Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Au détour de la Connétablie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 19:31



Le Connétable encore Régent au nom du Roi finissait d'amasser ses dossiers à la lueur vacillante d'un bougeoir.

Plusieurs fois il avait frôlé la catastrophe en laissant sans surveillance sa chandelle au milieu des paperasses, la fatigue aidant, aussi se morigénait-il dès la tombée de la nuit pour ne pas s'assoupir alors que les bougies brûlaient encore.

Pour le coup, les nouvelles du jour le tenait fermement éveillé, au moins s'il se perdait dans ses pensées accoudé à son bureau, le sommeil ne le prendrait pour mieux laisser le feu jouer avec le sort.

Le feu, c'est bien ce qu'il manquait. Autant ces derniers jours les journées étaient douces, autant les nuits étaient aussi froides que d'habitude, et rappelait à qui voulait l'entendre qu'une seule hirondelle ne faisait pas le printemps.

C'est pourquoi, chaque nuit, ont se les gelait.

Le presque-plus-régent finissait son verre pour achever d'embrumer ses esprits, à défaut de pouvoir être productif. Il avait assumé la régence du trône avec autant de dévouement qu'un sujet doit en faire montre à son Roi, et aussi bien qu'il avait put le faire, Sa Majesté en était visiblement satisfaite. Sa Majesté, qu'il appelait fut un temps "mon oncle", s'appellerait désormais "frère".

Il lâcha son godet et se saisit d'un vélin ou la gravure de Vergy-Condé était représentée, en attendant son invitée il laissa courir ses doigts sur le grain fin du cuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 19:31

En cette heure avancée de la soirée le Pont Neuf semblait s'assoupir à la lueur blafarde des lampadaires dressés de chaque côté de la route. Pâles aussi étaient les joues de la mince silhouette encapuchonnée qui se hâtait sur le trottoir, malgré l'honneur couché par écrit sur la lettre qu'elle serrait dans sa main. La jeune fille repensa un peu à cette missive qu'elle avait reçue quelques instants auparavant seulement à l'auberge où elle logeait non loin du Marais. D'apparence anodine le tenancier de l'établissement la lui avait cependant remise en la tenant de ses deux mains, qu'il avait dû décrasser dans son tablier, comme s'ils s'agissait d'un objet précieux. Il ne lui avait rien dit à propos de qui la lui avait remise mais avait eu l'air de vouloir rester comme s'il s'attendait à ce qu'elle lui en fasse une lecture à haute voix jusqu'à ce qu'elle le congédie d'un remerciement poli.

Lecture faite, Elvanshalee n'avait pas même prit le temps de changer de tenue, de toute façon son maigre bagage n'en contenait pas de meilleure.
A présent elle serrait entre les replis de son ample cape la sacoche de cuir dans laquelle elle avait rangé soigneusement quelques ustensiles avant de sortir de la pièce exigüe et de dévaler les escaliers. Aucune question ne lui vint en tête, pourtant il y aurait eu matière à faire. Pourquoi, comment ? Et surtout.. à cette heure ??
Après tout elle n'était arrivée à la capitale que deux jours auparavant. A cette pensée les raisons de son départ de Normandie lui revinrent douloureusement à la mémoire et elle secoua la tête avec agacement pour ne pas se laisser aller à la tristesse.

Relevant la tête elle aperçut le palais du Louvre devant elle, et distinguant déjà les gardes de la porte principale elle sortit d'une poche intérieure la lettre qu'elle avait finit par ranger pour ne pas la froisser plus. Elle n'eut pas besoin de prononcer un seul mot que déjà un valet en livrée lui faisait traverser une petite cour pavée pour la faire entrer dans une des ailes du bâtiment.
Pas le temps d'admirer l'architecture. Dommage, ce n'était pas souvent qu'elle pourrait regarder ce côté des murs.
Les couloirs lui semblèrent se poursuivre infiniment tandis qu'elle suivait le laquais, longeant galeries bordées de tableaux et murs rehaussés de tapisseries précieuses.

Enfin l'homme s'arrêta devant une porte, et après lui avoir signifié d'ôter la capuche qui lui couvrait les cheveux et le visage il toqua discrètement. Sans attendre de réponse il ouvrit la porte, énonça son nom et se retira sans un bruit en refermant la porte.
La jeune fille resta donc sur le pas de la porte, plus intriguée qu'intimidée de la situation, et ce malgré la haute stature de son hôte dont elle ne voyait pas encore les traits, masqués qu'ils étaient par la pénombre ambiante qu'une seule bougie ne parvenait pas à écarter complètement.
Se rappelant tout à coup les usages Elvan se hâta d'exécuter une révérence, ployant gracieusement la nuque et maintenant sa robe, attendant que le Prince prenne la parole pour se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 19:33




Il releva la tête de son papier à mesure que les bruits de pas du couloir se rapprochaient du bureau. A cette heure tardive il ne recevrait plus, et les gardes avaient ordre de ne laisser entrer qu'une personne.

Il remit rapidement en ordre les dossiers qui traînaient à portée de main, et réajusta ses atours, l’homme de faction frappa prestement pour présenter son hôte de la soirée. La jeune femme semblait bien frêle et fatiguée tandis qu’elle s’inclinait vers lui, prostrée dans cette position en attendant sa prise de parole.


Relevez-vous, je vous en prie. Prenez cette chaise voulez-vous ? Il accompagna son invite d’un geste de la main, désignant le fauteuil de l’autre côté de son secrétaire. Lorsque la jeune femme pris place, il put voir à la faveur de la chandelle que malgré ses traits juvéniles émaciés par la fatigue, elle ne devait être du même âge que lui à peu de choses près.

Vous savez déjà pourquoi je vous ai fais venir au Louvre si j’en crois votre présence icelieu en temps et en heure. Il avait laissé en vu les gravures et armoiries de Vergy qu’il désigna en planquant sa main dessus l’une d’entre elles. Vous avez fait je constate, du bon travail jusque là, que diriez-vous donc de continuer si vous vous sentez prête ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 19:35

A l'invitation du Prince la jeune fille se redressa au moment ou un léger vertige lui brouillait la vue et prit place avec soulagement dans le confortable fauteuil recouvert de velours bleu sombre. Ecoutant ses paroles elle eut un léger sourire. C'était donc cela... François avait dû évoquer son passe-temps... cher François, à son retour elle lui écrirait pour le remercier. Et pour lui apprendre la disparition....
Se ressaisissant elle hocha la tête et prit la parole.


Votre Altesse, ce serait pour moi un honneur immense que de vous donner satisfaction.
J'imagine que votre temps ainsi que votre repos doivent être précieux en ces jours, c'est pourquoi si vous le voulez bien je pourrais tout de suite faire quelque croquis de... de vous, puis je prendrai congé.


Elle grommela intérieurement de son léger bégaiement. Allons, un Prince ne devait pas être plus difficile à dessiner qu'une pomme ! Jusque là elle n'avait rendu service qu'à quelques connaissances qui l'avaient remerciée comme ils le pouvaient, de leur estime la plupart du temps, ce qui lui suffisait amplement.
A présent... c'était tout de même un peu différent. Quoique...

Toussotant légèrement, autant pour se donner une contenance que pour faire passer un nouvel étourdissement elle tenta de se convaincre que ce n'était là qu'une commande des plus ordinaire, avec juste un décor un peu plus riche que la mansarde de son auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:11




Il pencha la tête comme la jeune femme semblait perdue dans ses pensées, sise dans le vaste siège où à demi repliée, la fatigue lui faisait des nœuds à la langue. Lui même n'avait plus tous ses esprits et il réprimait bâillements sur bâillements.

Votre Altesse, ce serait pour moi un honneur immense que de vous donner satisfaction.
J'imagine que votre temps ainsi que votre repos doivent être précieux en ces jours, c'est pourquoi si vous le voulez bien je pourrais tout de suite faire quelque croquis de... de vous, puis je prendrai congé.


Il hocha du chef pour signifier son approbation puis lissa nerveusement sa moustache comme à l'accoutumée.

Mais je vous en prie, comme vous dites il se fait tard, et je suppose que le vôtre est précieux également, et que plus important vous attend à la Hérauderie. Mais bien, comment voulez-vous procéder ?

Tout en tendant l'oreille, il fouilla ses tiroirs pour en extirper le matériel qu'il pensait nécessaire du capharnaüm sans nom de son bureau, et en sorti une malheureuse feuille de vélin et un fusain. Lui même ne savait pas dessiner et se demandait bien ce que fichait un équipement aussi saugrenu, à la vérité, il avait investit ce bureau pour sa proximité avec le palais de la Connétablie et sa vacance, sans se demander à qui il appartenait.

Il massa sa mâchoire avec une grimace puis reposa ses prises. Il se retourna vers sa convive avec un regard interrogateur.
Je vous en prie, faites quand vous êtes prête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:14

Précieux...

Elle réprima un soupir tout en se levant. Depuis son arrivée à Paris elle ne cessait de tout faire en sorte pour s'occuper l'esprit et ne plus penser à son frère, c'était vrai, mais de là à dire que son temps était précieux... non, pas vraiment. Le fourmillement continu de la capitale heureusement lui fournissait assez de distraction et même depuis sa fenêtre c'était tout un grouillement des bas-quartiers auquel elle assistait. Loin d'être peinée de ce revers de fortune qui l'avait jetée dans une auberge peu reluisante de ce coin de Paris, la jeune fille faisait contre mauvaise fortune bon cœur et se concentrait sur ce petit talent que quelques personnes déjà avaient reconnu.

Mais l'heure n'était pas aux rêveries. D'un geste gracieux bien qu'un peu las Elvanshalee ôta la cape qui lui couvrait les épaules pour la plier soigneusement et la poser sur un le dossier d'une chaise. Avisant un siège non loin elle le déplaça pour le poser au centre de la petite pièce, le désignant d'un ample geste.


Si votre Altesse royale veut bien prendre place...

Puis elle prit la chandelle et la plaça d'autorité dans les mains du sieur brun, puisqu'à son niveau de fatigue il n'était plus que cela. Reculant d'un pas elle jugea le résultat avant de revenir auprès de lui et de modifier légèrement la position de la bougie.

Voilà, tenez-la ainsi s'il vous plaît, que je puisse voir votre visage. N'hésitez pas à me faire savoir si vos bras fatiguent, nous ferons alors une pause, bien que cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps.

Les mêmes paroles à peu de choses près qu'aux autres personnes qu'elle avait dû faire poser. Ni moins.. ni plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:16




Mais je vous en prie.

Il essayait tant bien que mal de prendre la position commandée, mais peu aguerri à ces exercices. Quelques hésitations plus tard il trouva finalement la bonne posture a adopter.

Vous m'excuserez si je ne souris pas, mais m'étant fêlé une dent je passerais à la postérité comme le Vergy à la dent pourrie... elle fut brisée ah.. euhm, l'entraînement... il n'avait pas trouvé mieux pour essayer de faire sortir la jeune Héraut de son mutisme, mais combiné à la frondeur humide de la pièce, l'ambiance aurait fini par sembler mortelle, bien que visiblement sa plaisanterie ne fit grimacer que lui.

Je suppose que vous savez ce que vous avez à faire, je n'ai pas d'impératifs particuliers. Il s'efforçait de maintenir une pose digne et aussi immobile que de possible en fixant la jeune femme papier en main, l'air curieux. La bougie l'aveuglait, mais au moins avait-elle me mérite d'apporter un peu de chaleur bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:17

Si la jeune fille avait souri intérieurement à l'anecdote de son interlocuteur, elle n'en montra rien cependant. Elle avait machinalement repoussé un peu le voile noir léger qui lui couvrait les cheveux, la sensation d'étouffement qui lui oppressait la gorge se faisant de plus en plus pénible à supporter dans le cabinet exigu. Ses mains fouillant un peu précipitamment la sacoche de cuir ouverte finirent par trouver la craie sanguine et le porte-mine convoité, simple matériel qui lui suffirait pour ces premières esquisses.
Courage... C'est ce qu'elle se répéta en même temps qu'elle revenait vers son hôte avant de s'installer sur une sorte de tabouret haut recouvert d'un confortable coussin du même bleu que le reste du mobilier. La feuille de papier d'une légère teinte crème convenant parfaitement pour sa craie, aussi après l'avoir fixée sur un petit chevalet sans pieds reposant sur sa propre cuisse et retenu par sa main gauche, Elvan releva la tête pour enfin regarder son modèle.

Depuis son entrée dans la pièce c'était la première fois qu'elle posait ses yeux sur le visage du Prince. Jeune, les traits réguliers et agréables, il émanait de ce visage une impression de force et de sagesse que venait contraster une certaine lueur de gaieté dans ses yeux.
Du moins c'est ce qu'elle pensa inconsciemment. Car son propre visage ne trahit pas la moindre émotion tout le long de son observation. Puis la pointe de sa sanguine se posa sur la surface du papier crème... commença alors un ballet étrange, fait des murmures de la craie et des mouvements du bras de la jeune fille, semblables dans leur légèreté à ceux d'une ballerine. Parfois lorsqu'Elvanshalee relevait la tête pour regarder son modèle un léger chuchotis presque inaudible se faisait entendre, né du voile noir à demi transparent de deuil et de ses cheveux rouges.
Malgré les convenances qui auraient voulu qu'elle se les coupe, elle n'avais pu s'y résoudre. Son frère les aimait tant, malgré leur étrangeté et leur couleur de mauvais augure.

Au fur et à mesure que le visage sur le papier prenait forme, et sûrement parce qu'il y avait là une certaine magie comme lors de l'exercice de tout art, le visage de la jeune demoiselle qui au début avait pu paraître fermé et dur se détendit. Son regard se fit moins froid, ses joues perdirent un peu de leur pâleur et un semblant de sourire vint même relever les commissures de ses lèvres pour rendre à l'ensemble de ses traits leur douceur habituelle, que le deuil avait ravi.

Le temps passa donc sur la scène figée, peut-être quelques minutes seulement tant cela avait paru court à Elvanshalee, mais sûrement "un peu" plus au vu de la hauteur fortement diminuée de la bougie lorsqu'elle reposa son porte-craie. Regardant son travail avec satisfaction, elle adressa un franc sourire à l'homme face à elle avant de parler, d'un ton nettement plus enjoué qu'à son arrivée.


Bien ! J'ai obtenu un suffisamment bon rendu pour me permettre de travailler à votre portrait sans avoir besoin de vous réquisitionner plus longtemps, vous pouvez donc vous remettre à respirer !

Disant cela elle s'était levée et avait secouru le bras sûrement endolori du sieur brun en lui ôtant obligeamment la chandelle des mains et en la reposant sur le bureau... ah non pas sur le bureau, trop risqué pour les documents épars dessus. Sur un guéridon quelconque, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:19




Un bras commençait à le lanciner, la bougie n'était pas lourde, mais dans cette position figée et crispante, ses membres finissaient par ployer, le Louvre l'avait-il encroûté à ce point ? Il soupira.

Sa vie était faite du métier des armes aussi loin qu'il se remémorait. Rien ne lui avait été épargné, mais avec le recul, tout cela n'était peut être qu'organisé en sous main. Son baptême du feu, il l'avait connu en Westphalie quelques années avant, encore là, le bon dieu l'avait épargné d'un carnage total, ça ou autre chose...

Revenu au Royaume sa progression dans la hiérarchie n'était donc peut être due qu'a son sang et non à sa force, mais sans doute ne le saurait-il jamais, qu'en avait-il cure d'ailleurs. Lorsque l'annonce de sa nomination à la Connétablie survint quelques mois seulement après son intégration, il fut plus surpris encore que ses anciens supérieurs, quant à la Régence du Royaume même, c'était une incompréhension de plus à ajouter à sa longue liste.

Et voici qu'en une lettre Sa Majesté son frère venait de lever en quelques heures les interrogations laissé dans son sillage.

La jeune Héraut prit la parole brusquement après un intense silence, et le fit presque sursauter, perdu dans ses pensées qu'il était.


Ah, bien... La chandelle lui fut reprise puis déposé non loin, reprenant avec elle la précieuse lumière, comment diable pouvait-on dessiner si vite dans une pénombre pareil ? Il massa sa mâchoire à l'endroit où la dent fut brisée.

Je suis curieux de voir le résultat. Dit-il en se penchant vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:21

A peine se retournait-elle après avoir posé la chandelle sur le meuble qu'elle s'était presque retrouvée nez-à-nez avec lui. De surprise la sanguine lui en tomba des mains et roula mollement sur l'épais tapis...

Ah ! quelle maladroite ! Hum, excusez-moi je vais... enfin... hum.

Elvanshalee fourra la grande feuille de papier écru dans les mains du jeune homme puis s'empressa de chercher la craie en tâtonnant des mains sur le tapis. L'obscurité ambiante n'aidant pas du tout son entreprise elle eut tout le temps pour penser au ridicule de la situation. Misère.. ah vraiment quelle belle impression elle devait faire sur le Prince !
La voilette sur ses cheveux en était tombée de dépit semblait-il, libérant une cascade de cheveux rouges qui s'était empressée de venir entraver ses recherches en venant se prendre dans ses mains et en masquant sa vue.
Enfin après quelques secondes qui pourtant lui parurent une éternité tant sa gêne allait en grandissant elle finit par mettre la main sur la craie fuyarde et se releva précipitamment en toussotant et en époussetant le devant de sa robe comme si rien ne s'était passé.


J'ai pris la liberté de ne pas utiliser la pose classique... des portraits royaux... car... car leur austérité ne... ne...

Et maintenant que lui arrivait-il ?? Une ombre noire épaisse lui obscurcissait la vue et elle avait beau tenter de la chasser de sa main, rien n'y faisait. Et ce mal de tête lancinant, et ses jambes qui ne voulaient plus répondre... Elvan eut le temps d'apercevoir le visage étonné du Prince éclairé par la bougie et de penser avec ironie que le moment était on ne peut plus mal choisi avant de s'affaisser sur elle-même, sans connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:23




La jeune Héraut reposait maintenant, inerte, sur le lit à baldaquin d'une chambre aveugle du palais. Apparemment sans gravité, le malaise l'avait laissée valétudinaire et le teint blafard.

Ils l'avaient amenés là, en catastrophe après sa chute, qui, heureux hasard, n'avait entrainé aucune blessure. Les médecins présents au palais avaient été appelés en masse et tirés du lit sans autre forme de procès, et ces vieillards décatis papillonnant des yeux pour en chasser la brume s'étaient affairés autour d'elle pendant de longues minutes avant de la décréter hors de danger.

Mains croisées sur le devant, le Bâtard attendait patiemment que son invitée reprenne quelques couleurs. La chaise mal dégrossie lui meurtrissait le bas du dos et ses positions alambiquées n'y faisaient rien, il se leva pour s'approcher du lit et remettre en place les couvertures, lentement soulevées par la respiration souffreteuse de la jeune fille.

La valse des médecins s'était tue depuis quelques temps maintenant, mais l'odeur d'éther n'étais pas dissipée, et empoissait l'atmosphère de la pièce de son odeur prégnante et puissante. Il lissa les couvertures d'un revers de main avant de se détourner de nouveau vers sa chaise.

Il semblait qu'elle reprenait son souffle maintenant, les charlatans constatant sa maigreur lui avait administré diverses solutions, repos forcé avaient-ils dit, après tout, le Louvre commençait à peine à sortir de sa torpeur hivernal, cela ne gênerait personne, une invitée de plus ou de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:24

L'impression qu'on maintenait sur son visage un oreiller pesant qui l'empêchait de respirer... ses yeux qui refusaient de s'ouvrir... Elvanshalee inspira une grande bouffée d'air et revint brutalement à elle. Son premier réflexe fut de se redresser tant bien que mal, l'esprit encore embué, tandis que dans sa panique ses bras se tendaient devant elle pour reprendre pied dans la réalité. C'est donc ainsi que sa main heurta violemment un visage.... celui du Prince.

A présent tout à fait éveillée la jeune fille reconnut le visage sans peine et grimaça.


Votre Altesse ? Grands dieux que je suis confuse, pardonnez-moi !
...
... mais que s'est-il donc passé ? Ma robe, mes vêtements !


Dans un geste empreint de pudeur enfantine encore et de gêne elle ramena le drap jusqu'à son visage et se cacha pour grimacer à son aise en songeant à la meilleure possibilité de se tirer de ce mauvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   Lun 12 Oct - 20:27




Sa joue le cuisait, et sous le coup de la surprise il recula d’un pas. La scène ne manquait pas d’absurdité lorsque l’on avait l’occasion de voir une jeune fille cacochyme trouver encore assez de ressources pour souffleter quelqu’un de la stature du Bâtard.

Il appliqua sa main droite sur son visage pour en chasser les picotements tout en reprenant une expression neutre une fois la première stupéfaction passée. Seize années d’école militaire l’avait habitué à se prendre quelques roustes mémorables, lors d’une mauvaise chute il s’en était même démit l’épaule une fois, mais ceux qui étaient généralement dévolus à cette tâche ressemblaient plus à des armoires Normandes qu’a de frêles tendrons livides.


Votre Altesse ? Grands dieux que je suis confuse, pardonnez-moi !
...
... mais que s'est-il donc passé ? Ma robe, mes vêtements !


Ne vous inquiétez pas, je devrais survivre. Vos vêtements ont été prit par les médecins, des effets neufs sont pour vous sur cette table. Il désigna mollement une petite table de chevet sur laquelle était empilés et soigneusement pliés quelques vêtement du vulgaire.

Je vous ai cru morte un moment. Articula-t-il avec douleur. Et après je me suis cru mort aussi. Il attrapa la chaise derrière lui et posa son séant, face à son invitée gênée, recroquevillée sous ses draps, il détourna le regard par pudeur et commença à contempler le plancher.

Vous resterez au Louvre aussi longtemps que nécessaire, des servantes vous seront attribuées pour vous aider, les charlat... médecins seront plus à-même de vous soigner ici. Il marqua une pause imperceptible. Enfin, si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Au détour de la Connétablie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Au détour de la Connétablie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Au détour de la Connétablie
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Archives + :: . Archives des RPs de l'ancien forum .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Chevaliers