Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Jeanne Delhorme

avatar

Messages : 2502
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mer 21 Mai - 23:37

A la suite du courrier de la conseillère aux finances d'Amiens, Marie-Jeanne se dirigea vers le bureau du Roi dans l'espoir de l'y trouver et de pouvoir s'entretenir avec lui sur la nécessité soit de recruter un nouveau juge, soit de modifier les lois... Arrivée devant ledit bureau, elle s'enquit auprès du chambellan de la présence de celui-ci. Il lui confirma alors qu'il était bien là et lui demanda d'attendre dans l'anti-chambre qu'il l'annonce. Ce petit protocole, elle y était rodée depuis de nombreuses années maintenant. Mais tout ne se passa comme cela se passait habituellement.

Depuis l'anti-chambre, Marie-Jeanne entendit un cri provenant du bureau du Roi. Non pas un "Vous me faites ch*** ! Je ne veux pas être dérangé quand je joue aux dés !" ou encore un cri de Reine qui célébrerait une fois de plus ses retrouvailles avec son mari. Non, un véritable cri d'alarme. Marie-Jeanne sursauta et, sans réfléchir une seconde, se précipita dans le bureau. Elle y trouva le garde, accroupi auprès du corps inanimé du Roi.


- Non ! s'écria-t-elle, comme si c'était à elle de décider ou non qui doit vivre ou mourir. Elle se précipita à son tour aux côtés du corps sans vie.

Elle tenta de prendre le pouls, de trouver une respiration, de vérifier qu'il était toujours vivant. Mais non seulement elle n'était pas médecin, mais en plus elle était tellement paniquée qu'elle ne sentait même plus son propre cœur !


- Allez chercher le médecin royal ! Vite ! Et faites verrouiller le château. Personne n'entre ni ne sort jusqu'à nouvel ordre ! Vite !

Une fois seule, le désespoir s'empara de Marie-Jeanne et elle se mit à pleurer en secouant le Roi, le suppliant de se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 25 Mai - 19:07

le voyage fut éprouvant et pleine de surprise. Les routes poussiéreuse mêlée a la pluie de ses derniers jours avait retardé son séjours en la capital. il devait rencontrer le nouveau herault pontificale suite a l'annonce du nouveau légat et saluer par la même occasion la chancelière et sa majesté le roi suite a leur dernière visite au mont.

3 jours durant, partie du mont gaulefier, fessant halte en compagnie de son cocher a la tombée de la nuit dans des auberges et relais de poste, il pouvait examiner les petites gens dans son ensemble.
La misère des peuples s'observait a l’heur du repas dans la salle commune des auberges. En guenille et dépareiller de vestes et pantalons élimée, les gens avait mauvaise mine, les joues creusée et le teins maladif. Les plats et les boissons rapportées par l'aubergiste fessait grise mine et peu appétissant. on leurs proposa même des pommes fripée et pourrit en guise de dessert pour un prix astronomique.
Au explications des patrons, des voyageurs de passage et des marchands, il y avait pénurie de denrée dans tous le royaume se qui provoquait un esprit de révolte et d'injustice.
les prix était au plus haut, les courts flambais, l’économie en berne. les cultures ne donnait pas grand chose et les maladies apparaissaient. il se promit d'en parler a son arrivé au Louvre.

Au porte de Paris, sur la route du bois de Boulogne, il rencontra plusieurs colonne de gens d'armes. Quelque corps se trouvait a terre, immobile. Des civiles courrait, allait et venait. Des charrettes a bras était laissée la a l'abandon au milieux du chemin. Il se passait décidément quelque chose.

Quand il rentra par la porte maillot, La capital était vide. Personne dans les rues, les étales vides, les échoppes fermée. Une ville fantômes. Seul, quelque gamins des rues se promenait en attentes d'un future larcins et quelques religieuse.
Le Louvre n’était plut très loin.
le cabriolet s’arrêta au grilles, on leur demanda leur identités.

"Cardinal delarosa, Nonce apostolique de sa très sainte mère l’église venue salué sa majesté..."

Revenir en haut Aller en bas
cylouan

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Lun 26 Mai - 22:10

[au porte du louvre]

cylouan redescendais du bureau du roy, il était énerver et n avais pas remarquer que d un coup il y avais une effervescence anormal.
cyl avais le sang chaud quand il avais une idée en tête il l avais et il n en démordais pas.
Le roy il ne l appréciais pas et d'ailleurs c était réciproque, il c était promis que une fois il irais jusqu au palais pour lui dire ce qu il pensais.

et bien c était aujourd'hui ! cyl c était présenter au grille prétextant qu il voulais lui parler de l armée et on le fit monter jusqu au bureau du souverain.

cyl allais lui dire ces quatre vérité ! ça c était sur il faillais qu il se rende compte que c était en partie sa faute si l armée c était vider il avais fait semblant de s y investir mais rien de concret ! et puis ! surtout... sa mère était morte de sa faute ! et ça il ne lui pardonnerai pas.

une fois que cylouan était énerver il se foutais bien des conséquence il entra dans le bureau du roy montrant son autorisation d entrée a quelques garde avant d arriver devant la grande porte.
le roy était la et en quelques minutes il lui déballa ce qu il avais sur le cœur, il lui demanda des excuse public pour sa mère et lui promis de revenir tout les jours jusqu a ce que ça soit fait ! ... sans laisser le temps de répondre au roy il mis par terre son service d'alcool et sortit aussitôt ...

il dévala les escalier de peur de se faire arrêter a cause de cette entrevue rapide.
cyl arriva alors dans la cour et se dirigea vers la sortie tout en restant sur le qui vive.


Revenir en haut Aller en bas
Marie-Jeanne Delhorme

avatar

Messages : 2502
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Lun 26 Mai - 22:38

Pas de pouls, pas de respiration, et ce médecin qui mettait trois plombes à arriver ! Marie-Jeanne était en train de devenir folle. Allait-elle donc devoir improviser un bouche-à-bouche alors qu'elle n'avait strictement aucune connaissance en médecine ? A mesure que les secondes s'écoulaient, le désarroi s'emparait d'elle. Elle était inutile, inefficace.

Puis la porte s'ouvrit à la volée sur un médecin royal essoufflé, trimbalant tout son attirail de manière chaotique. Il repoussa Marie-Jeanne qui se promit de lui en coller une une fois que tout serait terminé et se pencha sur le Roi pour l'examiner. Il tenta le massage cardiaque, observa la trachée du Roi, lui fit même faire des mouvements avec ses bras pour on ne sait quelle raison étrange. Il le mit même assis et se plaça derrière lui pour lui écraser le torse au cas où il ait avalé de travers...

Le majordome pour sa part semblait dépassé. Voilà qu'un nouvel invité se présentait, et il ne savait pas comment le gérer. Il le laissa patienter dans l'anti-chambre tandis qu'il allait prévenir... mais prévenir qui ? Quand il entra, le Roi était toujours inconscient, le médecin s'acharnait sur lui, et la chancelière regardait la scène d'un air médusé. Il s'approcha d'elle doucement, de peur qu'elle ne morde s'il venait à la surprendre, et l'informa à demi-mot que le cardinal nonce apostolique demandait à voir le Roi.

Marie-Jeanne lança dans un soupir "manquait plus que ça !". L'Eglise et la Royauté, une grande histoire, bien compliquée. Elle ne pouvait rien faire de ce côté là, alors elle rejoignit Delarosa dans l'anti-chambre. Mais avant de s'adresser au Cardinal, elle retint le majordome.


- Vous là ! Faites mander la Lieutenant Général de Police sur le champ !

Puis elle se tourna vers le Cardinal, qu'elle salua d'une inclinaison de tête.

- Monseigneur, vous tombez au plus mal...

Comment dire ce qui se passait de l'autre coté ? Elle ne le savait pas. Le Roi était-il mort ? Le médecin l'avait-il sorti de sa léthargie ? Elle n'en avait aucune idée. Ne sachant pas comment dire ce qu'il se passait, elle soupira une nouvelle fois et finit par simplement dire :

- Suivez-moi...

Elle entraîna alors Delarosa jusque dans le cabinet du Roi. Désormais, le médecin était penché sur le corps blafard du Roi. Il auscultait la bouche de ce dernier.

- Comment va-t-il ? demanda-t-elle alors, complètement dans le déni d'une vérité qui était pourtant criante.

Le médecin royal lui fit non de la tête. Les poumons de Marie-Jeanne se rétrécirent tant qu'elle ne put plus respirer. Ses jambes se dérobèrent sous son poids et elle s'effondra à même le sol. La tête lui tournait. Elle ne savait plus quoi faire, quoi dire, quoi penser. Une seule chose lui revenait en tête : la mort de son époux.

Des larmes silencieuses se mirent à rouler sur ses joues, s'échouant sur sa robe sans même un mouvement pour tenter de les sécher ou de les cacher. Tout ceci était surréaliste. C'était un mauvais cauchemar et elle allait bientôt se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
mercedes

avatar

Messages : 6003
Date d'inscription : 05/02/2010
Ville : Toujours en Normandie ^^

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mar 27 Mai - 0:48

Mercedes arrivant au Louvre pour déposer le bilan du duché , elle avait avec elle une bouteille de vieux calva sachant que le roi appréciait les bonnes choses et qui sait l 'inviterait il à boire un verre avec lui c est qu'il avait l 'air bon ce calva  geek 

Elle entra après s 'être présentée au garde ,il fallait montrer patte blanche ce qui était normal ,des bruits bizarres lui parvenaient

devait elle frapper ? Elle le fit puis attendit cachant sous son châle sa bouteille on ne sait jamais !!
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mar 27 Mai - 22:05

Après une vérification commune qui semblais durée de bonne minutes et qui ne révéla rien d'anormal, les gardes de la porte leur ouvrirent et le Cabriolet fut autorisé a entré. le cocher fit une manœuvre pour mettre au pat les deux chevaux afin d’accéder au porche dans la cour tout prêt des escaliers d'honneur.
A l’arrêt de la voiture, le cocher descendit et alla ouvrir la portière au cardinal.
Dehors, il regarda la grande façade puis entendit du bruis sur le gravier et les dallages. il détourna la tète et découvrit un mousquetaire qui sortait précipitamment de l'intérieur, courant vers le poste de garde des grilles d'entrée en scandant des ordres.
il faillit trébucher mais se rattrapa de justesse sur une bonne dizaine de mètres. il en perdit son bicorne, sa rapière le gênais a courir.    

"Feeeeeermmmmmmez lees grilles, Verrouillez les, que personne de rentre et ne sorte jusqu’à nouvelle ordre." dit il en s’égosillant et en le répétant plusieurs fois.  

incrédule, les gardes s’exécutèrent. Après une courte discutions avec eux, le mousquetaire revins sur ses pat, rouge comme une pivoine dégoulinant de sueurs. Au vue de ses galons, il devait être capitaine présuma le cardinal qui observait la scène.
après quelques regard curieux du gradée en son encontre, le cardinal vint a lui.

"Dite moi capitaine, que se passe t'il ? Pourquoi fermez vous dont les grilles ?"
"Ordre de la chancellerie votre éminence, j'ai pas plus de détails...hé vous ?! Que venez vous faire au Louvre ?"
"Voir sa majesté et la chancelière par la même occasion."
"Suivez moi, je vais vous accompagner jusqu’à la salle des gardes, on va vous trouvez le majordome"

il suivit le mousquetaire, le laissa un petit moment seul, quelque instant et vit débarquer le majordome à l'air gêner.

"Heu.....Vous venez voir sa majesté ?"
"Je viens la voir, oui."
"Heu, vous étés sur, parce que la, il est...Mmm.....a son bureau.....et.....je.......Suivez moi jusqu’à l'antichambre...c'est que...il.....heu..enfin bon."

ce fut plus que confus.

Il le suivit, le fit attendre dans l'antichambre et après des allez et venue, de droite et de gauche, disparaissant a chaque fois sous ses yeux. Il disparue pour de bon. Décidément le Louvre avait changée depuis sa dernière visite.

Citation :
- Monseigneur, vous tombez au plus mal...

La chancelière apparue. il la saluât et lui sourit.

"j'ai vue, Vos gens sont quel peu agité en cette maison."


un soupir de sa part, elle répondît. - Suivez-moi..., l’heure n’était plus a la convivialité, il se passait quelque chose de grave ici.

elle fit passer les portes et atterrie dans le cabinet du roi, en désordre.
Un Homme d'un certain age en robe noir aillant l'air d'un medecin était penchée sur la personne du roi, inconscient.
la scène put paraitre comique et burlesque mais il sue que s'en était pas une lorsqu’il entendit la voie de la chancelière demander si sa majesté allait bien.
Un non de l'homme et elle bascula a la renverse devant lui. Il la rattrapa de justesse, sans que la tète ne cogne le sol. Regarda dans la pièce et aperçut un divan. Il la porta et la posa sur celui ci. Elle était en pleine détresse.

Il avait comprit alors.

"Même sans espoir, la lutte est encore un espoir. L'hiver pour lui est a présent passer"
lui dit il
Revenir en haut Aller en bas
Amélia Nivel

avatar

Messages : 1579
Date d'inscription : 24/10/2010
Ville : Paris

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Jeu 29 Mai - 19:38

Amélia avait décidé ce jour-là de visiter la prévôté de Paris. Cela faisait quelque semaines ou mois que des travaux y avait été fait. Mais le manque d’effectif pouvait se voir en visitant les différents couloirs. Il était bien dommage que personne ne désirait venir y travailler. Enfin bon, notre Amélia avait un peu perdu de motivation. Les affichages n’avaient rien donné. Et après ça se plaindra du manque de sécurité sur les chemins.

Elle s’était trouvée un bureau et avait décidé de travailler sur un dossier quant on lui apporta un mot de la part de la Chancelière lui demandant de la rejoindre au plus vite au Louvre et plus particulièrement dans le bureau de sa majesté. Chose bien étrange pouvait elle penser en lisant le message que l'on venait de lui transmettre.

Toujours habillée à la garçonne, elle prit la ceinture qu'elle avait posé non loin d’elle dans laquelle était installée son épée. De ses deux mains, elle prit les extrémités pour la mettre autour de sa taille pour faire passer une extrémité dans la boucle de l’autre.

Puis elle quitta son bureau pour rejoindre sa diligence personnelle et au galop vers le Louvre. Elle ne mit que quelques minutes avant d’arrivée devant les grilles fermées. Lorsqu’elle sortit la tête de la diligence, les portes s’ouvrirent de suite, laissant entrer la diligence qui se dirigea vers la cour et s’y arrêta près de l’entrée, permettant ainsi à la Lieutenant Général de Police d’y descendre.

Elle ne sait pourquoi sa marche était rapide. Comme si elle était pressée d’arriver au bureau du Roy. Peut-être était-ce justement parce qu’il s’agissait du Roy et que ce dernier désirait la voir. Mais pourquoi n’était-ce pas lui qui l’avait mandé ? Elle croisa Mercedes et un individu qui avait l'air quelque peu pressé.

Peu importait la raison de la demande pour notre Amélia car de toute façon, elle allait bientôt le savoir. Elle arriva devant le bureau de sa majesté. Elle repensa à la première fois où elle y était entrée, lorsqu’elle avait présenté sa candidature pour le poste qu’elle exerçait encore à ce jour.

Elle pouvait entendre des voix, des pas. Une réunion avait été organisée apparemment. Les gardes la laissèrent entrer dans la pièce, le Chambellan la suivait de près. C’est alors qu’elle vit Marie-Jeanne dans un état qu’elle n’avait jamais vu, Delarosa aussi… Elle arqua le sourcil d’ailleurs en le voyant.

- Que se passe-t-il ?

Puis son regard se dirigea vers l’homme près …

C’est alors qu’elle comprit ce qui se passait. Nulle réunion… Elle s’avança encore un peu et vit le corps royal qui gisait à même le sol. D’ailleurs elle faillit se prendre le service d’alcool dans les pieds.

Chose bien étrange que de voir ce service en argent à terre et de voir le petit mobilier qui le soutenait également sur le sol.

Notre Amélia se retourna vers celui qui s’occupe des visites.


- Sa majesté a-t-il reçu de la visite aujourd’hui ?

Le Chambellan, toujours derrière elle, était comme tétanisé en voyant le corps du Roy. Aussi il mit un certain temps avant de se rendre compte qu’on lui posait une question.

- Et bien… oui… il a eu de la visite… Attendez… j’ai du noter le nom…

Il retourna dans l’antichambre pour y consulter les registres, suivi d’Amélia qui ne voulait pas le lâcher de suite.

- Ah oui… un certain … Cylouan…  Et la visite a eu lieu il y a peu.  D’ailleurs, ce rendez-vous n’était pas prévu mais il a tellement insisté que sa majesté a donné son accord pour qu’on le fasse entrer.

Amélia plissa le front, se demandant bien ce qu’il voulait au Roy. Il avait fait un tel foin que sa majesté avait du donner son accord pour avoir un peu de paix. Ce Cylouan, elle le connaissait du temps où elle était dans la Marine Royale. Elle ne l’avait que croiser en taverne de temps à autre et encore… Et son bivouac improvisé devant les grilles de l’Armée Royale, elle s’en souvenait également.

Elle ordonna alors aux gardes de le rechercher et de l’empêcher de quitter les lieux par tout moyen et d’exécuter ses ordres le plus rapidement possibles.

Les gardes se mirent à courir dans les couloirs faisant un bruit d’enfer avec leurs épées et leurs bottes.

Pendant ce temps, Amélia retourna auprès de Marie-Jeanne.  Le corps gisait encore, un drap était venu le recouvrir. Ce n'est que maintenant qu’elle prit toute l’ampleur de la situation. Elle devait rester forte quitte à sembler froide. Même si en privé, elle craquerait. Heureusement que son Palfy était de retour pour la soutenir.


- Apparemment Cylouan est le dernier à avoir vu sa majesté. Je l’ai fait recherché et amené dans l’antichambre au plus vite.

Pendant ce temps, les gardes aperçurent Cylouan se diriger vers les grilles. Il était la seule personne qu’ils ne connaissaient pas et qu’il n’avait pas à faire en ces lieux. Et qui plus ait, il avait l’air énervé. Ce ne pouvait être que lui.

- Arrêtez-le !

Les gardes aux grilles l’attrapèrent en attendant l’arrivée des autres.  L’un d’eux s’approcha de l’individu énervé.

- Vous êtes Cylouan ?

Ils ne lui laissèrent à peine le temps de répondre qu’ils l’emmenèrent jusqu’à l’antichambre, utilisant la force si nécessaire. L’heure était grave.  Ils ne prononcèrent même aucun mot.

Même une fois dans l’antichambre, ils ne le lâchèrent pas. L’un des gardes pénétra alors dans la pièce faisant attention à ne rien dévoiler de ce qui se déroulait à l’intérieur.


- Lieutenant… Nous l’avons trouvé. Il attend dans l’antichambre. Désirez-vous qu’on le fasse entrer ?

- Non… pas tant que le corps de sa majesté est encore là.

_________________


Dernière édition par Amélia Nivel le Jeu 29 Mai - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cylouan

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Jeu 29 Mai - 19:57

Arrêtez-le !

Alors que cylouan arrivais au grille pour sortir il entendit ce cris...
tout ce passa vite et il tout de suite deux garde a ses trouce et tres vite il etait maitriser et maintenu


hein quoi ben oui...

cyl eu un ptit rictus ne comprenant pas toute la graviter de la choses...

et bien ! notre roy aime jouer au chats et a la souris ? ou a t il du mal sur le moment même de comprendre ce que on lui dit ? !

OH ca va lâcher moi !
cylouan ce débâtait mais il était obliger d avancer de quelques pas a chaque salve des soldats.

il essayais de résister calant ses pieds la ou il pouvais ou essayant de faire tomber un des gardes... mais rien na faire, il se retrouva quelques minutes plus tard dans l anti chambre.
tien bizarre le roy veut le revoir ? il pensais qu il allais voler directement au cachot... tant mieux il pourrais lui réexpliquer une deuxième fois.

tiran son bras pour essayer de se défaire des gardes...


aller ca va c est bon ! vous me lâcher maintenant ! retirer vos sale patte !
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Jeanne Delhorme

avatar

Messages : 2502
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Ven 30 Mai - 0:20

Heureusement pour Marie-Jeanne, Delarosa était là. Il lui évita une chute qui aurait pu être physiquement douloureuse. Malheureusement, la douleur psychologique, elle, ne pouvait être évitée. Le cardinal nonce apostolique faisait preuve de beaucoup de calme et de bienveillance. Marie-Jeanne aurait voulu lui répondre. Mais sa gorge était tellement serrée qu'elle en fut incapable.

Il fallut un certain temps à Amélia pour arriver. La scène parlait d'elle-même. Elle n'eut point besoin d'explications et se mit directement en branle. La force qu'elle affichait redonna un peu de courage à Marie-Jeanne, qui se releva légèrement. Ses jambes ne la porteraient pas encore. Elle les sentait flageolantes. Mais elle pouvait au moins tenir assise.

D'une main tremblante, elle attrapa un verre, la cruche d'eau et se servit. Les deux gorgées passèrent péniblement. Elle tenta de reprendre son souffle avant de prendre la parole.


- Qu'est-ce qui s'est passé ? L'a-t-on poignardé ? Empoisonné ? Étouffé ?... Je veux savoir ! Je veux savoir ce que Cylouan lui a fait !

Prompte en accusation ? Je ne vous le fais pas dire ! Mais il était la dernière personne à avoir vu le Roi en vie. Et à en juger par l'état du bureau, ça ne s'était pas très bien passé ! Heureusement, un garde vint informer Amélia qu'ils l'avaient intercepté. Si elle avait pu se lever, Marie-Jeanne serait allée le battre à mort.

Tandis que Amélia gérait ce problème, Marie-Jeanne regarda tour à tour le médecin et Delarosa.


- Amélia a raison. Nous ne pouvons pas le laisser là, à même le sol, comme un vulgaire tapis...

A nouveau, sa gorge se serra et une montée de larmes la reprit. Elle se tut quelques instants avant de pouvoir reprendre.

- Nous devons l'emmener ailleurs, dans la salle du médecin. Nous devons l'examiner. Nous devons... prévenir Athénaïs... Monseigneur, aidez-moi.

Ses derniers mots sonnaient comme une supplication. Il était apparu comme son soutien. Un soutien des plus inattendus, mais des plus salvateurs.

Au milieu des allers et venues d'Amélia, du chambellan et des gardes, personne n'avait remarqué qu'une petite souris, alias Mercedes, avait été attirée par le bruit. Marie-Jeanne la remarqua seulement à ce moment-là.


- Mercedes... je... il... C'est horrible.
Revenir en haut Aller en bas
delarosa

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 09/11/2009
Ville : ST PETER PORT

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Ven 30 Mai - 2:23

Oui, le cabinet du roi était en désordre. Il était évident qu'il s'y était passer quelque chose ici.
il laissa le temps a la chancelière de reprendre ses esprits sur ce divan au tissue molletonnée d'un rouge satiné et regarda d'un peu plus prés son environnement sans toutefois se levé.
Deux verres étaient renversée au sol avec un plateau d’argent retournée sur un tapis au motif floraux qui prenais le quart de la pièce. Une carafe, ébrécher, s’était manifestement retrouvée dans un coin sur la partie en parquet.
Quelque chaises avaient été malmenée, Livres déplacée et posée sur la tranche au sol un peu partout. Des papiers et parchemins s’étalaient.

Le roi se trouvait allongée entre son bureau et la porte d'entrée a double battent. Une distance de 5 mètre en moyenne. le médecin, tout de noir vêtue, s’évertua une foit encore a vérifier la véracité de son annonce en accolant son oreille sur la poitrine de la victime afin d’entendre et le ressentie d'un moindre mouvement ou battement de cœurs.            

Citation :
- Que se passe-t-il ?

une personne rentra a se moment même, bien qu'il n'eu pas eu le temps de se lever. Il avait reconnut, sous ses yeux, Amelia Nivel, l’ancien commandeur de la garde pascal. La Personne en qui il avait placé sa confiance pour diriger cette garde de prestige. il lui arrivait de se demander, lorsque qu'il était en prière et en réflexions sous l'image de pascal, se qu'elle était devenue et si elle allait bien.

Il fut surprit de la revoir. il n'avait aucun regret, aucune peine, aucune rage envers elle. Au contraire, il était réjouie de la voir même si la situation était assez complexe.        
Presque froide, elle campa quelques seconde en visualisant la scène. un homme arriva a sa suite et resta stupéfait .

Citation :
- Sa majesté a-t-il reçu de la visite aujourd’hui ?
lui adressa t'elle
Citation :
- Et bien… oui… il a eu de la visite… Attendez… j’ai du noter le nom…

il partit vers l'antichambre suivie d'Amelia. S'ensuivit des ordres et du mouvement.

Après s’étant assurée que la chancelière est reprit connaissances et ses esprits qu'il observa lorsque qu'elle se servit un verre d'eau dont la carafe se trouvait non loin de la sur un petit guéridon a une distance suffisante qu'il était aisé d'y tendre rien qu'une main, Il voulut se lever afin d'aider ce médecin qui ne réagissait toujours pas, toujours collée a la poitrine de la victime. il se leva de lui même et, a l'aide d'un drap, qui recouvrait un billard français de voyage installée non loin du bureau, il dégagea le médecin et recouvrit le corps après lui avoir fermer le yeux. il était insupportable de voir un roi dans un tel état. il se signa et, dans un murmure, il récita le credo pascalien.
   
Amelia revient et alla directement s'adresser a la chancelière sans aucun regard vers le cardinal.

Citation :
- Apparemment Cylouan est le dernier à avoir vu sa majesté. Je l’ai fait recherché et amené dans l’antichambre au plus vite.
Citation :
- Qu'est-ce qui s'est passé ? L'a-t-on poignardé ? Empoisonné ? Étouffé ?... Je veux savoir ! Je veux savoir ce que Cylouan lui a fait !
dit la chancelière presque aussitôt

Quelque instant plus tard, du bruit se fit entendre dans l'antichambre. Un Garde entra.

Citation :
- Lieutenant… Nous l’avons trouvé. Il attend dans l’antichambre. Désirez-vous qu’on le fasse entrer ?
- Non… pas tant que le corps de sa majesté est encore là.
- Amélia a raison. Nous ne pouvons pas le laisser là, à même le sol, comme un vulgaire tapis...Nous devons l'emmener ailleurs, dans la salle du médecin. Nous devons l'examiner. Nous devons... prévenir Athénaïs... Monseigneur, aidez-moi."

Apres quelques seconde de réflexion, il ne pouvait pas croire, Cylouen, en criminel. Il connaissait ce garçon, il pouvait se montrer inpetueux mais ne pouvait commettre un tel acte.

"Se qui c'est passer dans cette pièce ne doit pas être annoncer. la nouvelle ne doit pas être divulgué temps que nous n'aurons pas la certitude probante qu'il s’agisse d'un crime ou d'une mort naturel. Sa Majesté a de nombreux opposants, ils pourraient s'approprier l'acte et instrumentaliser les peuple et lancés des révoltes voir s'en prendre a la famille royal. les fuites ne son pas permises...la famille royal doit être mis en sécurité"

Un regard vers le médecin et la pièce, il vie une porte a la dérobée dans un des coin des murs, dissimulée entre les moulures de bois. Il y avait donc un couloir et des coursives privées.

"Maistre, aidée moi a portée le corps, Passons par les passages privées du roi et emmenons le chez vous a l'abris des regards, nous l'examinerons et nous pourront avoir un examen plus approfondit. "
Revenir en haut Aller en bas
Amélia Nivel

avatar

Messages : 1579
Date d'inscription : 24/10/2010
Ville : Paris

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 1 Juin - 15:24

Un drap couvrait dorénavant le corps royal, comment cela avait-il pu arriver ?

Delarosa a écrit:
Se qui c'est passer dans cette pièce ne doit pas être annoncer. la nouvelle ne doit pas être divulgué temps que nous n'aurons pas la certitude probante qu'il s’agisse d'un crime ou d'une mort naturel. Sa Majesté a de nombreux opposants, ils pourraient s'approprier l'acte et instrumentaliser les peuple et lancés des révoltes voir s'en prendre a la famille royal. les fuites ne son pas permises...la famille royal doit être mis en sécurité"

- Oui, et il serait imprudent de notre part que le Cylouan le crie haut et fort. Les murs ne doivent pas être aussi épais que ça, surtout aux oreilles indiscrètes.

Elle se tourna à la fois vers la Chancelière puis vers Delarosa comme pour soutenir ses mots et les siennes.

- Je vais mettre Cylouan en lieu sûr avant et ainsi pouvoir l'interroger calmement. Ce qui se dit ou s'est dit ici, reste ici. Il va de soi. Tant que l'affaire n'est pas plus clair tout du moins. Nous connaissons les personnes présentes. Si fuite il y a, on saura très vite d'où cela viendra.

Puis regardant Delarosa, elle poursuivit :

- Et Comme vous venez de le dire, vaut mieux être prudent et éviter ainsi tout affolement ou insécurité pour la famille royale.

Puis elle se dirigea vers l'anti-chambre, jeta un oeil perçant sur Cylouan puis se tourna vers les gardes. Puis toujours faisant fi de l'individu, elle  s'adressa  aux gardes, et leur ordonna de l'emmener au Grand Châtelet.

- Faites lui visiter le Châtelet. Je suis sûr qu'il s'y plaira.

Elle s'avance alors vers le bureau de l'antichambre, prit de quoi noter et écrivit un mot qu'elle tendit au supérieur des gardes présents, le cacheta.

Spoiler:
 

- Tenez... Donnez ce mot une fois arrivée. Ils sauront quoi faire de votre homme.

Les gardes acquiesça aux ordres du Lieutenant Général de Police. C'est donc de force qu'ils firent avancer l'homme vers la cour et le fit monter dans une calèche qui les emmenèrent directement au Grand Châtelet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Jeanne Delhorme

avatar

Messages : 2502
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Sam 7 Juin - 10:51

[Toutes mes excuses pour le retard. Je fais avancer le RP étant donné que le régent arrive ce we...]

Et c'est ainsi que, après tant de tumultes, le bureau du Roi devint soudain calme et silencieux. Un fin drap de mort l'enveloppait, et laissait l'impression d'être désormais en deuil de son propriétaire. Un frisson parcourut Marie-Jeanne, qui suivit Delarosa et le médecin royal, tandis qu'Amélia s'occupait de Cylouan.

Ils se rendirent ainsi jusqu'à la salle de consultation du médecin. Une fois là-bas, ils avisèrent de la suite à donner. Il faudrait attendre quelques jours pour savoir si le Roi était mort d'un empoisonnement. Toutefois, un poison comme l'arsenic ne laisserait aucune trace...

Il fut convenu que Marie-Jeanne avertisse tout de même une branche de la famille royale, assez lointaine pour ne pas être à craindre, puisque vivant en Nouvelle-France. Le temps qu'un émissaire soit envoyé, ils sauraient ce qu'il en était. Ils en seraient déjà à annoncer la mort du Roi à la Cour, et à la population ensuite. Puis le Roi serait exposé sur un lit de parade quelques jours, avant d'être descendu jusqu'à la basilique par un cortège funèbre...

Marie-Jeanne se concentra sur son unique tâche : contacter la famille en Nouvelle-France, et oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Jeanne Delhorme

avatar

Messages : 2502
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mer 11 Juin - 21:22

[Plus d'une semaine après la mort de LP]

Marie-Jeanne n'avait pas chômé, et pourtant elle avait usé son tapis de bureau à force de tourner en rond, demeurant dans l'attente de deux verdicts.

Le premier arriva assez rapidement : un cousin du Roi, Vice-Prince de Nouvelle-France, partait sur l'heure pour assurer la régence. Marie-Jeanne ferait bloquer tous les ports pour que tous puissent accueillir son ou ses navires au besoin.

La seconde tarda un peu plus. Il fallait observer les réactions post-mortem du corps du Roi pour y voir apparaître des ecchimoses ou une coloration de la langue et d'autres détails médicaux, afin de pouvoir écarter avec exactitude la thèse du meurtre, et ne retenir que celle, malheureuse, d'une mort naturelle.

Quand elle eut le fin mot de l'histoire, à savoir que le coeur du Roi avait lâché prise naturellement, Marie-Jeanne s'empressa de prévenir Amélia. Il fallait qu'elle fasse libérer Cylouan. Le pauvre homme n'avait rien à se reprocher.

Puis elle prit la plume et écrivit au second du Pape. Ils convinrent d'une date pour annoncer à la Cour la mort du Roi, qui serait ensuite annoncée à tout le royaume.

A partir de là, Marie-Jeanne assura la convocation de toutes les personnes, nobles ou exerçant des fonctions dans l'administration du Royaume, dans la salle du trône.


Convocation envoyée:
 
Revenir en haut Aller en bas
mercedes

avatar

Messages : 6003
Date d'inscription : 05/02/2010
Ville : Toujours en Normandie ^^

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Sam 28 Juin - 13:10

( salle d 'apparat le 15 juin 1654)

Mercedes arriva dans la journée ,elle se dirigea vers le garde pour s 'annoncer chose faite ,il la laissa entrer dans la salle ou reposait le roi

Le roi était là endormi pour l 'éternité il manquait quelque chose .Ah oui son sourire ,avait elle le droit de s 'approcher pour être sûre

des pensées ,des souvenirs lui revenaient elle laissa couler ses larmes ,il rirait s 'il le pouvait cela faisait deux rois auquel elle était proche qui s 'en allait , un garde la regardait elle essuya ses larmes pour rester digne devant le roi
Revenir en haut Aller en bas
Cartouche

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 11/04/2013
Ville : Sancerre (IG)

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 29 Juin - 9:31

Le même jour, dans la Salle d'Apparat ...

Après l'annonce de la mort subite de Sa Majesté Louis-Philippe de la Brie en Carly ; Cartouche se joint au groupe pour suivre le Garde jusqu'à la Salle d'Apparat où repose Le Roy.
Il est en fin de la longue file, ayant laissé passer devant lui les Grands du Royaume, puis les courtisans ; estimant que le Maire du petit village normand se doit de rester avant tout à sa place.
Il arrive enfin ...
Deux Gardes en grande tenue de cérémonie encadrent le lit royal ; empêchant ainsi de s'approcher trop près de la dépouille.

Cartouche n'a jamais rencontré le Roy.
Il apparaît reposé, même serein ; comme si toutes les lourdes charges incombant à la fonction de souverain avaient quitté son cerveau.
Sa Majesté était bien jeune pour disparaître.
Il laisse une famille, et le Prince encore enfant n'est pas apte à régner.
Heureusement, un Régent va être présenté au peuple à l'issue des obsèques.
Toutes ces pensées assaillent le jeune homme pendant qu'il récite une prière pour que l'âme du Roy, si ce n'est déjà fait, rejoigne Pascal.
Puis, après une dernière révérence, il laisse la place ...

Il quitte la Salle d'Apparat pour rentrer à Eu afin d'annoncer la triste nouvelle aux habitants et les avertir que les obsèques officiels sont ce dimanche.
Il sera bien entendu présent en la Basilique Saint Romarin.


Dernière édition par Cartouche le Dim 29 Juin - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joackim



Messages : 1528
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 29 Juin - 9:46

Sans grande conviction , en trainant les pieds, Je suivais Mercédés . Impossible de comprendre comment ma belle maraine pouvait regretter un roi, un homme, qui l'avait autant trahi peu avant sa mort .

Nous voici devant la dépouille. La mort n'est rien seule la Vie compte ...
La suite c'était le Régent , Amiens et le Royaume, celui qui voudrait m'oter cela de l'esprit perdrait son temps.
Pendant que certains étaient si accablés , j'étais sur que Louis Philippe gambadait aprés des jeunes femmes et ne manquait pas une occasion de s'admirer dans les miroirs et flaques d'eau du Paradis .

Trés doucement et en prenant la main de ma vicomtesse je lui sussure.

Retirons nous et allons nous changer avant les obsèques officielles qui ne tarderont pas.

Amiens , Amiens !
Revenir en haut Aller en bas
MariedeLaRose

avatar

Messages : 1486
Date d'inscription : 12/02/2012
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 29 Juin - 10:49

La brune attendait son tour pour rendre le dernier hommage au Roi décédé .

En arrivant devant le lit d'apparat, elle ne put que constater qu'il avait l'air de dormir . La mort elle-même n'avait point laissé de marques visibles ou si peu  .

Une longue et profonde révérence pour la dernière fois , une prière recitée en silence et Marie se releva .

Adieu Votre Majesté .


Sont les seuls mots qu'elle osa prononcer avant de sortir le plus dignement possible sans vraiment prêter attention aux gens qui l'entouraient, un très vague sourire de circonstance plaqué aux lèvres .
La brune savait qu'une page se tournait et que désormais, une nouvelle ère commençait .
Revenir en haut Aller en bas
Charles Beaumont sur Oise

avatar

Messages : 2114
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 29 Juin - 12:45

L'annonce avat été faite et il était temps de rendre un dernier hommage au roi. Un homme grand et sage qui n'avait pas eut un règne facile durant les deux années qu'il avait duré. Charles laissa tous le monde s'avancer avant d'en faire autant et de s'incliner une dernière fois devant la dépouille mortelle. Il semblait en paix et enfin reposé ce qui n'était pas le cas durant tous le temps où il fut sur le trône. Enfin il allait pouvoir se reposer il ne restait plus qu'à soutenir la veuve et les orphelins qui auraient besoins d'aide dans cette douloureuse fin si subite qui laissait un pays en deuil se don roi bien aimé mais aussi tant décrié.
Revenir en haut Aller en bas
Milaidie

avatar

Messages : 1762
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 29 Juin - 13:13

j'avais fait le voyage dès que le pigeon de joachim, maire de Amiens me prévenait du décès de sa majesté.
J'ai prit la première diligence pour venir rendre un hommage à notre roi. Je ne les j'avais connu et jamais rencontré mais par respect pour mon souverain et sa famille, je me suis déplacée pour un dernier hommage.

Je m'approche de la dépouille et je regarde pour la première fois et la dernière fois notre roi. Comme il était jeune, c'est triste de mourir si jeune.

Je me mets à genoux devant le cercueil et je fais une courte prière pour lui, pour sa famille.

Je me lève et je quitte la salle d'apparat pour reprendre le chemin vers Amiens.
Revenir en haut Aller en bas
lillyrose

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 19/04/2011
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mar 1 Juil - 20:06

Lillye avait voulu rendre un dernier hommage à son roi ,oui elle était qu 'une gamine de 11ans mais elle avait eu la chance de rencontrer le roi et de l 'apprécier il lui avait même accordé une ballade à cheval et répondu à ses questions un peu indiscrètes et elle disait à qui voulait l 'écouter qu 'un jour elle l'épouserait il riait à l 'entendre en répondant qu 'elle devait encore grandir et le voilà parti son roi ,elle ne connaissait rien à la politique du royaume mais avait lu la tristesse de sa maman à cette annonce

Lillye s 'approcha un peu ,même endormi elle le trouvait beau de sa main elle envoya un baiser

Au revoir mon roi je t 'aimais beaucoup et surtout laisse les anges tranquilles et ne te marie pas là haut hein !

Lillye voulait faire la grande mais c 'est le coeur rempli de chagrin qu 'elle chercha la main de sa maman
Revenir en haut Aller en bas
Paul Chesnay-Taillandier

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mer 2 Juil - 19:10

Spoiler:
 

Chapitre deuxième : Salutations funestes

Après un long voyage pour traverser l'Atlantique, Paul et ses gens arrivèrent en terre de France.

Ils firent une escale pluvieuse à Honfleur, puis ils embarquèrent à bord d'un second navire pour remonter la Seine jusqu'à Paris.

Sur les quais, un convoi les attendait afin de les mener sous bonne garde jusqu'au Louvre.

Tout était réglé comme du papier à musique.

On lui indiqua ses nouveaux appartements. Il se changea, troquant ses vêtements de colon pour porter ceux de prince. Il devait rencontrer la chancelière.

Kunegunde était là pour l'aider, à chaque étape. Elle le séchait après son bain, lui apportait ses vêtements, l'aider à les lacer. Elle était l'indispensable Kune. Mais elle resterait dans ses appartements pendant qu'il se rendrait dans le bureau de la chancelière.

Leur échange dura plus d'une heure. Il apprit la cause du décès du Roi, l'enfermement dans lequel sombrait la Reine, les diverses réactions du Peuple.

Dimanche le Roi serait inhumé dans la basilique de Paris et Paul serait présenté au Royaume. L'annonce était déjà faite. Tout était déjà préparé. Il allait bientôt pouvoir la décharger d'un poids qui semblait trop lourd pour de si frêles épaules.

Quand elle le salua d'une révérence, il posa une main ferme sur son épaule pour qu'elle se relève. Elle était plus petite que lui. Il la couvrait de son ombre.

« Vous n'êtes plus seule. Reposez-vous »

Il la quitta sur ces mots.


~ Requiem æternam dona ei, Domine, et lux perpetua luceat ei ~

Paul entra dans la grande salle d'apparat en compagnie de trois de ses gardes. Un homme derrière, deux sur ses côtés. Toujours.

Entre ses habits et ses gardes, il ne se fondait pas dans la foule ! Mais personne ne savait exactement qui il était ni ce qu'il allait devenir pour eux. C'est donc en anonyme qu'il venait rendre hommage à son défunt cousin.

La fillette devant lui s'éloigna. Il s'avance alors jusqu'au lit et sort son épée. Puis il pose un genou à terre et la pointe de son épée vient reposer sur le marbre. Tête baissée, il se recueille. Il prie pour que le Très-Haut accueille l'âme de son cousin et qu'il prenne soin de sa famille. Puis il se relève et range son épée dans son fourreau.

A ce moment, il remarque les deux jeunes femmes qu'il avait rencontré pour la première fois à Honfleur. Il leur adresse un sourire poli pour les saluer, puis quitte la pièce en direction de ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
mercedes

avatar

Messages : 6003
Date d'inscription : 05/02/2010
Ville : Toujours en Normandie ^^

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Mer 2 Juil - 23:21

Lillye après un dernier adieu au roi , revient serrer la main de sa mère Mercedes regarda sa fille qui en ce jour montra son chagrin

Un homme passa pas loin d 'elles ,il alla avec respect près de la dépouille de Louis Philippe et sortit son épée ,bizarre peut -être l 'a t il connu ?

Quand il s éloigna Mercedes reconnu son allure mais ou l 'avait elle rencontré ? Ah oui il courrait sous la pluie a Honfleur ,il faudra qu 'elle lui dise deux mots il est vite parti s 'abriter sans nous pfffffffff

Elle resta encore un peu espérant voir des habitants de Normandie
Revenir en haut Aller en bas
Louis-Oscar

avatar

Messages : 1087
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Jeu 3 Juil - 3:58

La mort du roi...
Cette annonce avait affecté Louis Oscar , qui sans avoir jamais rencontré son souverain, lui vouait un grand respect. Son éducation avait d'ailleurs grandement contribué aux valeurs qui étaient sienne.
Apprenant qu'il était possible au peuple de rendre un dernier hommage à leur Roi, c'est en diligence qu'il fit le trajet, vêtu de son bel habit noir.

Dans sa besace, il  avait glissé une miche de pain et quelques fruits., et le présent qu'il avait l'intention d'offrir à sa famille.

Arrivant au Louvre, il suivit le flot de la foule qui comme lui venait saluer leur défunt roi.

Son tour arriva  et l'émotion le tenaillait...il inspira profondément puis fit les quelques pas et s'inclina.

Il parla comme si son souverain pouvait l'entendre.


Pour vous, j'ai travaillé le bois pour en faire un tableau . on appelle ça de la marqueterie.
Mon rêve aurait été de vous décorer un plafond ou un pan de mur ...

Reposez en paix mon Roi.


Déposant le cadre sur la table basse, il s'inclinat à nouveau, fit quelques pas en arrière, et s'en retourna  .
Revenir en haut Aller en bas
Philippine

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Jeu 3 Juil - 19:26

Philippine avait réfléchi deux fois avant de savoir si elle allait venir ,elle avait eu des mots avec le roi ,mais il l 'avait propulsé à la mairie d 'Amiens sans être au courant de tout ,mais il était le roi et elle le respectait et à sa manière l 'estimait ,des lettres entre eux furent échanger et tout était rentré dans l 'ordre et ce jour il était là entouré de gens ,pour un dernier salut ou juste pour se faire voir ,elle le regarda et inclina la tête .

Majesté que votre repos soit plus doux que vos dernières heures

Puis elle se retira tout en faisant un sourire à son maire et a son intendante .
Revenir en haut Aller en bas
Louis.

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 12/03/2014

MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   Dim 6 Juil - 15:41

Un roi, ça meurt. Il suit le même cours de la vie qu'un autre. C'est comme ça. Qu'est que vous voulez? L’inhumé de toutes façons ne le rendra pas plus intelligent. Ni Louis ni le roi déchu par la mort. En habits normaux de courtisan avec un foulard violet, il entrait dans la pièce. Un courtisan ne devait jamais montrer qu'il était en deuil. Même pour le roi. Si les autres courtisans étaient en noir, c'est que ce fut une erreur des plus effroyable de code vestimentaire. Il s'était toujours demandé à quoi ça servait d’inhumer quelqu'un. On devrait faire la fête pour fêter l'intronisation du nouveau roi normalement. Et pas faire un deuil horrible. Enfin bref.. Et pourquoi on a pas prévenu tout simplement les bas-gens par la formule magique "Le roi est mort, vive le roi!

Louis entra après l'homme blond entouré de ses vêtements et de ses gardes. Noir.. Quelle faute de courtisan. Toute la crasse du monde était réuni dans une affreuse puanteur. Des petites-gens étaient rassemblés. Il avait finalement de la chance le roi d'être mort! Ses narines royales auraient reniflé cette immondice. Mais soit. Puis, après, l'homme blond se mit à genoux et sortit une épée. Il est mort! Pourquoi veut-il recevoir une grâce royal cet homme? Cumuler une erreur de code vestimentaire avec un brin de démence, cela faisait beaucoup. Louis salut et regarde la dépouille du souverain inerte. Quel gachit des vêtements. Ils auraient pu le mettre nu dans le lit. Cela aurait fait des économie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Louis-Philippe de la Brie en Carly : détail d'une mort inattendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Inhumation de Louis-Philippe de la Brie-en-Carly
» shako 2
» Guy Philippe a mis Himmler Rébu au pilori
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Les Palais Royaux + :: . Le Louvre .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit