Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Mar 12 Avr - 9:41

[ HRP... Afin de vous situer la carte de Guernesey
Seuls les post ayant pour sujet les chantiers du sud de l'île sont acceptés sur ce rp qui concernent uniquement les défenses de l'ïle de Guernesey.
Pour toutes questions ou précisions, contacter Elisabeth ou Aimelin par mp.
Merci ........... HRP ]

_______________________


[Torteval, un matin de décembre, tres tôt]


"Homme libre,
toujours tu chériras la mer…"


A peine un léger souffle d'air froid qui faisait danser doucement les herbes éparpillées sur la barrière rocheuse surplombant la longue et belle crique ensablée de Torteval. Torteval, au sud de Guernesey, protégée à l'Ouest par la pointe de Plein mont surplombant l'île de Lihou, et protégée à l'Est par la pointe du Bon Repos qui plongeait ensuite en côtes escarpées vers la Pinte et le fort de Soumaleuse la Moye veillant sur les deux ports qui précédaient la pointe de Saint Martin.

Le silence en ce début de journée, à l'heure où le soleil commençait à peine à pointer son nez, et que la lumière jouait sur les formes et reliefs qu'elle dévoilait lentement au regard, telle une amante s'effeuillant pour offrir au regard aimé la beauté de ses formes. Silence à peine troublé par le bruit des vagues venant mourir sur la plage à quelques dizaines de mètres en contrebas. Une sente descendait la rejoindre, sinuant entre les herbes et les rochers. Les cris de quelques oiseaux venaient se mêler à la chanson de la mer que le vent emportait vers les terres. Venait aussi parfois troubler le silence, le cliquetis métallique du mors avec lequel jouait Altaïr, secouant parfois la tête comme pour attraper ces courants d'air tournant autour de lui et de son cavalier, qui fixait immobile la ligne d'horizon, la balayant lentement de son regard gris.

Une voile s'approchant des côtes, se verrait de suffisamment loin pour que l'on puisse agir pensait il en tournant le visage vers les deux constructions déjà bien entamées qu'il apercevait de chaque côté de lui à quelques foulées de cheval. Les bâtisseurs n'allaient pas tarder à se remettre à la tâche et les lieux s'animeraient encore pour la journée. Il aimait venir avant que tout s'anime, profiter de ce coin d'île encore sauvage.

Le Capitaine O' Brian avait fait le tour des îles, examinant chaque crique, chaque recoin des côtes afin d'en déceler les faiblesses. Son rapport présenté au jeune Prince, il avait été décidé de renforcer les défenses sud de Guernesey, seul endroit où des plages sablonneuses avaient besoin d'une surveillance accrue. La plage de Torteval et la pointe surplombant les anses des deux ports avaient donc été leurs cibles afin de renforcer la surveillance déjà effective des tours de Torteval, des Corbières et de la Pinte.

Un fortin à l'Ouest et à l'Est de la crique de Torteval, décourageraient facilement tout navire voulant éviter les formalités portuaires. Une sommation, et puis des tirs à vue avec ordre de couler tout importun qui ferait fi des avertissements. Un autre fortin plus à l'Est à la pointe des deux ports viendrait renforcer les défenses avant la pointe de Saint Martin.

Il parcourut des yeux le fortin d'Avaleux sur sa droite . Un vieux moulin abandonné remis en état et aménagé en tour de garde, avec au sommet, abritée par de lourdes poutres recouvertes d'ardoises, une terrasse d'où l'on pouvait voir les alentours à des lieues à la ronde. Juste un niveau en dessous, les ouvertures laissant passer et manœuvrer les fûts des trois canons qui protégeraient la crique, et tout ce qui menacerait les alentours du fortin.

Une lueur éclaira le regard du jeune prince tandis que la brise faisait doucement danser ses mèches rebelles et il aspira une longue bouffée d'oxygène. Depuis l'indépendance, Guernesey ne s'était pas endormi sur cette paix retrouvée avec le royaume et grand nombre de louis avait été mis dans la défense et la reconstruction.

Pour mener à bien ces chantiers, les iles avaient fait appel à Blaise Pagan, le Maître des constructions, comme l'appelait le jeune Prince. Projets discutés et approuvés, et en parallèle, commandes à des armateurs venus livrer armes lourdes et plus légères, des commandes de navires grace aux nombreux contacts des iliens et les navires de la Flotte remis à neuf et équipés puissamment apres les feux essuyés pendant la bataille de mars 1650. Guernesey disposait d'une imposante flottes de navires armés jusqu'au dents, où des équipages aguéris ne demandaient qu'à envoyer par le fond tout navire hostiles aux iles.

Le jeune souverain était fier de ses iles et de ses habitants, et l'on ne se sentirait pas moins fier à sa place. Un port qu'il protégeait grâce à l'aide de tous et de la mairie, une surveillance constante des côtes et de ce qu'il s'y passait et une vie sur Guernesey qui devenait au fil des mois de plus en plus agréable. Les îles qui formaient la principauté n'étaient pas oubliées et chacune possédait ses tours de garde où les hommes se relayaient au bout de quelques jours afin d'en assurer leur sécurité.

S'en prendre à Guernesey équivaudrait à nouveau à réveiller la colère de son Prince et signifierait la mort pour qui oserait venir souiller ces terres et mettre à mal leurs habitants.

Son regard se tourna à l'opposé, vers le fortin du Bon Repos qui très bientôt veillerait également sur la plage.
Construction elle aussi composée de pierre et bois, qui dominerait elle aussi la baie de Torteval et qui résisterait aux vents les plus violents, comme toutes les constructions des iles. Les iliens ne pouvaient combattre les éléments, mais ils avaient appris à les apprivoiser et vivre à leurs côtés depuis des générations.

Une caresse sur l'encolure de l'étalon qui par moment montrait des signes d'impatience.


tu pourras te défouler au retour mon ami




_________________


Dernière édition par Aimelin le Jeu 14 Avr - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Pagan

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Ville : Là ou ça construit !

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Mer 13 Avr - 21:18

Spoiler:
 

Blaise Pagan était né à Saint-Rémy-en-Provence, en 1604, sa famille est d'origine napolitaine, une branche de la maison de Luynes. Il se fait remarquer à Montauban en 1622 où il perd son œil gauche, voila pas ma il est Ingénieur militaire français, maître de Vauban, et son second prénom c’était François, mais il aime pas. Il forma avec Errard de Bar-le-Duc et Antoine Deville la première école française dans l'art de la fortification et fut l'auteur de l'Art de la fortification où il incorpore le bastion dans le tracé de la fortification, grande première.

Erudit et génie militaire, il était demandé en Europe comme en France, mais comme l’Europe c’est la France bah voila…

Là c’était des iles, l’idée lui plut quelque mois sur une ile, tranquille, un fort en front de mer, les embruns et tout le tatouin superbe. Il avait accepté envoyé plan et estimation des denrées et autres matériaux nécessaire. Le Prince avait accepté et c’est par une belle journée d’hiver qu’il était arrivé. Accueillie au Palais, reçu comme un Pape, et logé dans une demeure charmante avec des gens de maison, l’architecte avait entreprit son dur labeur.

Chantier de Torteval,
Décembre 1650


Ce jour là il se rendit sur le chantier pour voir ou en étaient les travaux de fondation, ils devaient se terminer sous peu, et Blaise allait pouvoir entamer les travaux a proprement parlé. Ils seraient terminé pour Avril vu la cadence et le nombre d’hommes que le Prince avait engagé.
Son cheval le porta avec élégance au lieu-dit, et il s’installa à une table sur tréteaux, bouclettes au vent, et carte étalée…




Les ordres, les contre-ordres, les ouvriers, les moutons qui passent tout y était le fort du Bon Repos, prenait vie, les fondations étaient terminé, et l'hiver serait rude, mais il ferait bon d’être garde ici, dans cette fortification imprenable que le divin ingénieur s’appétait à faire sortir de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Jeu 14 Avr - 10:58

Chantier de Torteval,
Décembre 1650


Profitant de la visite de l' ingénieur militaire venu constater l' état des travaux, je le regardais arpenter, consulter ses plans, complimenter ou tancer les ouvriers oeuvrants sur le site de son projet prenant corps.
Puis j' allais me présenter à lui offrir mes bons offices.


- Bonjour Sieur Blaise PAGAN, .....je ne sais si il me faut vous appeler ingénieur ou autre ? ......., enfin voila ce qui me même a vous, votre temps étant surement précieux.
Je représente les artisans de St Pierre Port, ainsi que des îles, et ce dans tous les corps de métier. Nous sommes donc a votre service en tous matériaux et maîtrise d' ouvrage pour mener a terme ce chantier. Dîtes moi ce dont vous avez besoin .......



Dernière édition par Luc dit Neu le Ven 15 Avr - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Pagan

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Ville : Là ou ça construit !

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Jeu 14 Avr - 20:17

Chantier de Torteval,
Décembre 1650


Blaise qui adoré crier sans raison valable s’en donnait à cœur joie. Il se marrait même le bougre, saleté de cœur à l’homme qui n’a qu’un œil vla qu’un clampin arrive.

Je représente les artisans de St Pierre Port, ainsi que des îles, et ce dans tous les corps de métier.

Ah bah non pas si clampin et il sait me causer pense-t-il en son fort intérieur.

En effet mon temps est précieux..Monsieur ? Mais oui faire travailler les locaux est une façon de procéder standard, dfacon comment voulez vous que j’importe quoique ce soit sur ses iles rapidement !?
Il me faudrait…


Farfouille dans ses documents et trouve son estimation.

Du bois de charpente, et les vis de bois et de fer qui vont avec, ainsi qu’un charpentier. En menuiserie fenêtre et portes je vous ferais le compte sur papier, ainsi que de la pierre, mais la carrière de Jersey y travaille depuis plusieurs semaines déjà. Va falloir trouver un rafiot qui me les apporte !
Et pour la nourriture du pain, du poisson enfin de quoi les nourrir convenablement sinon ils vont trainer les bougres !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Jeu 14 Avr - 20:26

Maire, Bureau du Maire,
Décembre 1650

Elisabeth avait organisé le chantier de longue date avec le Prince, le chantier avait débuté déjà depuis plusieurs jours. Il était temps d’en assurer la sécurité la mairesse fit donc mander le conseiller à la sécurité le Docteur Delarosa pour mettre au point avec lui un programme assurant une sécurité terrestre, elle laissait bon soin à l’irlandais de gérer le maritime.

Spoiler:
 


Dernière édition par Elisabeth Mezière-Vergy le Ven 15 Avr - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Jeu 14 Avr - 23:28

Mairie, Bureau du Maire,
Décembre 1650


le doc arriva sur la convocation du maire, il savait de quoi il en retournait et avait préparé un dossier qu'il devait encore affiné, celui ci sous le bras, en tenue de cavalier, bote de cuire jusqu'au genoux, mitaine au main et écharpe de laine a son cou.

"Bonjour Élisabeth, comment vous allez ?, je reviens de la vigie du petit phare sur le dole et pour arriver jusqu' ici, j'ai dut cavaler pour pas me retrouver congeler, il fait un froid....j'ai peur pour les ouvriers sur torteval qui doivent mourir de froid, je leur est fait porté un chargement de bois de chauffage et des vetements chaud"



Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 15 Avr - 9:59

Chantier de Torteval,
Décembre 1650


- Milles pardons Monsieur l'ingénieur, je suis Luc dit Neu, ou tous simplement Luc. J' ai pris la liberté de faire dresser une vaste tente
a quelques pas du chantier, ou vous seriez plus ou moins au chaud et en tous cas à l' abris du vent , pluie, voir de la neige pour travailler
sans quitter des yeux le chantier.


J' avais fait aménager la dite tente en tables, chaises, et braséros pour que l' homme de l' art soit plus a son aise dans son travail.
Une autre plus grande était destinée aux ouvriers, ils puissent manger chaud et a l' abris aussi. Je pensais qu il devait
être du genre a ne pas négliger ce genre de détail, y compris pour sa personne.
Je prenais la liste, la commentant poste par poste en marchant .

- Pour les bois de charpente aucun problème, cela fait déjà plusieurs semaines que les Iliens font grande coupe d' arbres
et ceux ci seront coupé et taillé a votre guise et selon vos besoins.
- En prévision de vos besoin en fer, par exemple les vis, une ancienne mine a était réouverte et sa production devrait suffire
a alimenter les forgerons qui ferons ouvrages suivant vos demandes.
- Portes et fenêtres, la ville de St Pierre compte prés de 20 artisans menuisiers et la guilde et a votre entière disposition.
- Oui la carrière de Jersey est en pleine production et trouver bateaux sur une ile ne devrait pas poser de problème pour
le transport des pierres taillées sur place suivant vos instructions.En prévision de ce poste un quai en bois a était déjà construit en
contre bas du chantier que celui ci soit approvisionné en temps et en heures.Ainsi nous n' auront pas le soucis du transport depuis le port a ici.
- Pour la ce qui est de nourrir les ouvriers, j' ai oublié de vous dire que j' étais également le trésorier de St Pierre et que donc gère le marché et ses stocks. Poissons, pains, choux, faisans et lièvres ne manqueront pas, ni le vin. les guildes des Bouchers et Vignerons s ' occupe déjà de faire plats
pour que les ouvriers ne manque de rien.

Restait la question de Maître charpentier que j' avais repoussé a la fin, me donner le temps de la réflexion, tout en lui parlant de ce que je
connaissais et lui avait récité.

- Le Sieur Romeuf a des charpentiers de renom sous ses ordres, Dame Elisabeth la Mairesse, mais aussi son épouse, devrait pouvoir en obtenir
le concourt. A défaut j' ai moi même oeuvrer en tant que charpentier de marine avant de verser dans l' artisanat de menuisier.Je n' ai donc pas perdu la main concernant le travail du bois, ni les visions d' assemblage propre a ces ouvrages.

Nous étions arrivé devant la tente réservé a l' ingénieur et j' attendais de savoir si mon exposé de la situation lui convenait, ou si il avait d' autre demande a satisfaire.

Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mezière-Vergy

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : St Pierre de Port

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 15 Avr - 19:19

Maire, Bureau du Maire,
Décembre 1650


Elisabeth lui sourit.

Fort bien, vous êtes déjà prévenant avec eux, je vous reconnais là Docteur. Je vous ai convoqué pour que vous mettiez en place une sécurité rapproché du chantier. Des rondes en journée, avec une équipe dédiée au chantier et ce jusqu’à la fin. Et surtout une garde de nuit, peut-être trois hommes qui prennent des quarts de sorte qu’aucun voleur, pilleur, ou saboteur ne puisse se permettre quoique ce soit ! Ce fort est trop important pour les îles. Je compte sur vous et vos hommes pour remplir cette mission. Sachez néanmoins que si les chefs d’armées se réveillent ils pourront vous dire de disposer mais avant d’obéir venez me voir. Elle lui sourit à nouveau. Je vous laisse mettre cela au point au plus vite, les fondations sont presque terminées c’est là que vous intervenez pour une durée de 4 mois.

Ils parlèrent ensuite des détails, et la Duchesse le laissa partir pour mettre au point la sécurité, elle attendait le retour de Luc pour son rapport quant à la mise à disposition des artisans de la cité et des iles.
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Pagan

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Ville : Là ou ça construit !

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Sam 16 Avr - 18:23

Chantier de Torteval,
Décembre 1650


Dit Neu ? Quelle idée saugrenue, m’enfin ! Luc ca ira bien jeune homme ! Lorgne la tente, et se dis que finalement sont pas si arrières ces ilotes. Il marcha accompagné du Luc, et observant la tente bien positionnée. Ils y pénétrèrent, il faisait bon, Blaise prit la première table venue.
Il sortit de sa besace un plan.


Voici pour le bois, vous avez la taille, l’épaisseur, les coupes et tout ce qui me sera nécessaire pour la charpente et certains murs internes à l’édifice. Et avec tous vos menuisiers ont va pouvoir monter un double du fortin en bois à coté pour l’été ! Se met à ricaner bêtement de sa blague. Vos hommes sauraient faire des portes cuirassées ?

Il sortit un autre plan.

Une porte de bois dur, épaisse, recouverte de peau traitée, par trois couches, et cloutée autant que possible. Le chambranle en pierre. C’est peu aisé a faire mais il sera nécessaire que chaque port extérieure soit faites ainsi. De plus elles devront s’ouvrir vers l’intérieur, car je vais placer devant chaque porte une prise d’air –pour les souterrains- qui servira aussi a empêcher tout recul possible avec un bélier, et un éventuel canon devra tirer de travers ce qui diminuera sa réussite de deux tiers.

Blaise lève les yeux sur le trésorier.

Trouvez moi quelqu’un sur vos iles pour faire ces portes le reste est bien moins complexe, il suffit d’avoir l’esprit qu’il faut pour diriger la construction. Pour les pierres faites venir les pierres de tailles pour les chainages d’angles, 5 mètres de large sur 2mètres de haut comme je l’avais commandé au carriériste. Nous allons étayer les angles des différents points forts des futurs murs. Et lancez un ramassage de galets géant, ceux de rivière sont les mieux, ainsi nous pourrons déjà travailler à créer le moellon qui amortira le choc des boulets de canons, qui s’enfonceront dans les murs, comme dans du beurre ! ET ne fragiliserons pas l’ensemble de l’unité du mur, au mieux ils fortifieront ce dernier, au pire après les combats il faudra les retirer, mais en général on ne le fait pas.

Pour la boustifaille je vous laisse gérer cela, j’ai autre chose à faire ! Allez mon ptit au travail ! Trouve-moi ton Romeuf ou ton Elisabeth, ou quelqu’un pour faire les portes cuirassées, et d’autres pequenots pour les portes internes, du seul bois dur suffira. Si l’ennemi rentre dedans dfacon c’est foutu !
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Lun 18 Avr - 11:04

[Chantier de Torteval, Décembre 1650]


Il était étrange cet ingénieur mais c'était le meilleur à ce qu'il paraissait, alors le jeune Prince avait comme toujours, fait confiance à celles et ceux qui l'entouraient, que ce soit au palais ou à l'Hôtel de Ville. Et puis cet homme venait du sud du royaume, comme lui.

Un dernier regard vers le large en remontant le col de sa veste, et il tira sur les renes.


allez on va saluer le Maître des constructions et ceux présents, avant de rentrer travailler

Il partit au galop sur la sente qui menait à l'emplacement de la tente réservée à l'architecte et mis pieds à terre, saluant les hommes déjà affairés.
Le temps de nouer les renes à une branche il se dirigea vers la tente dont il souleva les pans, ne pouvant toquer à une porte.

Blaise était occupé à discuter avec Luc, à propos de portes, et il salua les deux hommes de la tête.


bonjour messieurs
je vous prie d'excuser ma visite, simple visite de courtoisie étant venu faire un tour de bon matin sur les lieux


un regard vers l'architecte

je sais que l'équipe de la ville est tres efficace …
mais si vous avez besoin de quoi que ce soit qu'ils ne peuvent faire, faites le moi savoir.


Quelques secondes de silence

j'ai moi-même une formation de charpentier, possède échoppe où des ouvriers excellent, et n'hésiterai pas à fournir quoi que ce soit si besoin se faisait sentir.
Je préfère juste laisser travailler ceux qui en ont besoin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Lun 18 Avr - 13:02

Chantier de Torteval,
Décembre 1650

Etait occupé a écouter l' ingénieur, a examiner ses croquis.
- Les portes cuirassées ne sont pas un problèmes, elle sont juste plus longues à faire. Pour les porte extérieures en bois dur et bien cloutées.
Pourquoi ne pas faire devant elles, a 4 ou 5 mètres, un monticule de terre de 2 à 3 mètres de haut, le tout ceinturé de pieux en bois.

Ca faciliterait pas la tâche des canonniers pour atteindre ces portes, du moins en tires directs .
Se demande comment l' ingénieur va prendre cette remarque.
- J' organise grande collecte de galets et je fais venir les pierres d' angles.........

La tente s' ouvre sur le Prince et je tâche de me rappeler les bonnes manières. Dans le doute je m' incline vers le Prince.
- Bonjour Prince Aimelin..
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Pagan

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Ville : Là ou ça construit !

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Lun 18 Avr - 14:39

Blaise s’étonne qu’un pauvre trésorier ose reprendre le roi incontesté de la fortification. Surtout qu’au final il dit la même chose mais avec une connerie en plus.

Les portes cuirassées sont les portes extérieures écoutez-vous ce que je dis ?! Gros soupire d’exaspération. Et puis, du bois ca brule et de la terre ca se déplace jeune homme ! Ca sera une pierre j’ai déjà envoyé le plan au tailleur de pierre. Alors trouvez moi un de vos ilotes qui sache faire ce genre de porte, et un tanneur pour du cuir non inflammable, et faites moi ces portes.

Et le Prince arriva, le Comte de Pagan s’inclina longuement, et se releva un sourire aux lèvres, il était colère mais avait appris a ne rien montrer.

Votre Altesse votre visite est un plaisir, justement je parlais à Monsieur Neu de mes exigences. Notamment pour la plus particulière des portes cuirassées demandant le travail en équipe d’un menuisier, d’un ferronnier et d’un tanneur. J’espère que votre ile regorge de ces métiers mon Prince.
En effet ces portes cuirassées et leurs localisations en cours internes permettront une prise du fortin end eux temps.
Ah et comme vous le voyez j’usite une technique que j’ai développé sur un autre fort, en Catalogne ! Quel beau pays, mais je comprends rien a ce qu’ils racontent ! Toute fois voici une aquarelle de ma main céleste, qui démontre un fortin semi-enterré !


Il montra l’aquarelle.
Spoiler:
 


Voyez ainsi si les canons viennent a tirer, votre fortin voit ses bases protégées ! de plus pas de travaille de sape possible ou alors il faut creuser si profond qu’ils risquent d’attendre la roche ! Il sourit assez fier. Ainsi donc les canons pour faire des dommages devront approcher près, assez pour que de très bons archers les touchent. Là encore si jamais un boulet de canon venait à toucher le fort, ce serait que sur sa partie la plus haute, en effet nous jouerons sur le glacis avec une inclinaison assez forte, pour forcer le canon à tirer haut.
Donc si le boulet tire, les murs absorberont le choc, habile tour de force entre galet, moellon, et brique pour les parties hautes des murs, plus facile à reconstruire et cela absorbe les boulets sans déstabiliser le mur !
De plus pas de créneaux, c’est désuets mais des murs arrondis, même si je pense que ce détail peut-être amélioré
(ce que fera Vauban)
Ainsi si la première vague réussis par miracle à parvenir devant le pont-levis, à le franchir, à rentrer dans le fortin, alors ils affronteront un dédale de couloir pour accéder au bastion intérieur. Des couloirs avec des meurtrières cachées dans chaque recoin, et des portes cuirassées ininflammable, et les béliers seront impossible a usiter car le dédale ne permettra pas à un bâton supérieur à 3* mètre d’être manipulé. Plus ma cour intérieure avec aération, en pierre, encastrée juste devant la porte, empêchant toute tentative de bombardement ou l’utilisation d’un bélier.

Il fit un dessin pour illustrer son propos, et ordonna à boire, à trop parler on a la bouche sèche.


Spoiler:
 
En noir le fort simplifié, en bleu foncé le bastion centrale, en bleu la cour intérieur du bastion seule entrée, le trait rouge la porte cuirassée, le rond rouge l’aération en pierre de taille empêchant toute manipulation de bélier ou de canonnier. Evidemment la cour est supplanté par des arbalétrière permettant à vos archers de tous les tuer un par un.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aimelin

avatar

Messages : 1860
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Guernesey la Belle

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Mer 20 Avr - 12:33

[Chantier de Torteval, Décembre 1650]


- Bonjour Prince Aimelin..

Un sourire vers Luc qu'il connaissait peu humainement, mais qu'il connaissait pour son travail et son investissement, et puis par les mots de la Duchesse qui n'était jamais la dernière pour défendre son équipe, comme lui le faisait avec la sienne. Il laissa finir la discussion entre les deux hommes et sourit au Maitre des Constructions qui s'inclinait.

merci bien. Je ne peux venir ici sans passer vous saluer et prendre des nouvelles de ce chantier et de vos besoins.
Je comprends vos exigences et les partage. Je veux ce qu'il y a de mieux pour la défense de nos îles et vous avez notre confiance.
J'ai grandi entre un charpentier et un forgeron et n'ai pas eu le choix que d'apprendre l'art du bois et du fer. Mes gens d'atelier sont donc au fait du travail et pourront sans problème participer avec ceux qui s'attèleront à la tâche.


Petit sourire à l'Ingénieur

Vous aurez vos portes cuirassées.
Nos iles ont l'habitude de devoir ne compter que sur elles, et possèdent une belle palette d'artisans.


Il se pencha sur l'aquarelle que lui montrait l'Ingénieur et l'examina avec attention tout en l'écoutant. Avec telle bâtisse, les attaques étaient grandement affaiblies et il admira l'oeuvre, qui à n'en pas douter devait résister à bien des assauts.

Ce fortin est de toute beauté et sa défense doit aller de pair je n'en doute aucunement.

Il fronçait les sourcils par moment lors des explications, essayant de ne perdre aucun détail donné par le Comte. Le prince, malgré ses vingt printemps, n'en avait pas moins une vie derrière lui qui l'avait vu manier armes apres avoir appris le travail du bois et du fer. Il s'était toujours tiré de toutes les situations et continuer à apprendre était pour lui quelque chose d'essentiel.
Les dires de l'homme l'intéressaient et c'est avec attention qu'il écouta la leçon. Regard sur le dessin, tout en ne pouvant faire autrement que d'admirer la passion de cet homme pour son travail et ses œuvres. Voila qui le confortait dans l'idée d'avoir fait le bon choix lorsqu'ils avaient décidé de faire appel à lui.


tel système de défense est tres intéressant et ne laisse que peu de possibilité aux attaquants.

Petit regard songeur vers les croquis en ajoutant ... une défense de qualité, c'est déja une victoire contre un agresseur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Mer 20 Avr - 16:28

Chantier de Torteval,
Décembre 1650

Sourit intérieurement a l' agacement de l' homme de l' art , il avait bien discerner que celui ci était imbu de sa personne et qu'il fallait ménager son terrain de prédilection ou, a voir ses croquis, il était un maître digne de ce nom.
Prend pichet de calva, servir le Prince Aimelin, l' ingénieur et lui, laissant de coté le pichet de liqueur.

- Buvons a la santé de ce bel édifice !

Rend le sourire au Prince en pensant que la Duchesse a parfois bien du mal a cadrer son caractère de bélier mais que chaque un, à sa façon, oeuvre dans le même sens et que sa fidélité aux iles et a son Prince sont acquises.
- Monsieur l' ingénieur en ce qui concerne l' intendance vous n' avez pas de soucis a avoir.

Revenir en haut Aller en bas
Blaise Pagan

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Ville : Là ou ça construit !

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 22 Avr - 22:29

Chantier de Torteval,
Le temps passe…



Blaise écouta avec intérêt le Prince et acquiesça.
Tant que j’ai mes cuirassées moi vous savez !

Le Luc les fit trinquer ce qu’ils firent à plusieurs reprises avant de rejoindre St Pierre.

***

En effet pour le moment la présence de Balise n’était pas requise chaque jour.
Le temps passe et les pierres arrivent, les galets, le mortier, les ouvriers, chaque mur se monte, lentement la base étant la plus importante. Et construire en semi-enterré est plus lent et plus audacieux. Mais aux premières lueurs de la fin janvier, déjà le fortin sort de terre, enfin de son fossé.
Les épaisses murailles extérieures se montent en première pour pouvoir essuyer une attaque au cas ou, les archères, les canonnières, et autres échauguettes sont montés, la nul besoin de bois, ou quoi que ce soit juste de la pierre.
Un ferronnier de St Pierre fabrique des grilles en fer lourd pour les fenêtres externes, carrées, et large assez pour faire passer un homme. Elles se trouvent en hauteur, ce qui équivaut a mi-hauteur dans le mur, puisqu’il est enterrée ce satané fortin (vous suivez ?).
Mais voila, le temps des détails est arrivé, des charpentiers, ferronniers et enfin les satanées portes cuirrassées…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Mer 27 Avr - 0:01

Chantier de Torteval,


Monter de son cheval blanc dont sa crinière fouettait de toute par de part l'infime brouillard descendue sur la land et un vent venus des océans, le doc, responsable de la sécurité a terre était suivie de ses hommes, des cavaliers mis au garde a vous et entrainé habillé et équipé pour la mission qui les attendaient, veiller a la tranquillité a la bonne mise en marches des travaux de fortification.

bien que le bruit des sabots était entendus de loin, des bourgs isolé a la principauté, le mauvais temps n'avait pas faiblis et le blizzard de l'hiver ne redoublais pas d'effort pour pendre sa voix habituelle de sifflements inhumain, les êtres les plus chétif devait se couvrir de plusieurs couverture pour ne pas se retrouvé gelée du bout des doigts, de leur nez ou de leur orteils parfois oublier, la perte de ces membres était courant a cette époque de l'année notamment chez les plus pauvre, les ouvriers sur les chantiers devait être bien équipé et couvert pour bravé les élément destructeurs sévissant a cette heurs ci de la journée, au quart d'une mâtiné d'un ciel couvert d'un blanc immaculé.

d'un gilet de laine de mouflon doublé de cuire de veau a l'extérieur rattaché par des bouton de galuchat, de mitaine, d'une pantalon bouffant en cuire bouillie rougie arrivant musqua des bottes montantes et d'une cape en laine noir, le doc arriva devant la tente de l'architecte, ce couvrant d'un peut des éclat de la rosé non encore dilué du plat de de son tricorne, ses hommes suivie derrières, descendant de leur montures puis dicta ses ordres.

"Allan, Tom, allée me surveiller l'entrée principale en contrôlant entrée et sortie, Michel, Barnabé, Quercy et Roger l'équipe 1, vous patrouiller les abords avec rotation toutes les demis heurs, Hermes, Phil, Jhon et Scot l'équipe 2 vous patrouiller a l'intérieur, une relève des équipes toute les 4 heurs avec pauses 1/4 d'heurs par tranche de 2 heurs, Au boulots"

ces hommes se mirent en place, courant a leur poste respectifs, quant au doc, il s'introduisit sous la tente du chef de chantier pour aller voir d'un peut plus prés l'état des avancements des travaux.


Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 29 Avr - 0:28

Chantier de Torteval

Parti de St pierre à l' aube a la tête d' un convoi de 10 charrettes chargées de vins, couvertures, vêtements chauds,
plats, pains, poissons salés , choux, fûts de bière et surtout des premières portes cuirassées chères a l' ingénieur
Blaise Pagan, nous nous trainions a subir un temps de chiens vous mordant nez et oreilles.

La piste s' était transformée en profondes ornières congelées, glissantes ou aux travers dés qu'elles les roues des chariots se plantaient lourdement.
Il fallait alors trimer pour les sortir de là, le bon cotés de la chose étant un bref réchauffement durant l' effort.
Après, les jambes trempées, les morsures du froid se faisaient meutes aux crocs cruels.
Même mon cheval Foudre, a la robe noir fendue d'une raie blanche sur chaque flanc, semblait s' être transformé en gros
boeuf marron de boue, lent et tétanisé par le froid.

A en croire mon ventre creux la demie journée était bien passée quand nous débouchâmes sur l' entrée du chantier.
J' étais presque heureux de voir Allan pointer son arme sur moi avant de me faire reconnaitre de lui. Je devais avoir
vraiment une sale tête ce jour là.
Le convoi à l' abris du camp de chantier, je confiais foudre a un homme de confiance pour en prendre le plus grand soin.
Comme Allan me l' avait indiqué je trouvais Doc sous la tente de l' ingénieur, aussi heureux de retrouver mon ami autant
que l' abris de toile.


- Ca va Doc, .......tient je te confis ma gourde de calva, je te garanti que elle est restait bien fraiche depuis ce matin.
Sans attendre qu 'il en remplisse deux gobelets je prenais cuissot y mordre à pleines dents. Je mastiquais plusieurs
minutes avant de retrouver la parole, le sourire et l' usage de mes doigts pour prendre mon gobelet et trinquer.

- l' avantage d' un tel temps, ... vois tu,... c' est que le frêle Blaise ne risque pas de montrer son nez!


Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 29 Avr - 18:49

Chantier de Torteval

Après être entrée sous la tente de l'architecte qui croyait occuper par le principale intéressez, il ne trouva personne, juste une table recouvert de parchemins, plans, carte, croquis et dessin et d'une bougie a moitie consumé, éteinte et éreinté que le froid mordant avait eu raison de son état.

Un petit poil avait été installée tout au fond d'où de la fumée grise se relevait par le long tuyaux horizontale qui s'élevait jusqu'à un trou en haut de la tente, bien qu'il fessait une atmosphère doux, la chaleur ne relevait pas la température du dehors au dedans, peut être un écart qui n'était pas voyant si se n'est qu a sa respiration, le doc, ne voyait ps de buée se propagé, bon signe mais il ne se découvrit pas d'un fil, le temps n'arrangeait pas les choses.

afin d'attendre l'ingénieur qui se fessait prier je ne sais ou et pour des raison diverse et varier, il ré-alimenta le poil de plusieurs buche et alluma la bougie rabougrit, il mis a chauffé sur la plaque de fonte du café mélangé a du miel de fleur et pendant que tout se fourbis se mettait a chauffer, il s'alluma un bon petit cigare en regardant d'un peu plus prés les travaux éparpillé sur la table.

Citation :
- Ca va Doc, .......tient je te confis ma gourde de calva, je te garanti que elle est restait bien fraiche depuis ce matin.

"j'en doute pas, je serait pas surprit que soit devenus de la glace avec ce temps pareil, j'ai fait chauffé du café, on n'en mettra un peut dans nos gobelet,...ha tien, je croie que c'est prêt"

luc était arrivé, le doc lui fit une accolade et l'invitât a s'assoir en attendant le chef de chantier et alla remplir deux gobelets.

Citation :
- l' avantage d' un tel temps, ... vois tu,... c' est que le frêle Blaise ne risque pas de montrer son nez!

"-il doit avoir la nostalgie du continent, au moins ici, il voit du pays et avec un peut de vaine, il assistera peut être a nos tempêtes qui déchaine la mer et les cotes et verra comment on s'occupe quand on est seuls sur une ils d'on on peut pas débarquer ni embarqué...Santé"
Revenir en haut Aller en bas
Luc dit Neu

avatar

Messages : 4336
Date d'inscription : 21/12/2010
Ville : Mont Gaulefier

MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   Ven 17 Juin - 10:23

( Chantier de Torteval )

Les semaines avaient passé et je venais livrer les dernières portes cuirassées. Les murs s' étaient élevés et maintenant l' on voyait la
fortification a des lieux a la ronde. Plus j' approchais, plus l' ouvrage marquait par sa puissance imposante. A chaque une de mes livraisons je parcourais l' immense chantier, prendre mesures pour les menuiseries restant a faire, vérifier que celles livrées étaient bien mises en place ou si il fallait y apporter quelques modifications. Je parlais aussi avec les ouvriers et chefs de chantier qui se montraient diserte sur leur métier et m' apprenaient les termes propres a leurs ouvrages de fortifications.

En tête de la colonne de ravitaillement je découvrais une armée de fourmis s' activant sur les glacis, demi lune et autre contre garde.
D'autres plus haut semblaient suspendus dans le vide a travailler aux échauguettes et aux flancs de ce qui serait le cavalier ou prendrait
place l' artillerie, dominant ainsi tout le terrain.

L' entrée du chantier était toujours gardée par les hommes de Doc, Allan sorti du baraquement lui faisant office de corps de garde.

- Alors Allan tout vas bien,......l' ingénieur et dans les parages ?....
Sourire en coin il me dit que je ferais mieux d' éviter de croiser ses pas, il y a trois nuits un fort orage de pluies avait fait que la
toile de tente que je lui avait donné s' était écroulée sur lui sous le poids de l' eau. Rien de grave si ce n' est un bain forcé pour
le Sieur Blaise Pagan. Il n' y avait pas eu que sa tente a subir des dommages mais lui, depuis , on l' entendait gueuler d' un bout
du chantier à l' autre.

- Arfff, ........ les soucis de la vie en plaint air........mais j' en prend bonne note, merci...
Je laissais le convoie s' éparpiller dans le camps pour décharger les livraisons diverses, poussant mon cheval vers le chantier
proprement dit.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP semi fermé] Torteval, ou quand Guernesey devient imprenable
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!
» Léon & Emy-Lëe ▬ Quand plaisir devient mot d'ordre.
» "[RP Semi fermé] Belle Gréve Bay"
» Quand tout devient sérieux ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Archives de l'ile-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit