Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 BASILIQUE SAINT REMY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:31

Lothar a écrit:
Lothar assistait au déroulement des cérémonies, debout et légèrement à l’écart. Il lui fallait surveiller que tout se passait comme prévu.
Bien qu’ému par le décès de son fidèle ami Lambert, il devait conserver toute sa prestance et ne pas se laisser aller à la mélancolie, surtout après les paroles émouvantes du Prince-Archevêque.

Bon nombre de fidèles et de religieux étaient présents, l’air hagard et prêts au recueillement. On savait la santé du Pape faiblissant depuis de longues semaines, mais avec toujours l’espoir d’un prompt rétablissement.

Lothar sentit sa gorge se nouer et s’assécher. L’heure pourtant était mal venue pour déguster un petit alcool. Il le ferait en temps utile, en trinquant une dernière fois avec son ami…le portrait de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:31

CIBELINE a écrit:
Cibeline se faisait discréte.
Elle se mélangeait au monde venus prier pour la mémoire d'Adéodat.
Elle faisait de même et priait pour le repos de ce dernier.
Elle écoutait le Prince Archevêque parler du disparut et ne disait mot l'écoutant attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:31

ANJHELY a écrit:
ANJHELY état arrivée en silence dans la basilique afin de suivre l'homélie.
elle s'assit sur un banc un peu à l'écart pour prier pour l'âme du défunt et s'associer ainsi aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:31

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen écouta Hydot. Elle était contente que ce soit lui qui rende ce vibrant hommage à Adéodat. Il était l'un de ses plus proches amis. Gwen retint ses larmes quand elle entendit narrer la vie de Lambert. Elle se rendait compte qu'elle l'avait en fait assez peu connu.
Gwen pensa à Tifa, l'amie de toujours de Sa Sainteté. Elle la savait plus que touchée et elle était quand même venue la voir pour ensemble trouver un nouvel élan pour ne pas décevoir leur mentor.
Gwen tourna le visage et vit Sydoine. C'est étrange comment la vie est. Gwen aurait pu passer à côté de cette dame si généreuse et Adéodat sans le savoir les avait rapprocher. Un respect mutuel s'était installé entre elle et quelques plaisanteries sur la réputation "calvesque" de l'Evêque qu'elle était. Adéodat, une fois, lui avait écrit la remerciant de son caractère enjoué un brin provocateur. Sydoine... Sydoine était venue aussi lui parler quand elle avait su pour Adéodat. Elle avait chercher à provoquer en la Bulette cette petite flamme de vie qui la pousserait à se battre au nom de son pape défunt. Elle repensa aussi à une autre dame, une parfaite insoumise aux règles de la société et qui ne se battait que pour ce en quoi elle croyait. Elle avait su être là pour Adéodat, l'appelant son pap'ounet. Non qu'elle respectait pas ce titre de pape mais il devait lui sembler si impersonnel...
Gwen posa son regard sur Lothar. Un homme qu'elle admirait énormément. L'homme de tous les instants, l'homme de tous les conseils. Il n'avait pas choisi la voix du Très Haut mais juste celle qui la jouxtait. Sa clairvoyance, son ouverture d'esprit, son respect... Tout en lui ne pouvait inspirer que respect. Sa position de connétable n'était pas la plus aisée mais il assumait ses choix. Jamais il n'aurait trahi le pape. La Bulette avait en cet homme une confiance absolue. Elle vit à sa façon d'être que Lothar se forçait à ne pas céder à l'émotion qui l'envahissait.
Gwen se dit que tous ces Hommes qui résumaient une partie de sa vie... lui avaient été présenté par Adéodat. Petit Bulette qui a su trouver en eux des cadeaux de la vie.
Elle dit à mi voix

Merci Lambert
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:32

Urbain IX a écrit:
Charles écouta avec beaucoup d'émotion le Cardinal Hydot. Il était fortement ému. Après avoir vu Hydot terminer. Charles se leva et prit la parole.

Je vous remercie Hydot, mon cher Frère pour ses paroles vraies et belles sur la vie et l'engagement profond de Sa Sainteté Adéodat III.
J'appelle l'Evêque Gwen de Bulette, qui elle aussi aimerait dire quelques mots sur l'Homme que fut Sa Sainteté.
Gwen, s'il vous plaît.


Charles fit signe à Gwen de venir prendre la parole à l'Autel. Il alla se rasseoir pour écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:32

Erel a écrit:
L'Archevêque d'Isle de France était assis sur un banc du fond, dans un coin reculé. La venue en ces lieux avait été difficile pour lui, car bien que religieux Pascal, il était aussi l'un des membres les plus importants du Royaume de France, et les tensions entre celui-ci et le Remensis n'étaient pas favorables pour sa venue.
Mais cela lui était bien égal, et les patrouilles de la Papauté n'avait offert que peu de résistance à la volonté du Sée-Varennes de venir rendre un ultime hommage à Lambert.
Sur ce banc, écoutant l'hommage que lui faisait Hydot, Erel repensa à Lambert par quelques souvenirs.

La lettre que celui-ci lui avait envoyé pour qu'il rentre dans l'Eglise Pascale... Les longues discussions entre eux... Les conseils qu'il partageait volontier avec le jeune rouquin... Le lien qui s'était tissé entre eux deux, plus de l'amitié, presque un second père pour lui... Adeodat était une des rares personne à écouter Erel réellement, à ne pas s'intéresser qu'au jeune homme prometteur qu'il était, mais à lui, à sa personnalité, à ses sentiments, à ses ressentis...

Le gorge se noua, et une boule se tordit au creux de son ventre.

Le Marquis se sentait trahi... Pourquoi l'avait-il abandonné, lui? Malgré la colère qu'éprouvait sa soeur Estelle envers Adeodat à cause de la mort de Médelice qui s'était jeté dans un puit, Erel ne pouvait se résoudre à le faire lui.

Un frisson lui parcourut l'échine.

Lambert est parti, à tout jamais, près du Très Haut sans aucun doute. mais étais-ce le moment? Y'a-t-il seulement un bon moment? Pourquoi Dieu avait-il rappelé près de lui cet homme alors qu'Erel le connaissait encore si peu, et aurait voulu le connaître mieux? Pourquoi?

Il attendit quelques secondes, s'attendant à avoir une réponse. N'importe quoi, mais une réponse. Rien ne lui vint.

Une larme silencieuse et discrète coula de chacun de ses yeux azurs.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:33

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen se leva au signe du Camerlingue. Elle se tourna vers les autres et lut son parchemin. Bien que connaissant par cœur son texte, elle était sure de, à la seconde où elle se mettrait à le réciter, de buter sur chaque mot comme s'il refusait de sortir, d'être prononcé à voix haute.
Citation :

Certains l’appelaient encore Lambert, d’autres Adéodat III ou même Sa sainteté mais nous avions tous en commun une chose pour lui : du profond respect. Je suis sure que nous avons tous en mémoire un souvenir précis avec lui. Jamais il n’a dédaigné le moindre membre de son Eglise. Il était proche de tous… peut être trop parfois… Le travail le submergeait. Sa gentillesse le perdait. Il répondait à chaque question, à chaque problème… toujours avec la même ardeur, la même rapidité. Qu’il devienne pape fut comme une évidence, son désir de servir le Très Haut, sa disponibilité, son sens de la rigueur en ont fait un excellent Pape.
Lambert des Traits, vous nous laissez avec une bien lourde tâche. Nous devons nous tourner vers l’avenir et continuer vos solides fondations. Chaque jour, nous devons nous demander ce que vous auriez voulu, ce que vous auriez fait tout en laissant une juste place à votre successeur.
Ma Sainteté, je vous en ai voulu de cesser le combat pour la vie. Je m’en suis aussi voulue. Jamais nous n’aurions dû vous laisser vous affaiblir, les laisser faire, Nous vous croyions fort, invincible et toujours guidé par ce même amour de la vie. La chute pour ceux que vous laissez fut brutale… notre douleur fut mêlée à une indescriptible incompréhension.
Lambert, retrouvez la paix que vous méritez auprès du Très Haut et s’il vous plait, continuez à nous guider dans les choix que devrons faire en votre mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:33

dana a écrit:
Dana rentra discretement et alla s'asseoir dans le fond de la basilque.
Elle ecouta l'hommage rendu au saint homme.
Puis elle se mit à prier pour l'ame du défunt
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:33

GLORIANNA16 a écrit:
Elle arriva enfin à la basilique, beaucoups de monde était présent.Elle s'avança vers l'entrée puis se dirigea prét de Lothar.Elle lui fit un sourire, lui faisant comprendre qu'elle était de tout coeur avec lui, sachant bien qu'il était fort prét d'AdéodatIII. Elle pria pour le repos éternel d'Adéodat.Elle regardait l'assemblée et soupira d'aise.Elle posa son regard sur tout les visages réunis et ne décela rien qui ne puisse venir troubler l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:34

Au détour de la ruelle de la Cour des Loges Pénélope avait fait demi tour et s’était diriger vers la basilique. Elle se faufila à l'intérieur, trempa ses doigts dans le bénitier, se signa, longea le mur de côté jusqu’au milieu celle-ci puis s’agenouillant sur un prie-dieu joignit ses mains en prière. Elle ne connaissait pas grand monde ici à part celle qui avait fait le voyage avec elle en diligence, le maire de Paris Erel Archevêque d'Isle de France et Gwen, pour les autres, elle avait du en croiser quelques uns mais ne saurait mettre un nom sur leur visage. Leur seul point commun c’était qu’ils étaient tous réunis pour rendre un dernier hommage à une seule et même personne, un ami, un confident, un père, un modèle, un être cher à leur cœur son Pap’ounet...Ils n’avaient pas eut le temps de passés beaucoup de moments ensemble mais c’était comme si ils s’étaient toujours connus.

Pénélope écouta chacune des personnes rendre hommage au Saint homme. Elle le reconnaissait bien dans chacune de leur parole et lorsque qu’elle entendit la voix de l’évêque Gwen emplit de douleur s’élever, une vague de tristesse plus houleuse que les autres fit jaillir les larmes qu’elle tentait de retenir. Elle baissa la tête et fit glisser sa mantille un peu plus en avant sur son visage. Pourquoi fallait il que ce soit toujours les bons qui nous quittent les premiers? Quoi dire de plus que ce qui venait d’être dit à son sujet à part qu’il était aimé de tous comme il aimait d’un amour pur, généreux, sans songer un instant au profit.

Les blessures du cœur sont celles qui ont le plus de mal à cicatriser et qui mettent le plus de temps à guérir mais Pap’ounet n’aurait pas été content de les voir tous si triste alors que lui se trouvait au paradis, guéri de tous ses maux, en paix avec lui même et auprès de celui qu’il a vénéré toute sa vie. Pénélope lui adressa mentalement une prière bien à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:34

Urbain IX a écrit:
Charles écouta avec beaucoup d'attention le témoignage de l'Evêque de Rouen, Gwen. Le Camerligue remercie Gwen pour sa lecture puis se mit à l'Autel et prit la parole :

Mes Chers Enfants,

Nous sommes réunis pour une bien lourde et pénible tâche que celle de dire "Adieu" à Notre Pape, Sa Sainteté Adéodat III.
Comme vous l'avez entendu, par nos deux Amis, Adéodat III fut un Homme de Grandes Valeurs, d'Exception et Hautement Religieux. Sa volonté et son but n'ont été guidés que par le souhait de "Faire le Bien.


Puis Charles se tut quelques instants et reprit par la récitation du Credo.

Je crois en Dieu

Il est le Tout Puissant, créateur de la Nature et de la Vie
Il est notre Seigneur qui nous donne la Paix par son Amour
Il est le Grand Esprit qui nous qualifie pour le Dialogue et le Débat
Il est les trois réunis qui permettent notre Plaisir pour un moindre Effort

Je crois que le Tout Puissant a envoyé le Grand Esprit sur Pascal, son prophète pour le qualifier comme Vicaire de notre Seigneur sur terre et nous conduire sur le chemin de son paradis.

Je rejetterai le culte de l’objet et n’entretiendrai pas de pensées morbides
Je ne haïrai pas mon prochain ni lui ferai la guerre
Je n’entretiendrai pas la polémique ni ne sombrerai dans le monologue
Je n’entreprendrai pas d’efforts supérieurs sans plaisir aucun.


Puis Charles invita l'Assemblée à réciter avec lui le Crédo. Tout le monde était debout puis se mit à réciter le Credo.
Charles ensuite, se dirigea vers le cercueil puis en fit le tour en encensant le cercueil du Pape Adéodat III. Puis il se mit devant le cercueil et dit :


Mes Enfants,
Il est temps de saluer une dernière fois Notre Guide, Notre Ami avant son voyage pour le Paradis où Adéodat III prendra sa place auprès de Pascal de Rouen, du Prophète Pascal et de Dieu.


Charles fit un signe de croix et invita l'assemblée à faire de même. Puis, les Gardes Suisses arrivèrent au sein de la Basilique, 4 d'entre eux se mirent à porter le Cercueil d'Adéodat III, une haie d'honneur s'était entre-temps formée pour rendre hommage au Pape défunt. Le Cortège, formé par les Cardinaux, les Archevêques, les Evêques, les Prêtres, les Diacres, les Dignitaires puis les Pélerins, se mit en route pour sortir de la Basilique où le carosse funèbre attendait son occupant. Une fois le Cercueil installé, celui ci escorté par des Gardes Suisses se mit en route pour Rome, lieu de repos des Papes.

Puis un Capitaine de la Garde Suisse annonça, par ordre du Camerlingue, aux membres du Clergé présents et aux Pélerins :

Les Cardinaux et les Archevêques vont se réunir en Conclave afin de désigner le nouveau Pape de l'Eglise Pascale. Je les invite donc, à se diriger en la Grande Salle de l'Abbaye de Saint Rémy pour se réunir.

Puis le Capitaine accompagna, les Cardinaux et Archevêques en la Salle du Conclave.

[HRP : Fin de la Messe Funèbre du Pape. Les Cardinaux et Archevêques vont recevoir par MP, la procédure pour le Conclave.]
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:35

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen resta à réfléchir sur l'avenir. Elle regarda les cardinaux, les archevêques partir pour le conclave. Elle pria pour eux, une bien lourde tâche les attendait à n'en pas douter.
Elle regarda les bancs qui commençaient à se vider. et vit au loin Pénélope. Elle n'eut pas la force d'aller la rejoindre. Elle resta là, assise sur son banc parlant intérieurement encore et encore à Adéodat, lui disant que c'était ces derniers instants tout à lui. Un autre prendrait sa place, son nom de Sainteté et un nouveau combat se livrerait. Elle laissa ses larmes coulées sur cette situations difficilement vivable pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:35

Après avoir récité mentalement sa petite prière à elle Penny se leva et récita en cœur avec l'assemblée le credo à mi voix.

Je crois en Dieu

Il est le Tout Puissant, créateur de la Nature et de la Vie
Il est notre Seigneur qui nous donne la Paix par son Amour
Il est le Grand Esprit qui nous qualifie pour le Dialogue et le Débat
Il est les trois réunis qui permettent notre Plaisir pour un moindre Effort

Je crois que le Tout Puissant a envoyé le Grand Esprit sur Pascal, son prophète pour le qualifier comme Vicaire de notre Seigneur sur terre et nous conduire sur le chemin de son paradis.

Je rejetterai le culte de l’objet et n’entretiendrai pas de pensées morbides
Je ne haïrai pas mon prochain ni lui ferai la guerre
Je n’entretiendrai pas la polémique ni ne sombrerai dans le monologue
Je n’entreprendrai pas d’efforts supérieurs sans plaisir aucun.

Amen.


Elle se signa et regarda le cortège ecclésiastique faire une haie d'honneur tandis que les gardes emportaient le cercueil d'Adéodat III allias Lambert des Traits allias Pap'ounet allias le bon, allias le juste allias le Saint vers son avant dernière demeure. Les yeux de Penny se posèrent sur mère Gwen. Elle avait le visage ravagé par la douleur les yeux rougis et boursoufflés à cause des pleurs. Sa bulette adorée était épuisée, démunie de toute son énergie. Pénélope se leva et alla la rejoindre. Posant sa main sur la sienne, elle la pressa, leurs regards remplis de tendresse se croisèrent, nul besoin de mots, elles se comprenaient...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:36

Lothar a écrit:
Lothar eut le bonheur de voir à ses côtés l’élue de son cœur. Bien que troublé par les cérémonies, il ne laissait rien transparaitre. Un regard suffisait pour montrer à Glori qu’une confiance mutuelle devait les unir pour toujours.

Une fois que le Camerlingue invita les fidèles à se recueillir une dernière fois, Lothar par de simples gestes ordonna la levée du cercueil. La Garde et les Chevaliers de l’Ordre Pascal s’exécutèrent selon les ordres préalablement établis. Ils franchirent la foule, d’un pas lent et rythmé, pour introduire le cercueil dans le carrosse funèbre.

Le Maréchal Matteo gérerait le convoi jusqu’à sa destination finale. Le Capitaine Godefroy de Salignac, de son côté, escortant avec quelques hommes les membres du Haut Clergé pour le Conclave à venir.
Tout était en ordre de marche. Aucun militaire ne devait faillir aux consignes.

Lothar quand à lui devait retourner dans son bureau pour gérer le bon déroulement des élections à venir. Rien ni personne ne pourrait entraver le bon droit.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:36

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen prit la main de Pénélope et souffla juste ces quelques mots

Il est parti...


Gwen la prit dans ses bras.


Je m'étais promis de ne pas me laisser aller à l'émotion.

Gwen se relève avec un léger sourire

Il doit bien rire de là haut s'il nous regarde. Allez courage Peny! il est venu le temps de reprendre le flambeau et de rendre fier ton pap' ounet. Il se serait bien moquer de nous voir là si larmoyantes alors qu'on est si rieuse habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:36

matteo a écrit:
Matteo avait assisté à la cérémonie non loin de la dépouille du Saint-Père.Ses hommes étaient placés dans presque tous les recoins de la basilique et un groupe près du Pape.A la fin de la cérémonie,il vit Lothar ordonner à ses hommes la levée du cercueil.A la sortie de la basilique,c'est Matteo qui prit la direction du convoi.Avant de partir,il se retourna vers Lothar et lui esquissa un léger sourire,signe montrant que Matteo pouvait être digne de confiance.Il se dirigèrent lentement vers le lieu de Repos du Pape Adeodat III sous les regards des habitants et sous un silence profond...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:37

Urbain IX a écrit:
En début de soirée, les portes s'ouvrirent de nouveau et un huissier cria à haute et intelligible voix aux Membres de l'Eglise, aux dignitaires, à la foule de pélerins présents et aux habitants du Remensis, présents dans les jardins du Palais Papal :

"Habemus Papam !"

Aussitôt des vivats retentirent tandis que l'huissier refermait les portes, chacun attendit alors en silence respectueux qu'elles s'ouvrent à nouveau pour voir apparaitre le nouveau pape, alors que la Garde Suisse prenait position.

Cette fois les huissiers ouvrirent grands les deux battants des portes et les cardinaux sortirent un à un pour s'aligner sur un côté, puis la Garde Suisse fit une haie d'honneur pour ouvrir le chemin au nouveau Pape.

Le Nonce Pascal proclama alors le nom de règne choisit par le Souverain Pontife nouvellement élu :

" Sa Sainteté, Urbain le Neuvième, Souverain des Etats pontificaux et Patriarche de la Sainte Eglise Pascale "

Tous virent s'approcher alors revêtu des vêtements sacerdotaux du Pape, Charles de Mélian, le Camerlingue et s'inclinèrent respectueusement sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:37

gwen_de_bulette a écrit:
Gwen prit la main de Pénélope et souffla juste ces quelques mots

Il est parti...

Gwen la prit dans ses bras.

Je m'étais promis de ne pas me laisser aller à l'émotion.

La basilique était vide à présent.Pénélope répéta.

Il est parti...Il est encore parti mais cette fois je ne le reverrais plus jamais.

Se laisse aller dans les bras de Gwen et murmure.

Il y a des promesses qu'on n'arrive pas à tenir malgré toute la bonne volonté qu'on y met.

gwen_de_bulette a écrit:

Gwen se relève avec un léger sourire

Il doit bien rire de là haut s'il nous regarde. Allez courage Peny! il est venu le temps de reprendre le flambeau et de rendre fier ton pap' ounet. Il se serait bien moquer de nous voir là si larmoyantes alors qu'on est si rieuse habituellement.

Reprendre quel flambeau ? Un jour oui il sera fier de moi... mais pour l'heure, il y a une chose que je n'arrive pas à comprendre.

Comment peut on aimer deux personnes qui s'opposent ? Enfin chacune d'un amour différent... l'amour que j'ai pour feu mon père, n'est pas le même que j'éprouve pour le Roy...non ce n'est pas de l'amour, j'aime mon Roy...comme ...comment expliquer ça.... mon cheval, je tuerais si on lui faisait du mal... à mon étalon...


Pénélope se tut lorsqu'elle vit le visage de Gwen devenir rouge... mais était ce un rouge de chaleur ou de colère. Ne sachant pas de quoi il en retournait Penny la prit par la main, s'il y avait explication à donner il valait mieux qu'elles le fassent ailleurs.

Nous ferions bien de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:38

Elvanshalee a écrit:
Par respect pour le lieu sacré et malgré sa hâte à rendre un dernier hommage au Saint Homme la jeune lieutenant avait fait une rapide toilette salutaire qui avait emporté les plus grosses fatigues du voyage.
Lorsqu'elle s'avança dans la grande allée centrale elle ne prêta pas attention aux autres personnes présentes, la mise et le visage endeuillé alors que le sien n'était pas visible sous la capuche qu'elle avait gardée.
Un léger frisson... ce bruit froid sur le sol dallé... la froideur et l'immensité de la voûte loin, loin au-dessus de sa tête... cette journée d'horreur qui avait suivi la disparition de son frère... Sauf que cette fois il y avait une dépouille à pleurer, un défunt à regretter.

Elle s'arrêta non loin du majestueux catafalque, chef d'œuvre de sculpture, marque de la dévotion des vivants à leur Pape regretté. Oh elle ne l'avait pas beaucoup connu il est vrai, et le mariage du maire d'Eu, lointain cousin royal célébré en la ville même et officié par sa Sainteté en personne était à présent un lointain souvenir dont on aurait di qu'il s'était déroulé quasiment dans une autre vie tant les choses avaient changé depuis. Son frère était encore vivant... le Pape aussi... chaudes étaient leurs voix pendant le dîner à l'abbaye qu'ils avaient animé de leurs sages paroles, chauds également leurs regards emplis d'amour divin lorsqu'ils s'abaissaient sur vous...

A présent tout était froid, morne, la pierre dure comme les visages qui l'entouraient. Son cœur se serra dans un éclair de douleur, car si elle n'avait pas beaucoup connu Adéodat son frère l'aimait, lui, il avait consacré ses journées et ses nuits à faire briller la Sainte Eglise, et son Pape à travers elle, parlant souvent d'Elle et de Lui à la jeune sœur qui buvait ses paroles.
A présent que le Très-Haut les avait tous deux rappelés à lui elle prenait peu à peu conscience du vide immense qu'ils laissaient, l'un comme l'autre...

Mais non, pas de larmes pour Adéodat. Elle gardait de lui le souvenir d'un homme qui n'avait pas hésité à partager l'humble dîner d'un curé dans son abbaye à deux pièces et qui malgré tout avait réchauffé la pièce de ses sourires et paroles. Pleurer n'aurait pas été lui rendre hommage, du moins c'est ainsi qu'elle l'entendait.
Serrant ses poings gantés une fois la douleur passée elle leva les yeux vers les arcades au-dessus, vers la faible lumière qui entrait encore par la rosace au fond...

Léger soupir du cuir.... Iris bleu et iris vert dans la lumière... enfin, un sourire, pour Lui.

Un signe de croix, et la grande silhouette bottée tourna les talons en même temps que les cloches sonnaient pour annoncer l'avènement d'un nouveau Pape.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:39

Ramsay a écrit:
Le Chevalier Ramsay de Montgomery, Duc de Bénévent, vint à l'annonce de l'election du nouveau Souverain Pontife lui présenter ses félicitations. Il s'inclina respectueusement comme il se doit et prononça quelques mots.

Votre Sainteté,

C'est le coeur triste d'avoir perdu un ami cher en la personne de Sa Sainteté Adéodat et le coeur léger de voir qu'un succésseur vient de prendre sa suite que je renouvelle mon allégeance à votre Sainteté pour le Duché de Bénévent qui m'avait été donné par votre prédécésseur.

Je vous jure donc sollenellement devant témoins, respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium), et met de plus dès ce jour mon épée à votre service en tant que Chevalier.

Puisse Dieu vous pretter longue vie et éclairer de ses rayons votre règne sur cette terre, pour le bien de vos sujets et des fidèles de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:39

GLORIANNA16 a écrit:
La cérémonie s'achevait, on pouvait lire sur les visages la douleur profonde qui avait prit place aux sourires.Sur un signe discret Lothar donna l'ordre de lever le cerceuil, Mattéo assura la conduite de la suite du convoi.

Elle déposa sa main sur son bras en signe affectueux et de réconfort.Elle savait qu'elle devrait étre présente pour l'aider à surmonter cette grande perte.

- Je vais les suivre, on se sait jamais. On se retrouve plus tard.

Elle pressa son bras puis dans un dernier regard se dirigea vers la sortie.

" plus tard"

Un huissier se présenta au devant de la porte, il prit son inspiration et cria à se faire rompre les cordes vocales le nom du nouveau Pape.

"Ainsi est faite la vie."
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:40

La fin de journée arrivée, Penny se rendit à la basilique, elle avait besoin de se ressourcer. Revenir dans cet endroit qui était encore imprégné de lui. Trempe ses mains dans le bénitier, une génuflexion puis s'avance et va s'assoir sur un banc. Murmure ces quelque mots...

Voilà maintenant neuf jours que vous nous avez quitté mais votre souvenir à jamais restera gravé dans ma mémoire. Neuf jours et pour chaque jour une rose... la rose symbole de la douceur tout comme vous et de l'amour que vous répandiez et celui que je vous porte et vous porterais à tout jamais.

La vie ...

La vie c'est comme le soleil,
Parfois ça brille de mille feux,
Parfois ça ne brille pas du tout,
La vie est faite de joies et de peines,
De colères et de bonheurs,
La vie ces aussi être malheureux et souffrir,
Et parfois être heureux,
La vie est un mystère,
Il faut tout accepter dans la vie,
La vie c'est la vie...

S'agenouille, joint ses mains en prière et récite.

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
c’est en mourant que l’on ressuscite à la Vie.

Amen.

Il y a des jours comme ça, où l'on se réfugie dans la solitude afin de ressasser de bons ou de mauvais souvenirs.

Penny resta là un très long moment avant de se décider à quitter les lieux. Oh!! elle y reviendra, comme on vient en pèlerinage.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:41

Lugar a écrit:
Depuis son retour de Eu, Lugar avait été fort occupée. En ce magnifique dimanche, elle n'entama rien d'important pour pouvoir consacrer les meilleures heures de sa journée à se recueillir et exprimer via la prière, ses pensées envers le défunt Pape, Adéodat III.

Les derniers évènements n'avait pas permis à la jeune mairesse d'assister aux obsèques de ce Grand Homme, qui lui avait donner sa confiance et son amitié.

Lugar se dirigea vers l'avant de la Cathédrale et s'agenouilla. Elle y resta pendant des heures. La vie tourbillonne bien drôlement parfois. On ne sait ce que l'avenir nous réserve. Aussi faut-il vivre pleinement chaque minute qui nous sont offertes et ainsi éviter les regrets.

La journée s'étant déroulée très rapidement, Lugar se signa et se releva. Elle fit un tour lentement sur elle-même et observa tout autour avant de soupirer en haussant les épaules. Elle se dirigea vers la sortie et jeta un dernier coup d'oeil derrière elle avant de quitter.


- Vous êtes partie bien vite Votre Sainteté. Que votre âme repose en paix auprès du Très-Haut. Veillez sur nous, nous continuerons votre oeuvre.
- s'exclama-t-elle des sanglots dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope D'Estrées

avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   Mer 7 Oct - 19:41

Pénélope poussa la porte de la basilique, fit les gestes rituels et alla s'installer sur un prie dieu. Elle resta un moment silencieuse à s'imprégner du calme et de la paix qui régnait en ces lieux puis se mit à murmurer.

Dix neuf jours... Vous êtes maintenant à mi chemin entre la terre et le paradis et vous me manquez toujours autant.
J'espère que votre voyage se passe bien que vous n'avez pas trop d'intempéries au dessus des nuages...
Vous qui voyez tout de là haut, peut être pourriez vous me dire ou plutôt me faire un signe, me mettre dans la bonne direction...Monsieur Morbras de Vergy Condé a disparu comme par enchantement alors que nous dégustions ce vin dans champagne dans une cave. Aucune rançon n'a été demandée, certains pensent qu'il peut se trouver dans un endroit peu recommandable...Alors si vous pouviez nous aider à le retrouver.
Oh!! j'oubliais, bien que soit déjà baptisée, je vais tout de même suivre des cours de catéchèse avec l'abbesse Maëlle.


La jeune femme se tut un instant puis adressa une prière pour feu Pap'ounet, pour Monsieur de Vergy Conté et pour toutes les âmes en peine...Lorsqu'elle eut terminé, elle resta un moment silencieuse avant de quitter la basilique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BASILIQUE SAINT REMY   

Revenir en haut Aller en bas
 
BASILIQUE SAINT REMY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ABBAYE SAINT REMY
» La troisième identité du président Martelly
» Nous avons été éduqués pour détruire le projet de 1804
» SAINTE SOPHIE
» Kiko Saint Remy ki se bofrè Martelly ,wonfle minis Agrikilti an ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Archives + :: . Archives des RPs de l'ancien forum .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com