Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Charles Beaumont sur Oise

avatar

Messages : 2114
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 17 Mar - 21:06

Charles avait eut une vie bien remplie depuis qu'il avait quitté la demeure familiale à ses quinze ans après une dispute avec son père sur son choix de carrière, lui voulant en faire un militaire et lui préférant les comptes et lettres. Il avait vu de nombreux pays et rencontré bon nombre de personnes importantes et influentes de ce bas monde faisant ainsi cette éducation qui lui avait manqué. Son père l'avait déshérité? Et bien soit, il se ferait une place en ce monde par ses propres moyens et à la seule force de son intelligence et de ses bras!

Neuf années avaient passées quand il revint en France, bien décidé, à se faire un nom et c'est là qu'il apprit la mort de ses parents et la notoriété de sa soeur Anne auprès du nouveau roi Louis-Philippe. Elle avait acquis des titres et des terres de l'ancien et avait la charge prestigieuse de surintendant aux finances royales ce qui finit d'attiser sa jalousie envers celle qu'il avait toujours aimé mais ses déboires familiaux l'avaient monté contre elle. Il avait voulu récupérer ce qui lui revenait de droit en tant que fils aîné mais avait été rebouté de sa demande ne pouvant prouver ses dires.

Après de multiples disputes avec celle-ci, il décida de la jouer plus fine et de se rapprocher d'elle afin de mieux pouvoir approcher le pouvoir royale et pourquoi pas obtenir ce dont ils rêvaient depuis des années, la richesse et la notoriété? Ce n'était pas chose facile mais le destin semblait de son côté pour une fois. Sa soeur tomba en disgrâce pour ce qu'il semblait être une trahison car elle aurait dévoilé des secrets d'Etat. Bien que cela lui parut bizarre connaissant assez sa soeur pour être la personne la plus intègre qu'il connaissait, il vit en cette occasion-là une opportunité pour lui d'inverser les rôles et obtenir enfin la réalisation de ses projets fanatiques. C'est alors qu'il postula pour le poste que cette dernière occupait avant espérant que leur apparenté lui permettrait d'ouvrir les portes plus facilement ce qui fut le cas, heureusement pour lui.

Le destin lui souriait enfin! Le voilà à la tête des finances royales à gérer la richesse du Roi, encaissant al Taille et redistribuant des salaires aux différents gérants des provinces du Royaume chaque mois. La tâche n'était pas facile mais elle enorgueillissait chaque jour notre Charles dans sa tâche. Tout allait bien jusque-là mais un imprévu vint assombrir le beau tableau qui s'était peint devant lui par la mort du roi qui laissait un enfant comme seul héritier du trône et qu'un régent arriva d'un pays lointain pour gouverner le pays jusqu'à la majorité de Gabriel. Tout aurait put aller dans le meilleur des mondes mais celui-ci partit dans une croisade de recrutement à travers le royaume à la recherche de hauts dignitaires. Bien qu'il ne fut pas d'accord avec certains choix il me put que se plier à la volonté royale mais là où le couperet tomba c'est quand il apprit que sa soeur était nommé grand Chambellan. Il fut assommé par la nouvelle mais dû accuser le coups et n'en rien paraître jusqu'à même se montrer heureux pour elle. Mais où le bas blessait alors qu'il pensait avoir pris sa revanche sur celle-ci le voilà reléguer une nouvelle fois au second plan. Mais que pouvait-il faire? Rien! Seulement attendre son moment! Tout venait à point à celui qui savait attendre comme l'on disait.

Cela faisait deux maintenant qu'il officiait et la vie s'écoulait doucement. Il se montrait doux et affectueux envers sa soeur et son neveu en laissant rien paraître de ses sentiments, se chargeant de son travail du mieux qu'il pouvait bien que ces derniers mois une longue maladie l'avait empêché de faire correctement son métier, il avait dû laisser sa place à sa soeur à la mairie qui l'avait repris avec plaisir car cela lui manquait et avait dû partir se ressourcer près de la mer quelques semaines pour récupérer des forces et revenir en pleines santé ce qui n'avait pas quelques incidences.

Spoiler:
 

Nous étions le 17 mars, dans quelques jours ce serait le printemps et les beaux jours commençaient déjà à pointer leur nez. Anne avait une amie qu'elle considérait comme a soeur du fait qu'elle était  la soeur de son dernier mari Adamantes et qui les avaient invités chez elle à Eu pour passer quelques jours. Charles ne connaissait pas trop la jeune femme et surtout il savait qu'elle ne l'aimait pas trop. Il n'en savait pas la raison, à moins qu'à la différence des autres , elle arriva à lire en lui comme dans une image. Enfin ce n'était pas le grand amour et il se demanda bien pourquoi il était invité mais changer d'air ne lui ferait pas de mal c'est ainsi qu'il décida d'accompagner sa soeur accompagné de deux gardes : Louis, un garde plutôt discret mais très compétent dans son domaine ayant eut une formation militaire et Martin qui est tout au contraire très extraverti surtout quand il a un bon coups dans le nez ce qui arrive très souvent ce qui ne lui empêche pas d'être très sérieux dans son travail mais une langue un peu trop pendu qui lui valent bien souvent des déboires.

Charles avait finit par trouver une demeure dans les environs de Paris digne de son rang avait fait préparer ses malles et avait dormit la veille chez sa soeur afin de pouvoir prendre la diligence aux premières heures du jour afin d'arriver le plus tôt possible dans la soirée à Eu. Ce matin-là, il se leva de bonne heure et attendit sa Anne.


Dernière édition par Charles Beaumont sur Oise le Mer 18 Mar - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anne

avatar

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 17 Mar - 22:35

Pour Anne les semaines passaient tranquillement, Nicolas son fils avait été un peu malade.
Elle était restée a ses coté toute les nuits, comme toute mère le faisait.
Les jours étaient passés et sa santé redevenait meilleure.

Anne décida d’aller voir sa sœur, Cara sur EU.
Et Anne avait son auberge la bas. Elle avait demandé à Luc, son conseiller de prendre la mairie a sa place, le temps d’une journée.
Elle ne serait absente qu’une journée, le temps de voir Cara et de passer à son auberge pour voir si tout se passaient bien.
La gouvernante et Nicolas resterai sur Paris, une journée sans elle  cela irai très bien.

Son frère Charles était du voyage aussi, en général il n’aimait pas trop aller sur EU.
Elle ne savait pas pourquoi, mais au moins elle ne sera pas seule pour le voyage.

Le soir Charles était venu passer la nuit au manoir .Nicolas en était ravi, il aimait voir son oncle.
Donc un diner a trois, et une soirée devant la cheminée un feu qui brulait encore, les nuits restait encore bien froide.
Ils avaient parlé de tout et de rien, comme souvent quand Charles passait.
Son sac fait, pas grand-chose à prendre pour cette fois.

Elle était  grand Chambellan et bien d ‘autre chose encore, donc  des gardes serait là à la suivre. Ce n’est pas qu’elle aimait cela mais  de sa fonction elle était obligée .Mais cette fois sachant que son frère serai du voyage, elle demanda juste quatre gardes. Des gardes qui lui serait cette fois affecter la veille.
Sur Paris elle en avait point besoin , entre la mairie et le Louvre elle se déplaçait librement.


les gardes attendaient devant la grille. Anne n'était pas trop Exigeante, pas question d’être au garde à vous constamment, juste de la surveillant, mais elle avait tant voyagé, que cela était une habitude.


Le 17 Mars
Au matin, elle se leva avant l’aube sans faire trop de bruit, surtout ne pas réveiller son ange.
Descend l’escalier et prend un copieux déjeuner, café et petit pain.
Un sourire a son frère qui se tenait déjà prêt.

Et bien , prend quelque chose pour la route , et je nous fait aussi un panier.
Tu accompagne le Grand Chambellan dans son voyage .

_________________

Grand Chambellan
«Derrière le masque que je te montre se cache une femme au sourire brisé qui espère qu’un jour, peut-être elle sera heureuse»






Dernière édition par Anne le Mer 18 Mar - 21:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 17 Mar - 23:10

Le couple De Lhavilland avait décidé de se rendre à leur résidence secondaire sur les hauteurs de la ville de Eu pour une journée afin de voir l'intendant et gardien de leur demeure en leur absence.

Au petit matin du 17 mars, après un petit déjeuner copieux, ils étaient prêts à prendre la calèche conduite par Vincent qui les mènerait jusqu'au départ de la diligence en partance pour la Normandie. Ils avaient pris un bagage léger ainsi qu'un panier de victuailles pour le voyage.

La calèche quitta le Manoir de l'Espérance en direction de la diligence.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 17 Mar - 23:48

La veille  des grandes discutions avec les enfants surtout Richard qui voulait venir, il n'était pas question de l’emmener au manoir vide et froid , depuis leur retour à la capitale, faisant un peu la moue comme toujours,  Ambre dans sa grande sagesse lui il fit comprendre et lui promet de le conduire à la pêche au lac.  surtout que nous voulions voir notre intendant de notre manoir de EU et éventuellement employer des gens de maison pour le remettre en état afin que le couple puisse journée à EU avec leurs enfants dans les prochaine semaines.

Apres le petit déjeuné Martha nous a préparée un panier de victuaille se doutant bien qu'il n'y aurai rien a manger au manoir.Vincent nous guidait dans la calèche de l’espérance à la diligence.
Assise à coté de son tendre époux  lui confiait ses craints de laisser les enfants, elle n'aime pas laisser, surtout qu'il y a pas si longtemps, parti à EU pour rendre visite à un ami.

La diligence attendait, un large sourire sur son visage lorsqu'elle vit Anne, son amie et son frère Charles.
Revenir en haut Aller en bas
Sieur-Du-Jardin

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mer 18 Mar - 10:50

Dujardin, intendant de l'hôtel particulier de la Fayette,  est un homme bien sous tout rapport. Il est apprécié par les autres domestiques pour sa discrétion et sa courtoisie. Il ne cherche jamais querelle, un homme soi-disant sur qui on peut se reposer. Pourtant la nuit tombée, à l'heure où les honnêtes gens sont au lit, l'intendant laisse place à la main noire. Un homme intrigant qui inquiète et dont les transfigurations font en trembler plus d'un. En outre, il cultive ce pouvoir désarmant qu'on lui prête bien volontiers. Jamais de brusquerie dans ses attitudes, ou ses paroles, mais le seul fait de s'imaginer être sa cible du jour, suffit à faire tomber toutes résistances. Sa présence fascine autant qu'elle met mal à l'aise. Peut-être est-ce un trait de sa personnalité qui a joué en sa faveur le jour où il a rencontré Martin.

Jour 1: 9 mars [L'informateur]

Dans un bar parisien, se trouve dans l'angle de la salle à demi plongée dans la pénombre, la main noire. Il observe chaque client tel un prédateur examinant ses futures proies sans égard pour l'être humain qu'ils représentent. C'est à ce moment qu'il repère un ivrogne et son esprit reptilien s'imagine déjà moult tortures pour ce tas de chairs. Mais voilà que le bougre se met à brailler et à livrer quelques informations que la main noire trouve intéressantes. Il veut en savoir plus, seulement, il ne peut l'aborder sans se faire remarquer. Sur ce point, la main noire est d'une vigilance extrême, celle des grands fauves. Alors il sort et attend que le bar se vide doucement. Quand il voit l'ivrogne sortir, la main noire se rapproche à pas de loups et d'une prise ferme, il comprime la carotide. En dix secondes sa victime perd connaissance. Il le traine alors jusqu'à sa monture. Quand il se réveille, ils sont dans une petite cabane et la main noire lui fait croire qu'il est intervenu alors qu'on voulait lui faire les poches, ensuite il laisse poindre un sourire de loup. Irrésistible pour les femmes, et étonnamment rassurant pour les hommes. Cela suffit à convaincre Martin qui tombe ainsi dans le piège tendu...

Jour 7: 15 mars [Le recrutement]

Suite aux informations de Martin que la main noire avait pu corrompre, ce dernier dut faire appel à des hommes du même calibre. Il opte d'abord pour Alexandre Clément, un partenaire d'expérience sur qui il peut compter occasionnellement pour ce genre de besogne. Ensuite André Lapointe, résidant dans la cour des miracles et dont la notoriété n'est plus à faire. Par contre la main noire ne connait pas vraiment André, pourtant les échos l'ont laissé penser que c'était l'homme qu'il lui fallait. Il avait lui aussi ce côté animal, cette folie meurtrière qui font passer les gains attendus pour une maigre récompense en comparaison du plaisir qu'ils vont prendre à torturer leur cible...

Jour 8: 16 mars [Des loups semblables à des agneaux(Alexandre et André détailleront cette partie)]

La veille du voyage, la main noire confie certaines tâches à ses acolytes. Par la suite, Alexandre et André n'eurent pas de mal à revêtir la tenue de la garde royale affectée à la protection des prestigieuses personnalités du royaume...

Jour 9: 17 mars [Les loups sont dans la bergerie]

L'équipe fin prête pour le coup, tout avait été élaboré la veille pour que la prise d'assaut se passe le plus discrètement possible sans éveiller les soupçons. Pour ce faire, la main noire avait payé sa place comme un voyageur ordinaire. Justifiant son absence auprès de Joanna par la perte d'un membre de sa famille. Il était donc assis sur l'une des banquettes de la diligence, une arme dissimulée dans une boite positionnée à hauteur des pieds de la main noire. Quand il voit du monde arriver les uns après les autres, il pose discrètement un regard sur les gardes, il reconnaît Alexandre positionné en aval avec un garde. Martin sur le côté avec un autre garde, puis André en amont près du chauffeur avec le dernier garde. La main noire satisfait, il attend que les autres voyageurs montent. L'assaut n'aura lieu qu'une heure après la sortie de la ville. Pour le moment que tout le monde profite du calme avant la tempête.


Dernière édition par Sieur-Du-Jardin le Jeu 19 Mar - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre.Clément

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mer 18 Mar - 19:12

Voler, frapper même tuer, voilà ce qu'aimait faire Alexandre. Depuis aussi loin qu'il se rappel, il avait toujours volé.
Ayant été abandonné étant très jeune, il du survivre dans les rues par ses propres moyens. Le jour où il avait menacé une femme avec une barre de fer afin qu'elle lui donne tout son argent et ses bijoux, il su que sa vie se passerait désormais ainsi.
Toujours voler pour ne manquer de rien, agresser des passants pour leur voler leurs biens.
Alors lorsque la Main noir l'avait contacté pour une mission, il n'hésita pas une seconde à se lancer dans cette aventure.

Le 16 mars, Alexandre rencontra la Main noir et il lui expliqua qui sera sa cible. Un garde ... pas quelque chose de trop compliqué.
Il se rendit à l'adresse indiqué, un couteau et un pistolet étaient attaché à sa ceinture. La rue était très calme à cette heure de fin de journée.
Il prit de sa sacoche attaché à  sa selle une boite de cigare pour attirer l'appât et les passants croiront seulement à un vendeur de cigares.

Son manteau cachait ses armes étant pour l'heure fermé.
Une fois la porte fermée il s'approcha, puis avant de frapper à la porte il prit son couteau qu'il cacha dans sa manche droite.
Après avoir refermé son manteau il frappa, l'homme ne mit pas longtemps à ouvrir.

Bonsoir Monsieur, je me nomme Emmanuel Amont et je suis un vendeur de cigares ambulant.
Je suis de passage dans votre charmante ville pour une durée assez courte. Désirez vous connaitre mes produits à des prix plus que raisonnable cher monsieur ?


Et tout cela dit d'une voix aimable accompagné d'un sourire,forcé il faut le dire, ce qui mit le garde en confiance le laissant d'avantage rentrer.
Alexandre profita de l'inattention du garde pour le poignarder dans le dos pendant qu'il refermait la porte.
Un deuxième vint aussitôt ne laissant au garde le temps de réagir.

Le 17 mars était le jour de l'infiltration dans un voyage.
Vêtu d'un bel uniforme de garde il se mit dans le rang, se disant qu'il tuera plus souvent des gardes juste pour l'uniforme ... il parait que les femmes aiment les uniformes.

Revenir en haut Aller en bas
André Lapointe

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Jeu 19 Mar - 18:07

Né dans les bas fonds de la cour des miracles, André avait appris toutes les plus viles manigances et arts de la torture allant jusqu'à tuer ses pauvres victimes. Il était d'une carrure assez imposante et ne s'en laissait pas compter par ses adversaires. Tous le monde le respectait et le craignait surtout.

Il travaillait peu pour des commanditaires mais cela lui arrivait et c'est ainsi qu'un beau jour de mars un homme se présenta à lui pour lui faire une ordre qu'il était difficile de refuser : enlever deux nobles de hautes fonctions et en profiter pour dérober une grosse somme d'argent. Il avait bien sûr entendu parler de ces personnes et savaient ce qu'ils pourraient en retirer mais il savait également que la tâche ne serait pas facile mais le plan semblait bien ficeler et tout était fait fait pour attiser son attention.

Son premier but était de se débarrasser d'un des gardes qui devait accompagner une belle brochette de nantis. Celui-ci dormait à l'auberge de la ville et avait l'habitude de bien boire tous les soirs sans parler de son amour pour le jeu et des sommes qu'ils perdaient chaque soir. Pour passer inaperçu  il passa les quelques jours avant le jour dit su 17 à l'auberge à jouer aux cartes et boire faisant même ami-ami avec l'homme. Le 16 au soir il l'incita à boire plus que de raison au point que l'homme ne tenait plus debout. IL proposa de le ramener mais au lieu de l'emmener dans sa chambre il l'emmena dehors sous prétexte de le rafraîchir à l'abreuvoir sauf qu'il le conduisit dans une petite ruelle sombre où il l'égorgea après s'être emparer de ses vêtements.

Le matin venu il prends la place qu'aurait dû occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Beaumont sur Oise

avatar

Messages : 2114
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Ven 20 Mar - 22:37

La nuit avait été calme bien que ce voyage ne l'enchantait que peu au vu de sa relation avec Cara mais il pourrait en profiter pour voir le maire et ses comptes de plus près. Quand le petit matin arriva il retrouva sa soeur qui comme à son habitude avait bien fait les choses avec un petit déjeuner copieux et de quoi se sustenter pendant le voyage qui s'annonçait long. C'était encore un de ses côtés qu'il admirait encore en elle. Elle avait tout pour faire une bonne épouse mais n'avait pas eut de chance avec ses époux la malheureuse.

Après un dernier bisous à Nicolas, ils prirent la direction de la diligence où les attendaient un autre couple que Charles connaissait peu. L'épouse étant secrétaire du régent, il avait l'occasion de la croiser dans les couloirs du Louvre mais ils avaient eut très peu l'occasion de discuter et se connaître quand à son époux il ne se rappelait plus si leurs chemins s'étaient déjà croisé néanmoins ils sembleraient que leur chemin allait faire route ensemble pendant un petit moment.

Et bien ma chère soeur il semblerait que nous ayons de la compagnie lors de notre voyage.

Il s'avança vers la jeune femme et lui fit un baise main.

Bonjour et mes respects madame de Lhavilland!
Je vois avec plaisir que nous allons faire route ensemble.
Monsieur!


Comme à son habitude il regarda autour de lui pour vérifier que tout allait bien, il n'aimait pas les surprises. Mais rien ne semblait clocher du moins à première vue.

Mesdames et monsieur si vous êtes prêt nous allons peut-être pouvoir partir? dit-il en regardant le cocher!
Revenir en haut Aller en bas
Anne

avatar

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Ven 20 Mar - 22:50

Son sac avait été porter par un garde et déposer dans la diligence,puis le garde resta auprès de Nicolas en l'absence de sa mère.
Elle pris son fils dans les bras et lui fit un énorme bisous.

Maman reviens très vite mon cœur.

Anne pris le bras de son frère pour aller jusqu’à la diligence.
Héléna et Wesley semblait aussi du voyage.
En général Anne prenait sa diligence a ses armes, mais cette fois non , peu être ne voulait-elle pas être seule et que son frère l 'accompagnait.

Un sourire a l 'approche du couple.


Et bien le bon jour a vous deux.
Elle fit la bise a Héléna et a Wesley.

Je pense que nous allons faire le voyage ensemble, j'ai hâte d'aller sur EU,voir ma sœur , du moins Cara.Elle me manque vraiment beaucoup.
Et Eu aussi a vrai dire.

Charles demanda au cocher si nous pouvions partir.
Anne , aider , monta et pris place dans la diligence.
Un homme était déjà là.
Un signe de tête en guise de salue.
Anne pris place dans le sens de la marche .

_________________

Grand Chambellan
«Derrière le masque que je te montre se cache une femme au sourire brisé qui espère qu’un jour, peut-être elle sera heureuse»




Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Sam 21 Mar - 1:53

Vincent arrêta la calèche à quelques mètres de la diligence. Un autre couple s’apprêtait de même, à faire partie du voyage. Lorsque le couple s’avança vers nous, je souriais à notre amie Anne et à la personne qui l’accompagnait. Je ne connaissais point l’homme par contre, il connaissait bien mon épouse puisqu’il lui fit un baise main tout en l’appelant par son nom. Anne me fit la bise et je saluais l’homme en inclinant légèrement la tête.

Monsieur !

Mon bonjour et mes hommages, Anne !

Oui, il semblerait que nous ayons eu la même idée ! Pour notre part, ce sera qu’un bref aller et retour, nous allons à Eu pour régler quelques petites affaires d’intendance… Bien, je vois qu’il est temps d’y aller… Je vous en prie, Anne après vous.


Après qu’Anne prit place, j’aidais ma douce à monter le marchepied et à se hausser dans l’habitacle pour s’installer puis m’asseyais à mon tour. Un autre homme que je ne connaissais point, était déjà assis et attendait patiemment le départ. Je le saluais également en inclinant la tête.

Monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Sam 21 Mar - 14:04

Ils devaient se rendre à EU pour affaire, aussi ils profitèrent de la diligence pour se rendre chez eux, ainsi donc nous allions faire le voyage avec Charles de Beaumont aussi que sa chère amie Anne,  ce sera un bonne occasion pour papoter entre filles  irons nous voir la plage regarder horizon  entre terre et mer sentir l'air marin aussi, enfin son tendre époux ne connaissait pas le frère d'Anne.

Mon ange je pense que tu ne connais point le frère d'Anne...Monsieur Charles de Beaumont que j'ai rencontrée parfois au CE.

Alors que mon tendre époux laisse monter Anne en premier , mais c'est qu'il est galant mon époux,
lorsque Anne fut montée dans la diligence et être installer , Wesley m'aidait  à monter sur le marchepieds, lui tendant la main,   puis mon tendre amour montait à son tour pour venir se mettre à coté de moi, Monsieur de Beaumont nous demande si nous sommes confortable installés.
 

Oui Monsieur nous sommes bien installer il ne reste plus que le départ.

 Héléna se blottie contre son tendre époux, alors que la diligence s'apprête à démarrer .
Revenir en haut Aller en bas
Sieur-Du-Jardin

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Sam 21 Mar - 18:41

Bien que surpris par la présence du couple, la main noire garde pourtant son sang-froid, et analyse prestement la situation. Doivent-ils exécuter les autres passagers?... Non, non. Ils peuvent être un moyen de pression supplémentaire. A cette pensée, il doit se faire violence pour ne pas jubiler ouvertement.

Chaque passager à la courtoisie de le saluer. Naturellement il y'a un retour de politesse. La main noire veut conserver une attitude dégagée et se permet même quelques sourires avec la gent féminine. Cependant, il n'engage pas pour autant le dialogue, il se contente d'observer les échanges de civilités alors que la portière se ferme et que la diligence démarre.

Atchoumm! Veuillez m'excuser.

Il sort son mouchoir pour se pincer le nez. Il s'adosse ensuite et ferme les yeux après avoir poussé un léger soupir. Laissant de cette façon les passagers converser.

Ahtchoum!! Je suis confus, je dois être souffrant. De nouveau il sort son mouchoir, se pince le nez. Mais cette fois, il garde son mouchoir et sourit aux dames.

J'espère ne pas être incommodant Mesdames, huck... Huck.

Voilà qu'il couvre sa bouche et pousse cette fois un soupir d'exaspération. Il se tourne sur le côté et ferme les yeux comme pour maîtriser ce besoin naturel de tousser pour dégager sa gorge. Il y parvient soi-disant, et laisse même croire qu'il s'octroie une petite sieste. Pourtant tous ses sens sont en alerte. Par la suite, et estimant qu'ils se sont assez éloignés de toute trace de vie environnante, la ruse est enclenchée...

Huck... Huck... Huckhuck!! Huckhuck!!

Il simule une toux persistante, si incommodante, enfin présume-t-il, qu'il demande l'arrêt de la diligence pour une bouffée d'air frais. Bien entendu la diligence est arrêtée et la main noire descend avec sa boite en s'excusant auprès du garde qui le suit arme en main. Non loin, un arbre sur lequel il prend appui avant de lancer un coup d'œil à Alexandre déjà parti.( Alexandre détaillera cette partie). Pour créer une diversion, il contourne l'arbre pour avoir une meilleure vue de la diligence, et se penche pour vomir. Le garde se précipite pour le soutenir quand il lui semble voir la main noire s'écrouler. Ce dernier soutenu par le garde, peut voir Alexandre revenir. Dujardin en profite alors pour désarmer le garde avant de sortir un poignard pour planter la lame dans le ventre. Sa victime s'agite au moment où la main noire entend un coup de feu partir. Il regarde, Martin vient d'éliminer le dernier garde. Dujardin pousse alors sa victime qui tombe et roule jusqu'à disparaître dans un ravin. Sans attendre, il tient en joue les passagers simultanément avec Alexandre et Martin.

Pas de mouvements brusques et tout se passera bien pour vous. Jouez les fortes têtes et le canon de cette arme sera la dernière chose que vous verrez. Sans détourner son regard, il lance à Martin.

Recupère ma boite et prend le sac sur la galerie. Il y'a des cordes. Nous allons ligoter ce petit monde. Il nous faut également bander les yeux. Tu peux même déchirer leurs vêtements s'il le faut, mais vite, on ne doit pas trainer ici. S'adresse-t-il à Martin et Alexandre. André à la place du cocher (détaillera), il faut maintenant agir vite.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre.Clément

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Dim 22 Mar - 16:14

Salue envers chaque personne, sourire de guise. Deux autres personnes étaient présentes ce qui n'était pas prévu dans la mission du jour.

Qu'allons nous faire de ces deux là ... Pensa Alex.

Aucun changement d'attitude du malfrat, se disant juste qu'ils trouveront bien quoi faire de ces personnes le moment venu.

L'attitude de la main noire annonça pour Alex le début des festivités.


Que le spectacle commence ! Nouvel pensée de l'homme avant de faire signe au garde lui faisant comprendre qu'ils peuvent profiter de cette petite interruption inattendu pour certains mais prévisible pour d'autres, pour se mettre à l'écart des dames pour se soulager.

Alexandre emmena le garde à l'écart, assez loin pour n'être vu puis lorsque le moment fut venu, d'un geste habile, Alex égorgea le garde.
Celui ci pensa être venu ici pour se soulager, n'eut le temps de se rendre compte de ce qu'il venait de lui arriver.
Après s'être nettoyer les mains avec les vêtements de sa victime qui avait été tacheté de sang suite à son acte criminel, il revint vers la diligence et se fut à ce moment qu'Alex sorti son arme qu'il braqua vers les passagers avec Martin après avoir entendu le signal de celui ci, et avec la main noire.

Alex aida Martin avec le nécessaire, à ligoter et bander les yeux des passagers.
Il serra le lien assez fort pour qu'ils ne puissent s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
André Lapointe

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Dim 22 Mar - 17:34

Les choses semblaient bien se passer, les voyageurs ne semblaient pas avoir remarquer la substitution des gardes et montaient dans la diligence sans aucun soucis. André avait pris place à côté du cocher pour ne pas attirer l'attention. Chacun avait un rôle bien défini. Lors de l'arrêt prévu par la main noir et sous prétexte de vérifier les roues André emmena le cocher vers l'arrière de la diligence et quand celui-ci se pencha après avoir mis sa main devant sa bouche, il lui en fonça sa rapière en travers qu'il fit traverser de bas en haut l'éventrant ainsi. Il n'avait pas eut le temps de pousser un cri et de donner l'alerte. Il essuya sa rapière et fit signe aux autres que tout était réglé avant de se diriger vers la place du cocher en se rendant compte que la situation était bien en main.
Revenir en haut Aller en bas
Anne

avatar

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Jeu 26 Mar - 18:10

Et bien, le voyage commençait bien, apparemment l’homme qui était déjà dans la diligence était malade ou bien avait attrapé froid.
Il n’arrêtait pas d’éternuer.
Elle aurait dû faire ce voyage comme elle avait l’habitude. Puis il adresse la parole à tous.
Non, cela peut arriver à chacun de nous.

Anne tourna la tête pour regarder par la fenêtre. Ils avaient quitté Paris depuis peu et on pouvait voir la campagne et la foret.
Voilà que l’homme recommence a tousser, Anne espère simplement qu’elle  n’attrapera pas le mal de cette homme, elle a encore tant à faire à son retour. Il fait stopper la diligence pour prendre un peu l’air. Cela ne lui fera pas de mal, un sourire à l’homme et Anne Regarde Helena et lui dit.


J’espère que nous n’allons pas être obligés de s’arrêter  tout le long du voyage. J’ai hâte d’être a Eu.


Un coup d’œil furtif vers l’inconnu qui apparemment est au plus mal. Un soupire…
Un coup de feu la fait sursauter, elle regarde d’où cela vient  et en moins de temps qu’on peut le dire, l’homme si mal en point est là devant eux arme au poing. Deux autres hommes firent de même.



Mais que nous voulez-vous ?
Savez-vous qui nous sommes ?
Je vous demande de nous relâcher de suite !!


Anne n’en menait pas large mais bon, autant dire les choses.
Mais qu’allait –il faire d’eux …et son fils seul avec sa nourrice et Cara qui l’attendait …

_________________

Grand Chambellan
«Derrière le masque que je te montre se cache une femme au sourire brisé qui espère qu’un jour, peut-être elle sera heureuse»




Revenir en haut Aller en bas
Charles Beaumont sur Oise

avatar

Messages : 2114
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Dim 29 Mar - 21:46

Et les voilà tous embarqués avec un inconnu! La route se passe plutôt bien mais l'homme semble au plus mal, il fallait espérer que ce ne soit pas contagieux.
Heureusement la route était belle et le temps était au beau fixe ce qui promettait une belle promenade à travers la campagne normande.

Le voyage se passe sans encombre sauf l'inconnu qui n'arrête pas d'éternuer et finit par tousser. Charles regarde Anne qui semble tout aussi incommodée que lui peut être même plus mais voilà que pouvait-il y faire? L'homme demande à s'arrêter un instant ce qui ne lui pose aucun problème n'étant pas presser d'arriver à bon port mais ce qui va suivre va lui faire regretter cela. Les voilà pris en otage par des hommes qui ont revêtu les uniformes de leur gardes.

Qu'allait-il faire? Il ne pouvait mettre en danger les autres passagers et se doutaient de ce que voulaient ces hommes. Il avait été maire et tous le monde savait le poste qu'il occupait auprès du régent. Bien sûr il n'avait que très peu d'argent sur lui et certainement que pour les autres ce devaient être pareil mais avec sa soeur à ses côtés il se doutait qu'ils feraient tout pour le faire plier à leurs exigences.

Il allait intervenir quand sa soeur pris la parole. Il la retint par le bras sachant que ces hommes seraient prêt à tout par parvenir à leurs fins.

Il lui chuchotta :

Allons calme toi, il vaut mieux faire attention avec ces hommes ils n'ont rien à perdre!
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Lun 30 Mar - 22:18

J’étais assez surpris par la réponse qui justifiait la marque de courtoisie protocolaire de cet homme à ma douce épouse. Anne avait donc un frère et qui faisait parti du Conseil d’Etat. Je regardais ma douce en relevant un sourcil.

Le frère d’Anne ? J’ignorais cela… Charles de Beaumont ? Hum ! Ce nom me parle… Ah ! Oui, le surintendant des Caisses royales… J’ai souvent vu sa signature sur la publication de certaines annonces royales du précédent règne.

Une fois tous bien installés sur les banquettes, l’inconnu jusque là silencieux, fut pris d’éternuements et s’en excusa auprès de la gente féminine. Point causeur et point très engageant, l’inconnu savait tout de même parler et paraissait assez courtois. La toux de l’inconnu se calma et il pencha sa tête sur le côté afin de s’adonner au repos de l’esprit, me donnant par la même occasion, une soudaine envie d’en faire autant.

La diligence avait quittait les pavés de la capitale pour prendre la route cahoteuse en direction de Rouen. L’inconnu toussa à nouveau pris par une quinte et demanda d’arrêter la voiture pour s’oxygéner probablement. Je tournais mon regard vers ma douce et me penchant légèrement pour lui murmurer à l’oreille.


Hum ! Je ne sais si c’est une toux d’irritation due à un rhume mais cela sonne bizarrement à mes oreilles, on dirait qu’il se force mais bon, ce n’est peut-être que le fruit de mon imagination.

Un médecin chevronné comme il était, savait faire la différence mais bon nous étions tous les quatre à attendre qu’il remonte dans l’habitacle pour repartir. Un court instant de silence se passa avant t’entendre un coup de feu venant de l’extérieur qui déchira la monotonie du moment. Tout le monde se regarda ne comprenant point ce qui s’y passait.

Bon sang ! C’est un coup d’arme à feu ! Mais que se passe-t-il donc ?

J’allais me lever pour voir lorsque l’inconnu soit disant malade refait surface avec deux de ses acolytes revêtus d’uniforme de garde, armes aux poings, les pointant vers nous. D’après les propos tenus par l’inconnu, nous étions prisonniers. Anne parla mais son frère la retenait par le bras tout en lui chuchotant quelque chose. Mais que voulaient-ils faire ? Nous détrousser ? Nous possédions ni plus ni moins qu’une petite bourse de quelques louis pour le voyage.

Quand j’attendis l’inconnu donné des ordres. Mon sang ne fit qu’un tour aux mots cordes, ligoter et bander les yeux. Cela commençait bien car j’avais une sainte horreur d’être aveuglé et de plus entravé dans mes mouvements et devant des armes en joue dans notre direction, il ne fallait point prendre des risques.

Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 31 Mar - 10:34

Elle regardait l'inconnu qui se mit a tousser et mettre un mouchoir devant sa  bouche, Anne avait un frère et mon tendre époux ne connaissait pas, son regard vers son époux posant sa main sur la sienne
tout doucement lui parle.


Oui  c'est le frère d'Anne, Monsieur Charles de Beaumont , il est surintendant des caisses royale et de plus il a été maire de la ville de Paris.

L'homme qui se trouve en face semblait souffrir  d'une toux qui ne pouvait contrôler , pourvu qu'il ne nous vomisse pas de dessus ce serai la totale, alors que la diligence quittait la ville , l'homme excusât pour le désagrément qui'il occasionne .

Héléna fut surprise par le changement de Direction, pourquoi prendre les chemin cahoteux, elle connait bien la route pour l'avoir faite plusieurs fois , on dirait que notre inconnu ne se sent pas très bien, mais cette toux ne lui dit rien de bon, penchant la tête sur le coté comme pour récupérer un peu de souffle.

Tout en écoutant mon tendre époux, regardant par moment Anne et Charles , sans pouvoir comprendre quoi que se soit , l'homme reprit une quinte de toux demanda à ce qu'on arête la diligente, probablement pour se soulager d'une envie pressente.

Tu as raison mon ange  cela doit être un rhume ,  tu as été médecin tu connais bien les symptômes des toux, si c'est un simple rhume ou une grave maladie de poumons, possible mon ange qu'il se force peut être que notre présence l'incommode,

Des coups de feu venant  de l’extérieur la fit sursauter, voulant regarder par la fenêtre, elle ne voit pas grand chose sauf les silhouettes qui sembler les gardes.

Que se passe t'il ? Qui a tirer un braconnier peut être ? Mais elle en doute pour avoir été militaire connait le maniement des armes, mais ça notre inconnu ne le sait pas.

Lorsque notre malade revient à lui  il n'est plus le même, deux autres vêtus d'un uniforme sortaient de «  je ne sais ou » armes à la main, pointer vers nous,  il fallait rester calme ne pas mettre sa vie en péril devant l'inconnu et surtout ne pas lui montrer la peur.
Aie  on dirait un enlèvement et nous en étions des prisonniers , pourtant nous n'avions pas de louis sur nous du moins pas grand chose,  Anne  parlait à Charles qui lui répond avec un calme de ne point s'agiter, de rester calme.


Que fallait il faire ? Se laisser ligoter ficeler comme des saucisses, sans réagir, son sang ne fit qu'un tour, elle lui aurai bien sauter à la gorge comme une vraie tigresse, mais elle pensait a ses enfants, si il lui arrive malheur, ils seraient orphelins et ne ne voulait pas, les yeux bandés quelle horreur, ligoter comme une saucisse, ha par Pascal qu'est ce qu'il allait se passer maintenant ? Elle entendait des murmures , et ne voyait rien.

Mais que faites vous ? Pourquoi nous attacher, que voulez-vous ?

Il fallait que je me taise pour éviter toute polémique devant des hommes prêts à tout.
d'habitude, Héléna  faisait face , mais là il y avait ses amis et son époux pas question de jouer au héros, attendons voir ce que ces hommes veulent faire de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Sieur-Du-Jardin

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 31 Mar - 13:40

Comme toujours, les dames sont les premières à poser des actes irréfléchis par la manifestation flagrante de leur impétuosité. A cela la main noire n'y prête pas tout de suite attention, bien plus préoccupé par le calme des hommes. Lui-même naturellement pondéré, voire inébranlable, il sait comme il serait inconséquent de considérer l'impassibilité de ces hommes comme de la résignation. Sans doute sont-ils déjà en proie à moult réflexions pour se sortir de ce traquenard. Mais revenons dans un prime abord à la gent féminine. Un sourire carnassier suspendu aux lèvres, la main noire rétorque avec une pointe de sarcasme.

Ravissantes, mais pas très futées. Balayant dédaigneusement du regard les insolentes, la main noire pose ensuite un regard acerbe sur les hommes, et particulièrement sur Charles qui a eu la clairvoyance de retenir Anne.

Veuillez modérer les éclats de voix de vos dames, ou il se peut bien que nous nous contentions de deux, plutôt que quatre. Vous avouerez que cela arrangerait bien nos affaires. Alors on évite de me mettre en colère et on suit les directives sans faire d'esclandre.

Son ténébreux regard fixe Hélèna, puis il reprend.

Maintenant vous allez descendre sans mouvement brusque. Les dames d'abord. Mesdames si vous voulez bien vous donner la peine.

Son arme toujours pointée sur eux, il lance un regard sur la route. La voie étant dégagée, il se montre tout de même pressant.

Nous n'avons pas toute la journée. Pressons mesdames.

Martin est le premier à arriver avec les cordes. Assisté d'Alexandre, il ligote solidement les mains d'Anne et Hélèna, puis sans crier gare, se baisse pour déchirer les pans des robes et ainsi faire des bandeaux pour couvrir les yeux. Sans ménagement, il pousse les prisonnières dans l'habitacle et braque son arme sur les hommes pour qu'ils s'exécutent à leur tour. Il prend la peine de les fouiller, puis ligote et couvre les yeux. Martin voit la main noire se hisser sur une monture, il fait de même avant que le signal de la main noire ne soit donné. La diligence s'élance alors.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre.Clément

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mer 1 Avr - 19:52

Arme braqué vers les prisonniers, Alex jeta un regard vers Anne qui ouvrit la première la bouche et ses paroles fit rire l’homme.
Biensur qu’ils savaient qui elle était ainsi que l’homme qui l’accompagnait, elle ne pensait tout de même pas qu’ils prendraient des personnes au hasard ?
Au non lorsque l’on prépare une mission comme celle ci autant que ce soit avec des personnes qui ont un porte monnaie bien remplit et qui plus ai pourrait donner plus.
C’était d’ailleurs la raison de cette mission. Tuer les deux autres personnes qui n’étaient pas prévus dans cette mission sera pas mal mais s’ils laisseraient deux corps ici, cela alerterait les autorités.
Certes leur absence sera surement remarqué mais autant ne pas faire réagir les autorités aussi vite et d’ailleurs il espérait que leur affaire se réglera sans se retrouver derrière les barreaux.
Mais lorsque l’on s’engage dans ce genre de mission, il y a toujours des risques.
Mais pour le moment restons positif, l’enlèvement commençait bien.

Lorsque tout le monde fut dans l’habitacle, Alexandre reprit place, un sourire un coin se dessina sur son visage.
Les choses se passaient comme il l’avait pensé.
Ils avançèrent jusqu’à un étang où deux barques soigneusement laissées par Martin les attendait.
Celles ci devaient les conduire jusqu’à une maison  de plaisance qui appartenait à Martin.
Revenir en haut Aller en bas
André Lapointe

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Dim 12 Avr - 17:08

Les choses se passaient bien tous le monde était sous contrôle. André n'attendait plus qu'un signe de la main noire pour prendre la route qui les conduiraient à une résidence de l'un d'eux ce qui ne se fit pas attendre. Il mit en branle les chevaux qui s'engagèrent dans une forêt avant de prendre un petit sentier connu d'eux seuls qui les conduisirent jusqu'à un étang où les attendaient deux barques. André arrêta la diligence à l'orée du bois avant d'ouvrir la portière afin que chacun en descendent.

Bon maintenant les hommes vous montez dans la barque de droite et les femmes dans l'autre. Nous allons faire un petit voyage sur l'eau.

Une petite demi-heure plus tard, ils accostèrent sur un ponton près d'une demeure où il n'y avait âme qui vive à des lieues à la ronde. Les hommes et les femmes furent enfermés dans des pièces séparées. André était content tout se déroulait comme prévu mais ils leurs restaient à parvenir à leur fins et là la tâche serait rude.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Lun 13 Avr - 16:44

Fouillés puis liés aux poignets par des cordes et les yeux bandés, nous n’avons point d’autres choix que de suivre les ordres de l’inconnu et de ses acolytes. C’était pour moi une situation de malmenage qui m’horripilait au plus haut point surtout envers les femmes. De plus, je ne voyais plus rien donc ne plus maîtriser quoi que se soit, m’était insupportable. Je restais silencieux sur les propos tenus de l’inconnu en regard de ma douce et d’Anne pour la bonne raison qu’elles risquaient d’être malmener avec brutalité. Feu mon père me disait que le silence était le plus grand mépris et il m’en coûtait de rester dans le mutisme et je mordais donc ma langue dans ma bouche pour ne point être tenter de leurs dire que je pensais et d’aller se faire foutre ailleurs. Pour le moment, je n’avais que l’ouïe pour toute arme et je devais m’en servir à bon escient.

Une fois poussés dans l’habitacle de la diligence, celle-ci repartit dans la même direction puis sentant le mouvement de l’attelage ralentir afin de changer d’orientation vers un chemin de campagne ou de forêt car ils étaient beaucoup plus secoués par le tangage du véhicule, ce qui lui faisait penser qu’ils avaient quittés la route principale menant à Rouen. Chemin cahoteux qui les menait je ne sais où lorsque la voiture s’immobilisa. Je tendais l’oreille quand j’entendis l’ouverture de la portière et une autre voix que celle de l’inconnu leurs ordonna de descendre. J’entendis des froissements de robes puis je sortis à mon tour. L’homme parla de deux barques donc nous étions arrivés sur les bords d’une étendue d’eau, probablement un lac. Aïe ! L’homme disait de nous séparer et je n’aimais point du tout ça. Je ne décolérais point au fond de moi et le surintendant ne pipait mots également. Je ne savais point ce qu’il pensait de la situation actuelle mais moi mon sang bouillé dans mes veines. L’homme était un peu simplet, nous demandant de nous installer dans la barque de droite pour les hommes. Comment avec les yeux bandés pouvait-on distinguer la barque de droite avec celle de gauche à part de tâtonner dans le noir.

Enfin, bref ! Après une promenade sur l’eau, les deux barques accostèrent près d’un ponton puis ils entrèrent dans un abri ou peut-être une cabane, allé savoir, et là encore, ils les avaient séparés des deux femmes. Par Pascal ! Qu’allaient-ils faire de son épouse et d’Anne ? A cet instant, je me sentais vraiment mal car je ne pouvais rien faire à part soulever ce satané chiffon de mes yeux. Je regardais mes liens aux poignets qui me faisaient souffrir tellement qu’ils étaient serrés. Rien à faire pour m’en délivrer puis je regardais autour de moi cherchant un objet tranchant ou quelque chose de ce genre. Rien qui traînait, la pièce était vide car ils avaient prémédités le coup de l’enlèvement.

Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Lun 13 Avr - 18:04

Ravissante mais pas futée , mais pour qui il se prend celui -là tout en le fixant dans les yeux d'un regard noir, avant d'avoir les yeux bander sans ménagement , descendre ? Et quoi encore, attention avec ton arme tu risque  de te blesser.

elle aurait hurler  mais l'arme pointée sur eux ne lui dit rien de bon,  ne pas faire de gestes brusque.


mais aie déchirer ma robe ? Vous savez combien coûte une robe ?

Une petite voix intérieur lui dit «  tais toi, fais ce qu'il dit »

les yeux bandés tout en avalant ma salive, les mains ligotés qu'est ce qu'ils allaient faire de nous, lorsque soudain nous fûmes bousculées , Anne et moi ne sachant pas ou pouvait se trouver Wesley et Charles le frère d’Anne.

bien sûre j'avais une peur bleu , je n'aime pas le noir,  mais alors là, les poings liés et  la robe déchirer ils vont me le payer  cher.

Cela sent la marré , l'homme parlait de barque à droite et à gauche nous allions être séparés des êtres que nous aimions le plus, mon cœur se mit à battre très fort, combien de temps avons nous mis pour accoster, aucune idée pas un bruit, pas âmes qui vit dans la coin, jamais de la vie elle n'a vécu une telle situation ficeler comme un saucisson, mais elle sentait la présence de son amie Anne.

Lorsque la barque s’arrêtât, on nous fit descendre pour nous enfermer dans une pièce, il fait froid ça sent le renfermer,  allaient 'ils  nous enlever les bandeaux des yeux ? Ou le bâillon plaquer sur la bouche ? Ne trouvant rien à  avec le pied,  elle se baissât pour s’asseoir à même le sol et attendre, tout en réfléchissant comment leur jouer un tour pouvant les déstabiliser  c'est certain cela ressemble à  un enlèvement, Elle aurait voulu parler à Anne et ne pouvait pas, alors elle se mit à geindre un peu pour que son amie sache aussi qu'elle là.
Revenir en haut Aller en bas
Sieur-Du-Jardin

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mar 14 Avr - 17:58

Les mains ligotées devant pour les dames et derrière pour les hommes. On ne sait jamais avec les hommes, une poussée d’héroïsme et c’est deux corps de plus dont il faudra se débarrasser. Un frein à la célérité de leur coup qu’ils ne peuvent se permettre plus longtemps. Alors Martin a été minutieux sur ce point. Lorsque la diligence s’élance, le groupe de malfrats sur les montures ne se laisse pas devancer. Excellent cavalier, du moins en ce qui concerne la main noire, il n’a pas de mal à tenir sa monture sur ce chemin verdoyant et dense dont le sentier est totalement dépouillé de régularité et d’espacement. En somme, il est progressivement étroit et finit par ouvrir sur un étang.
La main noire maintient fermement la bride pour calmer sa monture, puis heurte avec aisance un sol scabreux qui fait naitre une légère, mais fugace grimace. Les montures sont solidement attachées à un arbre, et alors que la nouvelle recrue tient les otages en joue, les autres s’empressent d’accélérer la cadence et d’installer les otages dans leur barque respective. Martin rame pendant que la main noire continue de pointer son arme sur les otages. (Les hommes) Il lance parfois un coup d’œil à la nouvelle recrue et au phœnix qui se chargent des dames. Il faut une demi-heure pour accoster. Les hommes sont les premiers à arriver.

La maison est défraîchie et encadrée d’herbes hautes, les fenêtres sont barricadées, ainsi que la porte arrière pour permettre ainsi une surveillance accrue et exclusive vers la seule issue. Le domaine comprend deux chambres au rez-de-chaussée, une cuisine, salle à manger et un petit salon. A l’étage une chambre et un grenier. Les chambres du rez-de-chaussée ont été vidées, puis aménagées pour accueillir Charles et sa sœur. Mais ils vont devoir improviser pour les deux autres. Les hommes sont installés à même le sol dans la première chambre. Martin se hâte pour trouver d’autres anneaux qu’il fixe dans le mur. C’est à ce moment qu’il remarque qu’un des otages a retiré son bandeau. Sans en demander davantage, le premier coup de poing part et atteint la mâchoire de l’impudent.

-Crétin ! Tu crois qu’on vous met ces bandeaux pour faire joli ? Abruti !

Il prend son arme et est sur le point de tirer quand la main noire intervient, mais en dissimulant son visage.

Non ! Pas maintenant, on lui règlera son compte plus tard.


Il lance les chaînes et reprend.

Occupe-toi du bandeau et des chaînes. Moi je me charge de celui-ci.

La main noire s’avance et relève brusquement Charles, puis monte l’escalier pour rejoindre la chambre. Martin de son côté, enchaine Wesley et remet le bandeau avant d’ajouter en agrippant ses cheveux.

-Continuez sur cette lancée et vous ne reverrez jamais le jour se lever. C’est clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   Mer 15 Avr - 22:35

Le surintendant n’était point causant et le regardais assis à même la terre et me disais qu’avec lui, je n’aurais aucune chance de tenter quoi que se soit. Il fallait compter que sur moi-même. Sans compter qu’avec les mains liées dans le dos, loin s’en faut de tenter quelque chose pour le moment. La situation n’allait point en s’améliorant, loin de là, pensais-je tout en considérant les quatre murs de la pièce dans laquelle nous avions été jetés tels de vulgaires sacs de patates. Je fis quelques pas vers ce qui semblait être une ouverture et bien évidemment, ils avaient pris soin de la barricader. Ce qui était certain, ils devaient se trouver au rez-de-chaussée puisque ils n’ont point pris l’escalier pour monter aux étages, si étage, il y avait. J’humais la pièce plus intensément pour savoir si elle avait été habitée ou laisser à l’abandon. Une odeur de moisissure flottait dans l’air et les planches du sol étaient pourries à plusieurs endroits par l’humidité et recouvertes d’une  épaisseur de poussières de terres et d’herbes. C’était donc vraiment une vieille mansarde au fin fond d’un bois où il y avait point âmes qui vivaient. Cela devenait de plus en plus rassurant.

Après avoir inspecté la pièce, je posais mon séant à même le sol et au même moment la porte s’ouvrit sur un homme muni d’anneaux de fer avec la ferme intention de les river aux murs. Aïe ! Mon bandeau se trouvait sur mon front, j’avais complètement oublié de le faire descendre sur mes yeux. Je n’ai point eu le temps de réagir que je sentis une vive douleur au niveau de la mâchoire. Bon sang ! M’aurait-il démoli le maxillaire inférieur avec son poing ? Je sentis aussitôt s’échapper un liquide tiède à la commissure de ma lèvre meurtrie faisant tache rouge sur le col de ma redingote. Je soulevais la tête pour le fixer droit dans les yeux avec un regard noir qui voulait dire beaucoup de choses quand il me cria dessus comme un demeuré. Je pensais « Oui, hurle, cogne profites en bien tant que j’ai les mains liées dans le dos, espère de pourri. » L’homme en colère pointa son arme à feu sur moi prêt à tirer, me disant que c’était ma dernière heure, je fermais les yeux pour concentrer mes pensées sur mes enfants et ma douce et tendre épouse Hélèna, attendant stoïquement le mort. Une autre voix me fit ouvrir les yeux, celle de l’inconnu dont le visage était dissimulé. Il arrêta son acolyte dans sa lancée en lui disant que ma mort serait pour plus tard. Cela faisait plaisir à entendre.

L’inconnu venait chercher le surintendant pour le mener je ne sais où. Le demeuré rangea son arme et prit les chaînes et m’enchaîna à l’anneau de fer fixé au mur puis remit mon bandeau tout en me tirant par les cheveux pour à nouveau me crier dessus. Je serrais les dents pour ne point y cracher en plein visage et lui dire d’aller se faire foutre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Paris-Eu : Un voyage macabre!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paris enneigée, le début d'un long voyage ♪[PV Olwen]
» Les gens du voyage
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Un écrivain quebecois s'en prend à Michaëlle Jean
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Province d'Île-de-France + ::  . PARIS .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Chevaliers