Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP] Un retour... peu attendu...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:41

Jehan de Vergy a écrit:
[Château d’Orléans, dimanche matinal]

Tumulte présent au Château d’Orléans, Jehan s’était vu attribué le Duché d’Orléans il y a peu mais y séjournait depuis à présent bien longtemps, depuis son abdication pour être précis. En effet, il y a quelques mois encore, cet homme à la silhouette assez impressionnante régnait sur le Royaume de France, il était Jehan Ier de Vergy, Roi de France, en effet… Il était… Mais son règne fut mouvementé, le Roi n’avait plus de temps à s’accorder, il commençait à souffrir d’un état de santé des moins enviables, il était de plus en plus souvent dans l’incapacité d’exercer ses fonctions, alités, entouré de médecins. Ce n’est pas de cela qu’il avait besoin, c’en était pour lui humiliant, se retrouver ainsi, dans un lit encerclé de charlatans qui inspectait son cas, c’est alors dans une ultime lettre qu’il abdiqua cédant le titre de Roi à son frère, Morbras, la Maison de Vergy prenait sa place dans la Royauté, Jehan en avait été le pionnier, Morbras suivait ses traces. Quant à lui, il s’était retiré dans le Duché d’Orléans qui était prévu de lui attribuer, Morbras avait tardé, mais ce n’était qu’un détail, il occupait déjà le Duché en maître, Jehan n’avait nul besoin de paperasse pour faire valoir ses droits et pouvoirs.

Enfin aujourd’hui était un grand jour, débarrassé du poids qu’était devenu sa charge de Roi, la santé du Vergy ne faisait que s’améliorer, le seul médecin qu’il avait emmené à Orléans, le seul en qui il avait confiance, lui faisait remarquer les améliorations de jour en jour, après quelque semaines où Jehan pouvait à nouveau faire ce qu’il souhaitait, il décida qu’il était temps de donner signe de vie à la Cour de France malgré que son lieu de résidence principale resterait son Duché à présent. C’est avec Angeline, sa jeune cousine et amante qu’il résidait au Château et ferait son retour à la Cour, une bien jolie femme qui malgré ses 16 années semblait amoureuse du Vergy qui avait déjà passé la trentaine et ce n’était pas pour lui déplaire, elle lui plaisait et serait très susceptible de devenir épouse, une très bonne épouse, elle était amante mais également confidente depuis ces derniers mois. Les servants s’activaient au Château, les manants du coin s’étonnaient de toute cette agitation devant la demeure princière, savaient-ils au moins qui occupaient le château ? Les derniers préparatifs terminés, l’heure du départ pointe le bout de son nez.


[Ville de Paris, fin d’après midi]

Le voyage fut long mais sans encombre, aucun problème ne s’est déclaré sur la route, ni attaque de brigands ni problème du convoi princier. L’arrivée à Paris ne s’effectua pas le plus discrètement qu’il aurait espérait, un convoi aux armes d’Orléans ne pouvait passer inaperçu lorsqu’une annonce quelques semaines plus tôt se fit concernant l’octroi du fief d’Orléans à l’ancien Roi de France, frère de l’actuel. Les ragots et commérages parcoururent alors très vite la ville de Paris quant au retour de Jehan, gueux, manants, paysans et bien d’autres encore se poussaient pour observer le convoi avancer espérant apercevoir la personne à l’intérieur de la voiture. Jehan ne se préoccupa pas de tout cela et ne dégagea pas un seul instant l’un des rideaux couvrant les fenêtres pour éviter de sa faire voir. Enfin ils arrivèrent au Palais du Louvre, Jehan descendit, accompagné de la douce Angeline.

- A vous demoiselle…

Le Vergy était méconnaissable, il était changé, il ne portait plus les apparats royaux, avait à présent meilleure mine, bien qu’il avait toujours ses traits assez dur mélangé à un visage pleins de charmes et une silhouette assez impressionnante aux premiers abords, bien qu’il ne possédait pas la carrure la plus impressionnante de la famille, Jehan n’avait pas perdu son air hautain et supérieur aux autres mais son teint n’était plus blafard comme lorsqu’il était Roi tellement son rôle le rongeait, il avait l’air plus heureux et en meilleure santé, il préférait qu’il en soit ainsi. Il s’approcha alors du garde, un garde qui ne lui était pas inconnu, il devait déjà être là de son temps.

- Fait savoir à Sa Majesté de Vergy-Condé que Son Altesse de Vergy-Valois souhaiterait le voir et rapidement.

Ah ca ! Il n’avait pas perdu l’habitude de donner des ordres, de ses airs supérieurs et de sa voix froide et hautaine, laissant supposer un être égocentrique et mégalomane, bien sûr lorsque l’on ne le connaissait pas car malgré tout cela, Jehan savait aussi être bon envers les siens, il savait rendre ce qu’on lui donnait. Il regarda Angeline, lui adressa un sourire sous entendant qu’il se débrouillerait pour lui faire obtenir couche au sein de sa chambre et rappelant la nuit passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:41

Morbras de Vergy-Condé a écrit:
Son Altesse de Vergy-Valois. Le Roi articulait lentement ces mots pour se donner le temps de la réflexion. Élisabeth ? Peu probable, à part elle il n'y a qu'un autre Valois. Jehan est donc revenu de convalescence.

Il porta ses mains à hauteur de son menton. Faites-le entrer, vite, menez le dans mes appartements ici même, pressez-vous.

Le frère était de retour après un long silence sur son état de santé, l'ancien Roi diminué qu'il avait vu pour la dernière fois il y a plusieurs mois, lors de son abdication avait apparemment recouvré suffisamment de force pour se rendre au Louvre, il en fut soulagé.

Le recevoir dans la salle du trône ne lui plaisait pas, mal à l'aise qu'il aurait été de voir les rôles ainsi échangés, même si cela était la volonté légitime de son frère, il ne voulait s'y résoudre. Et puis quoi, on peut bien recevoir son propre sang dans ses quartiers sans faillir au protocole.

Il fit ouvrir les rideaux pour mieux profiter de la clarté du jour, posa la couronne à sa droite sur le secrétaire qu'il occupait, et rectifia son assise. Ses cheveux noués en catogan lui épargnait la chaleur presque étouffante de l'après midi.


Faites entrer notre frère dès sont arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:43

Angeline a écrit:
Si certaines mauvaises langues avaient insinué que la jeune Angeline ne s'était faite la favorite de l'ancien Roi de France que par pur intérêt, celles-ci s'étaient bien vite tues après l'abdication de Jehan de Vergy. La belle d'Artois était resté au chevet de son amant, délaissant ses fonctions d'intendante aux Menus Plaisirs du Roi. Elle en avait même négligé la place discrète qu'elle s'était fait à la Cour où on avait commencé à la respecter. On ne l'y avait, en effet, plus vu depuis le début de la maladie de Jehan.

L'à présent Duc d'Orléans avait tenu à retourner au Louvres, faire une apparition à la Cour. Angeline, toute à son anxiété qu'elle était, était peu encline à le laisser quitter sa chambrée. Elle avait pour lui, dans cette situation, une attitude quasi maternelle malgré le fait que Jehan avait le double de son âge.
C'est ainsi qu'elle se retrouva dans une voiture, à ses côtés, roulant vers le Louvres. Aucun sentiment ne se lisait dans son regard, perdu dans le vague. A contrario de son compagnon, elle n'avait pas changé durant ces mois passés à Orléans. La même candeur imprégnait ses traits, la même douceur dictait ses gestes. On aurait seulement pu relever que son visage était moins enfantin, et que sa taille était plus élancée. Pour un peu, on l'aurait confondu avec sa mère, dans ses jeunes années. Elle avait les mêmes cheveux brun, retombant en grande boucles sur ses épaules et le même port fier.

Absorbée par ses pensées, elle ne remarqua qu'à peine l'arrêt du convoi. Le Vergy l'invita d'une main tendue à descendre, ce qu'elle fit avec les milles précautions qu'exigeaient sa robe vaporeuse.
A son bras, elle pénétra à l'intérieur du Louvres, toujours aussi impressionée par la grandeur et l'imposance des lieux, autrefois qualifiés de vieilles pierres par Feu son oncle, Roland d'Artois, à sa première visite de l'endroit. Ce souvenir lui valut un sourire mélancolique.
Le regard que lui adressa alors le Duc provoqua chez elle un sublime rougissement de ses joues, et elle se contenta d'une moue approbative.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:46

Jehan de Vergy a écrit:
[Quand le Duc s’impatiente]

Le Garde l’avait fait pénétré lui et Angeline, dans le Louvre et leur avait demandé de patienter dans une petite pièce qui ressemblait à un petit salon, l’ancien Roi détestait cela, il n’aimait pas qu’on le fasse attendre, c’était l’une des premières fois où il se trouvait dans cette situation, il avait pris l’habitude de voir les choses dans l’autre contexte, celui du Roi, mais aujourd’hui il en était autrement et c’était son propre choix. Son regard se posa alors sur sa jeune cousine, portant une robe de couleurs ocre et blanche, assez éthérée mais qui respectait toujours l’étiquette de la Cour de France, possédant un décolleté lacé et laissant découvrir légèrement la poitrine généreuse de la jeune Artois tout en cachant la plus grande partie ce qui laissait une trace de pudeur et sous entendant une pureté non dévoilée à un homme, du moins c’est ce que ces habits laissait inspirer. Il employa pour parler à la jeune femme le « nous », cela faisait bien longtemps, il avait prit l’habitude pour s’adresse à sa jeune amante la première personne mais présent dans une telle pièce il ne préférait pas.

- Nous allons à la rencontre de notre frère, le Roi, nous comptons sur vous pour être d’une prestance exemplaire comme à votre habitude.

Jehan avait pour réputation de toujours rester calme dans n’importe quelle situation, mais si l’on pouvait voir à l’intérieur des gens, on n’en dirait pas tant, en lui, le Vergy bouillonnait très vite et ne possédait en réalité que très peu de patience, mais il avait apprit à toujours cacher ses sentiments et réagir par les mots tout en restant correct mais en touchant les personnes. Et là, en ce moment même, il commençait très fortement à s’impatienter de la longueur que prenait l’attente, non pas qu’il n’aimait pas être seul dans une pièce avec une ravissante femme brune mais pas dans la situation actuelle, qu’arrivait-il donc à son frère, il comprenait qu’il était fortement occupé, mais il savait que son frère trouverait toujours du temps dans une vie de Roi pour Jehan, n’en revenait-il peut être pas du retour de son frère ? Enfin ! Un valet se présenta au Duc, lui indiquant que le Roi était prêt à le recevoir, dans ses appartements. Ses appartements ? Cela n’étonnait pas Jehan que son frère préfère le recevoir dans une enceinte privé que sont les appartements plutôt que dans la salle du trône, il faudrait pourtant bien le faire le jour où il prêtera serment d’allégeance à Sa Majesté.

Le valet les conduisit alors jusqu’aux dits appartements qui jadis étaient les siens, l’ancien Roi n’avait pas tellement osé changer ces appartements, ils étaient toujours les mêmes à quelques détails prêt, on pouvait toujours y sentir l’hautaineté de Jehan. Face à lui, côte au secrétaire sur lequel se trouvait la couronne royal qui jadis se trouvait sur son crâne, son frère, le Roi, Morbras de Vergy-Condé, l’allure fier comme il l’avait toujours été, mais Roi lui seyait. Jehan sourit, il voyait en son frère son digne successeur et un digne descendant de la Maison de Vergy. Jehan regarda dans la pièce, le valet s’y trouvait encore, il le congédia, il ne voulait pas de la présence de domestique quand il retrouvait son frère. Maintenant seuls, le Roi, Angeline et lui, il fit alors à son frère une accolade fraternelle qui ne devrait normalement pas avoir lieu de vassal à suzerain. Autant sur certains points il était strict au protocole, quand il s’agissait de famille, il ne se gênait pas pour faillir au protocole lorsqu’ils étaient en privé mais gardait toujours le « vous » pour s’adresser à son frère, il ne pouvait tutoyer son Roi.


- Et bien mon frère, à ce que je vois, le Louvre n’a pas changé, il est toujours le même dans sa splendeur, mais il commence à se faire vieux, avez-vous songé à changer de résidence pour votre cour ? Il marqua une légère pause dans ses paroles, scrutant les tapisseries recouvrant le mur. Mais je ne suis pas à la Cour pour cela, vous pouvez voir par vous-même qu’à présent ma santé est parfaitement rétablie et il est à présent temps pour moi de vous faire serment d’allégeance. Je vous remercie d’ailleurs pour le fief d’Orléans que vous m’avez attribuez, il faudra également que je demande blasons et sceaux, vous ferez noter à votre hérauderie que je suis également Seigneur de Vergy, fief de feu notre père.


Jehan se retourna alors, invitant Angeline à s’avancer, elle qui jusqu’à présent était resté en recul de la pièce, n’osant trop se montrer présente dans une telle situation comme à son habitude. – Si cette demoiselle se plairait à avancer – Il regarda alors sa cousine puis son frère, qui dévisageait la jeune femme, comme il fait avec toutes les jeunes femmes, ca ne changeait pas.

- Je ne vous présente pas notre cousine, Angeline d’Artois que vous connaissez déjà sûrement, la fille de feu Jean d’Artois, Marquis de Mortain avant feu Roland son frère. Celle-ci est de notre famille royale, mais n’a de noble que son sang et son éducation, celle-ci ne dispose d’aucuns titres, c’est déshonorer la famille royale, comment une cousine du Roi peut-elle ne pas être titrée ? Je voulais alors vous demander le service de redonner à cette jeune femme toute la noblesse de notre famille.

Après tant d’absences, l’ancien Roi avait des choses à s’entretenir avec son frère, il n’avait pas vu celui-ci depuis son abdication et n’avait également eu aucunes nouvelles de son Royaume, son frère aurait pu être déchu qu’il n’en aurait rien su. Il ignorait tout de l’état actuel de la France, qu’en était-il de la Royauté actuellement ? De toutes ces choses dont il ne s’était pas préoccupé durant son absence, Jehan avait besoin de savoir, bien qu’il n’avait pour le moment aucune ambition de réintégrer le pouvoir en quoi que ce soit, il souhaitait être pour son frère un conseiller comme il l’avait été lors de sa régence.

- Et comment le Royaume se porte-t-il sous votre règne ? Avez-vous toujours ni femme ni héritier ? Il faudrait y songer, c’est une chose pour ma part que j’ai trop délaissé sous mon règne et que je souhaite à présent résoudre.

A ses mots, il adressa un sourire à Angeline, puis son regard revient au Roi, scrutant les réactions de celui-ci et attendant une réponse. Cela lui faisait un certains bien de retrouver son frère et la Cour du Royaume, bien qu’il savait que pour lui ca signifiait la fin du calme, de la tranquillité, que même en n’étant plus Monarque du Royaume, il serait encore et toujours assailli par les lettres, et tout ce qui allait avec le rôle de Frère du Roi. Qu’est-ce qu’il était bien dans son Château à Orléans, les Châteaux de la Loire étaient très paisibles pour un ancien monarque, frère du Roi, en repos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:47

Morbras de Vergy-Condé a écrit:
Le Roi rendit l'accolade a son frère, après tant d'absence, définitivement au diable les conventions. Il sourit à l'évocation du palais que ce dernier occupait encore en monarque il y a si peu de temps encore. Oui, nous n'avons encore rien changé ou presque, ces affaires peuvent attendre, il y a tant à faire que je n'ai rarement l'opportunité de mon pencher sur les questions d'ordre esthétique. Mais le palais aura son coup de neuf avant le prochain Roi je n'en doute pas.

Il écouta patiemment les raisons de la venue de son frère, soulagé de voir que sa santé était maintenant recouvrée, et ses manières droit au but avec avec, il en émit un rire de nez. Cela va sans dire que le fief de feu notre père vous revient de droit, je vais donc demander à la Hérauderie d'ajouter les armes de Vergy comme il se doit.

Il observa un instant la physionomie de la jeune fille qui lui fut présenté, la nièce de Roland ressemblait réellement à son oncle, en plutôt réservée.

Je suis d'avis que le sang royal doit être fiefé comme il se doit, et en tant que d'Artois, nièce de Roland, j'imagine que mademoiselle serait à son aise de recevoir l'héritage de son oncle, ce que je lui attribuerais avec plaisir. A un détail près néanmoins, dont je dois vous entretenir.

Le mariage royal, et une descendance... le Roi pencha la tête de côté, comme plongé dans ses pensées, c'était aussi à en croire les bruits de couloir, une des attentes majeur du peuple, il avait du mal à se faire à l'idée que sa couche était l'objet d'autant d'attention. Oh oui, c'est une affaire en cour, un mariage royal doit avoir lieu, quand en revanche je l'ignore encore, un héritier suivra s'il plait à Pascal.

Il se frotta le menton puis se pencha vers Jehan en baissant la voix. Pour en revenir au fief de Mortain, il y a un problème comme vous le savez, ou plutôt un autre héritier, nous pouvons attribuer à votre dame un autre fief, s'il agrée à tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:49

Angeline a écrit:
Bien que ce geste fût contraire à l’usage, l’accolade fraternelle valut un sourire à la jeune demoiselle d’Artois. Plus rien ne l’étonnait de la part de son cousin, cela devait être dans les habitudes des Vergy à voir avec quel ravissement le Roi l’accueillait, rayonnant. Il était quelques unes de ces règles de bienséance dont certains, comme le Duc d’Orléans, faisaient abstraction, peut être par un besoin irrépressible de parler à quelqu’un comme dans l’insouciance des jeunes années, où la manière d’être n’est pas grandement affecté par un protocole trop strict. Ou bien, dans le cas de son Oncle, Roland d’Artois, n’était-ce que par pur plaisir de la provocation, pas anti-corformisme et par envie de ne pas respecter les convenances. Angeline avait hérité de son Oncle ce dernier trait de caractère, mais cela n’était connu que de seul son cousin, dans la stricte intimité du château d’Orléans.

Pour l’heure, elle restait silencieuse, faisant preuve de la « prestance exemplaire habituelle » demandée par le Duc. Attentive, elle écoutait sa requête, les mains jointes sur la base de ses jupons, un doux sourire éclairant ses fines lèvres. Les fleurs d’abricotier piquées dans ses cheveux définissaient bien sa personnalité à cet instant là, lorsque l’on connait la dimension symbolique de ces fleurs blanches, prêtées à la timidité ou à la douceur.

Après l’invitation à s’avancer du Duc d’Orléans, elle sentit une vive chaleur se diffuser dans ses joues lorsque le regard du Roi se posa sur elle. Celui-ci possédait le même charme singulier que son frère, avec quelques uns de ses traits, auxquels elle n’avait pas prêté attention jusqu’alors, ce qui décontenança quelque peu la jeune femme. Et au moment où elle s’inclina, il lui sembla revenir quelques mois en arrière, lorsque Jehan était alors encore Jehan de Vergy Ier, Roi de France. Son oncle l’avait présenté, elle, jeune ingénue, à lui pour la première fois, dans le but de l’intégrer à la Cour de France et d’attirer les faveurs des grands sur le nom d’Artois. Mais dans cette nouvelle habile manœuvre du fratricide qu’il était, il y avait aussi des intentions quasi paternelles de mettre la jeune Angeline à l’abri du besoin. Notamment dans un mariage d’intérêt.
Elle fut tirée de ses souvenirs par la voix de son interlocuteur à qui elle adressa un hochement de tête, accompagné d’un sourire reconnaissant.


-« Soyez remercié, Votre Majesté. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:49

Jehan de Vergy a écrit:
[Quand la soif prend place]

Jehan écoutait son frère qui semblait tout approuver ses paroles, ce qui déclencha un léger sourire chez le Duc, bien que cela l’aurait étonné que son frère soit d’avis contraire au sien. Jusqu’à présent tous ses projets se déroulaient à merveille, enfin de ce qu’il en savait, s’il connaissait les conséquences d’une de ses nuits en compagnie d’Angeline, il aurait dès à présent accélérer le cours des choses, mais il n’était pas encore temps et il n’avait d’ailleurs pas encore connaissance de tout cela ni même Angeline d’ailleurs. La discussion allait bon train, mais la gorge de l’ancien Roi commençait à s’assécher, c’est qu’il n’avait pas beaucoup bu depuis son départ d’Orléans ce matin, ni manger d’ailleurs.

- Mon frère, j’ai fait long voyage depuis ce matin et n’avons pas fait d’arrêt pour être le plus tôt possible à la Cour, n’auriez vous pas une collation à offrir à cette jolie d’Artois et nous même ?

Jehan était pressé que tout cela se finisse afin de pouvoir enfin mener à bien ce qu’il voulait entreprendre, le Roi les mena dans ce qui était une sorte de salon, mais Jehan ne s’assit pas, même pour lui, dans un cadre des moins protocolaires, on ne s’asseyait pas en présence du Roi si ce dernier nous n’y avait pas autorisé. C’était pour Jehan ici, non pas un protocole, mais plutôt une marque de respect vis-à-vis de son frère, bien que jadis c’était lui le Roi, à présent les rôles étaient échangés et il devait tout de même se comporter également comme vassal parfois et pas seulement en tant que frère. Lorsque celui-ci les eut autorisés, Jehan prit place côte à Angeline sur le divan face au fauteuil que son frère occupait, il reprit alors de nouveau la parole.

- Je compte rester quelques temps à la Cour, je ne sais pas combien de temps exactement, aurait-tu une suite pour moi-même et Angeline ?

A la cour, Jehan ne préférait pas laisser Angeline dans des appartements différents des siens, surtout si ceux-ci ne se jouxtaient pas, il préférait avoir sa compagnie près de lui, c’était plus sûr pour la jeune femme, et ca rassurait le vieux Roi qui sortait tout de même d’une profonde maladie et il aimait à avoir la compagnie de celle-ci qui toutefois se comportait par moments d’une façon un peu trop maternel quand il s’agissait de la santé de Jehan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   Dim 4 Oct - 14:50

Morbras de Vergy-Condé a écrit:
Attablé avec ses hôtes, face à une coupe d'eau, le Roi écoutait le Prince de Vergy tout en dictant de temps à autre au greffier les prochaines annonces Royales consécutive de cette fructueuse rencontre.

Il sirota son eau, il lui fallait garder l'esprit clair.
Jehan, vous être ici chez vous, je vais me charger de vous trouver une suite digne de ce nom au palais. Il commanda au greffier de s'approcher d'avantage.

Au vu des révélations importantes qui viennent d'être mise à jour, il convient de faire quelques annonces publiques, preuves à l'appui. Nous allons donc reconnaitre sa Magnificence ici présente, dame Angeline, seule héritière de d'Artois, et rétablir quelques vérités malmenées jusqu'ici. Il vérifia que l'homme notait dument ce qui venait d'être dit. Nous sommes donc d'accord je pense, pour convenir que cette affaire est entendue.

Le Roi se leva de son siège, invita ses hôtes a rester assis. Hélas j'ai énormément de travail, et c'est à contre cœur que je dois vous fausser compagnie, restez aussi longtemps que vous le désirez, l'intendance se chargera de vos appartements je gage.

Le greffier sur ses talons, il s'inclina vers Angeline et monsieur son frère. S'il est en mon pouvoir de vous aider pour autre chose, vous trouverez toujours ma porte ouverte, à moins que vous n'ayez une autre question immédiate, je vais vous laisser maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Un retour... peu attendu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Un retour... peu attendu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ÉVENT] Un triste retour tant attendu
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Archives + :: . Archives des RPs de l'ancien forum .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Chevaliers