Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 Un pape et une abbesse = euh...une messe?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 9:58

Dimanche, un de plus. Ce dimanche qui revenait toute les semaines comme si il avait rendez vous. Quoi que s'il avait rendez vous avec le lundi, il était pas prêt de le rencontrer. un dimanche donc, avec une abbesse qui officie encore et un pape qui est sur l'ile.

Dudule, vas faire retentir nos cloches mon garçon.

un autre aurait répondu: Euh....elles sont toutes à l'auberge à s'enivrer. Mais Dudule n'avait jamais mauvais esprit. Taquin oui, mais toujours gentil. Les cloches retentirent. Elle savait qu'après l'office il lui faudrait inhumer la jeune sœur du roi de France et cela l'inquiétait un peu. La mort d'un être cher est une douleur qu'elle avait connu , comme nombre de gens et les mots sont de bien faibles pansements sur ces blessures là. Elle ferait de son mieux, ayant été incapable de préparer un texte dans ce but. Les mots viendraient, inutiles probablement , mais à leur place.

Ca sonne, ca sonne et...

Oh Dudule, je pense que même les anglais vont venir si tu continues.

Sourire, rire, elle le regarde...un jour Colin aura cet age. Colin qui allait devoir apprendre à partager ses parents. Colin, qu'elle avait peur d'oublier, de ne plus voir de la même façon, le jour ou l'enfant qu'elle portait serait avec eux. Colin, qu'elle aimait plus qu'elle n'était capable de le dire.

Ca sonne, ca sonne et...

Mais qu'est ce que tu fais là haut, toi? Dudule? tu m'entends?
Revenir en haut Aller en bas
Dudule
P.N.J.
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 10:06

Je m'a envoli Quasi. Faut m'aider , je vais tombi sinon.

Depuis quelques jours, il avait retrouvé sa dragonesse, telle qu'il l'aimait. Il s'était beaucoup inquiété quand il l'avait su malade mais Pascal avait bien entendu ses prières et elle était là, avec son sourire que si il était grand il....Et donc, entre la joie de la voir et celle de sonner les cloches à nouveau, ben....il était coincé tout en haut de la corde.

Quaaasi...si je saute, je vais me mettre en morceau. Faut que tu dise à Bouillette que je suis coinçi la haut. C'est Gertrude, la plus grosse, qui me tient. Je saute?

Au regard affolé de Quasi il comprend bien qu'il vaudrait mieux garder cette solution en dernier recours. Alors il regarde Gertrude.

Dis, je te traite bien non? Je t'ai toute lavi et j'ai frotta aussi fort que je pouvais. Pourquoi que tu me garde?

Gertrude, quant à elle, semble totalement se désintéresser du problème. faut dire que la cloche, elle en a vu des sacristain venir lui papouiller le battant. Alors celui là ou un autre...
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 10:41

Tu ne bouges pas Dudule, d'accord? Je vais chercher Aime ou Bouillette ou...une echelle. je vais te sortir de là. Et on dit, "je vais tomber" pas tombi mais tu tombi..tombes pas, tu t'accroches bien fort à Gertrude!!

Elle sort en trombe de l'église et...

Et bien Madame l'abbesse, on dirait que vous avez vu un fantôme, vous courrez où si vite?

Marcellin, vous me sauvez la vie. Entrez vite, le petit, Dudule, Il est pendu.

Marcellin devient blanc. C'est lui qui a du voir un fantôme , maintenant. Il entre , guidé par Quasi juste sous le jeune garçon. Il lève la tête et éclate de rire.

Ah ca, pour être pendu, il l'est bien le garnement.

Marcellin, qui aide souvent aux travaux de réfection bien trop nombreux, sait où trouver une echelle assez grande et c'est quelques minutes plus tard qu'il sauve enfin Dudule des prises de Gertrude.

Merci Marcellin. Allez , toi, vas dire à Aime de se presser.
Revenir en haut Aller en bas
Colin de Millelieues

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 11:54

[Pendant ce temps, au Palais]


- drat' ... gaus
- non droite répète droite
- drat' ché pareil ché là
- et pas gaus mais gauche et pas ché là mais c'est là et p....


Colin regardait son pied, apres avoir fièrement mis une chaussure droite, sur son pied gauche. Ca le gênait bien un peu, mais comme les chaussures étaient neuves il mettait ça sur le fait qu’il ne les connaissait pas et qu’il fallait qu’il s’habitue. Puis drat' c'était pareil que droite, ça allait au même pied.

- chène la chaussure

Regard vers son père en faisant mine de vouloir attraper celle qu’il avait dans les mains.

- autr’ chauchure sinon Coyin va avoir froid
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 12:00

Soupir du jeune prince, une petite chaussure à la main. Colin mélangeait les "seu" et les "cheu" et il fallait souvent tout remettre dans l'ordre pour lui.
Même les chaussures.


- Colin va avoir froid mais surtout va être embêté pour marcher. Tu ne vois pas que tu as les pieds en canard ?
- canard ché quoi ?
- ce truc que Louise a mis dans les fours au palais
- Louiche l'a fait cuire le canard ?


Petite moue boudeuse du gamin.

- oui enfin en principe avant que la Louise s'en occupe il n'est pas tout à fait comme ça. Il a des pattes, une tête et des plumes.
- des plumes ? comme chelle t'écris ?
- oui voila.. allez on se dépèche maman nous attend.


Enlevage de la chaussure mal placée, mise en place de la bonne, enfin la chaussure, mise en place de l'autre chaussure avant de se relever et de regarder son rejeton d'un air satisfait.

- tu es beau comme un Louis neuf
- un louis neuf ?
- oui enfin un sou si tu préfères pas un Louis comme Edouard
- un chou ?


Il sentait qu'il allait s'emmêler et il orienta la conversation ailleurs que vers les Louis et les sous. Il attrapa son fils dans ses bras et se dirigea vers les escaliers pour arriver dans le hall.

- mmm voila ton copain Dudule avec Bouillette pres de la calèche, il ont décidé de nous éviter de marcher il me semble.

Il se dirigea vers les deux gamins, ébouriffant Dudule au passage.

- merci pour la calèche Bouillette. Et toi Dudule tu n'es pas avec ta dragonesse ?

Il laissa les deux gamins s'installer et assit Colin entre les deux garçons et sourit. Ces trois là étaient comme de vrais rayons de soleil.


[Eglise ]


Tout en laissant le petit roulis de la calèche les conduire jusque devant l'église, il les regardait et c'est un sourire sur les lèvres qu'il mit pieds à terre, attrapa à nouveau Colin et se dirigea vers les grandes portes de l'église précédé des deux gosses qui déjà allaient s'installer.

Un sourire et un baiser à l'amour de sa vie.


- petit retard dû aux chaussures du prinche mais nous voila

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dudule
P.N.J.
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Dim 6 Fév - 12:10

[Peu apres les cloches, au palais, dans la cour]


- j'te dis si ! la Gertrude elle m'avait attrapé et c'est le Marcelin qui m'a décroché parce que la dragonesse elle pouvait pas.
- un jour tu vas te retrouver avec la cloche sur la tête et tu vas ressembler à une cloche
- même pas ci drôle !
- Louis m'a dit qu'il m'apprendrait à mener l'attelage et que je pourrai le faire si le prince le voulait.
Grand éclat de rire de Bouillette.


- tiens voila Aime et Colin

Bouillette avait préparé les calèches comme presque tous les matins et avancé l'une d'elle devant les escaliers.

- merci pour la calèche Bouillette. Et toi Dudule tu n'es pas avec ta dragonesse ?
- b'jour Aime.. elle m'a dit de venir te cherchi j'ai sonni les cloches déjà


Il s'engouffra dans la calèche à la suite de Bouillette et offrit un grand sourire à Colin installé entre eux.

- ci parti pour l'église huuu cochet !

A l'église

Les portes franchies, il se dirigea vers sa place habituelle, pas loin de la porte des cloches, avec son compère Bouillette.
Revenir en haut Aller en bas
Jean d’Anjou

avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 12/10/2009
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 7 Fév - 19:29


[A l'église]

Valentin arriva à l'église de St Pierre, sur invitation de Son Éminence Quasi, pour qui il avait la plus grande estime. Il avait appris qu'elle avait été souffrante et s'en était inquiété cela serait un moyen de la revoir mais aussi de se rassurer sur son état de santé.

Il se signa de la façon Pascalienne puis en toute humilité il s'approcha accompagné d'un sourire bien loin de tout protocole, un sourire franc venant du cœur puis salua les personnes présentes

Bonjour vôtre Altesse, Bonjour Éminence , comment allez vous ? je vois que vous êtes en meilleurs forme Quasi j'en suis plus que réjouie

Puis se tourna vers colin et dudule et avec ce même sourire et leur dit

Bonjour les enfants comment allez vous ?

puis s'approchant d'eux il leur dit

Après la messe je vous donnerai du chocolat je sais que vous aimez beaucoup cela
Revenir en haut Aller en bas
auda

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 7 Fév - 22:36

[Devant l'Eglise]

Les cloches sonnent... Auda monte les marches de l'Eglise mais s'arrête devant la porte... Non c'est une mauvaise idée puis elle n'est même pas bâptisé... Raison de plus...Peut être que l'abesse voudra bien le faire... Enfin pas aujourd'hui mais dans pas longtemps... Mais elle n'a même pas de parrain ni de marraine... Si elle avait son frère... Elle se décide enfin à entrer... Elle regarde autour d'elle et aperçoit Bouilette et Dudule ainsi que l'Abesse... Elle voit également deux hommes dont un homme d'Eglise ainsi qu'un enfant. Elle avance et s'assoit tout en faisant un petit signe discret aux deux jeunes garçons.

Pffff mais qu'est ce que je fais là? se murmure t-elle
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mar 8 Fév - 23:41

Elle n'avait pas encore commencé et c'est avec le sourire qu'elle vit Jean arriver. Étrange que de voir un pape quand on avait connu l'homme avant. Elle s'agenouilla, en signe de respect , avant de répondre.

Votre Sainteté Je vais bien mieux, je vous remercie. Et si je puis...pas trop de chocolat au jeune prince, après il boudera mes merveilleux pâtés d'Anchois.

Alors qu'elle s'apprête à parler à l'assemblée, elle remarque la jeune femme qui avait eu des ennuis à son arrivée. Elle semble se faire discrète et Quasi se promet d'aller lui parler à la fin de l'office. L'Église est la maison de tous, on doit y venir comme on vient chez soi.

Mes amis, bonjour. Aujourd'hui c'est un officie un peu particulier. Et ce, pour deux raisons. C'est le dernier que je ferai en tant qu'officiant, si un nouveau prêtre a la gentillesse d'arriver, et c'est le second que notre ile connait en présence du Saint Père de notre église. Votre Sainteté, merci de votre présence.

elle sourit à tout le monde. Comme toujours, pas de sermon. Et comme jamais, l'envie de partager sa joie.

Aujourd'hui, je vais vous parler de l'avenir. Voila un sujet qui nous préoccupe tous. Quel temps fera t'il pour les récoltes, que deviendront nos enfants si notre terre se dessèche, que sera demain si l'on faute aujourd'hui...Tous les jours nous nous posons ces questions et chaque jour nous trouvons une réponse qui nous permet d'avancer jusqu'au jour suivant. Moi aussi je me la pose, en tant qu'abbesse, en tant que fiancée du Prince et des responsabilités que cela entraine, en tant que mère. Nombre d'entre vous êtes parents. Vous, Louis, et vos onze petits...Vous Madame Martial, et les quatre que vous avez encore avec vous...vous tous ici .

Aujourd'hui, je ferai bien l'office à l'envers vous savez. J'aimerai bien poser les questions et entendre vos réponses. Parce que c'est ça l'avenir. C'est s'écouter les uns les autres, c'est apprendre chaque jour de l'autre et transmettre cet enseignement au suivant.

Elle les interrogeait du regard.


Revenir en haut Aller en bas
Dudule
P.N.J.
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 9 Fév - 14:00

En se tortillant sur son banc le jeune garçon avait aperçu Auda qui entrait. Un franc sourire à la jeune fille avant de regarder la dragonesse qui commençait à parler.

..... C'est le dernier que je ferai en tant qu'officiant, si un nouveau prêtre a la gentillesse d'arriver, et c'est le second que notre ile connait en présence du Saint Père de notre église. Votre Sainteté, merci de votre présence.

Comment ça c'est le dernier ? Dudule fronça les sourcils et regarda Aimelin avant de regarder à nouveau sa dragonesse. Elle lui avait pas dit qu'elle ferait plus la messe et lui il était perdu.
Qui c'est qui allait la faire et qui c'est qui lui dirait d'aller sonner les cloches. Puis lui il voulait pas sonner les cloches de tout le monde.


.... J'aimerai bien poser les questions et entendre vos réponses. Parce que c'est ça l'avenir. ....

Quasi les regardait comme si elle attendait des questions ou alors des réponses il savait pas trop. Il jeta un regard derrière lui puis à Bouillette et revint poser ses mirettes sur l'Abbesse. Ça le démangeait et quand quelque chose le démangeait il fallait qu'il se grattouille, alors il leva le doigt en la regardant sans quitter sa mine renfrognée.

- m'dame la dragonesse si tu fais plus la messe qui c'est qui va dire aux cloches de sonni ?
puis moi j'veux pas que tu faisi.. fait...
l'était bien compliqué la langue française .. qu't'arrêtes de faire la messe.


Revenir en haut Aller en bas
Colin de Millelieues

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 9 Fév - 14:09

Le monsieur l'avait dit chocolat, il en était sûr comme ses deux chaussures étaient à ses pieds.
Assis sur le banc entre Aimelin et Dudule, le bambin avait les yeux fixés sur ses chaussures tout en réfléchissant à ce que lui avait dit son père un moment avant.
Les pieds comme le canard que la Louise elle faisait cuire, puis il lui avait parlé de chou. Mais il avait oublié ses questions à la vue de Dudule et Bouillette, et avait rigolé quand Dudule avait crié "huuu cochet !".


Et puis voila que Dudule parlait fort.

Colin regarda le doigt levé, puis sa mère puis Dudule, et attendit que le gamin ai fini de parler pour lui dire d'une voix qu'il voulait murmurée, mais qui résonna quand même un peu dans le silence de l'église.

moi 'chi veux voir les cloches

Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 9 Fév - 23:46

Le premier office auquel Pénélope assistait sur les Iles. Elle était curieuse de voir officier la princesse mais aussi et surtout ce nouveau pape qui prétendait suivre les traces de son père. L'église pascalienne réformée...Nous verrons bien ce qu'il en est se dit elle. En ce jour dominical, il faisait tout juste frisquet sur les Iles mais le soleil brillait. Pénélope entra discrètement dans l'édifice, accomplit le rituel et alla se placer au devant en longeant le côté droit. De nombreuses personnes étaient présentes et toutes écoutaient avec attention l'abbesse.

Mes amis, bonjour. Aujourd'hui c'est un officie un peu particulier. Et ce, pour deux raisons. C'est le dernier que je ferai en tant qu'officiant, si un nouveau prêtre a la gentillesse d'arriver, et c'est le second que notre ile connait en présence du Saint Père de notre église. Votre Sainteté, merci de votre présence.

Elle avait bien fait de venir puisque son altesse n'officierait plus. La jeune femme avait un sourire accueillant, une voix claire et douce.

Aujourd'hui, je ferai bien l'office à l'envers vous savez. J'aimerai bien poser les questions et entendre vos réponses. Parce que c'est ça l'avenir. C'est s'écouter les uns les autres, c'est apprendre chaque jour de l'autre et transmettre cet enseignement au suivant.


Faire l'office à l'envers, fit sourire Penny, commencerait on par l'eucharistie?

- m'dame la dragonesse si tu fais plus la messe qui c'est qui va dire aux cloches de sonni ?
puis moi j'veux pas que tu faisi.. fait... l'était bien compliqué la langue française .. qu't'arrêtes de faire la messe.


Elle regarda ce jeune garçon qui s'inquiétait pour les cloches et leur tintamarre.

Revenir en haut Aller en bas
auda

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Jeu 10 Fév - 16:14

Auda écouta l'Abesse et se mit à sourire à l'idée d'une messe à l'envers... Cela voulait dire quoi? Parce qu'en faite à quoi ressemblait une messe? La seule chose qu'elle savait c'est qu'il fallait écouter ce que disait l'officiant mais c'est tout...

Parce que c'est ça l'avenir. C'est s'écouter les uns les autres, c'est apprendre chaque jour de l'autre et transmettre cet enseignement au suivant.

Elle se gratta la joue droite et fronça un sourcil tout en réfléchissant... Petit mimique qui avait toujours fait rire son grand frère... Que devenait-il? Avait-il reçu sa lettre? Et son père était-il toujours à la guerre? Et sa mère?

en tant que fiancée du Prince et des responsabilités que cela entraine

Ces mots la firent sortir de ces pensées... Fiancée, prince... L'Abesse était donc la ... Princesse... Elle la regarda avec deux grands yeux tout rond... Comme une Princesse pouvait-elle être aussi... humaine... Les seuls nobles qu'elle connaissait était plutôt du genre à abuser de leur pouvoir plutôt qu'à aidé le petit peuple... Elle continua de la regarder mais ne fut s'empêcher de lui adressé un grand sourire. Soudain uns voix familière attira son attention... Dudule était vraiment un enfant attachant... Ils n'avaient pas encore eu l'occasion de se parler... Elle lui proposerait une balade le long de la plage. Ils seraient tranquille ainsi.

- m'dame la dragonesse si tu fais plus la messe qui c'est qui va dire aux cloches de sonni ?
puis moi j'veux pas que tu faisi.. fait... qu't'arrêtes de faire la messe.


Auda regarda de nouveau l'Abesse attendant comme tout le monde sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Sam 12 Fév - 1:21

Des questions, elle en avait plein la tête mais la voix et surtout l'intonation de Dudule les lui fit perdre. Le jeune garçon était à l'origine de l'activité de l'église, avec son comparse Bouillette. Elle sentait de la colère ou peut être de la déception , dans ses mots et cela lui fit de la peine.

Dudule, mon garçon, je comprends que tu te pose la question. A vous tous ici présents, surtout les nouveaux habitants, je dois vous dire que sans Dudule et bouillette , il n'y aura probablement plus eu de messe depuis longtemps. Ces deux jeunes hommes sont venus nous voir, Aimelin et moi même, un beau jour en s'insurgeant contre l'inactivité de l'église sur l'ile. depuis ce jour les cloches ont sonnis, comme le dit si bien Dudule.

Son regard revient sur le jeune garçon.

Dudule, si demain on parle mal au prince, dis moi, tu pense que c'est pas grave? Non, je te connais assez pour répondre à ta place. Si on manquait de respect au prince, tu serais le premier à te mettre en colère. Et bien moi, j'ai manqué de respect à celui qui est comme le prince pour l'église, le pape. Je sais que tu ne l'as pas aimé mais je n'avais pas le droit de lui manquer de respect, tu comprends?

Non, il n'allait pas comprendre. Tout cela, les règles, l'étiquette, les non dit hypocrites mais obligatoire, il ne connaissait pas.

Et puis Dudule, je dois m'occuper de Colin, tu sais et aussi...

Elle regardait Aimelin. Était ce le bon moment pour lui dire? devant tout le monde? Elle ne savait pas mais en y réfléchissant, qu'elle meilleur lieu que celui du saint qu'ils vénéraient tous? aucun. Tout en regardant Aime, elle continua à répondre à l'enfant.

et bientôt, il y aura un enfant de plus au palais. Un petit bébé, frère ou soeur de Colin. Alors tu vois, Dudule, tu auras une raison de les sonner ces cloches.

Elle leva la tête enfin.

Voila mes amis. Voila toutes ces questions dont je vous parlais. Voila pourquoi j'ai besoin que ce soit vous qui me guidiez. Si certains de vous le savent, ils sont peu nombreux. Colin, mon fils, celui du prince, est notre enfant de coeur. Il a pris sa place dans nos vies sans en tenir dans mon ventre. Pourtant, il n'y a qu'amour entre lui et nous. Alors je me demande quelques fois comment entre nous tous il peut y avoir des haines qui partent de simples malentendus. Pourquoi Louis refuse de laisser paitre les vaches de Félicien sur son champs alors qu'il ne le laboure plus? Pourquoi nos regards se font inquisiteurs quand ils ne devraient qu'être attention? Pourquoi n'ai je pas su respecter le plus haut émissaire de saint Pascal?

Revenir en haut Aller en bas
Dudule
P.N.J.
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 14 Fév - 10:30

Dudule, si demain on parle mal au prince, dis moi, tu pense que c'est pas grave? Non, je te connais assez pour répondre à ta place. Si on manquait de respect au prince, tu serais le premier à te mettre en colère. Et bien moi, j'ai manqué de respect à celui qui est comme le prince pour l'église, le pape. Je sais que tu ne l'as pas aimé mais je n'avais pas le droit de lui manquer de respect, tu comprends?

Le gamin fronça les sourcils. Manquerait plus que ça qu'on parle mal à Aime. Il foutrait des coups de bâton à celui qui oserait, ça c'était sûr. Il réfléhcissait à qui sa dragonesse avait manqué de respect et il se gratta la tête, jetant un regard à Aimelin. P''être qu'elle parlait du pape, celui qui était venu et qui leur donnait des ordres. Il l'aimait pas lui, il était arrivé gentil et puis il voulait commander tout le monde. Et puis Quasi elle était gentille et même que avec Bouillette ils disaient qu'elle l'était trop et que certains en profitaient pour pas être gentils avec elle.
Il ronchonna.


non j'ai pas aimé le méchant…

Un autre Colin ? Il haussa les sourcils en regardant Colin assis entre lui et son père. Regard interrogateur vers Aimelin qui semblait ne rien comprendre et regardait la dragonesse d'un air étonné. Dudule écoutait sans trop comprendre tout ce que disait Quasi à propos de Colin mais avait retenu quand même qu'il y allait avoir un bébé et qu'il devrait sonner les cloches. Surement quelqu'un qui allait leur en apporter un.

Pendant que l'abbesse continuait de parler, lui réfléchissait à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 14 Fév - 10:37

Aimelin avait souri à l'intervention de Dudule reconnaissant bien là ce gamin aux propos qui prétaient souvent à sourire de par les mots qu'il employait, mais souvent empreint de vérité. Le gamin n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et lorsqu'il avait quelque chose à dire, il fonçait.

Il attendait donc la réponse de Quasi qu'il écoutait, repensant à ces deux gamins de Saint Pierre, le jour où ils étaient venus les chercher parce que le cur'ton comme ils disaient, était absent depuis des semaines et avait fait démissionner Quasi devant son attitude peu respectueuse, sans que ça ne dérange personne. Il faut dire que Saint Pierre dormait beaucoup à cette époque. Un regard vers Dudule quand les paroles de sa douce lui firent hausser les sourcils.


et bientôt, il y aura un enfant de plus au palais. Un petit bébé, frère ou soeur de Colin. Alors tu vois, Dudule, tu auras une raison de les sonner ces cloches.

Il se demandait s'il avait rêvé ou si sa fiancée avait vraiment prononcé ces mots, frère ou sœur de Colin. Il eût du mal à entendre les quelques phrases qui suivirent tant il cherchait à comprendre le sens de cette phrase. Voulait elle dire qu'elle avait encore trouvé un petit abandonné à adopter… Il ne pouvait détacher son regard d'elle, repensant à ces dernières semaines où elle était tant fatiguée… et puis ses sourires mystérieux et les regards qu'elle lançait à Elisabeth. Il eut soudain un doute sur les propos qu'elles tenaient entre elles, avec leurs petits airs entendus, lui qui pensaient qu'elles parlaient tribunal.

Il regarda Colin qui le fixait étrangement, et les paroles de son fils lui sautèrent au visage : ché pas vrai l'est pas malade Maman .. que le matin. Comment n'avait il pas compris qu'elle nétait pas malade mais seulement… enceinte. Enceinte.. il allait être papa pour de vrai. Il regarda Colin puis Dudule et à nouveau Colin avant de reporter son regard sur Quasi, un peu troublé et beaucoup perdu.

Il se retint de se lever d'un bond et d'aller l'embrasser devant tout le monde, mais il était Prince et de plus il était dans une église. Il prit la main de son fils dans la sienne essayant de se concentrer à nouveau sur les paroles de l'Abbesse, mais beaucoup trop de choses tournaient dans sa tête.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 14 Fév - 16:10

Ely arriva en retard Alexandre était malade, elle entra se signa et pris place aux premiers rangs. Sourires à Penny et quasi, 'opinement' du chef à son Prince, et coucou gaga au prinçounet Collin.
La voila assise, le Très Saint Père est là, Elisabeth droite comme un i attends le début de cette si importante cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Colin de Millelieues

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Lun 14 Fév - 23:01

En plus la prière tous les soirs avant de dormir, la messe il y allait tous les dimanches. Et c'était vraiment l'endroit le moins rigolo qu'il connaissait. Il fallait pas bouger, pas parler et mettre les chaussures qui allaient cuire les pieds comme les canards.Non, décidément, c'était pas bien l'église. Heureusement Alexandre arriva avec sa mère et cette dernière lui fit un sourire étrange qui laissa Colin perplexe une seconde. Et à la seconde suivante, il sourit, il avait compris. Elle devait avoir aussi les pieds de canards cuits, elle aussi , et ça lui faisait faire des sourires rigolos. Il reporta son attention sur sa mère puis sur son père qui lui serait la main.

Dis, ché qui le bébé au palais? Achandre y va venir avec Colin? Chi Achandre y vient, on doit mancher...manger des chanchois auch..aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mar 15 Fév - 0:36

Alexandre se débattait comme un beau diable, finit les temps paisible de l’enfançon, voici venue les temps des galopades.

A’anh !
Alexandre voyons !
‘In !
Oui tu le verras après.


Le petit garçon tenait sur les genoux de sa mère, la position assise et debout n’était pas tenues encore longtemps mais Alexandre grandissait à vu d’œil et bientôt il courrait les champs avec Collin pour sur. Ils n'avaient que moins d'un an d’écart très vite ce serait l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Jean d’Anjou

avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 12/10/2009
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mar 15 Fév - 1:53

Valentin écoutait Quasi dans ses prêches. Il les trouvaient originaux, simple mais si véridique si proche du peuple , si attentionné , un prêche qui loin d'être dogmatique est finalement le plus proche des préceptes Pascal .Il instaurait le dialogue et aussi un respect mutuel, le respect mot qui avait été de nombreuse fois bafoué par l'église et ses dirigeants, retrouvait son sens ici.

Il vit peneloppe et se disait qu'il lui parlerai après l'office ainsi qu'au personne qu'il n'avait pu salué et sourit au parole de bébé , un heureux évènement sans nul doute.

il écoutait toujours quasi avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 16 Fév - 1:52

Non, il n'avait pas aimé Matthieu. Pas plus qu'elle quand elle était arrivée à voir l'homme derrière le Pape. Mais elle s'en voulait. Si elle, une abesse, n'était pas capable de trouver le bon en l'autre, comme demander aux fidèles de le faire? Elle avait cela en tête depuis des semaines.

Oui, je sais Dudule, je sais. Mais ne pas aimer n'empêche pas le respect des règles, tu seras d'accord avec cela. Tu en parleras avec Aime, il t'expliquera.

Elle reporta son regard sur les paroissiens. La Duchesse était là, des têtes inconnues aussi, la jeune femme à qui elle voulait parler, le Pape...et surtout, les gens qui étaient l'âme de Saint Pierre, ses habitants, artisans ou paysans, jeunes ou vieux...Le sang de l'ile.

Alors mes amis, j'avais donc des questions à poser et je vais le faire. Elles sont toutes simples et j'y ai répondu tant et tant de fois que chacun de vous m'a déjà entendu. Mais avoir la réponse pour d'autres, ce n'est pas toujours l'entendre soi même.

Comment savoir qu'on est pardonné quand on a mal agit? Pourquoi donner est il plus facile que recevoir? Quand sommes nous certains de faire les bons choix? Comment dit on à un enfant qu'on ne l'a pas enfanté et que celle qui a eu cette chance est morte de l'avoir aimé?

Elle avait les larmes aux yeux. En repensant à cette femme qui avait mit Colin dans leurs bras, dans leur vie, sans crainte , avec tellement d'amour..Elle avait les larmes aux yeux en s'imaginant devoir donner à une autre ce petit bout d'elle et d'Aime qui poussait dans son ventre...

Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 16 Fév - 17:16

Il était difficile de se concentrer avec un petit Colin à côté.

Dis, ché qui le bébé au palais? Achandre y va venir avec Colin? Chi Achandre y vient, on doit mancher...manger des chanchois auch..aussi?[/quote]
- mmm ? heu.. se lancer dans une explication dont lui même n'était pas certain n'était peut être pas l'endroit ni le moment Colin étant un incorrigible curieux.. je te raconterai tout ça une fois à la maison.

Il reporta son regard sur Quasi, mi inquiet mi curieux, cherchant à deviner ses silences et ses non dits. Il sentait que quelque chose n'allait pas ou donnait soucis à sa douce et la façon dont elle prononça les dernières phrases lui fit froncer les sourcils.

Comment dit on à un enfant qu'on ne l'a pas enfanté et que celle qui a eu cette chance est morte de l'avoir aimé?

Jamais ils n'avaient évoqué cela tout les deux, depuis ce jour de fin mai 49 où cette jeune femme avait enfanté dans le cabinet de médecine d'Ariane, confiant son bébé au jeune couple en voyant la vie la quitter. Aime avait hésité, étant si jeune et venant de retrouver Quasi, mais devant son regard il n'avait pu refuser. Et à partir de ce jour, chaque toux de l'enfant se changea en crainte, chaque rire en bonheur et personne sur l'île ne connaissait la véritable histoire de l'enfant. Pour les iliens, il avait été le fils de l'Abbesse et du Maire, et puis celui de l'Evêque et du Prince. Au fils des mois, Aime avait changé envers cet enfant qui occupait leurs jours et leurs nuits.
Au début Colin était simplement le bébé d'une autre, et puis il avait fait sa place, avait pris place dans leurs bras, était devenu leur petit monde, celui qu'ils protégeaient sans doute un peu trop de peur de le perdre. Il était devenu Colin de Millelieues leur fils.

Son regard s'était voilé en regardant Quasi et il serra un peu plus la main de l'enfant, bien loin des soucis et des dossiers de la principauté dont il avait la charge. Son bonheur et sa vie était là, deux prénoms. Il fallait à tout prix qu'il raconte à Colin les souvenirs qu'il avait de sa vie passée et il repensa au petit coffret gravé d'une étoile, posé sur le bureau de leur maison.








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Mer 16 Fév - 19:24

Elisabeth suivie les dires de Quasi et compris sa question la Princesse lui avait confié la 'naissance' de Collin et ses peurs. La Duchesse quant à elle avait juré de l'aider quoiqu'il arrive a ce que l'Eglise ne lui ôte en aucun cas l'enfant. Même si elle devait y perdre sa jolie croix de Très Fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Jeu 17 Fév - 14:44

Des questions simples qui restent sans réponse, mes amis? Oui, et c'est ainsi que cela doit être. Savez vous pourquoi? Parce qu'il n'y a pas UNE réponse à UNE question. Il y a des réponses, de celles qui nous font avancer ou rester sur place. Ces réponses, c'est Pascal qui nous les souffle.

Elle les regardait tous en souriant. De la main, elle effleura son ventre...pousse, pousse petit bébé..

Alors me direz vous, pourquoi à chaque question identique , ne souffle t'il pas la même réponse? Ou bien me demanderez vous pouquoi quand il y a des choix à faire il arrive qu'on fasse le mauvais. Pascal se tromperait il? Pire, Pascal se jouerait il de nous?

Vous en pensez quoi Monsieur Urbain? Et vous Lucette, vous qui avez tant vécu, des choix vous avez eu à en faire, qu'en pensez vous?

La pauvre Lucette qui venait chaque dimanche à l'office avait vu des guerres, des conflits, des bébés qui naissent, des amis qui partent, d'autres qui meurent...Lucette avait une vie.

J'en pense que si on est pas idiot on fait pas deux fois le mauvais choix!!

Et bien, voila, mes amis, voila la réponse, la seule et unique réponse. Si l'on n'est pas sot, on ne fera pas deux fois le mauvais choix. Mais pourquoi Pascal, qui nous souffle les réponses et les conseils, nous souffle t'il les mauvais choix quelques fois? Parce que ce que nous voyons ensuite comme une erreur n'est qu'un autre chemin, celui de l'apprentissage, celui de la connaissance, celui de la remise en question. Imaginez notre ile, des pommes jaunes partout, sur chaque arbre, dans chaque jardin. Et au milieu de tout ça, un pommier, de beaux fruits rouges dessus. Depuis toujours on vous a dit de ne pas manger les pommes rouges, qu'elles sont mauvaises, que seules les jaunes sont bonnes. Que faites vous? vous écoutez Pascal, vous ne mangez que les jaunes. Mais chaque jour, en passant devant ce pommier rouge, vous vous demandez pourquoi ne pas les manger , quel gout ont elles, quelle saveur, quelle texture....

Voila pourquoi Pascal nous guide quelques fois vers la pomme rouge. C'est un mauvais choix, pour votre estomac surtout. Mais c'est le bon pour votre âme car une fois cette pomme gouté, vous comprendrez les raisons de cette interdiction qui devient logique et non plus arbitraire.

Me voila dans les vergers, moi qui adore les anchois.

Elle rit , heureuse finalement. Elle a répondu a ses propres questions.

Mes amis, Pascal est notre guide et quelque soit le chemin qu'il nous montre, suivez le mais pas aveuglément. Suivez le en y cherchant son enseignement.

Elle tend la main vers Colin.

Viens à maman, Colin, viens vite.

L'enfant arrive, et tend les bras. Quasi le prend, le soulève, l'embrasse avant de le tenir face à l'assistance.

Voici mon fils, et celui d'Aimelin, votre prince. Le chemin qui l'a conduit a nous aurait pu etre erroné mais aujourd'hui, à cet instant, je sais qu'il n'en est rien. Pascal a guidé cet enfant vers nous. Il a guidé sa mère. Cette femme, qui est là, je le sais. Elle est dans cette église, dans ma maison, dans chaque geste de son fils. Cette femme que Pascal a rappelé à lui mais en lui faisant la plus belle des offrandes, celle de voir son fils baigné d'amour sincère, sans obligation. Mes amis, je vous présente, Colin de Millelieues, fils de sang et d'amour de Louise, fils de coeur d'Aimelin, de Quasi. Fils du ventre d'une femme aimante, fils de trois coeurs qui battent pour lui, ici ou ailleurs.

Elle regarde la pape.

Votre Sainteté, les hommes ont besoin de documents pour créer ce qui existe deja, pour lui donner corps. Cet enfant est notre fils. Si vous le permettez, la Duchesse ici présente nous mariera. Et vous, de votre main d'homme de Saint Pascal, je vous le demande, vous direz aux hommes ce que les gens de Saint Pierre savent déjà, que Colin de Milleulieues est l'enfant de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   Ven 18 Fév - 13:24

Votre Sainteté, les hommes ont besoin de documents pour créer ce qui existe deja, pour lui donner corps. Cet enfant est notre fils. Si vous le permettez, la Duchesse ici présente nous mariera. Et vous, de votre main d'homme de Saint Pascal, je vous le demande, vous direz aux hommes ce que les gens de Saint Pierre savent déjà, que Colin de Milleulieues est l'enfant de l'amour.

Elisabeth resta pantoise, ca c’était direct au moins ! Elle détailla la réaction du Pape, accepterait-il qu’une Très Fidèle fasse le mariage d’un autre Très Fidèl ? Acceptera-t-il de reconnaitre Collin ? Elle l’espéra de tout son cœur, déjà prête à se dresser pour défendre l’appartenance de Collin au jeune couple, elle utiliserait Alexandre aussi s’il le fallait. Fils qu’elle tenait par la main et qui jouait debout entre les bancs de la sainte église.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pape et une abbesse = euh...une messe?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pape et une abbesse = euh...une messe?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pape et une abbesse = euh...une messe?
» Messe d'une abbesse bien reposée
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Comment transformer une Duchesse en Abbesse
» IL EST VRAIMENT STUPIDE LE PAPE BENOIT 16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Mission Pascale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit