Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche    Sam 29 Sep - 23:54

Messe du 30 septembre 1652:
En l'honneur de St Soumis blé dure de Saint-Brieuc patron de la brioche
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Lebourgeois

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche    Dim 30 Sep - 12:35

Je m'étais levée de bonne heure en ce jour saint. La veille, j'avais rencontré le cardinal Delarosa avec qui j'avais discuté et qui m'avais parlé de ses projets pour ce dimanche. Je fis une toilette rapide avant d'enfilé une robe bleue roi et un collier de perle. Ainsi vêtue je me regardais un moment dans la glace de pieds. La robe était un peu défraîchie mais je n'en avais pas d'autres. Il me faudrait en acheter d'autres.

Une fois prête, je sortis de l'auberge et me rendis à pieds jusqu'à la petite chapelle. En arrivant, je ne vis personne et décida d'attendre les autres paroissiens ainsi que le cardinal.
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche    Dim 30 Sep - 14:27

un autre jour saint a célébrer et le doc était toujours prêt.
S’étant levé vers 5h00, il fit une petite toilette et enfila son tablier pour la conception de brioche, la brioche de pascal.
il en fit 5 ou 6 patter qu'il mis dans des moules et les enfourna au four pour un bon moment, puis commença en attendant sa prière du matin, l’heur des matines. Le doc m’était un point d'honneur a vivre comme un moine dans la spiritualité avec ses règles qu'il l'accompagnais. A genoux, il se mit sur son prit dieu dans sa chapelle privé réservée a l'officiant de la mission.

"Ô Père des siècles du monde, Voici le dernier-né des jours Qui monte
À travers nous, à la rencontre Du Premier-né de ton amour.

C’est lui qui pour toi fit éclore, C’est lui qui devant toi chantait L’aurore,
Quand il n’était pas d’homme encore Pour avoir part à sa beauté.

Par lui tout demeure en genèse,Nos jours dans leur vieillissement Se dressent
À leur éveil vers sa jeunesse, Car il se lève à l’Orient.

C’est lui qui sans cesse ranime, C’est lui qui sur les temps maintient Cette hymne
Émerveillée dès l’origine Devant l’ouvrage de tes mains.

Voici la nouvelle lumière Montant au plus secret des corps ;
Ô pascal, Envoie le souffle sur la terre Du Premier-né d’entre les morts."


puis après une prière donnant protection et bienfait au hommes, il se releva et alla s’habiller de ses vêtement liturgique, et coupas des morceau de brioche fraiche qu'il disposa dans un plateau d'argent.
il était l'heur d'aller ouvrir les portes de la maison de pascal au plus fidèles des sppiens, la messe devais dés lors débuter.

mise a la disposition de tous, le doc proposa sa friandise au entrant quand il ouvrit les portes, après avoir bien sur eclairé les lieux de chandelles et preparer sa lecture. il se mis ensuite a son pupitre et commença.

"Bienvenue dans la maison de pascal qui ouvre ses bras a ses fils et filles en se jour, et célébrons la renaissance de st soumis par ces brioches représentant son amour a notre apôtre.
st soumis blé dure est le patron des boulangers; un jeune homme dissipé qui annonça à sa nourrice qu'il voulait devenir prêtre, elle était en train de faire cuire son pain. "Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque !" se moqua la brave femme.
Sous ses yeux ébahis, la pelle se mit à reverdir. En souvenir de ce miracle, en 1650, un boulanger de st brieux offrit 9 arpents de terre pour construire une chapelle à saint soumis qui devint ainsi le saint patron des boulanger. Il est fêté aujourd’hui le 30 septembre chez beaucoup de boulangers à travers le monde: c'est la "Fête du pain". L'occasion de célébrer une fois l'an sur le lieu des moissons, au moulin et au fournil, le travail des céréaliers, des meuniers et des
boulangers qui maintiennent la tradition du bon pain.

Dès son jeune âge, l'enfant témoigna de pieuses dispositions : les prières et le jeûne faisaient ses délices. On lui donna pour maître, pascal lui même. À la mort de son père spirituel, le peuple et le clergé, édifiés par son zèle et ses vertus, le
désignèrent pour lui succéder. Comme il refusait cet honneur, un rayon céleste et une huile mystérieuse descendirent sur sa tête, signe de la volonté divine. Il se trouva ainsi miraculeusement consacré.


La vie de saint soumis fut simple, exempte de rigueurs et de supplices. Les miracles qui témoignèrent de son pouvoir sont empreints d'une poésie toute humaine : nulle trace de ce merveilleux terrible ou suave qui illumine les récits des voyageurs et des miraculées, on disait son pain plus doux et plus moelleux, rendant le cœurs heureux. Saint soumis, patron des meuniers, des marchands de farine, des boulangers et de tous ceux dont le travail assure l'essentiel de notre
subsistance, est le saint dont la protection nous est la plus nectarifère, car il n'est point d'homme qui ne répète avec angoisse le vieil adage : "Jamais ne vienne demain S'il ne rapporte du pain".


il naquit a st brieuc en 1632. Sa famille était une des premières du pays fidèles au pascalisme. La légende rapporte qu'à ce moment même, sa nourrice était occupée à cuire le pain dans le fournil du château paternel. Au récit de ce prodige, surprise et incrédule, la vieille femme s'écria, en manière de défi, qu'elle croirait en ces paroles insensées si le fourgon qu'elle venait de jeter sur le sol prenait racine. Dans l'instant, il fut transformé en un mûrier qui se couvrit de feuillage et de fleurs.
C'est pourquoi les fleuristes se sont mis sous la protection de Saint soumis, tandis qu'en mémoire de ce miracle, associé à la préparation du pain, les boulangers l'ont choisi pour patron.


hupicitare de flamenville, prêtre d'Amiens, reçut un jour la révélation du lieu où étaient enterrés les martyrs des rois ancien portant la veille religions ,bolldequin, jugelin et firolin, morts en l'an 1642. Il creusa le sol et découvrit leurs corps. Dans sa joie, il entonna un hymne d'allégresse dont les accents atteignirent Soumis qui se trouvait à plus de deux lieues de là. accompagné du clergé et d'un grand concours de fidèles,il arriva bientôt et procéda à l'Invention des reliques.

Un dimanche de Pâques, comme soumis célébrait la Messe à st brieuc, il vit apparaître, dans une nuée lumineuse, la main de pascal qui, saisissant un morceaux de brioche, le communia, renouvelant ainsi, sa grâce accordée.

Saint Soumis évangélisa des contrées où la foi pascalienne était encore mal connue et il obtint d'innombrables conversions. Au cours d'une de ses visites épiscopales, il mourut à leonx de vauxdepere. C'était le 30 septembre. Il fut enterré dans son village natal; son corps fut placé sous le maître-autel d'une église bientôt bâtie en son honneur.

Les reliques de saint soumis demeurèrent au lieu de sa mort. Pour les préserver de toute profanation, elles furent transporté a Amiens puis au mont.Cette translation fut marquée par un nouveau miracle : le corps avait été déposé dans l'église Saint-firmin et Saint-jack. Lorsqu'on l'enleva, pour le porter à l’abbaye, le Crucifix, qui dominait le jubé, se
pencha pour saluer la dépouille du Saint et l'accompagna longuement du regard."


il fit une pose, bue un peu d'eau et reprit.

"Écoutez-moi, vous, les gens égoïste et sans scrupule ! Pleurez, lamentez-vous, car des malheurs vous attendent.
Vos richesses sont pourries, vos vêtements sont mangés des mites, votre or et votre argent sont rouillés. Cette rouille vous accusera, elle dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé de l'argent, alors que nous sommes dans
les derniers temps !

Des travailleurs ont moissonné vos terres, et vous ne les avez pas payés ; leur salaires crie vengeance, et les revendications des moissonneurs sont arrivées aux oreilles du Seigneur de l'univers.
Vous avez recherché sur terre le plaisir et le luxe, et vous avez fait bombance pendant qu'on massacrait des gens.
Vous avez condamné le juste et vous l'avez tué, sans qu'il vous résiste.

rechercher l'amour de pascal, la mortification la plus dure. faite preuve, toute votre vie durant, d'une activité
inlassable pour vous instruire et instruire vos semblable, pour émouvoir et entraîner les foules, votre vie en sera que plus récompenser..."
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Lebourgeois

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche    Ven 12 Oct - 12:08

Je m'installais comme à mon habitude au premier rang pour profiter de chacun des mots du cardinal. J'écoutais avec attention le sermon qui était pationnant comme chaque dimanche. J'aimais ce jour de la semaine que l'on mettait de c^^oté pour Pascal. je me sentais bien et profitais du moment pour m'introspecter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche    

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe du 30 septembre 1652: St Soumis patron de la brioche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe du 4 novembre 1652: sainte Esmée patronne des chasseurs
» Messe du 11 novembre 1652: la sainte angélique
» Messe du 19 aout 1652: la sainte des bergers
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Mission Pascale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit