Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 BASILIQUE SAINT REMY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:20

Adéodat III a écrit:
La basilique Saint Remy est sous la tutelle de Sa Sainteté le Pape, c'est là qu'il officie religieusement la plupart des solennités à l'exception du Sacre Royal qui a lieu en la cathédrale de Reims sous le magistere du Prince-Archevêque dont c'est le privilège de couronner les Rois de France.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:20

Lugar a écrit:
Tel que demandé par Sa Sainteté, Lugar procéda à l’inventaire des biens meubles de son prédécesseur pontife. Elle débuta son recensement dans la Basilique. Calepin et plume à la main, elle se rendit dans la sacristie pour noter ce qui s’y trouvait. De magnifiques armoires sculptées minutieusement dans un bois impeccablement poli, lesquelles recelaient une panoplie d’objets. Elle soupira de découragement et rabaissa les épaules tant il y avait à noter. reprenant son sourage elle débuta.

Dans un placard, elle trouva divers vêtements sacerdotaux, bien posés sur des portes-vêtements, adaptés aux chapes, et d’autres sur des tablettes, enveloppés dans du papier. L’argentière demeura bouche bée devant ces habits, tous aussi colorés les uns des autres. Elle palpa l’étoffe soyeux d’un long manteau de cérémonie doublé d’hermine, sans manches, agrafé par-devant, brodé de fils dorés. Elle porta le tissu à son visage et en caressa sa joue. Le temps d’apprécier la douceur, elle sortit de sa rêverie et nota, ce vêtement, puis les autres :
- Chape de satin uni, rebordée au fil d’argent de motifs floraux différents ;
- Dalmatique en moire de soie blanche affichant double galon contenant trois roseaux et un sarment de vigne, assorti d’un étole, deux manipules et une bourse ;
- Chasuble de moire blanche dont le galon était brodé avec rinceaux et six fleurs dorées en tissu lamé or ;
- Chasuble de velours de soie rouge dont le devant affichait un large galon décoré d’un rameau ondoyant portant des grenades, fil d’or et paillettes ;
- Diverses tiares assorties à chacun de ces vêtements.

Sur une commode se trouvait bien enveloppé dans un papier de soie, une nappe constituée de 13 morceaux de toile damassée et frangée d'or. De mémoire, la mairesse revit cet objet lors de la messe célébrée en mémoire du défunt Pape Pascal III. D’abord repliée au début de la cérémonie, elle fut dépliée après l’Incarnatus est.

Lugar ouvrit une 2e armoire aux larges portes, dans laquelle étaient rangés divers objets utilisés pour les cérémonies.
- Un ostensoir hérissé de son « soleil » à longues figures d'anges porteurs de palmes ;
- Un calice à ciselure surchargé d'anges mafflus bouclés et de frises végétales variées de feuilles d'acanthes ;
- Un plat à burettes simplement orné de perlons au pourtour du marli. Quant aux burettes abondamment repoussées et ciselés, elles ne forment pas un ensemble avec ce plat car elles sont d'un autre orfèvre visiblement moins doué dont le poinçon demeure illisible.
- Un ciboire lourdement ouvragé ;
- Un goûte-vin de matière généreuse et simplement orné ;
- Une croix d'autel sur base ouvragée en argent surmonter d’un crucifix en cuivre doré ;
- Un encensoir, profondément modifié dont le pied était manquant et il ne restait plus que la panse de la cassolette avec son décor stéréotypé de feuillages et de têtes d'anges et évidemment la cheminée ;
- Une pyxide, faite de cuivre dorée à l’intérieur comme à l’extérieur comportant deux frises d’arcature de filigranes et à sa partie supérieure un couvercle en forme d’édicule, reposant sur un pied formé de deux tronc de cônes inversés assemblés par un nœud.

Une 3e armoire servait à ranger les cierges et lampions, dont elle en nota le nombre. Elle inventoria également chacun des livres Saints de la bibliothèque. La journée passa sans que Lugar ne vit les heures défilées. Apercevant l’astre du jour décliné par une fenêtre à l’Ouest, elle s’assura que toutes les armoires avaient été bien refermées et sortit du bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:21

Adéodat III a écrit:
Adéodat s'avance résoluement vers l'oratoire, malgré la grande fatigue morale causée par les graves événements récents, il ne renonce pas à son désir de paix et de justice pour toute la terre.

Soucieux de voir la foi se répandre dans les coeurs des plus humbles aux plus puissants, il s'agenouille et joinds les mains, puis lève les yeux vers le ciel où dans une ardente prière il intercède au nom du Seigneur pour le salut et la guérison de Jehan 1er de Vergy, ainsi que pour le retour des relations privilégiées depuis toujours entretenues entre la France et l'Eglise, mais surtout pour le salut des pauvres âmes entrainées contre leur gré dans les conflits d'intérêts des puissants de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:21

Adéodat III a écrit:
Ce jour là, Adéodat se senti plus fatigué que d'ordinaire, il emprunta cependant le couloir de l'Abbaye à la Basilique comme de coutûme et gagna sa place favorite pour y prier.

Une heure aprés il était toujours en prière, le Saint Père s'était agenouillé devant l'oratoire pour ne plus jamais s'en relever.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:22

Hydot a écrit:
Un garde arriva, tout essoufflé :

Monseigneur !! Monseigneur !! Un drame terrible vient d'arriver !!

Je regardai le garde :

Que se passe t'il donc qui vous mette dans un état pareil ???

Il me demanda de le suivre dans la basilique où je découvrais le corps sans vie de mon ami Sa Sainteté Adéodat III

J'ordonnai au garde d'aller quérir de suite le Père Phégon.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:22

Phegon a écrit:
Phegon arriva a bout de souffle a la suite d'un garde, on avait demandé sa présence sans pour autant lui en expliqué la cause,
il regarda Hydot d'un regard plus interrogateur que jamais, hors d'haleine il demanda la raison de sa convocation, tout du moins il voulait le faire, jusqu'à apercevoir le pape.

Il s'agenouilla a ses côtés et émis une prière, priant pour sa paix et les joies suprême promise du divin,
cela fait il se releva et fit face a Hydot, le regard empli de force.


"Pourquoi m'avez vous fait quérir? puis-je aidé?"
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:23

Hydot a écrit:
Je vis Phégon arrivé lui aussi à bout de souffle, le garde peinait quand même à le suivre ...

Bonjour mon fils, un drame vien d'arriver, notre Ami et Sainteté Le pape Adéodat III ... nous a quittés, il s'en est allé pendant sa prière ...

Voulez vous bien faire sonner les cloches et l'emmener dans sa chambre ??
Je vais devoir faire l'annonce officielle ...


Je m'agenouillai auprès de la dépouille de mon ami pour une dernière prière à côté de lui.

Tristement, je regagnai mon bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:23

Phegon a écrit:
Phegon se hâta de faire sonné les cloches.



Il avait le coeur lourd, mais tout autant était joyeux,
le saint père était désormais auprès du divin, dispensant son sourire et sa volonté a travers ses actions passé et les souvenirs qu'il avait laissé,
non l'heure n'était pas aux larmes, l'heure en était a montré les actions d'un homme exemplaire, et l'accompagner en silence dans son voyage, afin que jamais il n'ai a regretté.

Phegon était déterminé a montré ce que le saint père lui avait apporté, et comptait faire son possible pour l'église qui devait tant a cet homme, pourtant sa tristesse ne cessait de grandir.

Les cloches résonnèrent comme des larmes pouvait tombé, le regard de Phegon était vide,
peu a peu il se reprit avant d'hurlé de toutes ses force, ses cris rendu inaudible par les cloches.

Il s'arrêta ensuite, regardant le ciel lointain.


"Nous ferons notre possible pour préservé votre oeuvre, tant que je vivrait je n'abandonnerais pas, selon votre exemple, et...
merci a vous, pour tout, pour cette vie, pussiez vous reposé en paix auprès de notre créateur et de Pascal son prophète."


Phegon resta un instant immobile, laissant le temps a Hydot de faire ses adieux, il allait par la suite le rejoindre, en espérant le trouvé au dernier endroit dans lequel ils se sont vue.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:23

Lothar a écrit:
Recueillement auprès de la dépouille Papale

La dépouille du Saint-Père Adéodat III fut placée sur le catafalque mortuaire et exposée à la vue de tous les Rémois au cœur de la Basilique Saint-Remy.

Chacun pouvant venir se recueillir, prier et témoigner de sa reconnaissance et de sa fidélité envers cette Sainte personne que fut le Souverain Pontife.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:24

Grieg a écrit:
Le Père Grieg avait souhaiter faire le déplacement depuis St Pierre Port.
Il tenais absolument a rendre un dernier hommage a cette homme si bon envers les autres, a cette homme qui a tant fait pour l'église.

Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:24

Sydoine a écrit:
Sydoine entra silencieusement dans la basilique, le coeur lourd et triste.
Le catafalque était posé au centre, les rayons du soleil filtrant par les vitraux dessinaient des arabesques colorées sur le tissu.

Elle s'agenouilla et se recueilli, pensant au Saint Père qui les avait laissé orphelins.
Lui revenaient en mémoire ses conseils avisés pronant toujours l'apaisement et le dialogue et surtout sa profonde gentillesse.
Jusqu'au bout, il avait voulu croire en l'homme. Et bien que celà le tua à petit feu il gardait espoir.

Une grosse larme roula sur le bout du nez de Sydoine.

"Adéodat, vous me manquerez...Merci...Pour tout..."

Dans ces lieux qu'Adeodat III avait imprégné de sa présence, il régnait une athmosphère paisible.

Alors, Sydoine sut quel souvenir elle désirait garder du Saint Père.

Celui de son infinie bonté...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:25

Jean a écrit:
Jean avait fait le voyage de Londres où il avait rejoint les rangs d'un monastère. Il avait appris la nouvelle et n'avait pas hésité un instant. Il devait être près de son ami. Lambert. Jean n'avait cessé de buter sur son nouveau nom, celui du Pape Adéodat III. La missive avec le sceau brisé traînait encore dans sa cellule sombre. Il n'avait confié son adresse qu'à une seule personne à Reims, au cas où un malheur se produirait. Il avait prié pour ne jamais recevoir d'autre courrier que celui d'une nouvelle joyeuse faute de pire à écrire mais il avait reçu la missive moins d'une semaine après son entrée au sein de la communauté de Saint Georges. Il pleurait à présent un ami, un frère. Il avait été le premier à l'accueillir à son arrivée à Paris. "Si vous avez la vocation de servir le Très Haut, contactez moi." Tels étaient ses mots et tels avaient été les mots qui avaient lancé Jean dans cette belle aventure. Le Vatican, Rome, Le Remensis, Reims, Paris et Londres. Que de villes visitées, que de prières formulées.

Il s'agenouilla sur la pierre dure formant le sol de la Basilique. Il était seul et se sentait vidé. Il avait quitté toutes ses fonctions peu avant, sachant qu'il ne supporterait pas de survivre au sein des ordres à un second pape. Il avait voulu mourir pour le décès de Sa Sainteté Pascal, le trépas de Lambert le laissé sec, pas une larme ne venait, il n'avait même plus la force d'arrêter de manger mais les aliments avaient perdu toute saveur. Il posa lentement son front contre le bois du sarcophage et récita le credo modifié par Sa Sainteté Adéodat. Il n'avait pas été un pape faible mais il avait vécu trop en trop peu de temps. Il avait assumé toute la charge de l'Église bien avant sa sanctification et son intronisation.

Jean se leva. Il fit quelques pas et alluma un cierge qu'il laissa brûler. Il resta ainsi plusieurs heures debout, oscillant parfois quelque peu mais se jurant de prier pour Lui jusqu'au bout de ses forces, pour son salut et sa glorification.

Le cierge s'éteignit dans un petit crépitement. Il récupéra un peu de cire liquide et chaude sur le bout de son doigt. Une habitude de gosse. Il attendit encore quelques temps que la cire sèche et se solidifie puis il mit le cierge dans sa poche en souvenir et sortit par la petite porte. Il était tard, mais bientôt les foules se presseraient auprès du défunt Pape.

Quant à lui, il était probable qu'on ne le vit plus sur le continent européen.


- Au revoir, Lambert des Traits, sage ami.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:25

Hydot a écrit:
Un dernier hommage à celui qui fut tout d'abord mon ami, avec qui j'ai battu la forêt dans des parties de chasse mémorables où nous discutions de tout et de rien, de nos soucis quant à nos responsabilités, de nos fidèles que nous puissions faire toujours le maximum pour eux, de nos joies de voir grandir petit à petit ce que nous avons contribué à bâtir ...

Sa sagesse, sa simplicité, son dévouement à sa mission, son calme malgré tout ce qu'il a du subir ...


Adéodat mon frère, mon ami, tu me manqueras ...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:26

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen était éplorée. Elle avait perdu beaucoup en perdant Sa Sainteté. Elle n'arrivait point à exprimer par de simples mots ce qu'il représentait. Elle n'arrivait pas à se réjouir de son arrivée aux côtés du Très Haut.

Un homme profondément humain...n'ayant jamais cherché à tirer profit de sa position... plus sensible qu'on aurait pu l'imaginer ...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:26

Henri_de_Coucy a écrit:
Henri était un des hommes chargés de porter le cercueil de sa Sainteté il se tenait à proximité en pensant que c'était le deuxième Pape qu'il avait connu qui partait comme cela.

Il était triste et profondément révolté. Il serrait les poings mais malgré sa douleur il réussit à se ressourcer en regardant et en devinant aux attitudes aux mouvements du corps ce que pensaient ceux qui défilaient devant le cercueil.

Il sourit tristement à Gwenn bien qu'il fut particulièrement heureux de la revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:27

Cyrius de Torrigny a écrit:
Cyrius s'avanca en silence, puis s'agenouilla devant ce qui fut pour lui, sans doute l'un des hommes les plus justes et le plus bon qu'il eut pus connaitre dans cette vie.


Il posa sa main délicatement, comment pour un dernier contact, pour sentir une derniere présence.
Puis toujours en silence, se leva et s'eloigna sans un mot.

Au loin, en dehors de l'édifice, on entendis tout doucement le jappement bien triste d'une chienne, bientôt rejoint par celui de son frère...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:27

ANJHELY a écrit:
ANJHELY était arrivée tout exprès de Rouen afin de rendre un dernier hommage à ce grand homme. Elle ne l'avais que peu connut mais en avait entendu que du bien. Il s'était tant donné pour servir son prochain et répondre au souhait de notre Seigneur en le servant du mieux qu'il pouvait.

Elle s'approcha doucement de la dépouille mortelle et s'agenouilla pour prier pour son âme :

"Seigneur!
veille sur notre bien aimé Pape et ton humble serviteur,
qu'il trouve près de toi un repos bien mérité,
que ta lumière nous soulage de notre peine en ce jour si triste pour toute ton église,
mais heureuse pour un homme de sa foi."

Elle se signa et se releva pour aller rejoindre ses frères et soeurs dans la foi afin d'apporter sa solicitude et son soutien à ceux et celles qui l'avaient bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:28

Korhiel a écrit:
Korhiel observa ces gens, tous unis dans la même foi, adresser un à un leur dernier message à celui qui guida tout une religion en ces terres. Celui qui fit preuve d'abnégation plus que tout autre, celui qui patiemment, écouta, conseilla et aida chacun d'entre eux.

La présence de Jean, l'émut au plus haut point. Bien que peu intimes, il était un des premiers à être entré dans la vie religieuse en même temps que lui, mais aussi un de ceux qui avait souffert et que feu Adéodat III avait épaulé.

Lorsque son tour vint, Korhiel s'approcha de la dépouille de Lambert, c'est à l'homme qu'il souhaitait s'adresser pour la dernière fois et non au souverain pontife. Il se mit à genoux, ferma les yeux et posa les mains sur le cercueil.

Encore un, Lambert, après avoir assuré la cérémonie funèbre de Pascal, c'est à la tienne qu'il me faut venir désormais. Tu abandonnes ici même tout ce pourquoi tu t'es battu, tout ce que tu as collaboré à établir. Et tu pars ainsi, sans rien d'autre qu'un grand vide, sans rien ni personne qui puisse te remplacer.

Tout cela n'est que considération matériel, angoisse d'êtres humains, puisses-tu te reposer finalement, tu l'as bien mérité. Prie pour nous désormais nous en aurons bien besoin.


Ite missa est Lambert.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:28

matteo a écrit:
Matte avait appri la funeste nouvelle.Il se dirigea vers la basilique tout vêtu de noir puis y entra.Il y avait là déjà beaucoup de monde,et quelques têtes qu'il connaissait notamment Messire de Coucy qu'il avait rencontré à Rouen a la caserne.Il s'approcha de la dépouille du Saint père,s'agenouilla et pria...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:28

Urbain IX a écrit:
Charles de Mélian était de retour de Rouen depuis quelques jours déjà. Il avait du mal à exprimer son sentiment sur la mort du Pape Adéodat III. Il était de retour dans les Etats Pontificaux mais son esprit n'était pas là.

Escorté par deux gardes suisses, Charles venait se recueillir quelques instants devant la dépouile du Saint Père Adéodat III.
Il prononca sa prière en silence. Il ne put retenir quelques larmes. Son Ami est parti pour toujours, il ne discuterait plus avec lui ....

Charles, après quelques longues minutes de recueillement, se retira. Il se devait de continuer les préparatifs de la messe funèbre du Pape. Il repartit en direction de ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:29

Maëlle a écrit:
Maëlle était dans un mutisme, elle regardait autour d'elle sans vraiment voir ou reconnaître les visages des personnes qui se recueillaient.
Embuée dans son chagrin, différentes émotions la submergeait, elle avait besoin de se retrouver avec son moi intérieur, avec le Seigneur également, elle avait besoin de s'adresser à lui pour reposer son esprit, apaiser ses craintes, faire fasse à la douleur qui s'immisçait sans qu'elle soit invitée.

Elle fit quelques pas, s'approcha de la dépouille, elle ne songea à rien durant un instant puis la réalité revint la frapper, comment était-ce possible, pourquoi ... elle ferma les yeux en inspirant une grande bouffée d'air elle souffla un au revoir au Saint-père, elle aurait aimé sourire à l'idée qu'il ne s'agissait là point d'un adieu, non, point d'adieu pour un grand homme, il fait partie de la communauté pascalienne à jamais par delà tous ce qu'il a accomplit, écrits, dit, agit, pour cela il est, alors point d'adieu.

L'abbesse rajusta sa chasuble et se dirigea vers la sortie, l'air frais la revigorerait....
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:29

Hydot a écrit:
La basilique s'était vidée, le dernier pèlerin quittait à l'instant.
Mon vœu d'être le dernier à honorer une dernière fois la mémoire de mon ami, où tant de souvenirs communs nous avaient réunis, là où nos prières pour un monde plus serein s'étaient envolées vers les cieux ...


Je crois en Dieu

Il est le Tout Puissant, créateur de la Nature et de la Vie
Il est notre Seigneur qui nous donne la Paix par son Amour
Il est le Grand Esprit qui nous qualifie pour le Dialogue et le Débat
Il est les trois réunis qui permettent notre Plaisir pour un moindre Effort

Je crois que le Tout Puissant a envoyé le Grand Esprit sur Pascal, son prophète pour le qualifier comme Vicaire de notre Seigneur sur terre et nous conduire sur le chemin de son paradis.

Je rejetterai le culte de l’objet et n’entretiendrai pas de pensées morbides
Je ne haïrai pas mon prochain ni lui ferai la guerre
Je n’entretiendrai pas la polémique ni ne sombrerai dans le monologue
Je n’entreprendrai pas d’efforts supérieurs sans plaisir aucun.


Après un court silence je repris les larmes coulant sur mes joues ...

Que le Tout Puissant et Pascal t'accueillent pour ton dernier voyage, ton nom restera à jamais graver dans nos mémoires et dans mon cœur. Adéodat, mon ami veille sur nous comme tu as su toujours le faire sur Terre.

Les gardes suisses en faction, fermèrent les portes de la Chambre du Pape et veillent sur le Saint-Père pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:30

Urbain IX a écrit:
[Les Extérieurs du Palais Papal]

Devant les Grilles du Palais Papal, la foule, depuis le petit matin, avait commencé à s'attrouper devant les grilles fermées.
La Garde Suisse avait reçu l'ordre de ne laisser entrer personne avant l'après midi. La matinée étant destinée à la préparation de la Messe Funèbre.


[Les Appartements Privés du Saint Père]

Les Portes étaient fermées, surveillées par deux gardes en faction. Le Camerlingue était revenu de la Basilique, lieu de la messe pour s'assurer que les préparatifs étaient entrain de se terminer.
Il donna ordre d'ouvrir les portes des Appartements. Il était l'heure de la mise en bière du Saint Père.
Les Cardinaux uniquement avaient été invités pour ce moment.
Puis quatre gardes suisses se postèrent aux extrémités du Cercueil Papal, le soulevèrent, quittèrent les appartements privés, suivis par les Cardinaux Charles & Hydot.


[La Basilique Saint Rémy]

Le Cercueil était arrivé dans la basilique Saint Rémy. Il a été positionné devant l'Autel, au coeur de la Basilique. Charles indiqua à Hydot son siège pour la cérémonie. Puis il fit donner ordre à un capitaine de la garde de faire ouvrir les grilles du Palais pour laisser entrer la foule venue nombreuse pour la messe funèbre du Pape.
Puis Charles allait se positionner à sa place, en attendant que chaque membre du Clergé arrive, s'installe ainsi que les pélerins venus nombreux.


[Les Extérieurs du Palais Papal]

Le Capitaine donna l'ordre d'ouvrir les grilles et la foule de pélerins et de membres du Clergé se dirigea en silence en direction de la Basilique, encadrée par une haie d'honneur formée par la Garde Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:30

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen s'était regroupe avec les fidèles. Elle n'avait pu assister à la mise en bière à son grand regret. Seuls les cardinaux y avaient été invités. Elle aurait voulu rendre un dernier hommage à Sa Sainteté, voulu le voir une dernière fois. Elle s'était promis de ne verser aucune larme et juste de lui offrir un sourire en dernier adieu.

Gwen vit qu'il était le moment de regagner la basilique. C'était une des premières fois qu'elle y entrait. Elle s'y assit sur un banc un peu à l'écart. Elle voulait que ces instants ne soient qu'à elle et ne pouvaient les partager avec personne. Quand elle vit le cercueil, elle reteint une vive émotion comme si la réalité s'imposait d'elle même. Elle se chuchota à elle même.

Adéodat est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:30

Hydot a écrit:
Les dignitaires, déjà installés à leurs places; les pèlerins et anonymes affluaient nombreux pour la cérémonie ... Je rendis hommage à Notre Saint Père, m'avançant devant l'assemblée :

Qui était Adéodat ??

Lambert des Traits pour ceux qui s’en souviennent, a rejoint la ville d’EU pour retrouver certains de ses amis, c’est là que je fis, pour ma part, sa connaissance.

Artiste passionné, il créa donc, en la ville d’Eu, un atelier destiné à la création artistique de bannières et représentations picturales pour la joie et à la grande satisfaction des habitants. Sans relâche, il participa à l’évolution de la jeune ville d’EU jusqu’à ce que sa vocation première, la religion, ne l’appelle vers d’autres fonctions. C'est gracieusement qu'il céda son atelier à Messire Gaetan qui perpétue son ouvrage.

Nommé camerlingue à Saint Pierre Vatican, il oeuvra fidèle à ses principes et à sa foi inébranlable à l’édification et l’enseignement de la religion Pascale.

Poursuivant son périple, il arriva à Reims et suite au décès du Saint Père Pascal, il fut élu à l’unanimité Pape et pris le nom d’Adéodat III.

J’ai eu le plaisir et l’honneur de le côtoyer pendant de longs mois, il continua jusqu’à la fin de prôner la foi pascalienne …

N’en déplaise à ses détracteurs, qu’on l’ait aimé ou détesté, Adéodat III n’a laissé personne indifférent, pour ma part, je pense qu’il aurait été fier de pouvoir un jour constater la réunification de toutes les tendances de l’église.

Adéodat, qu’il en soit ainsi, notre chemin se poursuit mais tu resteras, sans nul doute, dans nos mémoires et dans nos cœurs …

Adieu mon ami …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   

Revenir en haut Aller en bas
 
BASILIQUE SAINT REMY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ABBAYE SAINT REMY
» La troisième identité du président Martelly
» Nous avons été éduqués pour détruire le projet de 1804
» SAINTE SOPHIE
» Kiko Saint Remy ki se bofrè Martelly ,wonfle minis Agrikilti an ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Archives + :: . Archives des RPs de l'ancien forum .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com