitement installés pour pouvoir discuter d'affaires sérieuses. Ce qui sortira, changera à jamais le visage du monde, enfin peut-être pas autant, mais de la principauté, certainement.


    Votre Altesse, parlons judicieusement, rentrons de suite dans les raisons qui nous ont amené à vous. Autrefois, vous teniez votre légitimité du Roi de France, aujourd'hui, maintenant que vos terres sont indépendantes, vous la tient du Créateur. Car vous en conviendrez que tout pouvoir vient de Lui. Ainsi, si vous promettez de vous soumettre aux justes prescriptions de l'Unique, la Sainte et l'Universelle Eglise Pascalienne, dépositaire des principes de la Foi, de la défendre toujours en tout temps et tout lieux, de pourchasser les hérétiques et d'élever encore plus haut la gloire du Tout-Puissant nous vous reconnaitrons comme le légitime successeur du trône terrestre du Tout-Puissant sur lequel vous vous poserez et incarnerez d'une puissance absolue encensée d'un caractère divin et parfait. Vous devenez l'image du Créateur sur terre, son lieutenant; vertu, puissance et perfection se personnifient en vous. Votre personne étant dorénavant sacrée, elle est inviolable et tout attentat contre elle sera puni d'excommunication et de peine de mort.


    Il tendit alors un document.


    nous vous proposons ces lois fondamentales, qui fixent tout cela et règle surtout la succession de cette dignité. Nous vous avons proposé que le Prince soit élu par les nobles de vos terres, mais évidemment, ce n'est qu'une proposition, vous pouvez choisir de garder la souveraineté pour votre famille par exemple ou la soumettre à l'avis de chaque habitants. Quoi que vous décidiez, il faut absolument éviter les désacords, à moins que vous ne vouliez devenir comme le Royaume de France, rongé par ses guerres de succession
    .


Citation :


Lois Fondamentales de la Principauté de Guernesey et des îles de la Manche


    Titre I ~ De Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche.

    ARTICLE PREMIER – Du Prince - De manière inaliénable, Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche est le Souverain de la Principauté du Guernesey et des îles de la Manche. A elle seule appartient la puissance exécutive, législative et judiciaire sur l'ensemble de son domaine. Il est source de noblesse. Son prédicat honorifique est "Très Fidèle Altesse Royale" puisqu'il est automatiquement fait Défenseur de la Sainte Eglise & de la Sainte Foy, membre de l'Ordre papale des Très-Fidèles.

    Article II – De son élection – Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche est élu par les nobles guernesiais, à la majorité des voix exprimées. Par cette élection, Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche est désigné comme le successeur du Très Fidèle Aimelin de Milelieues, Premier souverain, conquérant de la liberté des îles, répondant ainsi à la volonté de se dernier d'attribuer d'une façon définitive la souveraineté à une personne méritante élue par l'élite de sa société.

    Article III - De sa reconnaissance– Son pouvoir venant du Créateur par le truchement des nobles guernesiais, Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche se doit, pour être reconnu légitimement comme étant le successeur du trône terrestre de Ce dernier, d’être sacré par l’Unique, la Sainte & l’Universelle Eglise Pascalienne lors du Sacre. Durant cette cérémonie, il jugera de se soumettre à ses justes prescriptions de l’Eglise, de la défendre en tout lieu et tout temps, de pourchasser les hérétiques, d’élever encore plus haut la gloire du Tout-Puissant et d’observer les articles de cette charte. S’il refuse, il adviendra aux nobles de la principauté d’élire un nouveau Prince.

    Article IV – De sa légitimité - Une fois sacré, Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche se posera et incarnera d’une puissance absolue encensée d’un caractère divin et parfait. Il devient ainsi l’image du Créateur sur terre, son lieutenant. Sa personne devient inviolable et tout attentat contre elle sera puni d’excommunication et de peine de mort.

    Article V – De son règne - Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche régnera durant toute sa vie sur le Royaume. Toutefois, il peut renoncer à sa charge en signant, devant l’assemblée des nobles guernesiais, une abdication. Sa Sainteté le Souverain Pontife de l’Eglise Pascalienne peut, au vue uniquement du nom respect du serment proclamé par Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche, qui lui ferait perdre la légitimité divine, le destituer.

    Titre II ~ Du Régent du Guernesey.

    Article VI- De la régence - En cas d'indisponibilité de Sa Très Fidèle Altesse Royale le Prince Souverain de Guernesey et des îles de la Manche, la régence de la principauté et des îles est attribué au membre le plus proche de sa famille. A défaut de disponibilité de ce dernier, la régence est déférée au plus élevé des nobles guernesiais, en cas d’égalité de rang, est regardé l’ancienneté.


Dernière édition par Aimelin le Mer 6 Oct - 19:58, édité 1 fois (Raison : edit pour ajout de la date du rp qui a lieu apres le sacre du roi)
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Sam 2 Oct - 23:58

Elle avait voulu lui faire visiter l'ile...il semblait en avoir décidé autrement. Elle avait envoyé Bouillette préparer l'église...pas de visite non plus. Elle sentait bien que pour son mariage, elle devrait nommer un curé avant de pouvoir voir ce grand jour arriver. Valait mieux finalement, ça resterait entre iliens. Petit salon donc..le pape n'était pas juste là en visite de courtoisie. Elle se tut comme il se devait, écoute, pris connaissance du document..regard à Aimelin, elle doit le laisser répondre, après tout il est le principal concerné...elle doit le laisser parler...elle doit le laisser parler...elle doit...ah ben non. Adieu le Marquisat probablement mais on est soi ou on ne l'est pas.

Votre Sainteté, mon fiancé ne manquera pas d'exprimer son avis mais je vais me permettre de vous donner le mien, en tant que femme d'église, femme de Prince et femme de cette terre. Si tout sur cette terre vient du créateur , il est une chose plus importante que les autres. J'ai d'ailleurs, lors des ...évènements, prêché en ce sens. Cette chose, c'est le choix, le libre arbitre sur les divers chemins que Pascal nous offre. La légitimité d'Aimelin à la place qu'il occupe, elle lui vient des choix des habitants de l'ile, des personnes telles la Duchesse qui en votre nom n'a pas hésité a se mettre en danger pour protéger notre liberté de culte. Cette légitimité nous vient de cette ardeur que Pascal nous a insufflé quand il s'est agit de le défendre.

Elle est posée, annonçant des faits, simplement.

Si certes vos propos sont porteurs de sécurité pour celui que je vais épouser, ils impliquent des asservissements que lui seul peut choisir en son nom. Mais pour ma part, et ce afin qu'il ne doute pas de mes pensées, je puis dire que c'est Pascal que nous vénérons. Nous respectons notre église et ses dirigeants. Mais il est des déceptions que personne n'a pu oublier ici. Si je désapprouve les méthodes du sire Geoffroi, ses propos n'était pas tous infondés. L'église, cet organe qui est la maison dans laquelle tous les fidèles doivent se sentir en sécurité avec leur guide, nous a abandonné quand nous avons demandé son soutien.

Elle regardait le Pape , cherchant à parler à l'homme plus qu'au Prélat. L'idée de manquer de respect au Saint père la mettait mal à l'aise mais si elle arrivait à voir l'homme, alors elle pourrait continuer.

Votre Sainteté, il ne m'appartient pas de juger. Lui seul le fera. Et que celui qui n'a jamais fait d'erreur jette la première pierre sur l'église. Oui, des erreurs nous en commettons tous. Mais, se voir refuser l'aide, ou simplement le soutien , de nos instances rémoises au plus fort de la crise que nous avons connu, est difficile à oublier. Puis, lire, entendre, que vo...l'église choisit de pardonner le renégat sans même un mot pour nous...

Pascal est grand , Votre Sainteté. Si Grand qu'Il a laissé la maladie nettoyer le royaume de France. Si Grand qu'IL..Sait où tout doit disparaitre pour renaitre sainement.

Elle pensait à Reims..les hommes d'église avaient failli..les gens avaient payé.

Vous savez, voila des mois et des mois que personne n'était venu nous voir. Nous n'avons attendu aucun ordre, aucune demande pour défendre notre foi et notre liberté de culte. Nous n'avons point besoin de nous soumettre à un autre que Celui qui nous guide. Et cette soumission est simplement la confiance que nous avons en Lui. Une confiance dans chacun de nos actes, chacun de nos mots.

Aimelin est mon fiancé. Le père de notre enfant. Le prince de ces iles. Le créateur n'est pas celui qui lui a accordé cela. Point de blasphème, votre Sainteté. Le créateur est dans chaque habitant de ces iles et Il les a guidé dans leur choix. Et ce choix, c'est Aimelin. Les habitants sont des paysans, des artisans,...les nobles sercquais nous ont oublié eux aussi durant cette période troublée. Si ce ne fut la Duchesse et son époux, et quelques français qui voulaient préserver leur culte, nous fûmes seul. Et c'est seuls que nous avons arraché cette indépendance. Oui Seuls, mais il n'est point besoin de le préciser, Pascal était en nous.

( "Aimelin" est absent jusque Lundi^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 3 Oct - 10:28

Henri qui attendait dans le petit salon, ne voyant personne venir s'autorisa à faire quelques pas hors de la pièce, fort agréable où on l'avait invité à attendre. Plus loin, une porte était ouverte d'où s'échappaient des voix. Il reconnu sans aucun doute celle du st Père... il s'approche et écoute.....

Il resta stupéfait par l'outrecuidance de cet homme qui comme le disait Quasi n'avait fait, lui et son devancier, qu'abandonner les serviteurs de la foi, il avait abandonné les Reimois eux mêmes et ne savait même pas prendre la plume pour répondre aux missives qu'il recevait, ni contacter ses loyaux sujets pour tenter de redonner du lustre à cette religion qu'il servait finalement si mal, lui, qui le premier, aurait du l'incarner.

Homme de peu de foi voila ce qu'il était et il osait se présenter ici non pas en pénitent, ce qu'il aurait du être mais en commandeur.... La réponse de la Princesse bien que pleine de diplomatie était le reflet de ce que pensait Henri, suivre Pascal, certainement, mais pour cela ils n'avaient pas besoin d'un Pape qui aurait du venir à genoux et en robe de bure et se présentait en seigneur commandant allégeance sous peine de menace divine.

Imbus de sa personne il ne voyait même pas qu'il était seul et qu'en rien il ne pouvait commander aux Princes car il avait pêché devant Pascal. Petit homme que tu es que ne vas tu point te présenter dans les mêmes termes devant le Fier qui gouverne la France.... Tu penses que parce que la Principauté est petite qu'elle te craint et qu'elle pourrait craindre que sa voisine se tourne, sur ton ordre, contre elle.... une erreur de plus petit homme la Principauté est unie et juste par son Prince et si on y vénère toujours Pascal c'est grâce au couple Princier qui la gouverne et non grâce à toi ou à tes prédécesseurs qui préféraient jouer du fouet que de la compassion.

Henri bouillait dans son coin et fut fort près de lui dire son fait. N'eut-été le fait qu'il portait le plus grand respect au couple Princier il aurait pris l'homme par le col et l'aurai reconduit à sa galère.
Revenir en haut Aller en bas
Matthieu d'Artois

avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 3 Oct - 12:35



Nous voulons vous rappeler une chose votre Éminence: Saint Père Pascal a décidé d'unir son Église au Créateur. Ainsi l'Église est la Femme du Créateur et la mère de tous les croyants. Nul ne peut avoir le Créateur pour Père s'il n'a pas l'Église pour Mère. Si Son Altesse se dit vraiment pascalienne, il se "soumettra" d'elle même aux préceptes de l'Eglise. Le mot "soumettre" vous fait sans nul doute peur, mais ne voyez en lui que la signification de rester fidèle au Créateur, à Son Eglise, et à la Foi comme actuellement tout simplement. La possibilité que Sa Sainteté puisse destituer son Altesse peut également vous faire peur, mais ce n'est qu'en cas extrême, comme lorsque le Schimatique Louis-Edouard, ne fut plus reconnu roi de France après avoir proclamé hérétique l'Unique, la Sainte & l'Universelle Eglise. Vous en conviendrez qu'il ne peut y avoir que des Souverains Pascaliens, à la tête des Royaumes terrestres du Tout Puissant.

[Petite note HRP : Afin de garder le cadre d'une Europe Occidentale sous l'influence de l'Église Catholique Romaine tout en permettant d'avoir une église jouable pour tous, l'Eglise Pascalienne fut fondée en 1648 par le personnage Pascal. Celle-ci calque beaucoup la forme et l'organisation administrative de l'Église Catholique Romaine (ses cérémonies, ses édifices religions, ses blasons, son clergé) et possède une croyance monothéiste inspirée du christianisme mais fondamentalement fictive permettant ainsi d'enlever toute discrimination de genre. Elle remplace l'Église Catholique Romaine et est l'héritière de ses États de l'époque. Le Pascalisme, qui est une confession représentée par l'Église Pascalienne et ses institutions, est la religion d'état des Royaumes d'occidents.]
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 3 Oct - 19:02

La Duchesse avait gardé le bras de son cousin, elle le laissa s'exprimer et pris place dans un fauteuil. Elle le laissa parler, et compris de suite que le manque de diplomatie du pape, et la soif de'indépendance des ilotes allaient pousser chacun dans ses retranchements.
Par pure courtoisie et tant qu'on ne l'y inviterait pas, la Duchesse de Crillon, tairait son opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Romeuf

avatar

Messages : 1142
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   Dim 3 Oct - 19:34

Romeuf, après avoir pris en compte ses nouvelles fonctions, vint rejoindre le bureau princier et entre discretement

Se glisse a coté d'Elisabeth, lui sourit, tout en inclinant respectueusement la tête pour saluer le souverain Pontife.

Profite d'un moment de silence pour tendre un parchemin au pape


"Mes respects trés saint père.

Permettez moi de vous déranger juste un instant : voici les etats finaux de la Mairie de Reims, qui etait dernièrement à ma charge.


Spoiler:
 

"Je profite de votre présence pour vous faire part de mes dernieres decisions de maire de Reims :

-Comme il se doit, les fonds seront partagés équitablement puis transférés aux Rémois éparpillés, au titre des "frais de déménagement". Les recherches des survivants sont dore et déjà lancées et les premiers mandats sont émis envers mes anciens administrés.

-Les stocks récupérés seront integralement remis aux autorités des Iles de la Manche, en compensation de l'absence de soutien de la ville de Reims à nos frères de Guernesey, aussi bien lors de la grande vague de piraterie de l'hivers dernier que de la guerre d'independance."


Souffle, en faisant un sourire à Quasi et Elisabeth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon
» [RP GUERNESEY] 1650-03 ~ III = SEG/ soldats / Captivité et pourparlés
» [RP GUERNESEY] 1650-03-13 ~ II = Voyage de la Grande Ambassadrice des Etats pontificaux
» [RP GUERNESEY] 1650-03 ~ Campement infirmier, 70 quartier Charles Edouard
» [RP GUERNESEY] 1650-03-09 ~ I = De Paris à Guernesey / Escorte du SEG.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Archives de l'ile-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit